CARNET DE MODE Tendances

Capsule WARDROBE : des basiques et un budget top !

5 septembre 2016

 

Avez-vous entendu parler de la tendance Wardrobe ? De plus en plus d’articles fleurissent sur les blogs, notamment les blogs mode aux Etats unis.

 

Cette tendance vient d’une envie de consommer responsable, c’est à dire  consommer moins et mieux.

Une réflexion et des changements draconiens dans ma vie m’ont amenée à m’y pencher cet été. Depuis quelques mois, je mange Bio, j’ai supprimé la viande rouge, j’ai créé mon potager et je cuisine tout « maison ». Je fais très attention à mon environnement.

Une tendance Bobo snob me direz-vous ?

Pas du tout, simplement une prise de conscience que l’avenir de nos enfants passe par la protection de l’environnement et que notre santé passe par notre assiette.

Je faisais partie de ces personnes qui considéraient les écologistes comme des hippies attardés.

Suite à des discussions avec des amies proches, à une réflexion en profondeur, à la lecture de plusieurs bouquins et en visionnant de nombreuses conférences, j’ai changé d’avis. Vous connaissez l’adage « seuls les imbéciles ne changent pas d’avis  » !

Si vous me lisez assidûment, vous vous êtes rendu compte que, depuis quelque temps j’ai fait du ménage dans ma garde-robe.

J’étais encore récemment une acheteuse compulsive qui se précipitait sur le moindre sac bon marché, ou la plus petite paire de chaussures mignonne qui me faisait de l’œil. 25€ par-ci, 18 € par là , et à la fin du mois une somme astronomique dépensée en « petites choses» qui restent au fond des placards.

Adepte et inconditionnelle du site de Marina : L’Accro du budget ,qui m’a permis de réorganiser mon budget et de prendre conscience que la vie pouvait être belle en épargnant un minimum. Grâce à elle j’ai amélioré mes finances et j’ai changé mon style de vie.

Mais revenons à nos moutons La Capsule Wardrobe.

En fouinant un peu partout pour surfer sur cette tendance, pour une fois le mot tendance n’est pas galvaudé et est appliqué à bon escient ! Je suis tombée sur le phénomène Wardrobe.

Mais c’est quoi ce truc ???

Cette expression anglaise, traduite par  garde-robe capsule désigne une garde-robe pensée dans son ensemble et non pas pièce par pièce, cohérente et minimaliste.

Tout simplement une nouvelle manière d’appréhender le shopping !

37 pièces c’est tout ce que possèdent les adeptes de la « capsule wardrobe ».

Une manière drastique de revenir à l’essentiel et  de se simplifier la vie. Mais en se faisant plaisir et en restant stylée !!!

L’objectif : ne garder que le nécessaire, sélectionner et choisir des pièces intemporelles qui se marient entre elle, en réduisant considérablement le contenu de nos dressings.

La garde-robe des adeptes de cette capsule se compose de trois parties :

  • Tenues pour le travail
  • Tenue pour les sorties
  • Tenues décontractées pour le week end

37 pièces  qui vous rendront heureuses !

capsule wardrobe-la provinciale

 

 

Les avantages de la capsule Wardrobe :

  •  Une économie logique niveau finances
  •  Une garde robe cohérente avec des vêtements qui s’harmonisent les uns avec les autres en permettant plusieurs associations.
  •  Un tri plus facile pour ranger ses petites affaires et savoir quoi mettre le matin avant d’aller bosser.  Privilégier la qualité à la quantité : avoir une réflexion plus poussée en faisant du shopping : Acheter moins, mais acheter mieux !  Composer un futur achat avec ce que l’on possède déjà et chercher à optimiser sa garde robe en imaginant toutes les combinaisons possibles.  (Tiens j’ai envie de cette veste jaune, mais avec quoi vais-je la porter ? Rien ? Donc je passe mon chemin en attendant de trouver un joli blazer marine qui ira avec mes deux pantalons, le beige et le blanc. Bon c’est un exemple si vous préférez une veste orange libre à vous !!)
  •  Réfléchir avant d’acheter  et investir dans des basiques indémodables. Ne pas hésiter à « mettre le prix »  comme disait ma Grand-mère dans des pièces dont vous ne vous lasserez pas. 

Dressing basique ne veut pas dire dressing moche ! Simplement il faut prendre l’habitude de privilégier la qualité à la quantité. Et le minimaliste est toujours chic et stylé !

Je vous donne un exemple de mon changement de comportement vestimentaire. Avant j’achetais plusieurs parkas ou manteaux de plusieurs couleurs que je trouvais chez zara et consort à des prix défiant toute concurrence. (Et au final la somme était conséquente) Je me suis rendu compte l’an dernier que je ne mettais en hiver qu’une seule pièce, une doudoune super chaude et super confortable d’un rouge profond, que j’ai depuis des années. Cette année j’ai donc investi dans une doudoune noire, magnifique d’une qualité irréprochable de la marque Elora. Le shopping à domicile orchestré par Delphine. Ce  sera mon seul achat de manteau de la saison. Mais je sais que cette pièce pourra se porter avec toutes mes petites affaires.

capsule wardrobe-la provinciale

 

Résultat des courses en suivant la tendance CAPSULE WARDROBE :  un dressing responsable, une simplification de la vie quotidienne, plus d’achats compulsifs et des économies pour se faire plaisir autrement. (En s’offrant un voyage par exemple).

Dans le prochain billet, je vous proposerai une  petite sélection des pièces essentielles pour se composer une capsule Wardrobe.

Un exemple : plutôt qu’acheter 4 pulls en acrylique qui vont vous piquer et qui feront une saison ,  investissez dans un joli pull en cachemire noir, gris ou rouge,  intemporel et indémodable. Et qualité ne veut pas dire anéantissement de votre carte bleue. Les cachemires de chez Monoprix sont magnifiques, ne peluchent pas, et sont super stylés .(90 € soit le prix de 3 pulls tout déformés au bout de 3 lavages !!!)

Capsule wardrobe-la provinciale

En attendant vous pouvez suivre mon tableau spécial Capsule sur Pinterest pour vous donner des idées !

 

Alors Prêtes à changer drastiquement vos habitudes de modeuses et à relever le challenge ?

(source photos  Pinterest)

Et n’oubliez pas ! Vous aimez ce billet ? partagez-le !

You Might Also Like

47 Comments

  • Reply Arline 7 novembre 2016 at 13 h 07 min

    Hello,
    Pour ma part, je n’avais jamais entendu parler de cette tendance. C’est sympa de ta part de nous la faire découvrir.
    Passe une bonne journée

  • Reply By Amelo 25 septembre 2016 at 22 h 50 min

    Un article très intéressant. Hâte de lire les suivants sur le sujet.

  • Reply Catherine 12 septembre 2016 at 10 h 23 min

    oui, comme d’autres, j’attends la suite et qques exemples….
    Je crois que nous aimerions toutes économiser, trier, s’alléger et bien assortir… mais je pense aussi que cela s’apprend et il n’est jamais trop tard.

  • Reply miss.radis 11 septembre 2016 at 17 h 32 min

    Pour moi , cela dépend des circonstances. Si c’est pour des soirées assez habillées, j’ai quelques pièces de qualité réservées à cette effet : pour l’hiver, l’éternel robe noire avec dentelle, escarpins et pochettes que je peux mixer entre eux et pour les beaux jours des robes claires et unies avec des escarpins colorés et pochette.
    Pour le reste du temps, je navigue en fonction des modes.

  • Reply Dany LAB 6 septembre 2016 at 15 h 21 min

    Un article passionnant , une tendance qui tend à s’accroître ,mais pas évident à appliquer pour moi encore …
    J’y pense depuis un moment ,car je me suis aperçue que je mettais toujours les mêmes tenues , certaines acquises et jamais mises…. Au fil des ans , notre corps change aussi , et on cumule , on s’encombre finalement
    J’ai commencé à voir une vidéo de Sirène BIO sur sa garde-robe d’hiver minimaliste ,ensuite j’ai découvert Emma sur sa page FB  » BIEN HABILLEE  » et son site qui donne aussi plein de conseils sur les basiques à avoir , les couleurs et les associations de vêtements , et puis la chaîne YT d e « Nathalie jusque dans l’âme  » qui a traité le sujet en plusieurs volets.
    C’est l’opportunité de commencer à trier et m’interroger sur ce que je suis et tends à atteindre.
    Je n’investis pas dans des vêtements chers, par manque de moyens , suis retraitée donc moins de besoins aussi.Une vie sociale plus réduite également.
    J’ai lu entre temps de Dominique Loreau « L’art de la simplicité  » simplifier sa vie c’est l’enrichir , un livre inspiré du mode de vie zen et épuré des japonais .

  • Reply Janachète 6 septembre 2016 at 13 h 55 min

    Cette idée je l’ai évoquée sur mon dernier article sur les sites chinois .
    Déjà je les ai éliminé de mes choix .
    J’adore le minimalisme mais j’ai encore beaucoup de mal à m’y contraindre.
    Cela viendra peut-être.
    Mais l’idée fait son chemin même chez les plus jeunes si je me fier à mes filles.
    Bisous Corinne !

  • Reply Isabelle 6 septembre 2016 at 12 h 12 min

    Bonjour Corinne,
    Très intéressant ton article. Pour ma part, j’ai toujours été classique, beaucoup plus facile pour être économe !
    Et très limitée dans le choix des couleurs : noir, rouge,blanc, beige, marron pour l’hiver ; j’y ajoute bleu marine et vert émeraude pour l’été, et comme ça c’ est beaucoup plus facile d’assortir.
    Et au niveau des pantalons pourquoi avoir une armoire remplie de jeans : un classique brut surtout pas slim pour moi, et pas de faute de goût.
    Toutes les nouvelles saisons, je vide mon dressing de ce que je n’ai pas mis l’année d’avant, et je donne avec plaisir, je me sens plus légère avec un dressing plus aéré.
    Et puis, je paie le vrai prix des choses : soldes et ventes privées, ou promotions, j’attends en mettant le budget du mois si je n’ai rien acheté dans une enveloppe pour mieux en profiter à ces périodes……… et comme j’aime beaucoup aller chez 123, c’est beaucoup mieux pour mes finances !
    Et puis, j’ai ressorti ma machine à coudre et ça c’est génial , je fais la robe que je veux, de la couleur que je veux, de la forme que je veux; la dernière petite robe d’ été m’a coûté 14,63€ qui dit mieux ? Non, ce n’est pas si difficile, surtout pour faire une robe droite, avec un patron et un peu d’accompagnement, il y a des tutos, et puis des cours (pour ma part, je suis autodidacte, ma maman a guidé mes premiers pas quand j’avais 16 ans en me faisant confiance) . Je sais déjà que je vais bientôt me faire une robe rouge, et peut être aussi une noire et sans doute une pour ma fille qui en 34 a du mal à s’habiller, et un cadeau économique pour Noël !
    Et comme toi, je consomme local : la petite boucherie du village voisin qui a un tel débit qu’elle vend sa viande moins cher qu’au super u et achète ses bêtes sur pieds ! les légumes de saison, sur le marché à ma productrice en agriculture raisonnée, où je trouve régulièrement des petites limaces dans ses salades (chouette). Le poisson au marché en fonction des prix et de la saison, et je dépense beaucoup moins depuis que je suis les conseils de Marina !
    Il est tant de réfléchir à ce que nous souhaitons laisser à nos enfants, petits enfants et arrières petits enfants ……………….
    J’attends avec impatience tes prochains articles sur le sujet et tes looks classiques-chics de jolie quinca sur laquelle on se retourne dans la rue.
    Bises

  • Reply chocolasco 6 septembre 2016 at 9 h 47 min

    L’idée part d’une bonne intention pourtant il me semble que passé l’euphorie du départ: l’achat des 37 pièces, un peu un shopping justifié, viendra vite le manque Nous sommes des Femmes !!! Sauf si l’on change radicalement de vie, la fringale reviendra. qu’aurons nous mis en place pour y résister? C’est un peu comme un régime, sur le long terme peu y arrive…
    Acheter mieux mais moins, demande aussi un porte-monnaie bien garni dès le départ et je doute de plus en plus « du cher qui dure »,(les baskets de mes enfants tenaient 3 mois qu’elles soient de marque ou de chez Carrefour) je vois dans cette façon de faire, juste une manière plus snob, ça me rappelle ma vieille tante qui n’achetait que des articles « classiques » pour que ça ne se démode pas, résultat, elle était tout le temps en bleu marin et … vieille fille. Il me semble que si l’on veut faire qqchose pour la planète ça serait plus dans l’arrêt de la production-achat effrénée de fringues, ainsi rendons-nous plus souvent en friperies. en deuxième mains en troc . Ceci dit, j’adhère au trop plein de nos armoires qui nous font dire, je n’ai rien à me mettre, et le fait de garder ce qui nous va, ce qui s’accorde et ce qu’on aime me semble les 3 principes fondamentaux d’une bonne garde-robe. Je vous laisse, je file vérifier le contenu de mon armoire 🙂 Merci et Belle journée

  • Reply Jocy 6 septembre 2016 at 8 h 34 min

    Je mixe la plupart du temps des basiques chers mais intemporels avec des fantaisies qui reflètent les tendances du moment
    je craque certainement un peu trop souvent mais je suis à fond pour les échanges ou videdressing.
    Consommer mieux pour moi se résume à faire le tri en matière de déchets, à acheter local et bio, à jardiner sans pectisides mais je ne suis pas prête à adopter le « 37 pièces » dans mon dressing!
    Merci pour cet article très complet qui pousse tout de même à la réflexion.
    Bonne journée

  • Reply nadine 5 septembre 2016 at 18 h 55 min

    J’avais fait un article sur ce principe qui découle aussi du minimalisme ! J’adhère totalement ! Je me permets quelques écarts mais quel simplification dans la garde-robe, on achète équitable, raisonnable.
    Merci pour cet article très complet

  • Reply bypimprenelle 5 septembre 2016 at 18 h 30 min

    Impossible pour moi Tú ten doutes !!! ??? je suis une shopping addict, je porte pratiquement tout êt garde mes affaires précieusement ! Mes seules erreurs ou achats compulsifs, je les revends ! J’achète de tout, cher, pas cher, neuf ou d’occas, fonctionnant au coup de coeur ! C’est ma passion ! Pour ce qui est de ce concept, je le trouve super mais pas pour moi ! Je protège la planète differement, en utilisant tres peu la voiture, êt en marchant Bcp, en ne prenant plus l’avion êt en évitant les voyages, je me chauffe au bois, fais attention a l’eau êt l’électricité etc … Bizzz

  • Reply Marie-France (reves_of_marie) 5 septembre 2016 at 18 h 06 min

    J’aime beaucoup ton post et j’adhère à cent pour cent ! J’ai beaucoup acheté de façon compulsive des tas de fringues que je mettais très peu au final …et depuis deux ou trois ans , je fais davantage attention à la qualité et je m’achète des pièces intemporelles que j’accessoirise de façon moderne et tendance . J’essaie de ne pas me laisser tenter bêtement ! C’est peut-être parcequ’ en prenant de l’âge , je deviens plus raisonnable ! J’attends la suite de ton article avec impatience!

  • Reply Lucie CW 5 septembre 2016 at 15 h 10 min

    Je suis complètement d’accord avec toi sur le principe d’acheter mieux, plus cher mais plus durable et facile à associer. En revanche, pour la fantaisie, je n’ai pas réussi à lâcher prise… Du coup, depuis une petite dizaine d’années, j’organise avec une amie des soirées d’échanges de fringues entre copines, et copines de copines, et copines de copines de copines, etc. On est une quinzaine, chacune apporte des vêtements qu’elle ne porte pas et on se les échange, sans jamais parler d’argent. ça permet d’essayer des choses pour lesquelles on n’aurait jamais dépensé en magasin, de retrouver des pièces de saisons précédentes qu’on a regrettées de ne pas avoir, de vider et re-remplir son dressing sans dépenser un sou… Et surtout de bien rigoler sur les tics et les tocs d’acheteuse compulsive que nous avons toutes !!
    Bonne journée à toutes

    • Reply La provinciale 5 septembre 2016 at 15 h 44 min

      Coucou Lucie, c’est une super idée ces échanges, une belle façon de consommer mieux ! Bravo et vous devez bien vous amuser en plus ! A très bientôt

  • Reply Sommer 5 septembre 2016 at 13 h 14 min

    Bonjour Corinne

    Article très intéressant! J’ai décidé moi aussi d’acheter moins mais mieux et surtout de faire le tri dans ma garde robe. Afin d’y voir plus clair et donc de mieux profiter de mes affaires. Mais ce concept est quand même trop drastique pour moi. J’aime bien suivre les tendances avec ma fille en complétant mes basiques par des pièces petit budget. Je suis d’accord avec ce qui a été dit plus haut : petit prix ne rime pas forcément avec mauvaise qualité, loin s’en faut. Par contre j’aime bien acheter d’occasion. J’en profite pour te demander où en est ta rubrique vide dressing car je ne la retrouve pas sur ton nouveau blog.
    Bises
    Florence

    • Reply La provinciale 5 septembre 2016 at 15 h 46 min

      Bonjour Florence, Je suis d’accord il ne faut pas tomber dans l’excès non plus et je ne suis pas encore prête à le faire ! Effectivement ma rubrique vide dressing a disparu, je vais la remettre dans l’onglet Mode. Et je vais installer la collection automne !!! A bientôt

  • Reply Joelle 5 septembre 2016 at 12 h 32 min

    Je connais ce principe mais ca ne m I nterresse pas..
    Je suis heureuse et l ai toujours été en ayant une garde robe pleine.
    J ai des pulls acryliques qui ont plus de quinze ans et aucune déformations. Pourtant des bas prix.
    Je n avais pas grand chose quand j étais petite,jamais à la mode..quand j ai commencé à bosser j ai tout modifié.
    Et je ne reviendrai pas à une garde robe minimale, non..
    J aime trop les couleurs, les différents style pour apprécier.
    Bisous corinne

    • Reply La provinciale 5 septembre 2016 at 15 h 31 min

      Bonjour Joelle, loin de moi l’idée de donner des leçons ou de juger. Je relate une tendance suite à quelques recherches qui ont coincidées avec un moment de ma vie où j’ai décidé de changer mon comportement d’acheteuse compulsive. Chacun est libre d’adhérer ou pas et je suis d’autant plus à l’aise pour en parler pour avoir pratiquer ce genre d’achats et avoir encore des armoires remplies de fringues . Je me suis rendue compte depuis deux saisons que je portais toujours 4 ou 5 tenues qui me plaisaient vraiment et que le reste prenait les mites dans ma penderie !!!Et puis style minimaliste ne veut pas dire style triste et uniforme, rien n’empêche de porter des couleurs , des bijoux fantaisie de qualité et de se faire plaisir. Mais tu as raison il faut garder son style et porter ce que l’on aime. Très belle journée

  • Reply Claudine 5 septembre 2016 at 12 h 02 min

    En ma QUALITÉ « d’hippie attardée « ??, j’adhère complètement à tous ces mouvements : slow food , slow cosmetic, végétarisme voire vegan, minimalisme, locavorisme, avoir moins pour vivre mieux….
    J’ai adoré le Best seller : « la magie du rangement » et les livres de Dominique Loreau…
    Trier, se débarrasser du superflu reste néanmoins parfois difficile! Une tite « peur du manque » récurrente ????
    Déjà, ne pas en « rajouter » à l’heure du « ça coûte moins cher de le racheter que de le réparer » prôné par  » l’obsolescence programmée »..
    Merci CORINNE pour notre planète, nos petits, arrière -petits enfants.. et arriere arrière petits…….etc qui nous ont prêté la Terre….

    • Reply La provinciale 5 septembre 2016 at 15 h 32 min

      Ha Ha je savais que tu réagirais à cette phrase!!! Je te connais bien ! Et tu fais partie des amies qui m’ont fait prendre conscience au fil du temps qu’il fallait réorganiser sa consommation ! Bon j’ai mis presque 10 ans mais j’y suis arrivée !!! enfin j’espère bises

  • Reply loubabiolle 5 septembre 2016 at 11 h 37 min

    Je suis tout à fait d’accord !
    J’ai déjà adopté cette technique depuis longtemps.
    Merci pour l’article.

    Bonne journée,

    • Reply La provinciale 5 septembre 2016 at 15 h 34 min

      Bonjour, je pense que beaucoup de femmes l’ont adapté et c’est tant mieux pour celles qui sont concernées. A très bientôt

  • Reply Marina 5 septembre 2016 at 11 h 32 min

    J’ai été tenté par la capsule mais étant une vraie buse en shopping et assortiment (c’est bien simple, je ne SAIS pas acheter), j’avais juste fait le tri dans ma garde robe au printemps en ne conservant que la moitié de celle ci.
    Par contre, depuis janvier, je me fais plaisir : au lieu d’aller acheter des vêtements « parce que je n’ai plus rien à me mettre » chez Kiabi, Promod ou autre H&M, je préfère aller essayer tous les vêtements qui me plaisent chez La Mode est à Vous. Je ne ressors du magasin qu’avec une seule tenue, mais comme tu le dis, c’est de la qualité. Leurs pantalons sont très bien coupés et confortables, les tops originaux pile comme il faut. Alors oui ça me coûte 3 fois plus chez que du H&M mais je ne regrette jamais mes achats chez LMV et en plus les vêtements « tiennent’ aux lavages

    • Reply La provinciale 5 septembre 2016 at 15 h 35 min

      Coucou Marina, je peux venir t’aider à faire ton shopping si tu veux !!! j’adore !!! C’est en partie grâce à toi que j’ai pris conscience que mon budget prenait l’eau à cause de mes achats de fringues ! Et il faut beaucoup de courage pour ressortir d’un magasin qu’avec une seule tenue !!! bises

  • Reply Marie Jeanne 5 septembre 2016 at 11 h 30 min

    Bonjour Corinne,
    Je suis ravie de ce changement et j’y adhère complètement. A quoi çà sert d’avoir plein de vêtements inutiles et bon marché alors qu’en y mettant le prix et en choisissant des incontournables on les garde plus longtemps et le porte monnaie s’en réjouit.
    Moi aussi je m’aperçois que l’hiver je porte toujours le même manteau noir comme çà tu le portes avec tout !!!!
    Je vais te suivre assidument. Merci
    Bonne journée

    • Reply La provinciale 5 septembre 2016 at 15 h 37 min

      Bonjour Marie Jeanne, il fut un temps où j’accumulais tant au niveau des vêtements que de la nourriture d’ailleurs ! devenir raisonnable est peut être un signe de mon grand âge !!! a bientôt

  • Reply Mireille 5 septembre 2016 at 11 h 12 min

    Tout mon propos Corinne, lorsque je fais un accompagnement shopping, que ce soit pour une amie ou pas…
    Je remarque quand même souvent un peu de frustration, au départ du moins, lorsque je refuse l’achat de ce petit top si sympa, qu’elle a déjà dans son dressing d’ailleurs mais jamais porté car oublié au milieu de la pile !
    Si l’on ajoute la colorimétrie…aïe aïe ça réduit encore de beaucoup les achats ‘compulsifs’ ou coup de coeur.
    Une garde-robe intelligente ou wardrobe se construit petit à petit, au fil du temps souvent.
    Et avant tout, faites un bon tri de votre garde-robe: vendez, donnez, participez à des vides-dressings.

    • Reply La provinciale 5 septembre 2016 at 15 h 40 min

      Bonjour Mireille, avoir l’aval d’une spécialiste me fait plaisir et me conforte dans mes choix. C’est vrai que je suis assez classique et il m’a fallu des années pour comprendre que ce top fuchsia je ne le mettrai jamais !!! Et je ne parle pas des chaussures qui encombrent mon placard.Ce qui me ravie c’est que je n’ai aucune frustration. Le seul problème je vais avoir des difficultés à poster des looks !!!! Bonne journée

      • Reply mIreille 5 septembre 2016 at 17 h 21 min

        Merci de ton retour Corinne !
        Le petit top fuchsia que tu n’as jamais mis m’a fait sourire.
        Nous avons toutes acheté des vêtements sur un coup de tête, lorsque le moral parfois est un peu bas, lorsqu’on s’est laissé influencé par la conviction de la conseillère de vente…qu’il nous va à ‘merveille’
        Personnellement, de connaitre maintenant les couleurs qui me vont bien au teint m’a beaucoup aidé et je sais à présent pourquoi, ce petit top fuchsia, une fois dans mon armoire, y restait, tout comme ce rouge à lèvres dont le tube design me faisait de l’oeil !
        Essayez de privilégiez la lumière naturelle pour mieux vous rendre compte des couleurs des vêtements d’ailleurs: un rouge tomate (ton chaud) versus un rouge framboise (ton froid) ira mieux à certaines carnations.
        Pour revenir à votre garde-robe, construisez la avec des pièces basiques qui en constitueront la base, et faites vous plaisir, car il est important de se lâcher de temps en temps, avec des petites pièces à la mode, sachant que vous vous en lasserez plus vite.
        Jouez des accessoires ! Une ceinture, un beau collier, un chapeau, un sac peuvent donner un style très différent à votre robe.
        Bravo Lucie pour ces idées d’échanges. J’adore !

  • Reply Aline Ciais 5 septembre 2016 at 10 h 58 min

    Je suis d’accord complètement avec toi.j’ai du mal moi même à investir dans du cher en pensant que ça ne va pas suffire, et j’acheté tjrs des chiffons qui finissent ds le placard.
    Je vais voir tes exemples pour m’aider à y voiréfléchir plus clair ds ma penderie.
    Merci

    • Reply La provinciale 5 septembre 2016 at 15 h 41 min

      Bonjour Aline, si je peux t’aider par le biais du prochain billet j’en serais ravie !

  • Reply TheMouse 5 septembre 2016 at 10 h 44 min

    Oui je connais ce concept même si cela ne correspond pas à ma facon d’être… J’ai porté un uniforme pour aller à l’école, puis au College oui au Lycee (soit à peu près pendant 11 ans)… Et ce concept m’y fait beaucoup trop penser!
    Cependant, je comprends bien cette volonté de moins consommer et de privilégier les Belles Pieces pour un dressing de base
    Bisous

    • Reply La provinciale 5 septembre 2016 at 15 h 43 min

      Bonjour Ma jolie souris. Comme toi j’ai été pensionnaire toute ma vie avec un uniforme bleu marine , pendant des années je n’ai plus jamais porté cette couleur !!! Aujourd’hui j’y reviens car je la trouve très chic. Mais je le répète Minimaliste ne veut pas dire triste et moche , tu peux t »éclater avec des couleurs. Et avoir un dressing de base et des accessoires ! Bises

  • Reply Solange 5 septembre 2016 at 10 h 26 min

    CC Corinne,
    C’est un très bon concept qu’il faudrait que je suive, j’essaye mais j’ai du mal, je ne suis pas assez sage, par contre maintenant j’achète quelques belles pièces plus classiques qui me suivront plusieurs années ce que je ne faisais jamais auparavant et je privilégie aussi les vide-dressing ou échanges de vêtements avec des collègue de boulot.
    Bonne semaine,
    bises

    • Reply La provinciale 5 septembre 2016 at 15 h 48 min

      Bonjour Solange, je pense qu’il faut le faire à son rythme et ne pas bouleverser sa vie ! Mais vraiment je suis convaincue par cette nouvelle manière de consommer. Et les vide-dressing sont une très bonne chose ! bises

  • Reply matchingpoints 5 septembre 2016 at 10 h 09 min

    Bonjour Corinne
    Depuis un certain temps déjà, nous surfons un peu sur cette vague ! Lorsque les armoires sont pleines et on ne sait pas quoi mettre, alors il y a un problème…Donc nous achetons moins et essayons d’acheter mieux, quelques craquages inclus…
    Mais en même temps nous retrouvons quelques pièces classiques, donc toujours valables que nous mixons.
    A suivre…

    • Reply La provinciale 5 septembre 2016 at 15 h 50 min

      Bonjour les filles, effectivement il ne faut pas hésiter à se faire plaisir et à craquer de temps en temps ! Je me suis rendue compte que les pièces classiques que j’avais sont indémodables mais je ne suis pas à l’abri d’un craquage de temps en temps!!! belle journée

  • Reply Juliette 5 septembre 2016 at 9 h 44 min

    Voilà un concept auquel j’adhère totalement! Chaque fois que je l’ai mis en pratique, je n’ai pas été déçue et je possède maintenant quelques belles pièces que j’ai toujours autant de plaisir à porter. Il n’y a rien à faire, la qualité, ça se sent et ça se voit.
    J’attends ta sélection avec impatience…
    Ton blog est aussi joli sur mon PC que sur mon téléphone et je sais bien ce que c’est que de ne pas arriver exactement au résultat imaginé… C’est très frustrant!
    Bises et bonne semaine
    Juliette

    • Reply La provinciale 5 septembre 2016 at 15 h 51 min

      Bonjour Juliette, merci pour ce commentaire. Concernant le blog c’est vrai que je l’installe seule et ce n’est pas évident. j’y passe un temps fou et je ne suis pas satisfaite mais j’ai peur de « tout casser » en forçant mes envies de design !!! A très bientôt pour une commande ! bises

  • Reply melle de la roche 5 septembre 2016 at 9 h 11 min

    Excellent article. Oui tu le dis il faut revenir à l’essentiel , nos rêves, nos passions. Moins nous consommons à tort et à travers plus nous protégeons la planète.

    • Reply La provinciale 5 septembre 2016 at 15 h 52 min

      Bonjour, c’est vrai et c’est presque une philosophie de vie, consommer moins pour être plus heureux !

  • Reply Francoise-Elisabeth 5 septembre 2016 at 9 h 01 min

    Excellente idée, je vais lire quelques articles sur ce concept et attend avec impatience ton prochain article sur ce sujet. Bonne journée peut être sous le soleil chez toi, ici en Suisse près de Geneve, il pleut. Bises

    • Reply La provinciale 5 septembre 2016 at 15 h 53 min

      Bonjour Françoise-Elisabeth, tu trouveras de nombreux articles sur ce concept. il y a même une page Facebook dédiée ! Concernant la météo entre deux commentaire je suis dans la piscine !!!

  • Reply Laurence 5 septembre 2016 at 8 h 52 min

    Je trouve ton article très intéressant Corinne ! C’est tout à fait ma philosophie mais je savais pas qu’elle portait un nom.
    Il est important comme tu dis de comprendre l’impact que nous avons sur l’environnement à notre échelle individuelle.
    Quant à privilégier la qualité à la quantité, tu prêches une convaincue ! ?

    • Reply La provinciale 5 septembre 2016 at 15 h 55 min

      Bonjour Laurence, oui je lis assidument ton blog et je sais que tu privilégies toujours la qualité. Le problème que j’avais j’achetais tout ! Des pièces chères et intemporelles et plein de petites choses inutiles qui au bout du compte faisait une certaine somme. Je vais essayer de me tenir à ma nouvelle philosophie ! Bises

  • Reply Francoise en Yvelines 5 septembre 2016 at 8 h 41 min

    Depuis longtemps j’apprécie ce concept. Cela laisse moins de place à la fantaisie et aux couleurs, mais c’est tres rationnel et .. Raisonnable. Je fais suivre de près ces fameuses « capsules »
    Bonne journée.

    • Reply La provinciale 5 septembre 2016 at 15 h 56 min

      Bonjour Françoise, je reparlerai de ces capsules très prochainement ! A bientôt

    Leave a Reply

    %d blogueurs aiment cette page :
    Lire les articles précédents :
    Accueil-la provinciale
    Le blog en mode rentrée !

    Un nouveau design pour le blog et une façon plus simple de naviguer et de trouver tous les billets écrits...

    Fermer