Browsing Category

Diététique et nutrition

    BEAUTE Diététique et nutrition

    Les kilos de l’hiver !

    3 avril 2017
    Les-kilos-de-l'hiver-la-provinciale. Les-kilos-de-l'hiver-la-provinciale.jpg Les-kilos-de-l'hiver-la-provinciale2jpg

    C’est parti ! Les beaux jours approchent et nos envies de gambettes à l’air et de petits débardeurs arrivent à grand pas. Et comme chaque année à cette époque nous allons voir fleurir des articles sur les régimes dans les magazines.

    Je ne me sentais pas vraiment concernée jusque là car j’avais réussi à garder mon poids de forme grâce à une alimentation équilibrée dont je vous avais parlé dans quelques billets.

    Oui mais …… j’ai passé l’hiver sous de gros pulls sans vraiment me préoccuper de mon alimentation, sans exagérer mais en faisant des repas normaux. Quelques gâteaux, quelques restaurants, quelques apéros et surtout de longs moments, le week-end,  sur mon canapé à visionner des sériés américaines en boulottant du chocolat, ou à lire mes auteurs favoris.

    Résultat des courses 3,5 kg se sont installés sournoisement, ils sont arrivés tout doucement, sans me prévenir et sans faire de bruit. Je n’ai pas voulu les voir, mais pour être tout à fait honnête je faisais l’autruche prétextant le froid et mon envie de raclette et de chocolat chaud.

    Je regardais mon ennemie, ma balance, avec un grand mépris et je refusais d’y poser un orteil.

    Mais le soleil est revenu, avec son lot de tentations dans les boutiques et dans mon placard.

    Et puis j’ai eu envie de poser devant mon photographe pour vous proposer deux ou trois tenues et le verdict des photos fut terrible ! C’est en me voyant sur papier glacé que j’ai pris conscience de l’étendue des dégâts ! Mes bourrelets m’ont rappelé à leur bon souvenir.

    Vous allez me dire que 3,5 kg ce n’est pas bien grave. Certes, mais je vous rappelle que je suis petite, déjà potelée et que si je laisse ces intrus se balader sur mon corps ils vont faire des petits et se multiplieront à l’infini !

    Et, plus on vieillît, plus ils sont difficiles à déloger ! C’est la dure réalité !

    Donc j’ai décidé de me reprendre en main et de mener une lutte sévère. Je n’ai plus fait de régime depuis longtemps car je ne me laissais jamais aller et dès que je voyais apparaitre un petit kilo superflu, je faisais en sorte de le perdre très vite en réajustant mes repas.

    Mais le plus terrible, et cela je pense est dû au métabolisme qui change avec l’âge, même en rééquilibrant mon alimentation et en mangeant simplement poisson – légumes vapeur – un fruit, bref en faisant attention pas un gramme perdu en 10 jours !

    Rien, nenni, nada, les kilos sont là et bien là et impossible de m’en défaire.

    Mais alors que faire ? A part m’affamer je ne vois pas d’issue !

    Mais la solution va peut être venir de mon amie Mireille qui a entrepris un régime assez particulier, et qui a fondu.

    Elle a accepté de témoigner sur le blog pour vous faire partager son aventure diététique et nous donne sa solution.

    J’avoue que je ne suis pas une adepte des régimes draconiens et que je milite pour une alimentation équibrée, mais pour perdre rapidement ces 3,5 kilos sournois je suis tentée d’essayer la cure de Mireille. Ce qui impliquera ensuite de revenir à une alimentation saine et à bannir, dans la mesure du possible, tous les sucres.

    Et puis je vais être infidèle à mon canapé et lui préférer une paire de basket pour marcher, un vieux maillot de bain pour effecteur quelques longueurs en piscine.

    L’expérience de Mimi :

    les-kilos-de-l'hiver-laprovinciale

    1)Dernièrement tu as commencé un régime et tu as fondu,  peux tu nous en parler et nous donner tes motivations pour le faire ?

    J’avais pris du poids sur 3, 4 ans et je souhaitais retrouver ma vitalité, retrouver ma forme car pour moi la forme est liée à l’esprit.

    Depuis quelques années, je mangeais plus de sucre, bonbons, cookies, boissons riches entre les repas et sous prétexte de faire du sport je me faisais plaisir en intégrant barres céréales, fruits secs, figues, en grande quantité. En règle générale je mangeais plus, alors que toute ma vie j’avais eu l’impression de faire hyper attention en ne mangeant que des salades.

    Je mettais tout sur le dos de la ménopause et d’une situation professionnelle difficile que je rencontrais. C’était à la fois vrai et faux.

    La nourriture est totalement liée à notre émotionnel, à notre affect qui est différent selon les individus. Ceci dit, j’ai compris que je compensais quelque que chose que je n’arrivais pas forcément à maitriser.  Quoi qu’il en soit en perdant ma taille, je perdais aussi confiance en moi.

    L’alimentation a toujours été importante pour moi. J’ai vécu dans une famille où nous mangions beaucoup. « Mange si tu veux guérir disait ma mère » quand nous étions malade. Erreur, manger ne soigne pas et surtout trop manger ou mal. Nous mangeons comme nous pensons. Notre façon de nous alimenter vient de notre éducation, comportement, croyances.

    J’ai toujours fait attention, essayer des régimes, pour moi c’était contrôle et directive. Avancer en âge est une chose mais nous devons le faire avec bienveillance en prenant soin de notre santé. J’avais l’impression de faire l’inverse. Je ne voulais pas faire de régime, et je sentais que j’avais besoin de rétablir une situation psychologique et physique d’autant que je cumulais colopathie, je développais hypertension et disfonctionnement de la thyroïde.

    Rien ne marche si nous ne mettons pas une conscience autre dans ce que nous décidons.

     

    Nous devons mettre l’intention nécessaire dans ce que nous décidons pour que cela marche. Tout est mental si nous n’avons pas de pathologie particulière pour grossir. Il faut vraiment écouter son corps et son âme. C’est ma pensée profonde. 

    Ce que j’ai fait n’est pas un régime, c’est une façon différente de manger, elle est basée sur la diététique du yin et du yang et surtout elle consiste à écouter son corps et renouer avec le gout naturel des choses, sans surplus. 

    L’objectif pour moi consistait à procéder à un nettoyage, une détox, me réenergiser. Revitaliser les viscères telles que le foie, la rate.

    Donc le démarrage consiste à se nettoyer l’organisme. Plusieurs possibilités, dont les détox classique. J’ai choisi le riz rouge bien que controversé sous prétexte qu’il contient  des statines qui peuvent endommager votre foie ou vos muscles…..(Sachez que les personnes suivies pour du cholestérol ingurgitent des médicaments qui contiennent des statines et là, les médecins ne s’inquiètent pas de savoir l’incidence sur les autres organes.)

    2) Peux tu nous expliquer en quoi consiste ta cure ?

    Le principe :

    La cure peut être sur 3, 7, ou 21 jours de riz rouge complet.

    Pendant 3 jours j’ai mangé du riz rouge matin, midi et soir saupoudré de gomasio fait maison avec un jus de citron tiède le matin, très bon pour le foie.

    Le gomasio est une préparation à base de sésame blond et de gros sel marin de Guérande ou de Camargue, mais bio, que vous faites torréfier à raison de 200 g pour 50 de sel. Ensuite passez la préparation au mixeur et conserver là dans un endroit sec.

    C’est meilleur, et moins cher, que ceux achetés dans le commerce.

    Tous les ingrédients se trouvent dans les boutiques ou rayons bio.

    C’est la première partie nettoyage. Vous serez surpris du résultat. Vous perdez automatiquement déjà ces trois premiers jours. Mais j’insiste sur l’impact de la conscience que vous y mettez. Cela peut paraître amusant mais je vous assure que le mental vous prépare à la suite.

    Voyant le résultat, je commençais à me sentir mieux, à fondre, à ne plus avoir mal aux intestins. J’ai continué.

    J’insiste ce n’est pas un régime, c’est une cure diététique à faire sur quelques jours.

    J’ai privilégie l’alimentation dite yang. Un livre que je vous conseille, la diététique du yin et du yang du Dr. You-Wa Chen.

    les-kilos-de-l'hiver-laprovinciale

    Cela dit après mes trois jours de riz j’ai continué à manger uniquement du riz, basmati, complet ou semi complet, c’est celui qui a l‘indice glycémique le plus bas , accompagné de carottes râpées, radis noir, sans aucune matière grasse sauf citron si besoin et gomasio maison. 

    Les aliments à privilégier en diététique yang en vrac :

      – kéfir, yaourt ou fromage de chèvre, chou vert, orge, brocoli, carottes, potiron, navets, pois chiche, haricots rouges, haricot atzuki pour la rate) radis noir (excellent avec les carottes), mâche, cresson, riz, scarole poireaux, crevettes, endives, frisée, gruau, canard, dinde, animaux sauvages, poissons à chair grasse, pommes, fraises murs, nectarines …, œufs.

    Tout ce qui est transformé est à éviter. Préparez vos repas en conscience et avec bonheur

    Aliments que j’ai banni de mon alimentation.

    Déjà l’alcool, les sucres raffinés, les gâteaux achetés. Toutes les matières grasses dans un premier temps, les vinaigrettes, le beurre, la crème fraiche.  J’ai ajouté une cuillérée d’huile de sésame, lin, colza, tournesol, olive. Le pain, sauf pain épeautre, complet, Sarrazin, plutôt bio. Le Sarrazin est destiné aux personnes qui ont des intolérances au gluten. 

    Je ne mange plus de pâte, ni de produits laitiers, ni confiture même maison, ni de fromage hormis le chèvre, le brebis est accepté, pas de sel. J’ai fait le test quand je mange des yaourts de vache, j’ai des nausées et des remontées gastriques. Voilà qui est un signe pour s’en défaire. Si vous vous entendez dire après un repas, « tiens je ne sais pas ce que j’ai, je me sens lourde ou j’ai du mal à digérer « alors faite une introspection digestive.

    4) Peux tu nous donner ton menu type ?

    Déjà il faut déterminer si pour vous c’est un régime ou une manière différente d’agir, la durée, ponctuelle ou changement à vie.

    Sachez que ce type d’alimentation est efficace sur la durée. 

    Pendant un mois, au moins, et après vos trois jours de riz, essayez de vous limiter aux aliments yang, cuits vapeur ou croquant. Les aliments doivent être à peine cuit, comme dans la cuisine chinoise.

    Matin : citron tiède – bol de riz – mangue ou pomme si vous avez besoin de sucre.

     Sinon privilégier les protéines.

    Midi : Riz basmati en quantité saupoudré de gomasio, brocoli vapeur, haricots atzuqui ou pois chiche ou lentilles…. Mangez autant que vous voulez des légumes et même le riz. Mâchez, mâchez, mâchez… Si vous avez besoin de viande ou poisson rajouter canard ou crevettes, ou sardines. Terminez par une petite part de fromage de chèvre. 

    Dans les premiers mois si votre but est de perdre, manger davantage de riz, de légumes, faites l’impasse sur la viande, votre ventre s’en sentira mieux. 

    Si vous avez besoin de sucre, privilégiez en ce moment les pommes, crues ou cuites, si possible éloigné du repas.

    Dîner : Riz, légumes, vapeur, si besoin protéine, poisson.

    Le riz ne fait absolument pas grossir et à la particularité de ne pas vous encombrer les intestins. Contrairement à ce qui se dit il ne constipe pas si vous le mâcher suffisamment et si vous optez pour un riz complet ou semi complet. Le fait de ne plus rajouter de sel permet d’éliminer.

    5) Ne crains tu pas après ce régime draconnien de reprendre les kilos perdus ?

    Il n’y a rien de draconien dans ce que j’ai fait. Ce qui est choisi et pensé est bon pour soi. Il faut vraiment le faire en connaissance. Le fait d’avoir fondu en douceur, mêmes sur les fesses qui sont plutôt callipyges chez moi, m’a redonné confiance. Surtout je vois la réaction de mon estomac à certains aliments. Si je suis mieux pourquoi faire autrement. Cela ne m’empêche pas d’être invitée, de manger ou pas, selon mon état intérieur, sans me poser de question.

    Cette façon quand même nouvelle m’a permis de retrouver le vrai goût des aliments et le plaisir de savourer un macaron au chocolat au bout de deux mois. Ce qui est rare devient délicieux.

    Cette cure a été concluante pour moi.

    Je n’ai pas l’impression d’être dans un système draconien, je cuisine différemment et mange différemment et surtout je me porte beaucoup mieux !

     

    les-kilos-de-l'hiver-laprovinciale

     

    Un grand merci à  Mireille pour avoir répondu avec franchise à mes questions. Mireille est mon amie depuis plus de trente ans, nous avons partagé le même bureau et quelques aventures exceptionnelles !  Aujourd’hui elle se lance dans la poésie et la photographie. Si vous voulez la connaitre mieux un petit tour sur sa page Facebook en attendant son blog !

    Si vous avez envie d’en savoir plus sur cette diète au riz complet j’ai découvert un article intéressant sur le site Améliore ta santé.

    Et vous ? comment luttez-vous contre ces petits kilos insidieux que l’on découvre au printemps ?

    Que pensez-vous de l’expérience de Mireille ?

     

     

     

     

  • Renoncer aux régimes -la provinciale
    BEAUTE Diététique et nutrition

    Renoncer aux régimes !

    Pourquoi renoncer aux régimes ? Une évidence avec le livre de Jean-Philippe Zermati. Et un cadeau à la fin de cet article! C’est un fait que nul ne peut nier. Autour de la cinquantaine, nos…

    22 septembre 2015
%d blogueurs aiment cette page :