Edito mode : l’envers du décor.

Edito mode : l’envers du décor.

Si vous lisez mon blog assidument (ce que j’espère !) vous avez dû voir passer mon billet sur mon aventure Femme Majuscule.  Aujourd’hui je vous présente l’envers du décor.

Si vous ne l’avez pas lu, une petite piqure de rappel « Merci Femme Majuscule  » et « Ma visite à la rédaction ».

J’ai profité de mon passage dans la capitale pour – d’une part visiter la rédaction et d’autre part assister à un shooting mode.

Une belle aventure que je réitérerai  volontiers (avis à la rédaction je reviens quand vous voulez !).

Accompagnée de Murièle Roos, la fondatrice et rédactrice en chef du magazine et de Nathalie, la rédactrice en chef adjointe photo, je me suis rendue aux studios pour assister au  shooting de l’édito mode.

Imaginez un immense studio, des panneaux blancs, des rideaux noirs, deux photographes, des journalistes, des maquilleurs, des stylistes et un sublime mannequin.

Car oui, Sandra est une femme sublime. Comme tous les mannequins choisis par le magazine, ce n’est pas une « jeunette ». Elle est pleinement majuscule, et nous rêverions  toutes d’être aussi splendide ! Sandra est non seulement jolie mais aussi  très sympathique ; nous avons papoté, nous avons ri, nous avons partagé un déjeuner dans une belle décontraction.

Edito mode-la provinciale.6

 

Edito mode-la provinciale.6Edito mode-la provinciale.6

Mais être une icône sur papier glacé est un métier difficile.

Lorsque nous admirons un mannequin sur les pages d’un journal, sourire aux lèvres, nous n’imaginons pas le travail en amont. Des heures de pose, des heures de coiffage, maquillage et pour Sandra, toujours dans la bonne humeur.

Olivier Ribardière, le photographe et Nathalie Debotte sont très exigeants sur le rendu des prises de de vues, et  n’hésitent pas à refaire des photos jusqu’à ce que le résultat soit parfait.

Et puis dans cette immense pièce j’ai « bavé » sur les portants des vêtements ! Ute Sander,  la styliste choisit avec soin des tenues adaptées à la ligne éditoriale du journal.

 

Edito mode-la provinciale.6

 

Edito mode-la provinciale.6

Edito mode-la provinciale.8

Edito mode-la provinciale.10Ce shooting étant fait pour le numéro de décembre, le mannequin devait porter des robes du soir glamour à souhait.

J’étais comme une enfant émerveillée devant les tenues, les robes, les manteaux, les bijoux et les accessoires. Je me suis régalée avec mon appareil photo et j’avais les yeux brillants devant les chaussures ! Pour une fan de shopping, j’étais servie.

 

Edito mode-la provinciale.11

 

 

J’ai pu vivre le temps d’une journée cette frénésie du shooting,  cette  ambiance survoltée et studieuse loin des clichés habituels.

J’ai vécu cette expérience avec la rédaction du magazine Femme Majuscule. La journée de travail représente bien l’état d’esprit du journal. Un travail sérieux , mais dans la bonne humeur et toujours en respectant une éthique, des mannequins qui nous représentent bien, un journal intelligent et qui nous ressemble.

Mes photos ne sont pas très nettes,  mais la pièce était sombre et je n’avais pas le droit d’utiliser le flash pour ne pas gêner les prises de vues  du photographe professionnel. Mais je pense qu’elles vous permettront de vous faire une idée de l’envers du décor. Je remercie la rédaction de Femme Majuscule de m’avoir permis de vivre ces moments, de m’avoir donné carte blanche pour les photos et d’avoir partagé en toute transparence son quotidien.

Ce magazine est un must, et je lui souhaite longue vie pour notre plus grand plaisir.

 

L'envers du décor-la provinciale

Et s’il vous manque un petit cadeau sous le sapin, pourquoi ne pas offrir un abonnement au magazine Femme Majuscule ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Suivre:

19 Commentaires

  1. 1 janvier 2016 / 22 h 32 min

    Bravo Corinne pour cet article, ça donne vraiment envie de voir aussi cet envers du décor qui semble une vraie féerie !
    Je suis abonnée depuis peu à Femme Majuscule, qui m’a été conseillé par une amie et j’en suis ravie .
    du coup j’ai même offert l’abonnement en cadeau de Noël à ma cousine .
    Bonne continuation pour 2016, tu as réussi une belle envolée , parce que tu le vaux bien !
    Bisous
    jany

  2. 19 décembre 2015 / 18 h 10 min

    J’ai eu la chance de participer à des shootings photos… C’est Vrai que l’on n’imagine pas 2 secondes le travail que cela représente! Du maquillage au shooting… Il se passe souvent plusieurs heures!!!
    Bravo pour ce reportage et bon we?

  3. Cathy
    19 décembre 2015 / 14 h 23 min

    J’ai découvert grâce à toi « Femme Majuscule ». J’aime beaucoup. Magnifique cette vidéo de Sandra. Quel superbe sourire….

  4. Valérie
    19 décembre 2015 / 9 h 21 min

    Un vrai rêve de petite fille… un studio qui ressemble à la caverne d’Ali Baba ! Tu as du passer une super journée et certainement très enrichissante .

  5. Bernieshoot
    18 décembre 2015 / 18 h 26 min

    Bonjour,
    une belle expérience qui lève le voile sur un envers du décor assez sympathique

  6. Martine S
    18 décembre 2015 / 13 h 38 min

    Corinne au pays des merveilles … et Sandra, beautè et classe, et quel magnifique sourire !

  7. Lena
    18 décembre 2015 / 10 h 36 min

    Bien sur je suis ton blog et bien sur j’achète depuis qq temps ce magazine que j’affectionne particulièrement. Je t’envie mais je t’envie à un point d’avoir pu participer à tout ca ! Mon plus grand rêve !!!! bravo à toi….et longue vie à ton blog !
    Mes amitiés. lena33

    • 18 décembre 2015 / 16 h 28 min

      C’est vrai j’ai eu beaucoup de chance d’assister à ce travail incroyable que cache la préparation d’un magazine. Je n’ai qu’une envie recommencer !

  8. 18 décembre 2015 / 9 h 52 min

    Oh quel bel article, j’adore et j’aurais aussi adorer y être!!!
    La recherche de la perfection dans la bonne humeur: un régal!

    • 18 décembre 2015 / 16 h 29 min

      Merci Annie. C’est un travail énorme et une quête de la perfection à chaque photo.

  9. miss.radis
    18 décembre 2015 / 9 h 44 min

    Coucou Corinne,
    Comme je suis une lectrice assidue , mdr….
    Cet envers du décor, tu nous le décris si bien que j’ai l’impression d’être avec toi.
    Une belle aventure cette rencontre avec toute l’équipe.
    Je t’en souhaite de nombreuses encore.
    Gros bisous

    • 18 décembre 2015 / 16 h 30 min

      oui ma miss, je me suis bien amusée et j’ai appris beaucoup de cette aventure.

  10. 18 décembre 2015 / 8 h 54 min

    Merci à vous de partager avec nous ce bon moment parisien que vous avez du passer ! Bon weekend à vous

    • 18 décembre 2015 / 16 h 31 min

      Effectivement , un très bon moment contrairement à ma précédente aventure parisienne ! Bonnes vacances à vous .

  11. Elisa
    18 décembre 2015 / 8 h 34 min

    L’envers du décor décrit à ta manière ! j’adore, j’imagine que tu as dû te régaler ! J’ai acheté mon premier femme majuscule pour lire l’article te concernant et je suis conquise par ce journal. Une belle découverte .

  12. Paule
    18 décembre 2015 / 8 h 32 min

    C’est super de nous présenter l’envers du décor. J’ai connu Femme Majuscule grâce à toi et depuis je suis fan ! Bon week end

    • 18 décembre 2015 / 16 h 33 min

      Nous ne pouvons que nous reconnaitre dans ce magazine, je suis bine d’accord avec toi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *