Chopin , Duke, Louis et moi

Chopin , Duke, Louis et moi

Depuis que vous me lisez, chers lecteurs et lectrices, je ne vous ai jamais parlé d’une de mes grandes passions : la musique.

Classique et jazz sont les deux grandes addictions dont je ne peux me passer. Chopin, Armstrong, Duke Ellington , Bizet, Verdi, Cab Caloway sont mes amis.

Je vis en permanence avec la musique, je fais le ménage fenêtres ouvertes en écoutant Carmen, au grand dam de mes voisins certains matins ! Je cuisine avec Verdi et je travaille avec Chopin ou Armstrong.

Toutes mes toiles ont un titre représentant une oeuvre musicale. La musique participe activement à mon inspiration picturale. Et je peins toujours en écoutant de la musique, du jazz principalement pour mes tableaux.

Le grand regret de ma vie ne pas jouer d’un instrument. Je n’ai jamais réussi à jouer correctement du piano ou de la guitare. Ma maman, professeur de Piano et concertiste dans sa jeunesse était une virtuose. Ceci explique cela, à l’âge ingrat de l’adolescence, la comparaison et l’opposition avec ma mère m’ont fait renoncer aux cours de musique. Je le regrette tellement aujourd’hui. Monsieur Freud ou Françoise Dolto pourraient expliquer cela mieux que moi ! Mais le don musical a sauté une génération car ma fille cadette est pianiste amateur et s’en sort avec brio et j’en suis extrêmement fière.

Pour combler ce manque je me plonge avec délectation dans la musique et j’essaie d’assister à des concerts le plus souvent possible.

Aujourd’hui j’ai envie de vous faire partager mon enthousiasme pour un jeune prodige : Yundi Li.

Yundi Li, remporte à 17 ans le concours international Liszt et à 18 ans c’est le plus jeune gagnant du prestigieux concours Chopin. J’ai découvert ce jeune prodige et j’ai eu envie de vous le présenter dans son interprétation du Nocturne N°9 de Chopin : Une merveille.

Je suis en train de créer une toile en écoutant en boucle les disques de ce jeune homme , une très grande toile abstraite, baroque, colorée que son interprétation des classiques de Chopin m’inspire.

Je reste persuadée que la musique tient une place importante dans nos vies. Elle a d’ailleurs inspiré des chefs d’œuvres cinématographiques, je pense notamment au fabuleux film de Polanski : Le pianiste ou celui de Jeanne Campion : La leçon de Piano.

Certains musiciens tentent de réduire la frontière qui existe entre le jazz et la musique classique. N’en déplaise aux puristes des deux bords le lien qui existe entre ces deux styles ne date pas d’hier.

De la simple influence à l’adaptation complète d’une œuvre classique, le jazz ne se donne aucune limite, il traverse les époques mais surtout s’attaque aux différents genres musicaux en s’appropriant des œuvres plus ou moins célèbres.

La musique classique n’y a pas échappé. De Mozart à Ravel, Bill Evans, Chucho Valdés et autres revisitent les grands classiques.

L’écrivaine Québécoise  Andrée Maillet décrivait le jazz par cette phrase magnifique :

Le jazz est vif, douloureux, doux, tendre, lent ; il apaise, il bouleverse, c’est de la musique et ce qu’il rythme est vrai, c’est le pouls de la vie. *

Chopin, Duke, Louis et moi- la provinciale

 

Chopin, Duke, Louis et moi- la provinciale

 

 

Et vous, la musique tient t-elle une place majeure dans votre vie ?

Suivre:
Partager:

12 Commentaires

  1. Chris
    20 mai 2015 / 22 10 07 05075

    La musique classique est essentielle dans ma vie, elle est omniprésente, tous les jours. Piano essentiellement, et Yundi Li bien sûr, mais aussi Martha Argerich, Alexandre Tharaud, Daniil Trifonov lui aussi jeune prodige extraordinaire, Maria Joao Pires,… du Chopin, merveille absolue, mais aussi bcp de Bach. Bach, c’est physiologique, apaisant, structurant, c’est l’harmonie. Bach au piano, au clavecin, mais aussi toute sa musique sacrée qui me bouleverse. Je pourrais en parler des heures!
    Je suis monomaniaque et je creuse et découvre toujours plus en classique. Pour le moment pas de place pour le jazz ;-).

    • 22 mai 2015 / 8 08 37 05375

      J’écoute aussi beaucoup Bach mais j’ai vraiment une prédilection pour Chopin. Essayez le jazz je vous promets de grands moments de bonheur !

  2. chocolasco
    20 mai 2015 / 20 08 42 05425

    Merci Corinne pour ce joli partage, comme je vous comprends quand vous parlez de la différence que l’on souhaite avoir avec sa maman lors de l’adolescence, à l’époque ma maman avait un don pour le tricot, elle souhaitait m’initier et je ne voulais pas, comme je le regrette maintenant… pour la musique, c’est au rythme de mon moral, que je vis avec ou non, là je remarque que je mets la radio pour “meubler” le silence pesant de l’absence…avant j’écoutais davantage de CD. Une jeune voisine asiatique me ravissait en jouant “la sonate no 16 de Mozart” dite la sonate facile, c’était magnifique… Je mets un lien pour celles qui souhaiteraient écouter ce morceau,
    https://www.youtube.com/watch?v=T2sdOwMkdf8
    Merci pour ce billet, différent, mais tellement agréable, vous êtes une femme si complète!!! Avez-vous donc le secret d’une journée qui comporte davantage que 24H?
    Avec sympathie, Chantal

    • 22 mai 2015 / 8 08 38 05385

      Merci pour ce commentaire, j’essaie de faire partager mes passions à travers ce blog et je suis contente que cela vous plaise

  3. Bernieshoot
    20 mai 2015 / 18 06 28 05285

    c’est un musicien prodige nous adorons l’écouter

    • 22 mai 2015 / 8 08 38 05385

      Nous avons quelques points communs ! entre la musique et la lecture….

  4. valérie
    20 mai 2015 / 18 06 00 05005

    Merci pour ce post ! je ne suis donc pas la seule à écouter du jazz et du classique. Perso le jazz c’est quand je fais le ménage et Chopin et Mozart m’accompagne souvent quand je fais la cuisine. Si les puristes savaient ça je me ferai lyncher !
    J’ai grandi à 10 km de Nohant dans le Berry où se situe la maison de George Sand. Si tu as l’occasion de venir visiter cette maison, après tu écouteras Chopin d’une oreille encore différente qui peut-être t’inspirera pour un tableau.

    • 22 mai 2015 / 8 08 40 05405

      J’ai visité cette maison , j’avais 20 ans à l’époque et j’ai été très marquée par l’ambiance et l’aura qu’elle dégageait .J’ai très envie d’y revenir car mes souvenirs deviennent un peu flou depuis mes 20 ans !

  5. 20 mai 2015 / 12 12 40 05405

    Quel joli post pour vous “cerner”
    encore plus ! Nous ne sommes pas étonnées, vous aimez l’art dans toutes ses variantes, et c’est dans la peinture que vous semblez le plus vous épanouir !
    Vous avez raison, l’art dans toutes ces expressions ne connaît pas de sectarisme !

    • 22 mai 2015 / 8 08 41 05415

      L’art est universel et il me faudrait 10 vies pour tout appréhender !!!

  6. Paule
    20 mai 2015 / 11 11 43 05435

    Quel plaisir de te lire ! Ton blog est vraiment éclectique et addictif ! Tu nous parles de mode, de lecture, de musique de tes découvertes avec passion et humour et chaque publication est une belle surprise. Je ne connaissais pas ce pianiste et j’ai pris un immense plaisir à l’écouter. Un grand merci pour cette découverte et pour ton travail en general.

    • 22 mai 2015 / 8 08 42 05425

      Merci Paule pour tes encouragements qui me donnent envie de continuer, même si quelquefois j’ai un peu de “Mou dans mes rouages” ! Je suis contente de t’avoir fait découvrir ce pianiste fabuleux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *