Bien vieillir en majuscule !

Bien vieillir en majuscule !

“Bouge ta caisse la vieille !”

Lorsque j’ai entendu cette phrase, je me suis retournée, étonnée, et je cherchais à qui s’adressaient ces mots doux. Il m’a fallu trois secondes pour me rendre compte que le jeune homme à la casquette à l’envers m’interpellait !!!!

Je lui ai gentiment souri, (le yoga m’a inculqué la bienveillance !) et j’ai « bougé ma caisse ».

 

Ensuite ce petit évènement m’a fait réfléchir à la notion de vieille ! Effectivement, quand on a passé la cinquantaine pour certain, nous sommes vieux et c’est normal.

À 20 ans, même si je l’adorais, je considérais ma Grand-mère comme une personne âgée. C’est le chemin de la vie et c’est naturel.

Cependant, lorsque l’on arrive à un âge canonique, il est parfois difficile d’accepter le terme de “Vieille peau “! Surtout qu’aujourd’hui les femmes et les hommes ne vieillissent pas comme nos grands-parents.

Nous restons actives, nous aimons la mode, les voyages, nous avons envie de vivre encore plus intensément qu’avant. Nous avons plus envie de galipettes avec notre amoureux plutôt que concocter des confitures ou tricoter devant la cheminée !

Depuis que j’ai dépassé la cinquantaine, je n’ai jamais été aussi active et je n’ai jamais accompli autant de choses. Et je ne me suis jamais autant éclatée que lors de nos rencontres entre “Majuscules” !

Oui, mais, inutile de nous leurrer pour les plus jeunes nous restons des vieilles. Aujourd’hui, via la presse et les blogs, les mentalités commencent à changer et nous, les Quinquas, Sexta et plus participons à notre petit niveau à ces changements. Et ne parlons pas de la discrimination dans le milieu professionnel des femmes considérées comme  “senior” à 40 ans et que l’on pousse gentiment vers la sortie.

J’ai toujours une pensée attendrie devant ces femmes (dont je fais partie) qui ne se reconnaissent plus devant une glace et qui cherchent à retrouver leur peau sans ride et sans taches à grand renfort de crèmes et d’injections.

Quand j’étais jeune, je criais haut et fort : « La chirurgie esthétique jamaisUne femme est belle avec ses rides, il faut s’accepter “. Oui, mais j’avais 30 ans et une teint de pêche ! Aujourd’hui je suis beaucoup plus mesurée et j’admets que si j’avais les moyens et le courage je serai prête à passer sous le bistouri d’un chirurgien pour arrêter (un peu) le temps qui passe. Et qui passe pour tout le monde !

Bien sûr certains me répondront qu’il faut arrêter de s’occuper de l’image et se pencher sur la beauté intérieure et s’accepter! “Tu parles Charles !”

Je connais peu de femmes qui se fichent complètement de leur image. Et, même si nous le déplorons nous sommes dans une société où elle est omniprésente.

Si les femmes (et les hommes) ne tenaient pas compte de leur apparence, pourquoi voit-on fleurir de plus en plus de salles de sport, de centres de thalassothérapie et de remise en forme et de coiffeur barbiers pour nos congénères masculins ?

Et puis, outre l’image que nous souhaitons renvoyer aux autres, je trouve que s’occuper de soi, essayer de ralentir la marche du temps , se faire plaisir et se chouchouter est indispensable pour notre bien être.

Et surtout nous voulons être libres ! Libres de vieillir, libres de choisir notre couleur de cheveux , libres d’oser rire, pleurer, libres d’assumer nos choix qu’ils plaisent ou pas aux plus jeunes ! Je vous avais parlé du film Aurore avec Agnes Jaoui qui relate avec humour et tendresse cette période de notre vie. Si vous ne l’avez pas vu il est disponible sur les chaines du câble et je vous le conseille vraiment !

J’ai récemment découvert un blog inspirant et très intéressant, que  je vous conseille de visiter : Senior en vadrouille ! Un couple qui passe son temps à voyager et à s’éclater ! Une belle leçon de vie.

 

 

Bien-vieillir-le-blog-dune-provinciale

Bien-vieillir-le-blog-dune-provinciale

Lorsque l’on voit des mannequins ou des blogueuses « senior » nous les trouvons magnifiques et resplendissantes. Car nous avons leur âge ! Dans le regard des plus jeunes elles sont taxées de vieilles qu’on le veuille ou non !

Et pourtant en regardant mes copines Majuscules avons-nous envie de les considérer comme “des seniors” ?

 

Femmes-majuscules-over50-laprovinciale

Femmes-Majuscules-over50-

Je vous invite à lire l’ édito de Murièle Ross dans le dernier Femme Majuscule où elle évoque cette question. L’article phare du magasine est d’ailleurs consacré au « Bien vieillir ».

“Vous l’avez sans doute aussi remarqué, c’est presque un gros mot… et je ne parle pas de mots tels que « Vieux » ou pire encore de « Vieille » ! Personne ne veut entendre ce mot, personne ne veut vieillir et pourtant, comme le disait Tacite au début de notre ère : « Vivre, c’est vieillir, et cesser de vieillir, c’est cesser de vivre ».
On ne cesse d’essayer de nous vendre (car il s’agit bien de cela) l’idée – et les produits qui vont avec – que l’on pourrait rester jeune ! Cela devient même parfois une injonction qui conditionnerait le fait de nous laisser une place dans la société… Mais de qui se moque-t-on ?
Car du haut de notre expérience de Femme Majuscule, nous savons que c’est une illusion… Et ceux qui essaient de nous la vendre se rendront compte un jour (on leur souhaite de vivre assez longtemps !) que c’est une insulte à notre intelligence !

Le vrai enjeu est plutôt de bien vieillir… et c’est possible. C’est ce que nous avons voulu traiter ici, comme à notre habitude sans tabou et sans langue de bois, mais avec empathie et bienveillance. Oui, nous pouvons prendre soin de notre corps pour l’aider à affronter le temps qui passe. Oui, pour bien vieillir il est bon de cultiver le goût de soi pour cheminer vers celle que nous sommes intimement, avec ses aspirations et ses désirs. Et enfin, oui, entretenir l’envie d’aller vers les autres nous nourrit et nous préserve de la misanthropie de celles et ceux que l’âge aigrit…
Alors allons-y, vivons et apprenons à vieillir… À bien vieillir. C’est sans doute le plus beau cadeau que nous puissions nous faire et faire à ceux qui nous entourent, car n’oublions jamais comme l’a dit Simone de Beauvoir que « Vivre c’est vieillir, rien de plus… »

 

Alors, entre angoisse du temps qui passe ? Et pourquoi plutôt que nous préoccuper du regard des autres ne choisissons nous pas une devise ?

Aimer – donner- voyager – lire- sortir- courir – découvrir -profiter  (surtout de notre famille et de nos amis)  –  vivre pleinement les années qui restent sans états d’âme !

Restons positives et assumons notre “vieillerie” !!!

Qu’en pensez-vous ? avez-vous lu le dernier Femme Majuscule ?

 

Suivre:

36 Commentaires

  1. Patricia
    29 septembre 2017 / 12 12 29 09299

    Vieille dans le regard des autres ou vieille devant son miroir, je ne sais pas ce qui est le pire. Le miroir je pense car il est le reflet de notre état d’esprit. Quand tout va bien, on se sourit et on ne voit plus notre âge. Quand le moral est en baisse, on ne voit plus que ces maudites rides et la peau qui s’affaisse.
    Mais toutes les femmes ne sont pas égales face au vieillissement. Et là je ne parle pas de génétique mais de précarité sociale. Ces difficultés de la vie font que de nombreuses femmes renoncent à combattre les effets de l’âge . A quoi bon faire des efforts vestimentaires, se maquiller, cacher ses racines blanches quand le manque d’argent, la maladie, la solitude envahissent le quotidien. Vieillir au fond n’est pas qu’ une question d’âge, c’est surtout un état d’esprit. Rester positive et optimiste c’est la clé. Pas toujours facile…

  2. 28 septembre 2017 / 22 10 11 09119

    Hello Corinne ,
    Très bel article sur le bien vieillir ! J’aime beaucoup ton humour et ton regard sur cette tranche de vie, si particulière, comme un entre-deux.
    Prenons soi de nous avant tout, et de la meilleure façon possible, selon nos critères et nos références, cheveux teints ou naturels, avec ou sans chirurgie, …
    Le principal étant d’être en accord avec soi.
    Bises et belle soirée

    • 29 septembre 2017 / 11 11 55 09559

      Bonjour Mireille, il faut avoir une bonne dose d’humour de temps en temps !!! Belle journée

  3. sylvie
    28 septembre 2017 / 20 08 02 09029

    eh oui les années passent les jeunes restent inconscients de la peine ou du sujet tabou sur le mot Vieillir pour nous.
    Mais que faire ! que dire ! ,
    L’âge reste un obstacle il ne faut pas l’oublier et on ne peut pas l’oublier.
    Vous cherchez un job trop âgée, alors on vous propose une formation histoire de… et à la fin de votre formation : vos CV restent sans réponse AH AH AH! mais pourquoi l’âge bien sure …
    alors crème, pas crème, bistouri pas bistouri, je ne sais pas si c’est vraiment la solution chacun fait ce qu’il veut ou peu. Mais il est vrai que nous femme, après 45 ans c’est vraiment plus dur pour le job, et 50 ans alors tu commences à ramer et cheveux blancs ou couleur cela ne change rien. les années sont là sur votre carte d’identité donc on fait quoi….
    on avance, on continue, si on peut on profite de la vie, de sa vie, on aime les gens qui vous entourent, etc
    Mais ouvrons les yeux, l’âge de la femme fait plus polémique que l’âge d’un homme après 50 ans.
    Un jour peut être, il y aura la parité homme femme, dans le monde du travail, dans la société, sur l’âge… Respect respect quand tu nous tiens tiens nous bien….

  4. Schmidt Catherine
    28 septembre 2017 / 16 04 16 09169

    Comme vous, j’aime beaucoup ce magazine auquel mon mari m’a abonnée il y a déjà plusieurs années.
    Comme certaines, je n’aime pas ce mot de “majuscule” sans doute car je considère qu’il n’y a pas de femmes minuscules !!!! Jeunes ou vieilles, rien ne nous oppose et lorsque je vois les défis que les jeunes doivent relever de nos jours, très franchement… n’avons nous pas eu beaucoup de chance ?
    Lorsque j’étais une toute jeune femme :la contraception était déjà accessible, le sida n’existait pas encore, le chômage était anecdotique, il y avait des logements disponibles et les voyages étaient possibles…. et les femmes sortaient enfin de la tutelle de leurs familles !
    Je vieillis en légèreté car j’ai non seulement très bien vécu mais surtout parce que j’en ai conscience et j’en suis très reconnaissante, aux femmes d’hier, nos mères et nos grands-mères qui ont eu le courage d’ouvrir le chemin et aux femmes de demain, qui poursuivront la route pour que toutes et partout aient une chance de vieillir…paisiblement.

    • 28 septembre 2017 / 19 07 48 09489

      Bonjour Catherine, oui nos mères ont commencé à nous ouvrir quelques portes , et je suis toujours étonnée quand je vois des jeunes filles qui acceptent de régresser pour des raisons diverses et variées. Je fais partie de cette génération qui s’est mobilisée et battue pour le droit des femmes. Féministe mais pas suffragette , j’ai beaucoup milité pour le droit des femmes quand j’étais étudiante ! Maintenant je me suis un peu calmée (l’âge et la maturité !!) mais je suis affolée car je trouve que certaines jeunes femmes se plient à des diktats que nous avons combattu ! Mais c’est un autre sujet ! Belle soirée

  5. Poulette
    27 septembre 2017 / 20 08 11 09119

    Ahhh! “Vieillir ” et “bien vieillir “… très bel article auquel j’ai réagit, dans un non moins beau magazine! Toujours du mal à prendre conscience que dans quelques jours j’aurais 51 ans, en fait ça n’est pas lorsque l’on se retourne que l’on se rends compte qu’il y a un passé? Bien sûr on le constate également sur notre “enveloppe corporelle “;-) je teins mes cheveux car pas encore prête pour le gris, j’ai fait atténuer certaines rides verticales qui me donnaient l’air de” faire la tronche” constamment mais pas touche à celles que j’ai aux coins des yeux car si de très vilaines choses me sont arrivées, il m’en est arrivé de tellement belles et je suis déterminée pour qu’il m’en arrive d’autres croyez moi. Ne pas devenir aigrie, je n’attends plus (où très peu) et ne perds plus de temps avec certaines personnes ou évènements. Vous voulez le faire? Vous pouvez le faire? Faites le! Qu’est ce qu’un chiffre;-)! À bientôt.

    • 27 septembre 2017 / 20 08 48 09489

      Nous avons les mêmes lectures ! Nos vies sont façonnées de mauvais moments mais également de belles choses et il faut tout faire pour que les belles perdurent. Comme vous je n’attends plus rien de certaines personnes et je me ressource auprès des vrais amis. Aller de l’avant , rester optimiste , prendre soin de ceux que j’aime sans m’occuper des aigris est ma devise ! Bravo pour votre determination ! Très belle soirée

  6. Fabienne
    27 septembre 2017 / 16 04 25 09259

    Bonjour Corinne . Je commente rarement et de moins en moins ces temps ci où la santé d’un de mes petit enfant reste une priorité.
    Pourtant. ..oui j’ai 65 ans …depuis 2 ans j’assume mes cheveux gris et ça me plaît. ..je soigne et hydrate ma peu (surtout aux antilles) le trop de maquillage ne me ressemble pas ….
    De plus en plus en harmonie avec moi même cela me paraît enfin le but !
    Le terme majuscule ne me plaît pas. ..
    Je suis une senior et j’aime!
    Accepter Accueillir. …Vivre !
    Je t’embrasse Corinne

    • 27 septembre 2017 / 17 05 41 09419

      Bonjour Fabienne, j’espère que ton petit fils va vite se rétablir et que ce ne sera qu’un mauvais souvenir. Bravo d’assumer, c’est ce qu’il faut faire et surtout rester libre de nos choix, ne pas regarder en arrière. Et comme dit l’adage “on ne peut pas plaire à tout le monde ” donc restons avec ceux qui nous aiment, c’est le plus important. Je t’envoie des milliers d’ondes positives et j’espère que tout va s’arranger. Des bises

  7. Jocy
    27 septembre 2017 / 15 03 30 09309

    Difficile de bien veillir dans une société qui a toujours cultivé toutes les valeurs liées à la jeunesse. On sera demain dans un monde avec de plus en plus de centenaires mais malheureusement notre société a du mal avec l’image de corps qui affichent les marques du temps et où veillir se conjugue différemment au féminin et au masculin. Je reste comme la plupart soucieuse de mon image de Femmes Majuscules.
    En tout cas c’est un vaste sujet! Merci Corinne pour ce billet

    • 27 septembre 2017 / 17 05 38 09389

      Bonjour Jocy, nous essayons toutes de tirer un peu notre épingle du jeu et comme le disait Murièle dans son édito “cesser de vieillir c’est cesser de vivre ” ! Et j’aime trop la vie pour y penser et me lamenter ! Belle journée

  8. 27 septembre 2017 / 15 03 11 09119

    Bonjour Corinne,

    Quand je vois Nicole Tonnelle en photos ou videos (Sharon stone me semble trop éloignée de mon quotidien:) ) , je me dis mais quelle chance ! Comme j’aimerais etre aussi jolie, lisse, souriante, blonde au même âge que Nicole ! Et tout de suite après, je refléchis : il faut savoir faire des choix dans la vie, qu’est ce que profiter de ta vie maintenant? Est-ce acheter des produits de beauté (je n’ai jamais été très attirée par cela) ? Non, j’ai juste choisi de faire ce que j’avais envie et ça je crois aussi que cela nous rend belle tout simplement. Je suis une femme plutôt sans maquillage, sans soin spécifique de la peau. Une bonne crème hydratante tous les jours, un peu de mascara et crayon pour sortir le soir et basta .
    Chacun, chacune doit pouvoir se sentir Majuscule avec ce qu’elle est vraiment et ne pas aussi à notre tour répondre à un certain diktat qui nous pousserait à nous faire belles tout le temps parce qu’à notre âge on ne peut pas se permettre de sortir sans nous appreter.
    Il faut avant tout vivre comme on l’entend et j’ajoute bien cela pour que mes propos précédents ne soient pas pris pour une critique. Je crois que toutes nous avons nos objectifs, nos envies et il faut les vivre.

    • 27 septembre 2017 / 17 05 36 09369

      Tu as entièrement raison Sophie, chacune doit s’épanouir à sa manière et effectivement Nicole est magnifique, nous rêvons toutes de lui ressembler, mais en plus elle a une énergie extraordinaire et elle nous donne des leçons quand le moral est au plus bas. Belle journée, merci d’avoir commenté à bientôt

  9. Visiteuse
    27 septembre 2017 / 13 01 36 09369

    Générations X, silvers, vieux, séniors et bientôt les transhumains ?

    Après nous être jamais demandé comment grandir, voilà qu’on s’interroge avec le comment vieillir et surtout bien vieillir.
    Evidemment étant quinqua ne vivant pas au fond d’une grotte, je me pose la question aussi, et si c’était moins une affaire de mode d’emploi que de nature ?

    Ma mère 73 ans, a basculé dans une phase où l’âge est devenue une mesure sans importance, où seule la journée présente compte vraiment. Elle dit : « tant que je le peux encore, je fais.
    Les jours où je ne suis pas en forme et bien je me dis que demain ça ira mieux ; et c’est vrai ».

    Alors je la regarde…, je l’observe pour comprendre – et oui, je trouve qu’elle a un vrai talent, celui d’être bien dans ses baskets. Depuis toujours en fait.

    Une de ses amies lui a dit l’autre jour qu’elle avait changé : qu’elle était devenue égoïste.
    Ma mère lui a répondu : “peut-être, mais je n’ai plus le temps et encore moins l’envie de faire ce qui ne me plait pas. Tu peux le comprendre, toi, qui voudrais tellement faire pareil mais ne le peux pas”.

    Elle vit sa vie avec joie et surtout en grand dans le sens de démesure (selon mon référentiel).
    Elle adore faire des travaux, recevoir, danser, jouer aux cartes pendant des heures, faire des confitures (et là c’est par dizaines de kg), elle vapote non stop depuis 4 ans (après 50 ans de vraies clopes), faire la sieste 2 heures chaque jour, ramasser des noix (= faire la razzia), cuisiner pour 50, jardiner, faire de bonnes affaires dans les vide-greniers, se balader en voiture, écouter les problèmes des jeunes de 30 ans dans son entourage qui lui demandent régulièrement conseil.

    En septembre, j’ai du la raisonner pour ne pas aller en Grèce en voiture avec sa copine. Plus de 1000 km, bcp de montagnes et connaissant la conduites des grecs, c’était de la folie pure. Elle m’a écoutée; elles sont donc gentiment parties en bus jusqu’à leur île de villégiature. A son retour, elle avait quand même réussi à ramener 10 litres d’huile d’olive, 10 kg de miel, du fromage, une énorme poterie, un grand bougainvillée en fleurs non décapité à l’arrivée et des gros cailloux.

    Elle a de l’humour, pratique l’autodérision et surtout, un sens de la répartie génial quand il s’agit de balancer des skuds au dépend de l’impudent/imprudent qui se risque à attaquer cette petite mamie aux cheveux blancs bien joviale et en apparence tellement inoffensive ! …

    Je trouve que ma mère est une femme intéressante, extraordinaire, et carrément « aventurière » qui n’a peur de pas grand chose en fait. L âge y est-il pour quelque chose ? Je ne le pense pas…

    • 27 septembre 2017 / 13 01 46 09469

      Bonjour ma visiteuse préférée !!! désolée je ne connais pas ton prénom. Bel hommage rendu à ta maman de 73 ans. La mienne 87 ans est partie en voiture de Montpellier à Vichy l’an dernier avec une copine de son âge ! Ma fille était très inquiète de voir sa grand-mère sur les routes mais elles se sont éclatées pendant 3 semaines ! Comme quoi l’âge est très relatif ! Belle journée

      • Visiteuse
        27 septembre 2017 / 17 05 34 09349

        Hey ! Bonjour Corinne, merci beaucoup, c’est adorable comme accueil ! J’aime trouver ici les sujets réflexifs dont l’écriture si délicate, fine et spirituelle m’apporte du plaisir, et ça c’est rare…
        Même si ce n’est pas raisonnable (là c’est la froussarde qui parle !) je trouve ça quand même génial le road trip de nos mères.
        Quant au plus bel hommage jamais rendu à sa mère, cela restera pour moi « Le livre de ma mère » d’Albert Cohen (un chef d’œuvre à égalité avec la Belle du Seigneur).

        Natalia – (Ainsi va le fil : comme mon arrière grand-mère).

        • 27 septembre 2017 / 18 06 09 09099

          Ravie Natalia ! et merci pour l’info du livre j’ai adoré Belle du Seigneur, je vais me précipiter pour lire Le livre de ma mère !

  10. fanfan
    27 septembre 2017 / 13 01 27 09279

    MERCI Corinne pour ce billet , dans lequel je me suis retrouvée ,( j’aurai 61ans dans 3 mois ) j’essaie de positiver , de relativiser surtout, n’ayant pas de graves problèmes de santé, en tout cas je me sens mieux dans ma peau avec mes rides qu’à 30 ans sans rides ! conséquence de la maturité ? SUREMENT ? Mais bon pour être honnête , le futur c’est à dire moins de 30 ans me fait peur aussi ,
    Je sais que le yoga aide à rester zen ! mais là franchement je te dis bravo , ça m’est arrivée ce genre de situation en essayant de faire un créneau qui s’éternisait , je ne suis pas agressive du tout , mais à l’instant où le gars m’a balancé une remarque sur mon âge , j’ai pensé à un sport de combat ! ( rien qu’un instant je te rassure!)
    à bientôt Corinne et merci encore
    Francine

    • 27 septembre 2017 / 13 01 42 09429

      Effectivement je suis restée zen mais j’avais envie de le gifler !!! Merci ma prof de Yoga !! Positiver sourire à la vie et ne pas se prendre au sérieux sont les bases je pense ! Et pour moi tenir ce blog qui ne m’apporte que joie et bonheur est une expérience fabuleuse ! Belle journée

  11. 27 septembre 2017 / 10 10 55 09559

    Moi tu connais mon opinion là dessus.
    Vieillir c’est normal mais aujourd’hui on a des moyens pour vieillir mieux à tout points de vue pourquoi ne pas en profiter si l’on sait se modérer.
    Alors oui restons bien dans nos peaux chacune à sa façon et donnons une image positive du temps qui passe !
    Joli billet.
    Et bien sûr que j’ai lu Femme Majuscule !
    Longue vie à ce magazine fait pour nous .
    Bisous ma copine !

    • 27 septembre 2017 / 10 10 58 09589

      Hello Bella, et oui et je te comprends à 1000 % ! je reste positive et j’assume tout ! Le plus important les liens d’amitiés que nous formons au fil du temps et ils sont solides
      Des bises

  12. 27 septembre 2017 / 10 10 42 09429

    Bonjour Corinne, entièrement d’accord avec vous. Je suis plus agée que vous puisque je vais finir la 60taine mais j’essaie de vivre le mieux possible tout ce qui s’offre à moi, m’intéresser à beaucoup de choses , en m’acceptant (tant bien que mal ) Même la couleur grise de mes cheveux et il y a longtemps (précurseuse) Riche de tous mes souvenirs , bons comme moins bons. C’est cela être une Femme Majuscule, savoir pleins de choses même si comme dit la chanson : Je sais que ne serai jamais. Bonne journée

    • 27 septembre 2017 / 10 10 59 09599

      Bonjour Maryse, effectivement la couleur des cheveux gris est très “tendance” moi je n’ai pas encore franchi le pas , un jour viendra certainement ! Restons positives et riches de nos expériences passées et à venir !!!

  13. CATHERINE ASSIRE
    27 septembre 2017 / 10 10 30 09309

    oui moi aussi je suis une “jeune vieille” et je me sens encore jeune même si quelques fois mes douleurs me rappelle que je suis plus vieille que jeune mais tout ça c’est dans la tête.
    Beaucoup disent que je ne fais pas mon âge et ça me fait plaisir .
    De toute façon les quinquas de maintenant pour la plupart(il n’y a qu’à voir les photos postées par Corinne sur son blog) sont toutes belles et pleine de vie, elles n’ont rien à voir avec nos grands-mères.
    D’accord aussi avec Pimprenelle, pas de chirurgie esthétique , il faut accepter le temps qui passe dans la joie et la bonne humeur !
    Il y aurait encore beaucoup à dire sur le sujet mais je vais m’arrêter là.
    bises à toi Corinne et bravo pour ton blog, j’adore…

    • 27 septembre 2017 / 10 10 56 09569

      Bonjour Catherine, entre “jeunes vieilles nous nous comprenons !” Pour la chirurgie je serai plutôt pour mais d’une part je n’ai pas le budget et d’autre part j’ai la trouille. Mais quand je vois des femmes comme Sharon Stone ou d’autres qui y ont eu recours je trouve que c’est réussi ! Mais bon c’est Sharon stone ! Pour ce qui concerne la joie et la bonne humeur, je m’y emploie ! Belle journée

  14. schmitt marie françoise
    27 septembre 2017 / 10 10 29 09299

    bonjour,
    je suis très ambivalente à propos de la vieillesse.
    Je ne me teint plus les cheveux depuis quelques années et ils sont poivre et sel et j’aime bien.
    je me crème scrupuleusement chaque matin le visage (parce que c’est une sensation agréable, que ça sent bon, que ça réveille….) mais pas le soir (parce que je m’écroule dans la première demi-heure sur le canapé et me traîne au lit à moitié endormie). mais je regarde l’ovale de mon visage moins ferme, tire un peu ma peau vers le haut ou autour des paupières et me dit… j’aimerai bien que mon visage soit ainsi.
    en revanche, je me souris devant la glace parce que d’abord c’est agréable un visage souriant pour démarrer la journée mais aussi parce que sourir éveille le regard et fait paraître plus jeune.
    mes vêtements sont classiques mais pas mémère .
    Je suis tombée hier sur la fin d’un film “des roses en hiver” qui a pour sujet la vieillesse, la fin de vie…. et ça, ça me fait peur (même si je suis loin de l’age des acteurs principaux). J’ai peur de la déchéance physique et surtout intellectuelle, j’ai peur de devoir dépendre de quelqu’un pour gérer ma vie et mon quotidien; “mais ça c’est dans au moins 30 ans”, me dit ma collègue et c’est long. “Mais non 30 ans ce n’est pas long, c’est l’âge de mes enfants et ça a passé si vite” Sans doute encore un exemple de la relativité du temps. En attendant, je me pomponne, je ris, je bouge (un peu) et j’ai plein de projets…. Je me sens bien en quinqua, je suis plus sereine, j’ai mis longtemps a accepté ce cap de la cinquantaine, plusieurs années mais maintenant ça va.
    bonne journée à toutes, soyons joyeuses, ça préserve.

    • 27 septembre 2017 / 10 10 33 09339

      Merci Marie-Françoise pour ce message optimiste ! Tu m’as fait sourire en parlant de te tirer le visage devant le miroir car je fais la même chose !!!!! Mes filles ont 30 ans et c’est passé très vite effectivement. Donc maintenant je vis au jour le jour. Pour avoir eu très peur pour mon mari cet été et pour avoir frôlé le pire, je relativise tout et j’essaie de rire et de sourire le plus souvent possible. Mon image est très présente sur ce blog et quelquefois j’ai du mal à l’assumer mais vos commentaires et votre présence me donnent des ailes ! Belle journée et aimons nous maintenant !!!

  15. Mylene
    27 septembre 2017 / 10 10 29 09299

    BRAVO , bravo pour ce texte qui nous parle à toutes et comme le dit Kathy, je sais pourquoi je lis ce blog ! Tu résumes parfaitement notre état d’esprit mais avec toujours ta touche d’humour et de tendresse. Merci pour ces mots et merci de nous donner la possibilité de découvrir d’autres blogs. Il me semble que le monde des blogueuses est un monde assez impitoyable, tu as la génerosité de partager les autres blogs que tu aimes et c’est tout à ton honneur ! Je cours visiter le blog des seniors en vadrouille.

    • 27 septembre 2017 / 10 10 52 09529

      Bonjour Mylène , mille merci pour ton commentaire positif ! Belle journée

  16. 27 septembre 2017 / 10 10 29 09299

    CC Corinne,

    Je lis ton billet au moment j’ai appris le décès d’une collègue de travail qui avait 62 ans, je suis donc dans un “état”!!!
    Profitons de la vie, elle est bien trop courte et moquons nous de notre age, tu sais que je n’ai jamais été aussi heureuse que depuis ces 5 dernières années!!!

    Vive les “femme majuscules” et merci pour le clin d’oeil.
    Bisous

    • 27 septembre 2017 / 10 10 53 09539

      Effectivement il faut profiter un maximum sans prise de tête ! Tu prêches une convaincue ! Des bises

  17. Kathy19
    27 septembre 2017 / 10 10 21 09219

    Voilà pourquoi j’adore ton blog chère Corinne. Comme on se reconnaît ! Je viens d’avoir un petit intermède avec un collègue de travail qui lorsqu’il me disait bonjour le matin me disait : “bonjour la p’tite vieille…”
    Je lui ai dit que vieillir pouvait être angoissant pour une femme et que dans le monde du travail le jeunisme dévalorisait forcément les personnes ayant atteint la cinquantaine et que c’était parfois très douloureux.
    “C’était une plaisanterie” me dit-il !
    “C’est juste blessant et triste et pour moi c’est juste un manque de respect” lui ai-je répondu “voudrais-tu que l’on parle comme cela de ta Maman ?”.
    Heureusement que ce blog nous montre des personnes rayonnantes, épanouies avec tt plein de projets… et d’amour !
    Je me répète mais tu es un vrai baume chère Corinne !
    Vive la cinquantaine épanouie !

    • 27 septembre 2017 / 10 10 26 09269

      Je connais ce genre de “petite réflexion sympathique ” moi aussi, et j’avoue que je suis souvent décontenancée pour répondre. Que dire ? que lui aussi vieillira ? mais pour l’instant il n’en est pas conscient et c’est très bien ! A 30 ans je ne pensais pas à ma vie de senior ! Merci pour ton commentaire encourageant qui me récompense de mon investissement pour ce blog que j’aime de plus en plus !!!

  18. 27 septembre 2017 / 9 09 27 09279

    Et bien oui je suis une “Vieille Jeune” ou “une vieille qui ne veut pas mourir” Comme me disent mes garçons pour me charrier ! De toute façon Il En est de même pour Tout un chacun ! Et pour la chirurgie esthétique , je dis non ! Moi je les aime mes rides qui racontent mon histoire et quand on voit certaines stars qui ont pourtant bien les moyens, à Quoi elles ressemblent apres intervention Et bien je n’ai vraiment pas envie de leur ressembler !
    Bizzz Ma Belle

    • 27 septembre 2017 / 10 10 24 09249

      Hello chère pimprenelle , mais tu es encore toute jeune ! peut être changeras-tu d’avis (ou pas) plus tard. En tous cas tu fais partie de ces femmes qui donnent envie de vieillir en beauté ! Belle journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *