Humeur du jour L'AIR DU TEMPS

C’est trop cher !

2 novembre 2016
C'est trop cher !-la provinciale

Dernièrement je vous parlais de la garde robe capsule et de mon envie de revenir à une consommation plus raisonnable et moins futile.

Ce billet vous a fait énormément réagir et c’est tant mieux car je pense que de la discussion peut naitre la lumière !

Aujourd’hui je reviens avec un thème qui fait polémique : le juste prix des choses.

Vous le savez, ou pas, je suis artiste peintre et créatrice de bijoux. Je viens de déposer ma marque et je vais ouvrir une boutique en  ligne dans quelques jours. En tant que créatrice je suis régulièrement confrontée à ce type de remarque :

«  C’est beau mais c’est trop cher ! »

Si j’avais comptabilisé cette phrase je serai riche !

Donc je vais essayer de vous expliquer le vrai prix de la création et pourquoi un bracelet de créateur est plus cher qu’un bracelet fabriqué à la chaine en Chine.

Il en est de même pour le prêt à porter. Je ne mettrai pas au pilori les enseignes comme H&M, Primark et consorts, il m’arrive d’acheter un tee-shirt à 5 euros. (Achat que je regrette amèrement au bout de 3 lavages d’ailleurs). Mais connaissez vous la genèse de ce tee-shirt à 5 euros ?

C’est la société Dulal Brothers (source Gresea) qui fournit les tee-shirts  à la multinationale H&M. 125 000 pièces sont fabriquées chaque saison, par des ouvrières payées 1,18 euro par jour et soumises à un quota de productions de 250 tee-shirts par jour. Cela fait un salaire d’un demi-centime à l’unité !

Je sais bien que lors d’une virée shopping on ne philosophe pas sur les conditions de travail des ouvrières du Bangladesh, mais y réfléchir de temps en temps ne fait pas de mal !

On se plaint de la mondialisation, on critique les entreprises qui délocalisent, on gémit devant notre télévision en voyant la courbe ascendante du chômage. Mais que faisons-nous au quotidien pour éviter cela ?

Bien sur, à notre petit niveau nous n’allons pas révolutionner la planète. Mais une prise de conscience est bien venue je pense. Et privilégier la création française peut contribuer à aider des entreprises et à préserver des emplois.

Un exemple de nos achats,  le pull :  vêtement indispensable à toute bonne frileuse. Nous tombons en amour devant un magnifique pull pure laine, confectionné dans un atelier en France par des créateurs indépendants. Le pull coûte 120 euros.

  • Non impossible je ne mettrai jamais une somme pareille dans un pull,
  • ils se moquent de nous nous prennent pour des pigeons,
  • je n’ai pas les moyens de me payer ce pull, etc…

Et puis vous faites un tour sur le net ou une virée dans un centre commercial. Et vous revenez toute guillerette, en disant, super j’ai fait de bonnes affaires ! Un pull rouge en acrylique qui pique 29 euros, un pull imprimé panthère 32 euros, un pull en faux mouton délavé 35 euros et puis vous ne résistez pas à un petit collier à 6 euros et à une pochette à 19 euros. Vous avez fait de supers affaires ! Résultat votre compte bancaire affiche un débit de  115 euros ! Et vous n’aviez pas les sous pour le pull à 120 euros qui restera indémodable et ne boulochera pas ?

Bon je vous provoque et je vous taquine mais n’ai-je pas un peu raison ?

Revenons au prix de ma manchette. Je n’achète que des perles de grande qualité et des apprêts en plaqué or ou en argent. Je tisse mes manchettes à l’aiguille et la confection d’une seule manchette équivaut à 18 heures de travail. Le prix 50 € ! Un petit calcul mental rapide permettra aisément de calculer le taux horaire d’un créateur !

C'est trop cher !-la provinciale

 

 

Je ne veux pas faire mon Caliméro et devenir donneuse de leçons, loin de moi cette idée. Je veux juste vous expliquer pourquoi, lorsque vous achetez une pièce de créateur , made in France, travaillée en pièce unique et avec amour, vous la payez un peu plus cher qu’une pièce produite à la chaine dans des pays défavorisés. Et non les petits créateurs ne vous prennent pas pour des gogos, non ils ne forcent pas sur les prix, non ils ne font pas des marges de folie ! Ils essayent simplement de vivre de leur travail raisonnablement.

Je sais bien que tout le monde ne roule pas sur l’or, moi non plus d’ailleurs ! Je comprends tout à fait qu’une personne en situation précaire n’ait pas les moyens d’acheter tel ou tel produit. Je conçois que l’on préfère épargner plutôt qu’acheter des babioles. Mais à envie égale ne vaut-t il pas mieux acheter mieux qu’acheter plus ?

Bon à ce stade du billet j’ai dû perdre quelques lectrices ! Ne partez pas, je ne vous veux pas de mal ! J’ai juste envie en ce moment de vous faire partager une réflexion qui me tarabuste depuis quelques mois.

Consommer moins mais consommer mieux , privilégier les petites marques plutôt que les grandes enseignes , un défi à relever ?

Alors qu’en pensez-vous ? N’hésitez pas à m’engueuler si vous ne partagez pas mon avis, ou donnez moi votre sentiment en commentaires. A vos claviers (c’est gratuit !)

 

 

You Might Also Like

68 Comments

  • Reply Laurence 26 janvier 2017 at 10 h 16 min

    Coucou Corinne
    Sujet épineux que tu abordes avec délicatesse. Nous sommes tellement baladées désormais dans les magasins que nous n’arrivons plus à évaluer le juste prix des choses.
    La réflexion sur le consommer mieux, local et moins, nous l’avons toutes mais ensuite ca file chez Zara, chercher l’erreur ! 🙂
    Je songe également à me lancer dans la création de bijoux alors ton retour me touche particulièrement.
    Àtres bientot, bises.

  • Reply Annie 18 novembre 2016 at 8 h 46 min

    Bonjour Corinne, je suis à 100% d’accord avec ce que tu dis, j’y viens de plus en plus, acheter moins et de meilleure qualité.
    Quant aux prix proposés par les créateurs , si on devait mettre un prix horaire ce serait ridicule!
    Malheureusement tout le monde ne peut pas s’offrir une pièce de créateur et je comprends que ces personnes se dirigent vers des pièces à petit prix qui font illusion un moment, chacun a le droit de se faire plaisir.
    Bonne continuation.

  • Reply Laurène 8 novembre 2016 at 9 h 10 min

    Bonjour Corinne,
    Comme je suis heureuse de te lire ! Il n’y avait aucun reproche de ma part, juste de l’impatience 😉
    Comme nous toutes ici, je suis très sensibilisée à ce sujet et je suis persuadée qu’il est vital pour l’avenir d’œuvrer dans ce sens, il n’y a aucune petite contribution à vouloir faire avancer les choses, les états d’esprit, ne rien faire du tout relève à mon sens d’une certaine forme d’inconscience. À titre personnel, nous n’avons pas non plus envie que nos enfants se « vautrent » dans la sur-consommation et le résultat est plutôt satisfaisant pour le moment. D’ailleurs ce sont eux parfois qui nous « éduquent » dans ce sens ! « Acheter moins, mais mieux » c’est une question de survie, on en ressort tous gagnants et pour ma part, plus j’avance, plus je fais place nette et plus je me sens rassurée pour l’avenir. Trier, recycler, ça fait un bien fou, ça vide la tête et cela permet de faire un état des lieux, et pourquoi pas avoir de belles surprises !
    J’aime aussi prendre conscience que les choses qui ont de la valeur sont celles qui sont sous mes yeux et qui n’ont pas de prix…
    Tout plein de bonnes choses pour ta petite entreprise ! Et bien sûr je reviens te lire régulièrement, ce que je fais déjà depuis un bon bout de temps 😉

    • Reply La provinciale 8 novembre 2016 at 9 h 26 min

      Bonjour Laurene
      Merci pour ton retour. Je reste persuadée que petit à petit nous pourrons faire bouger les choses ! Il en va de l’avenir de nos enfants. Si mon petit blog peut aider j’en suis ravie ! A très bientôt, bonne journée.

  • Reply Laurène 7 novembre 2016 at 0 h 06 min

    Bonsoir Corinne,
    Sincèrement, je me range à l’avis d’Ivi. J’aurais apprécié de lire une réaction à chaud de ta part, aussi partielle soit-elle. Je comprends que tu n’aies pas le temps, mais pourquoi alors nous interpeler, nous taquiner sur ce sujet qui te préoccupe ? C’est d’ailleurs ta façon de nous titiller qui m’a donné l’envie de laisser un commentaire. J’ai lu avec beaucoup d’intérêt les reflexions de chacune que j’ai trouvés très pertinentes. Et toi alors, qu’en penses-tu ? 😉

    • Reply La provinciale 7 novembre 2016 at 14 h 01 min

      Bonjour Laurène. Comme je l’ai dit à Ivi, je réponds à tous les commentaires sur tous les billets de ce blog. Lorsque j’écris un article un peu « polémique » j’aime bien répondre intelligemment et le faire correctement. Quand je présente une tenue et que l’on me dit que les chaussures sont belles c’est facile de répondre : » Merci beaucoup c’est trop gentil ! ». Au vu des commentaires sur ce billet j’avais envie de prendre mon temps pour répondre à chacune. Mal m’en a pris car on me le reproche ! C’est bizarre. Mais bon c’est chose faite je vais répondre à tout le monde de ce pas ! Très bonne lecture . A très vite j’espère

  • Reply ivi hers 6 novembre 2016 at 12 h 45 min

    Je suis intervenue, et bien sûr j’aurais encore des choses à dire sur le sujet, mais je suis déçue que Corinne , vous n’intervenez sur les commentaire afin de vraiment créer un dialogue, un mini débat sur cette question, IL n’y a aucun partage entre abonnés et vous. J’ai testé le blog et les coms et j’arrête là, mon abonnement …. parler d’un sujet … envoyer une demande d’avis en éditant votre article et être sans partage d’idées entre nous abonnées et vous , je trouves ça sans intérêt . En général sur les blogs les abonnées s’adressent à l une ou à l autre et c’est ça qui fait la richesse et le devenir d’un blog. … les abonnées et l’éditrice du blog en osmose . Je vous souhaite le meilleur pour l’avenir . Bonne continuation .

    • Reply La provinciale 6 novembre 2016 at 13 h 03 min

      Bonjour

      Je réponds à tous les commentaires, vous pouvez le voir sur les autres billets. En ce moment j’ai énormément de travail car je mets en route ma boutique et peu de temps pour répondre correctement et intelligemment aux commentaires. Je me réserve le droit de le faire bien entendu à tête reposée lorsque j’aurais un peu plus de temps. Je suis désolée de vous voir partir mais c’est votre choix. Merci pour vos avis .

  • Reply Chantal 6 novembre 2016 at 10 h 38 min

    C’est pareil pour les écrivains non starisés. On pense qu’ils gagnent tous des milliers d’euros mais sur le prix d’un livre, 95% part dans les circuits. L’auteur reçoit des cacahuètes ce qui ne paiera jamais le temps ni la créativité qu’il a mis dans son manuscrit. Courage. Vous avez raison d’expliquer les choses.

    • Reply La provinciale 7 novembre 2016 at 14 h 02 min

      Bonjour Chantal, effectivement c’est pareil pour les écrivains, pour les peintres et pour les créateurs en général. Il faut être très connu et reconnu pour tirer vraiment son épingle du jeu. Bonne journée

  • Reply Sophie 5 novembre 2016 at 18 h 14 min

    Bonjour Corinne,
    Oui, en théorie, je suis d’accord avec toi et je n’arrête pas de me le dire mais en pratique ce n’est pas encore cela. Nous sommes tellement tentées au jour le jour par des achats futiles qu’il est difficile de se raisonner pour acheter moins mais de meilleure qualité. Et pourtant, mon papa était artisan dans le cuir, il s’est tellement plaint de la disparition des vrais chausseurs au profit des magasins Halle aux chaussures etc … il savait que c’était la perte de l’artisanat du cuir. Mais, comment faire pour acheter des chaussures de qualité à je ne sais combien de centaines d’euros, alors que l’on aime suivre la mode et donc changer !!! C’est le dilemne des femmes 🙂
    Et pourtant, je ne peux pas dire que je suis la mode, mais j’aime changer :).
    J’ai encore beaucoup de travail personnel à accomplir pour acheter mieux.

    • Reply La provinciale 7 novembre 2016 at 14 h 04 min

      Bonjour Sophie, rassures toi tu n’es pas la seule et moi la première il m’arrive encore de faire des achats compulsifs (notamment des sacs j’ai du mal à résister !). Pourtant je reconnais qu’un beau sac en cuir a plus de valeur qu’une vulgaire pochette en simili !Et c’est tellement plus agréable à porter. Et puis il y a une question de budget que je conçois tout à fait ! Belle journée

  • Reply Kkhuète en Bretannie 5 novembre 2016 at 17 h 14 min

    AMEN!
    Merci de remettre les pendules à l’heure, je file partager cet article sur ma page FB 😉

    • Reply La provinciale 7 novembre 2016 at 14 h 05 min

      Bonjour lydie, bienvenue sur ce blog et merci pour le partage. Je fais simplement une constatation mais il y aurait beaucoup de choses à changer ! Belle journée

  • Reply Florence Sommer 4 novembre 2016 at 19 h 07 min

    Je suis moyennement d’accord avec toi Corinne. À moins d’acheter des bijoux en matériaux et pierres précieux, les bijoux fantaisie de créateurs me paraissent souvent très chers. Je « fouille » beaucoup pour trouver de jolis bijoux fantaisie plus abordables et la qualité est le plus souvent très satisfaisante.
    D’ailleurs pour ma part j’aime bien changer mes bijoux fantaisie. Il me paraît normal qu’il y ait un phénomène d’usure, au bout d’un temps raisonnable bien sûr. Je vends moi-même des vêtements et accessoires que je tricote entièrement à la main. J’essaie malgré tout de les proposer à des prix attractifs car sinon je ne vendrais rien!

    • Reply La provinciale 7 novembre 2016 at 14 h 08 min

      Bonjour Florence, je suis bien d’accord ! Si je devais vendre mes manchettes au prix de l’heure je serai obligé de multiplier le prix par 4. Par contre ce que je ne comprends pas des personnes achètent des bracelets Hypanéma , marque célèbre et à la mode, qui sont fait à la chaine, le tissage est industriel et les bracelets coutent 90 euros! Et là cela ne choque personne. Pour tricoter moi même je sais le temps et l’investissement que cela demande !Belle journée et merci pour ton commentaire.

  • Reply Laurène 4 novembre 2016 at 15 h 31 min

    Bonjour Corinne,
    Pour moi le juste prix est une notion bien subjective.
    C’est la valeur des choses qui est légitime, et la valeur d’une chose n’est pas son prix.
    Lorsqu’il m’arrive de dire : « c’est beau mais c’est trop cher », il faut entendre le plus souvent : « je ne suis pas prête à payer ce prix parce que je n’en perçois pas la valeur ».
    Je te souhaite de bonnes futures ventes, aux prix que tu auras fixés 😉

    • Reply La provinciale 7 novembre 2016 at 14 h 12 min

      Bonjour Laurène
      Effectivement nous avons chacune notre manière de réagir à la notion de prix. Et je conçois tout à fait qu’elle ne soit pas la même pour une personne aux revenus modestes et une personne qui ne compte pas. En fait, je pense que tout est question de dosage, tel produit paraitra cher à quelqu’un et sera extrêmement bon marché pour une autre. Personnellement je me pose la question Est ce que j’achèterai ce produit s’il était moins ou plus cher ? Et j’essaie de poser mes prix en fonction de mon travail en premier lieu, des charges et enfin de la créativité. J’avoue que c’est difficile ! Bonne journée

  • Reply nadia 4 novembre 2016 at 5 h 33 min

    pour moi le prix et la qualité ne sont pas forcément synonymes car qui n’a pas payé le prix pour se retrouver avec un article de mauvaise qualité. Car le prix n’est pas uniquement en fonction des matières premières mais de la publicité, du packaging. Donc on peut à mon sens avoir un prix justifié pour un artisan mais quid des grandes marques…ou des marques sans être luxueuses car même cher, un article de mauvaise qualité est toujours trop cher.
    bonne journée

    • Reply La provinciale 7 novembre 2016 at 14 h 15 min

      Bonjour Nadia, Effectivement certaines marques sont chères pour une qualité médiocre. C’est en faisant de mauvaises expériences que l’on s’en rend compte. J’avais donné dans mon billet sur la capsule Wardrobe l’exemple d’un cachemire acheté dans une boutique assez réputée et qui est devenu minable au bout de quelques lavages. Par contre,je recommande d’acheter des matière nobles comme le cuir, le coton, et bannir tout ce qui est acrylique. Il faut faire les étiquettes et se faire son opinion au fil du temps. Boone journée

  • Reply Janachète 3 novembre 2016 at 22 h 41 min

    Coucou Corinne!
    Je suis pour le « acheter moins pour acheter mieux « et acheter français, mais je me laisse encore tenter par le pas cher pour agrémenter mes envies du moment .
    Après il est vrai que dans le cher, on peut aussi être déçu, comme surprise par la qualité du pas cher.
    Pour ça il n’y a pas forcément de règles .
    Il est bien évident que ça reste une question de choix personnel, et pour ma part je lésinerais moins à mettre plus cher dans les accessoires (sacs, chaussures, bijoux) et à faire un mélange avec des articles meilleur marché .
    Je fonctionne aussi au coups de coeur quand il m’arrive de dépenser plus pour une pièce .
    Donc je ne serais pas catégorique dans ce domaine (Mais je boycotte définitivement les sites chinois)
    Ce billet , est dans l’air du temps car il commence à paraître sur beaucoup de blogs et c’est bien d’y réfléchir !
    Bisous ma belle !
    PS: Très jolie ta manchette et je sais que tu y travailles avec passion .

    • Reply La provinciale 7 novembre 2016 at 14 h 17 min

      Hello Jany, oui beaucoup de blogs commencent à évoquer le sujet et c’est parfait ! Je ne fais qu’une constatation loin de moi l’idée de donner des leçons. Et je comprends tout à fait que l’on puisse craquer pour du « pas cher ». Bravo de boycotter les sites chinois! Bises

  • Reply Pimprenelle 3 novembre 2016 at 21 h 49 min

    Excellent post ainsi que tous les commentaires!
    LA MODE étant ma passion, je suis une consommatrice et j’assume !
    La passion a un prix ( peindre coûte cher comme jouer au golf ou au tennis ou bien voyager ou aimer déguster des bons vins ou des excellents fromages ) et en tant que passionnée , je fonctionne au craquage ou coup de cœur !
    Cela pourra être un article de grande enseigne ( suédois ou espagnol mes préférés ) comme une pièce de créateur ou de grand couturier ! Ensuite en fonction du prix, l’achat sera immédiat ou reporté le temps de trouver l’objet de ma convoitise moins cher ( soldé ou d’occasion en payant en plusieurs fois si nécessaire ) !
    Je reconnais acheter souvent d’occasion car en tant que grande consommatrice, j’ai l’impression de consommer mieux et j’aime donner une seconde vie aux objets ! 😉
    Par contre, j’ai teste 2 fois les sites chinois à bas prix, je ne renouvèlerai pas !
    Je n’aime pas la pacotille et les trucs qui se décousent en 2 temps 3 mouvements !
    Donc une manchette fait main avec de beaux matériaux à 50€ je pourrais l’acheter en cas de craquage absolu ! A 30€ , je l’achèterais plus facilement ! Il va falloir que tu en fasses des plus fines pour faire de petits cadeaux de Noël ! 😉 Bravo pour ta créativité ! Bizzz ma belle

    • Reply La provinciale 7 novembre 2016 at 14 h 20 min

      Bonjour Valérie . Je comprends qu’une blogueuse mode comme toi, passionnée ait du mal à te retenir ! Tu as raison il faut assouvir ses passions ! Mais comme tu le dis pourquoi ne pas se faire plaisir avec des achats d’occasion ? Ce n’est pas mon truc j’ai du mal avec l’occasion mais j’avoue que ce que je vois sur ton blog me plait bien ! A tres vite , des bises

  • Reply Visiteuse 3 novembre 2016 at 9 h 49 min

    Enchantée Cath D, au plaisir de vous retrouver de ci-delà, au gré de vos commentaires assurément en 4 D…
    Cool !

    • Reply La provinciale 7 novembre 2016 at 14 h 20 min

      C’est super de faire connaissance ici ! j’adore ! A très bientôt visiteuse 1, belle journée

  • Reply Mireille 2 novembre 2016 at 23 h 18 min

    Bonsoir Corinne,

    Je suis bien sur d’accord sur ‘acheter moins mais mieux’ ce qui n’est d’ailleurs pas incompatible avec les enseignes dites de grande consommation.
    En général, nous achetons surtout trop car les magazines, les enseignes, savent bien créer des envies et surtout des besoins !
    En ce qui me concerne, j’aime découvrir des marques de créateurs plus confidentielles, même si je n’achète pas systematiquement. Cela me donne l’occasion aussi de découvrir des lieux et adresses presque confidentielles. Et c’est chouette !
    Bonne soirée

    • Reply La provinciale 7 novembre 2016 at 14 h 22 min

      Bonjour Mireille. En tant que conseil en image j’imagine que tu dois avoir d’énormes tentations ! Acheter moins et acheter mieux c’est ce que j’essaie de faire, en toute simplicité. Et j’aime découvrir des créateurs tu t’en doute ! Belle journée

  • Reply Dagez 2 novembre 2016 at 19 h 12 min

    Pardon visiteuse number one, bien sûr je suis là number two ou plus simplement Cath D.

    • Reply La provinciale 7 novembre 2016 at 14 h 23 min

      Bonjour visiteuse n° 2 Bienvenue sur le blog !

  • Reply nadine pavard 2 novembre 2016 at 18 h 52 min

    J’ai été artisane, je faisais de la rénovation de mobilier. Je participai à des salons et des expositions. J’entendais souvent des personnes dire : Pff j’en fais autant ! Bon faut pas en tenir cas. Nos clients ne sont pas ceux qui critiquent. L’artisanat est un métier et si l’on veut survivre il faut appliquer le juste prix, on trouve toujours le client qui correspond à notre talent !
    Ca me tarde de voir tes créations, je suis déjà fan des tes tableaux.

    • Reply La provinciale 7 novembre 2016 at 14 h 25 min

      Bonjour Nadine, effectivement lors de certaines expos j’ai souvent entendu cette phrase aussi ! Et heureusement pour moi j’ai des clients qui aiment mes créations et me les achètent. Mais le prix est toujours difficile à expliquer et ce qui est paradoxal c’est que le même personne est capable de payer plus cher un bijoux de moindre qualité mais avec une étiquette « griffée » ! Belle journée à tres vite

  • Reply jo Ridée rieuse; 2 novembre 2016 at 18 h 07 min

    tout à fait d’accord avec toi. En général, je me méfie de ce qui n’est pas cher. Un vêtement à 5 euros, c’est toujours un prix d’appel et une main d’oeuvre exploitée. Par contre, ce qui m’énerve, c’est quand je paye un manteau 200 euros et qu’il ne tient même pas chaud. Là, je me dis que ce n’est par normal. Trouver le juste prix d’un article, c’est un peu comme chercher une aiguille dans une botte de foin, c’est très difficile. Bonne soirée à toi

    • Reply La provinciale 7 novembre 2016 at 14 h 27 min

      Bonjour , tu as parfaitement raison c’est comme payer un coiffeur soit disant « maitre » et se retrouver avec une coupe crible et un brushing qui ne tient pas ! Je pense qu’il faut rester fidèle à certaines marques que l’on aime pour ne pas être déçues. Bonne journée

  • Reply matchingpoints 2 novembre 2016 at 17 h 40 min

    Bonjour Corinne, comment ne pas signer ce post qui résume bien les tendances et réflexions que nous sommes emmenées à faire ! Assez de la surconsommation à petit prix qui à long terme fait tant de mal !
    Bien sûr, c’est aussi une question de budget, mais vaut-il pas mieux acheter moins mais mieux ? Cela vaut aussi pour les produits venant de loin, eux aussi doivent changer d’optique. On peut même élargir ce débat pour la mal- bouffe … !
    PS : ta manchette est superbe !

    • Reply La provinciale 7 novembre 2016 at 14 h 28 min

      Bonjour les filles, je ne peux qu’acquiescer vous avez résumé mon avis ! Et pour la mal-bouffe vous me donnez une idée pour un prochain billet !!! Merci pour la manchette ! bises

  • Reply Visiteuse Number One 2 novembre 2016 at 17 h 36 min

    Hey ! Bonjour Visiteuse, ici Visiteuse Number one (S’il vous plait !).
    Bref, cela va semer une confusion identitaire cette gémellité fortuite. Alors soit vous changez de pseudo, soit je m’incline, à vous de choisir car je suis courtoise.

    A part cela, j’agrée tout ce que vous dites car c’est évidement frappé de bon sens économique.

    Hasta la vista Visiteuse Two. 

    • Reply La provinciale 7 novembre 2016 at 14 h 28 min

      Bonjour visiteuse 1 si vous changez de pseudo prévenez moi ! Merci pour votre passage à tres vite

  • Reply Visiteuse 2 novembre 2016 at 17 h 04 min

    Je pense que l’on ne peut pas comparer les vêtements et les bijoux fantaisie, même dits de créateur. Quand on achète en boutique un article quelqu’il soit, on paie la ou les vendeuses, le loyer ou remboursement prêt, la fiscalité… en plus des matières premières et de la personne qui l’a réalisé… c’est tout ça qui fait le prix d’un article. Pour moi il est donc normal, à qualité égale, de payer plus cher en boutique qu’à un créateur qui travaille chez lui. Si on prend le site Etsy ce genre de bracelet est plutôt vendu dans les 20 €. Maintenant si vous avez la clientèle correspondant à vos tarifs alors bonnes ventes et prospérité à votre petite entreprise. J’adore aussi cette manchette.

    • Reply La provinciale 7 novembre 2016 at 14 h 32 min

      Bonjour visiteuse 2. Effectivement en boutique les charges sont plus importantes mais ils ont souvent les « reins plus solides » que les petits artisans et en plus ils beneficent de prix attractifs car ils achètent en grande quantité. Pour ce qui concerne le site Etsy je le connais et je n’ai pas vu de manchette de cette taille à 20 euros. Mais tant mieux si on peut en trouver. Je n’ai pas l’intention de brader mon travail, j’essaie d’être le plus raisonnable possible et pouvoir faire plaisir au plus grand nombre. Comme je l’ai dit dans mon article je passe 18 heures à travailler sur une manchette de 17c3/8 cm . Tres bonne journée à bientôt

  • Reply Dany LAB 2 novembre 2016 at 17 h 01 min

    Je refais mon commentaire qui s’est volatilisé 😉 , je disais donc que je peux comprendre que le travail du créateur mérite un prix plus élevé , mais en restant abordable , car tout le monde ne peut pas s’offrir du bijou fantaisie à un prix excessif, ( même si il est made in France , original , fait main ). Après tout dépend du budget de chacun .

    Je peux avoir un coup de coeur et craquer , ça reste exceptionnel pour ce qui me concerne et de plus en plus rare .
    La mondialisation a fait bcp de tort aux artisans créateurs c’est certain , mais ça arrange aussi les consommateurs qui achètent à bas prix , des articles pas toujours de qualité qui sont en vogue selon les tendances , c’est pareil pour les vêtements.
    Je vois les photos de deux manchettes très différentes , celle que j’appelle la manchette « gladiateur  » 😉 je n’aime pas pas du tout , celle avec les perles aurait ma préférence , mais il faut avoir un poignet fin pour la porter , je la trouve trop large pour moi.
    Mon point de vue en toute franchise est donné .

    • Reply La provinciale 7 novembre 2016 at 14 h 34 min

      Bonjour Dany, la photo n’est pas de moi c’est juste une illustration. Je comprends ton ressenti et je le respecte. Chacun voit midi à sa porte question finances et il m’arrive (de plus en plus souvent) de renoncer à un achat. Mais je persiste j’ai envie d’acheter moins et mieux ! Des bises

  • Reply Lou 2 novembre 2016 at 16 h 27 min

    Je te comprends tout à fait.
    Cet été, j’ai moi aussi ouvert ma boutique de bijoux, sacs/cabas.
    Une pièce unique demande du temps, il est donc normal de la vendre un peu plus chère. D’ailleurs, unique ou pas, car j’ai créer plusieurs bijoux et cabas à la demande, c’est du temps et de la patience
    Se sont aussi des créations que nous garderons plus longtemps que les bijoux « chinois ».
    Bonne journée,

    • Reply La provinciale 7 novembre 2016 at 14 h 35 min

      Bonjour Lou, je vais filer voir ta boutique ! Merci pour ton commentaire, en tant que créatrice je pense que tu comprends ce que j’ai voulu dire. Belle journée à toi et à tres vite

  • Reply Cocciale Patricia 2 novembre 2016 at 16 h 13 min

    Merveilleux billet, c’est tout à fait ce que je pense et essaie de mettre en pratique depuis déjà un moment. Ce n’est pas facile, car nous sommes tous des êtres humains avec nos faiblesses. C’est la bonne pratique pour que les choses aillent un peu mieux. Et qu’on ne dise pas que ça ne sert à rien puisqu’on n’est trop peu à le faire! C’est par notre exemple et nos arguments que nous convaincrons plus de personnes!
    Et continue à nous donner des adresses de petites choses sympas made in France, on attend que ça!

    • Reply La provinciale 7 novembre 2016 at 14 h 37 min

      Bonjour Patricia, merci pour ce commentaire encourageant ! Je pense que c’est en réfléchissant peu à peu que nous ferons bouger les lignes mais ce n’est pas gagné ! Belle journée

  • Reply Marie D 2 novembre 2016 at 16 h 01 min

    Je partage ton avis ma devise depuis longtemps « acheté moins mais mieux  » et privilégier le made in France si possible. Merci pour ce billet j’ai hâte de visiter ton site les fêtes de Noël approchent je cherche des idées cadeaux gros bisous à très vite ❤️❤️❤️

    • Reply La provinciale 7 novembre 2016 at 14 h 37 min

      Bonjour Marie Attends un peu pour tes cadeaux !Ma boutique sera en ligne dans la semaine avec des promos et des cadeaux! Des bises

  • Reply ivi hers 2 novembre 2016 at 16 h 00 min

    Cc Corinne, nouvelle sur le blog , je viens avec un esprit neuf, je veux dire par là que des abonnées peuvent être en accord juste par gentilesse pour ne pas vous offusquer, on remarque souvent ça sur les blogs. Je suis mitigée sur ma réflexion et ma réponse . D’une part, je suis en accord avec vous pour les vêtements à bas prix qui ne résistent qu’à quelques lavages . D’autre part , acheter français ouiii mais pour qui ? Pas pour la majorité des français qui n’ arrivent même plus à s’acheter les besoins du quotidien. Donc une réflexion qui stigmatise une partie des français. D’autre part, bien sur que la création demande du temps et ce n’est nullement comparable avec les fabrications à la chaîne des entreprises exploitants à l’étranger ses ouvriers. Mais osons dire que les artisans créateurs français pour la plupart veulent avec une seule de leur pièce rentabiliser plusieurs créations . Je comprend bien le travail que cela demande mais la création ne devrait elle pas avant tout… être une passion… plus qu’une rentabilité. En vivre oui, bien sûr mais les vendre à prix plus raisonnable afin de les rendre plus accessibles à tous . Tout le monde aimerait consommer français,et ce serait le top …ok mais alors faisons le ensemble. Artisans et consommateurs faisons en sorte d’acheter français dans tous les domaines, si la marge de la fabrication française artisanale se veut un peu plus raisonnable. Chacun doit mettre sa pierre pour monter l’édifice . Je sais trop bien ce qu’est le vivre en consommation minimaliste car je viens de rentrer de Tunisie après des années de vie la bas et le consommer moins et mieux prend tout son sens là bas, mais c’est beaucoup plus difficile à appliquer en France . Voilà juste mon avis … J’espère ne pas avoir offusquer vos abonnées avec mes propos . Bon blog et bonne continuation à vous .😉

    • Reply La provinciale 7 novembre 2016 at 14 h 40 min

      Bonjour Ivi, j’ai vécu au Maroc pendant de longues années et je vois ce que vous voulez dire ! Effectivement la période actuelle est peu propice pour la plupart des gens à une consommation effrénée. D’où mon idée de consommer moins et mieux. Toutes les opinions sont acceptées sur ce blog bien évidemment et je suis ravie de pouvoir discuter avec mes lectrices. A notre petit niveau essayons de faire bouger les choses ! Bonne journée

  • Reply Visiteuse 2 novembre 2016 at 15 h 21 min

    Le prix n’est pas la valeur, or, tout le monde confond. Il y a le prix qui est la valeur d’échange et la valeur d’usage qui est la valeur “pour soi”.
    Un grand prospectiviste Marc HALEVY relatait cette anecdote suivante :
    Son oncle tenait une boutique de vêtements pour dames. Une cliente rentre dans la boutique et flashe sur une robe rouge qu’elle essaie.
    “Elle prend “sa” robe sous le bras et vient vers mon oncle :
    – Monsieur que vaut cette robe?
    – Ce qu’elle vaut, madame, je n’en sais rien. Cela dépendra de la grâce avec laquelle vous la porterez et, surtout, des yeux qui vous regarderont. Par contre, je peux vous dire à quel prix je vais vous la vendre.
    Immense leçon de commerce…. et d’économie”…

    • Reply La provinciale 7 novembre 2016 at 14 h 42 min

      Bonjour visiteuse J’adore cette anecdote ! Elle résume bien notre propension à l’achat et la valeur des choses qui est très subjective ! Mille merci pour ce commentaire! A tres bientôt

  • Reply Joelle 2 novembre 2016 at 15 h 21 min

    Si tu avais un autre discours ce serait embêtant..rire
    J’ai toujours acheté des pièces pas chères et elles ont toujours duré à de très rares exceptions.
    Mes fils ont des tee shirts de marque qui coûtent la peau des fesses et je ne te raconte pas la galère pour les remettre droits pour les repasser. .
    En bijou j’ai du cher et du pas cher.
    Soit j’achete de l’or ou de l’argent. Ca m’arrive de payer plus cher pour des créatrices françaises. Je suis normalement contente de mes achats. Mais ca m’est aussi arrivé de commander et de ne pas en parler car je n’aime pas ce que je reçois.
    Pour ton exemple de pull, je te répondrai que peut être que le montant global approché le prix du pull, mais à la place d’une pièce on en a plusieurs. et il n’y a rien de sur quand au fait qu’au premier lavage le pull cher n’est pas un soucis,et les pulls pas chers je n’ai que ca n’ont aucun soucis dans le temps. Ce n’est pas parce que c’est pas cher que c’est forcément mauvais.
    Oui les conditions de travail dans les pays de productions sont terribles. Mais certains commencent a se révolter. Et il faut que peu à peu ils se révoltent. Mais on ne peut pas comparer les taux horaires, Ca n’est en rien comparables. Il faut comparer par pays par rapport au salaire moyen du pays.
    Maintenant si tu signalais à tous ces gens que plus personnes n’existera chez eux car leur produit n’est pas assez bon (ceux quifabriquent n’y sont pour rien) ils neseraient pas ravis de ne plus rien avoir à manger. ils doivent être augmenté, travailler avec une législation plus stricte, Mais même avec ca les salaires seront incomparables, et,ils sortironttoujours des pièces très basses en prix.
    C’est ensuite le choix de chacun es, tu plaides bien sûr pour ta paroisse.
    C’est dur le juste prix des choses. Je ne pense pas que l’on puisse réduire ce qui est fait manuellement au taux horaires. Ce n’est pas possible, excepté si tu as une énorme renommé avec beaucoup de monde à rémunérer. La tu es bien obligé car les employés plus les charges, local…il faut tout prendre en compte.
    On connaît toutes les prix des grandes marques de bijoux ou des moins grandes marques, car il ne faut pas oublier que les grandes marques ont tout Ce que j’ai mentionné plus haut. C’est le meilleur moyen pour évaluer si c’est le juste prix. enfin c’est Ce que je fais. maintenant si une nouvelle créatrice fait presque le même prix qu’une grande marque, sacha’t qu’une grande marque est défendable d’occasion et pasforcememtn une nouvelle créatrice, j’en tiens compte dans mes achats.
    Morale del’histoire je fonctionne au semi coup de coeur. .rire..
    Bon j’ai enfin terminé mon long message.
    Bises ma belle et merde pour ta boutique

    • Reply La provinciale 7 novembre 2016 at 14 h 47 min

      Bonjour Joelle . Je respecte tout à fait tes choix, comme je l’ai dit plus haut loin de moi l’idée de donner des leçons. Mais il m’est arrivé de visionner des reportages sur le travail des enfants, notamment et j’avoue que j’ai été révulsée. Et le lendemain je faisais un tour chez Zara et consort et bien je n’ai rien acheté car je pensais à ces enfants ! C’est une prise de conscience personnelle et j’ai juste voulu en parler car je pense que de la réflexion collective peut venir le changement. Tout ne se fera pas vite, nous ne serons peut être plus là pour le voir mais j’espère vraiment que l’exploitation des minorités cesse un jour ! Je ne vais pas refaire le monde seule !!! Pour ce qui concerne « ma paroisse » effectivement je suis créatrice mais je pense que de nombreux artisans se reconnaîtront dans mes propos! Merci pour ce long commentaire Belle journée

  • Reply ivi 2 novembre 2016 at 15 h 14 min

    Bonjour Corinne, nouvelle sur le blog, je viens avec un esprit neuf et objectif sur votre réflexion . Je suis mitigée sur ma réponse , d’une part , je suis en accord avec vous pour les pulls à bas prix qui ne font que résister à quelques lavages et qui deviennent trop larges, trop court etc…. d’autre part, acheter français , pour une personne seule ,peut être est ce possible mais une famille …. au smic, au chômage ou RSA …. bon passons ….Maintenant bien sûr que la création demande du temps et ce n’est nullement comparable avec les fabrications à la chaîne des entreprises exploitants à l’étrangers ses ouvriers, mais osons dire que les artisans créateurs pour la plupart veulent avec une seule pièce rentabiliser leurs fabrications. Je comprend bien le travail que cela demande mais parfois ça pourrait être moins chers si le créateur artisan voulait juste vivre de ses œuvres , juste pour faire ce qu IL aime et en retirer un plus petit bénéfice . Je viens de rentrer de Tunisie après des années de vie là bas et je sais trop bien ce que consommation minimaliste veut dire . Consommer moins et mieux en achetant français ds tous les domaines …ok mais alors faisons le ensemble. Les artisans prennent des marges qui permettent que leurs produits soient accessibles à tous . Juste mon avis …. ouvert et tolérant … bisous et bon blog….

    avec les usines délocalisées qui exploitent les gens travaillant pour eux, mais en toute objectivité osons dire que la création française n’est abordable qu’à une certaine catégorie de citoyens. Et osons dire sans langue de bois que souvent les artisans créateurs veulent gagner vite et rentabiliser vite leurs créations. Ce qui donne un coup élevé du produit.

  • Reply Juliette 2 novembre 2016 at 15 h 08 min

    MERCI CORINNE!! Comme je te comprends, je vis un peu la même chose. Certes, je ne fabrique pas moi-même mes produits, je n’en aurais pas le droit, mais j’ai passé (et je passe toujours) un temps infini à perfectionner tout ce qui peut faire de PHI Essentiel une marque « parfaite » à mes yeux: sourcer français, voire régional chaque fois que c’est possible, choisir des partenaires locaux et les convaincre de travailler toujours plus écologiquement, valoriser les petites entreprises, donner du conseil et être pertinente avec chaque cliente qui le demande… Tout ceci a un prix non négligeable!
    Moi qui suis une grande bricoleuse devant l’éternel 😉 je sais combien de temps, d’amour et de passion on peut mettre dans la conception puis la confection d’un objet, bijou, accessoire… Et il est vrai que de voir des présentoirs débordant de colifichets à des prix inférieurs à ce que peut nous coûter la matière première (surtout quand on la choisi éthique et de qualité!!) a de quoi décourager. Mais il reste la satisfaction, celle d’avoir contribué, même si c’est de manière infime, à l’économie locale, à faire baisser la courbe du chômage, à valoriser l’éthique du commerce international en étant particulièrement attentives à l’origine de nos matières premières… Devenue « hypersensible », j’ai de plus en plus de mal a mettre un doigt de pied dans tous ces supermarchés de prêt à porter. N’étant pas plus riche pour autant, je recycle mes anciennes belles pièces et les remets au gout du jour si nécessaire. Je craque beaucoup moins souvent mais tellement plus sereinement!
    A signaler pour les « autochtones » 😉 le salon du Made In France les 18,19 et 20 novembre prochain à Paris Porte de Versailles… J’y serai!!
    Bravo Corinne et vive la belle ouvrage!!
    Bises

    • Reply La provinciale 7 novembre 2016 at 14 h 49 min

      Bonjour juliette, dommage que ce salon soit à Paris encore une fois ! Merci pour ton commentaire , connaissant tes produits je sais ce que tu dois traverser ! Moi je les aime et je les plébiscite ! En matière de produits de soins il y a aussi beaucoup de choses à dire !!! Pour un prochain billet je te solliciterai. Des bises à tres vite .

  • Reply Marina 2 novembre 2016 at 14 h 45 min

    Mais comme je suis d’accord avec toi ! Mais tu le sais n’est-ce pas ? Tu sais, rien ne m’énerve plus que de voir les magasins « discount et stocks d’usine » pleins les dimanches après-midi (oui, dimanche encore en plus). Gifi, Noz, Bazarland etc. Parce que c’est typiquement le genre de magasin où les clients vont claquer des fortunes (si si, quand on calcule sur le mois ?) sans avoir besoin de ce qu’ils achètent….
    Alors oui, c’est cool, ça permet de changer la déco à moindre frais, mais le bilan écologique-éthique de tout ça ?
    Ton billet rejoint beaucoup certains que j’ai pu écrire, plus on sera à le dire, mieux ça finira par porter !

    • Reply La provinciale 7 novembre 2016 at 15 h 08 min

      Bonjour Marina, je sais que tu es d’accord d’autant plus que c’est toi qui m’a fait prendre conscience de beaucoup de choses en matière de consommation ! Quand aux courses le dimanche je boycotte depuis toujours ! bises

  • Reply La fille de l'encre 2 novembre 2016 at 14 h 45 min

    Coline a fait un billet exceptionnel sur le sujet il y a quelques moins je te le conseille : http://www.etpourquoipascoline.fr/2016/06/le-prix-des-choses/

    Et même si je craque encore pour des bêtises, j’essaie de me raisonner pour mieux acheter. D’ailleurs mes derniers achats sont tous Made in France !

    • Reply La provinciale 7 novembre 2016 at 15 h 09 min

      Je suis allée lire son billet, effectivement il est tres complet et elle ne mâche pas ses mots ! Bravo pour tes achats ! bises

  • Reply Themouse 2 novembre 2016 at 14 h 38 min

    En fait je suis capable de mettre le prix pour des Pieces indémodables… que pour mes folies vestimentaires saisonnières, j’achète dans des petites boutiques près de chez moi du « pas cher » (je sais à quoi m’en tenir… la saison et pas plus)
    Pour les accessoires, c’est différent car la je fonctionne au coup de cœur et si une pièce de créateur me plait, eh bien la le prix intervient moins!
    Des Bises

    • Reply La provinciale 7 novembre 2016 at 15 h 17 min

      Coucou Magali , je pense que c’est une bonne chose de « mixer » les achats. Ma réflexion portait essentiellement sur le travail des minorités j’ai envie de changer le monde mais seule je ne peux pas !!!! des bises

  • Reply Paule 2 novembre 2016 at 14 h 30 min

    Bonjour Corinne, un bel article qui donne à réfléchir ! Comme tout le monde il m’arrive de « craquer » dans des enseignes à bas prix, mais je privilégie de plus en plus la qualité à la quantité. Vous avez raison de le dénoncer et avec toujours votre humour ! J’aodre ! Et au passage magnifique manchette !

    • Reply La provinciale 7 novembre 2016 at 15 h 22 min

      Bonjour Paule, merci ! j’essaie de faire pour le mieux mais je fais aussi des faux pas et de erreurs ! Belle journée

  • Reply Solange 2 novembre 2016 at 14 h 21 min

    CC Corinne,
    Je suis d’accord avec toi et j’achète encore du pas cher méa culpa(de moins en moins) mais je privilégie la qualité maintenant et le made in France quand c’est possible.
    Bonne journée,
    @ très vite ,
    bises

    • Reply La provinciale 7 novembre 2016 at 15 h 24 min

      CC Solange, moi aussi cela m’arrive encore ! Il suffit d’en prendre conscience peu à peu ! Des bises

    Leave a Reply

    %d blogueurs aiment cette page :
    Lire les articles précédents :
    Inauguration de la boutique LIAM. La mode en marche !

    Depuis quelques semaines je mène une vie de patachon ! Je suis régulièrement invitée à des soirées modes qui sont...

    Fermer