Le cas du Bullet Journal !

Le cas du Bullet Journal !

Depuis quelques mois j’ai vu fleurir, partout sur le net des articles sur le Bullet Journal.

Le Bullet journal est une méthode d’organisation et de développement personnel. Elle a été conçue par Ryder Caroll, un designer américain.

Le principe : combiner notre agenda et tous nos post It et feuilles volantes dispersés en un seul carnet.

À contre-courant de toutes les applications technologiques qui permettent d’organiser notre quotidien, Ryder Caroll est revenu à un système très simple, un cahier et des stylos. A la base la conception de ce journal est très minimaliste.

Ensuite, l’engouement pour ces carnets a donné de très belles créations. Mais il faut bien comprendre que cet objet est purement fonctionnel au départ.

Je m’y suis penchée, car je ne connaissais pas du tout et je me suis dit : « Mais c’est quoi ce truc ? J’ai un agenda je ne vois pas l’utilité de faire un Bullet » (oui je me parle à moi même très souvent !)

Donc j’ai laissé tomber pendant quelques mois. J’avais pourtant vu de très jolies choses sur Pinterest, les aficionados du Bullet sont de vrais artistes.

Et puis, partant du principe que seuls les imbéciles ne changent pas d’avis, j’ai essayé de comprendre le fonctionnement de cet « engin » qui fait fantasmer la blogosphère.

En parcourant les blogs j’ai découvert celui de Julie, alias ZunZun. Et là ce fut la révélation !

 

Pourquoi ? Tout d’abord parce que Julie a un vrai talent d’écriture, elle sait capter l’attention du lecteur et ses billets sont parfaitement structures, fouillés et très documentés. Je me suis perdue pendant deux heures un dimanche soir sur son blog et j’ai tout lu !

J’ai enfin compris, grâce à elle, la différence entre un banal agenda et un Bullet journal.

Pour résumer, le Bullet (Bujo pour les intimes initiées) est un mélange d’agenda, de journal intime et de panel de listes diverses et variées qui servent à gagner un temps précieux.

Il vous permet non seulement de noter vos rendez-vous mais également de TOUT noter pour ne rien oublier. Vous pouvez également y transcrire vos envies, vos listes de courses, votre budget, vos émotions de la journée, bref tout ce qui fait de vous une femme débordée !

Au début, je ne comprenais pas les termes barbares de « Future log » « Monthly log » «Calendex ». En me documentant plus avant, j’ai compris que c’était une trame de travail, mais que le Bullet journal devait être un outil à s’approprier. Un instrument qui vous permet de vous organiser. Mais également et surtout, pour ce qui me concerne, le Bullet m’a permis de structurer mon esprit !

Là, vous vous dites, on lit le blog d’une folle depuis des années ! Pas du tout, mais c’est vrai que j’ai tendance à m’éparpiller. Je passe du paiement de mes impôts à une idée de billet de blog en oubliant le rendez-vous pour le contrôle technique de ma vieille Clio !

J’ai donc décidé de commencer un Bullet Journal.

Et là, on passe des heures sur Pinterest pour trouver d’une part l’inspiration et d’autre part le matériel. Parce que ne nous leurrons pas les marques surfent sur cette tendance et vous trouverez pléthore de stylos, feutres et cahier pour commencer votre Bujo.

J’ai donc fait un essai avec un vieux cahier à spirales et je me suis entrainée pendant deux mois. Pour tester ma constance sur la durée et pour apprendre le fonctionnement idéal du Bujo.

Lors de cette expérience j’ai été très surprise de l’impact que poser des mots sur ma vie avait comme effet.

Le fait d’écrire ce qui nous ferait plaisir, d’établir des listes d’envies, des listes de courses, de rayer les tâches accomplies et de faire des petits dessins pour illustrer le tout est particulièrement reposant et donne une sensation de bien être.

Passer une heure le soir à décorer mon Bullet, à faire des coloriages comme les enfants peut paraître débile, mais je vous assure que cela permet de réfléchir, de s’enfermer dans une bulle de plaisir, en laissant tomber les tensions de la journée. Je ressens ce genre d’émotion dans mon atelier quand je suis devant mon chevalet.

Mais je vous rassure tenir un Bullet journal ne fera pas de vous une midinette attardée ! Au contraire !

Il permet de se poser, de prendre un petit moment pour soi et de faire le bilan de sa semaine passée et à venir. Le fait de poser sur papier nos envies, nos désirs, nos échecs et nos projets est très reposant et relaxant. Il aide à se concentrer sur l’essentiel et d’évacuer les petites tâches du quotidien qui encombrent notre esprit. Les espaces de créativité que nous osons, en rêvassant et en dessinant sont un bon moyen de booster notre productivité

Nous menons une vie trépidante. Entre les tentations du net, le bruît, les embouteillages, nos vies actives, nous oublions de penser à nous. Travailler sur un Bullet permet de se poser, de réfléchir, de prendre du recul.

Nous perdons le goût de l’écriture et c’est dommage. Depuis que j’écris sur un clavier, mon écriture ressemble à celle d’un chat sans pattes. Là je m’oblige à faire attention, à calligraphier mes mots.

Le virus m’a contaminée !

En compulsant divers blogs où les passionnés exposent des pages entières de leur Bullet, j’ai réalisé que nous n’avons pas toutes les mêmes préoccupations. Donc je l’ai construit à ma sauce tout en en gardant l’esprit.

Car, ce que j’ai retenu de mes lectures, c’est que le Bullet doit vous ressembler et vous servir. Inutile de recopier un magnifique Bullet qui ne vous sera pas utile dans votre quotidien.

Si vous avez envie de vous y mettre, le Bullet se compose de plusieurs pages, pour organiser votre année, votre mois et votre semaine. Là c’est la partie agenda. Ensuite à vous d’inventer votre vie avec des pages de listes, de budgets, de menus hebdomadaires, d’envies, de livres à lire, de films à voir. Moi qui suis une folle de séries américaines j’ai tout de suite crée une page : « Mes sériés favorites à voir ou revoir » !

J’ai également crée deux pages très importantes « livres à lire » et « citations inspirantes »

Bref tout ce qui jalonne votre existence et que vous avez envie de mettre par écrit.

Pour les blogueuses, c’est un outil très pratique qui permet de structurer nos idées. – liste des articles à écrire, calendrier éditorial, statistiques, recherche de photos ect….

Pour vous donner une idée, quelques stars du Bullet francophone expliquent très bien le fonctionnement de la bestiole et partagent leurs expériences sur des groupes Facebook dédiés.

http://sohohana.com/bullet-journal-la-methode-en-10-etapes/

http://creabujo.fr/guide-du-bullet-journal/

Et, si vous avez envie d’aller plus loin, procurez vous le livre de Julie « Petit guide pour un grand Bullet ». Il est à l’image de son blog ZUNZUN  clair et concis et vous comprendrez en un clin d’œil l’intérêt du Bujo.

Suite à mon coup de foudre pour son blog, j’ai contacté Julie et nous avons mis au point un joli projet dont je vous parlerai le mois prochain.

Bullet-journal-description-et-impressions

Pour acheter du matériel, vous trouverez tout sur Amazon bien entendu ! Mais si, comme moi, vous avez envie de faire travailler de petites entreprises indépendantes et françaises le site de (l’autre)  Julie, Journaling regorge de merveilles pour votre Bujo.

Julie a également un blog dédié au Bullet.

Et pour rêver ou trouver de l’inspiration Pinterest est une mine d’or !

Bullet-journal-description-et-impressions

Le Bullet journal est pour moi un carnet de vie. Mais finalement que m’a t-il apporté depuis deux mois d’utilisation quotidienne ?

Au delà du simple agenda, il m’a permis en notant mes émotions, mes envies, mes échecs et mes réussites de me recentrer sur moi. Comme le dit Julie dans son billet, particulièrement riche :  « ce qui me fait du bien » , nous vivons dans une société en perpétuel mouvement, nous ne nous autorisons jamais à « perdre du temps » ou à prendre du temps pour nous pour réfléchir,  admirer,  regarder,  écouter.

Notre société mercantile où tout se monnaye, et où la valeur des personnes se mesure à ce qu’elles possèdent nous éloigne de l’essentiel : nous et nos proches.

Se recentrer sur ce que nous sommes, et non pas ce que nous possédons ou sur l’apparence que nous voulons donner est une priorité.

Etre et non paraitre ! Une grande question philosophique que je suis en train de résoudre, et mon Bullet journal est le prolongement de ma pratique du Yoga, depuis deux ans ,qui m’a beaucoup aidée à cette prise de conscience.

Si vous avez lu ce billet jusqu’au bout, sans soupirer d’ennui, en résumé le Bujo doit être votre ami, votre compagnon et il doit vous ressembler. Si vous n’avez pas envie de le décorer peu importe, l’important étant de vous octroyez des moments de réflexions juste pour vous. Poser ses émotions sur papier, prendre le temps de le faire, s’autoriser à rêver tout en se libérant du quotidien, (grâce à vos listes !) vous permettra de casser le rythme infernal imposé et peut être prendre conscience des vrais priorités !

 

Bullet-journal-description-et-impressions

 

 

Bullet-journal-description-et-impressionsBullet-journal-description-et-impressions

 

 

 

Bullet-journal-description-et-impressions

 

 

 

 

Bullet-journal-description-et-impressions

 

 

Source

 

Ma page Pinterest sur le bullet.

Alors conquis (ou pas) par le Bullet journal ?

 

« Je réalise que la meilleure façon d’aller vers l’échec est de vouloir plaire à tout le monde ! »

La page de garde de mon Bullet !

 

 

 

 

 

 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Rendez-vous sur Hellocoton !
Suivre:

29 Commentaires

  1. 26 octobre 2017 / 13 h 58 min

    Depuis le temps que j’en entends parler, tu es la première à m’avoir tentée car j’ai enfin compris l’utilité et le plaisir de ce bullet ! En fait, je fais un peu ca Mais En bordélique ! 😉 C’est à dire pleins de cahiers représentant un bullet, une fois réunis !
    Merci pour ce post ! Je file découvrir tes copines
    Bizzz

  2. Patricia
    24 octobre 2017 / 11 h 37 min

    Oh la la un truc chronophage et addictif ! Faut que je creuse le concept car j’ai du mal à y voir le veritable interet ou gain de temps pour le moment

  3. 22 octobre 2017 / 16 h 20 min

    Merci pour ce très bel article qui je l’espère convaincra certains et certaines de se lancer dans l’aventure. Car c’est une aventure le Bullet journal. Un carnet qui suit notre vie, nos évolutions, nos envies … Minimaliste, artistique, colorée, black and white, chacun son style, le principal est d’y trouver son compte et de mieux s’organiser … se vider la tête.
    Ton billet est vraiment très complet. Comme toi j’adore le livre de Zùnzun et je le recommande aux débutants comme aux plus expérimentés.

    Et surtout merci pour le clin d’oeil à mon blog. Cela me touche beaucoup !!

    Ah et j’allais oublier, j’adore ton blog !

    • 22 octobre 2017 / 21 h 15 min

      Merci à toi de passer par là, comme quoi grâce au bullet journal nous faisons de belles rencontres ! A très vite pour de nouvelles aventures !

  4. 21 octobre 2017 / 17 h 44 min

    Bonjour Corinne,

    Bravo pour cet article très complet.
    L’an dernier, je m’étais lancée dans un bullet journal, j’en avais parlé sur mon blog. Ce qui m’avait fait arrêter c’était de m’apercevoir que cela prenait énormément de temps à mettre en place au début. Et puis, les illustrations et moi, cela fait deux (alors, que toi tu es une artiste). Donc, j’avais fini par opter pour un bullet minimaliste.
    Ensuite, j’ai découvert Mon agenda qui est créé et vendu sur Etsy et qui est un doux mélange entre le bullet journal et l’agenda classique.
    Dernièrement, j’ai investi dans le livre d’une autre blogueuse Powa dont je suis le chemin depuis un moment, qui donne plein de conseils pour se faire un bullet-agenda.
    Et puis, étant immobilisé en ce moment à la maison ou l’hôpital, j’ai repris mon ancien bullet en le transformant à la sauce bullet-agenda :).
    Voilà, je suis une indécise et cela se ressent aussi dans ce domaine.
    Maintenant je vais aussi étudier le cas du planner ! 🙂
    Bises

    • 22 octobre 2017 / 8 h 47 min

      Bonjour Sophie, tu peux tenir plusieurs cahiers, l’essentiel étant de se faire plaisir et d’aimer ce que l’on fait. Concernant les illustrations elles ne sont pas nécessaires, tu peux faire un bujo minimaliste ! Et je pense que c’est une excellente thérapie personnelle. Très bon rétablissement mais je suis tes propres sur ta page ! Des bises

      • 22 octobre 2017 / 8 h 55 min

        Bon, grâce ou à cause de ton article :), je suis repartie visiter le blog Journaling et j’ai des envies d’achat de planners 🙂

  5. 21 octobre 2017 / 16 h 41 min

    C’est un étonnant retour vers le petit carnet que nous tenions lorsque nous étions plus jeunes ! Nous, les « mordues du net », avons peut-être envie de quelque chose de durable ? Se poser, écrire, réfléchir sans autre support que le papier et le crayon…
    Ce qui nous fait (encore) hésiter, c’est le fait que ce temps consacré au carnet, en plus du temps passé sur l’ordi, sera peut-être au détriment d’autre chose. Le temps n’est pas extensible, malheureusement…
    Un joli billet Corinne !
    Bon weekend

    • 22 octobre 2017 / 8 h 48 min

      C’est exactement cela, il faut nous sevrer du net pour revenir à d’autres valeurs et pourquoi pas à travers l’écriture ? Belle journée Mesdames

  6. 21 octobre 2017 / 16 h 18 min

    Moi j’avais déjà acheté pour 2017 « Mon cahier  » My life is beautiful.
    Qui me permet de noter beaucoup de tâches à éliminer et aussi ma satisfaction de la semaine.
    Je ne connais pas ce Bullet journal mais pourquoi pas ?
    Merci pour la découverte.
    Bisous et bon vernissage copine !

    • 22 octobre 2017 / 8 h 49 min

      Je suis contente de te faire découvrir le bullet, tu me diras si tu as succombé ! Belle journée ma jolie

  7. 20 octobre 2017 / 22 h 03 min

    Oh te lire donne envie d’en tenir un aussi ! Que de jolies illustrations et je suis d’accord avec toi, toute activité créative fait un bien fou. J’aime beaucoup les carnets, comme beaucoup d’entre nous. Je restreins par contre le poids de tout ce que contient mon sac pour préserver dos et épaules. Bises Corinne

    • 21 octobre 2017 / 7 h 49 min

      Hello Mireille, je laisse mon bullet à la maison et j’ai un tout petit carnet dans mon sac. Le soir je retranscris en dessins et en couleurs mes nouveaux rendez-vous ! Belle journée

  8. Schmidt Catherine
    20 octobre 2017 / 16 h 51 min

    C’est marrant, je venais de lire un article à ce sujet….
    Personnellement, je n’aime pas avoir « tout » dans un seul carnet et comme je viens de prendre ma retraite, j’ai prévu un minuscule agenda pour l’an prochain.
    Par contre, j’écris…. souvent, cela m’aide à faire le tri, à clarifier mes pensées et à libérer mes humeurs ou mon esprit.
    Ensuite je classe ou je jette, cela aussi est très libérateur. Bonne fin de semaine

    • 21 octobre 2017 / 7 h 50 min

      Bonjour Catherine, oui poser des mots sur nos émotions et nos tranches de vie fait du bien. Et jeter est aussi une excellente thérapie ! Bon week end

  9. Dany Lab
    20 octobre 2017 / 15 h 54 min

    J’en ai entendu parler, ton article est complet, bien analysé sur l’intérêt ou pas d’un journal Bullet.
    C’est ludique, coloré, créatif, inspirant au gré de ton humeur, enthousiasme etc…
    Je ne sais pas si cet outil me correspond vraiment.
    Ce qui me gêne, c’est de regrouper rdv pro et vie personnelle etc..
    Un outil qui doit peser ds son sac ou sacoche 24h/24 car c’est toute une année intense que tu trimballes avec toi.
    Si tu l’oublies qque part ou le perd, adieu la perte des informations et pas top pour la confidentialité , car c’est toute ta vie tout de même…
    Je conserve ma méthode habituelle. Un cahier de notes pour les conseils beauté, produits etc.
    Un pt carnet où je note mes envies de lecture, de musique, films et aussi des citations.
    Le post it je garde 😉👍

    • Dany Lab
      20 octobre 2017 / 16 h 04 min

      J’oubliais, j’ai tjrs mon agenda planning de Quo VAdis, en format plus petit depuis que je suis à la retraite, semaine sur 2 pages, il me convient à souhait et me suis partout.

    • 21 octobre 2017 / 7 h 52 min

      Bonjour Dany, effectivement cela peut paraitre lourd, mais la star des carnets le LEichtrum est assez léger en format A5 et il tient bien dans un sac. Effectivement si tu l’égares c’est la cata ! Mais c’est pareil pour le téléphone portable. Le système de plusieurs cahiers peut être intéressant aussi . Belle journée

  10. fanfan
    20 octobre 2017 / 13 h 52 min

    Ton article est tellement complet que j’ai envie de m’y mettre. Comme de nombreuses personnes , je possède un
    agenda pour mes RV , les invitations , les anniversaires ect… Et pour les courses les post_it , les feuilles volantes qui s’envolent!!! on ne sait où ? L ‘idée de décorer ce carnet me séduit, je me souviens l’avoir pratiqué sur mes cahiers de texte , agendas scolaires , ce qui ne plaisait pas forcément aux professeurs .Il me faudrait un modèle pas trop grand ni trop lourd pour l’emmener dans mon sac qui est mon deuxième bureau!!! mais la question que je me pose serait il suffisant pour tout nôter ? le mieux est d’aller sur le site de Julie afin d’éclairer ma lanterne , à bientôt Corinne et merci pour ton billet
    Francine

    • 21 octobre 2017 / 7 h 53 min

      Je pense que le site de Julie t’aidera beaucoup à commencer , comme je l’ai fait. Adieu post it et autres feuilles volantes que l’on oublie !

  11. Fabienne
    20 octobre 2017 / 13 h 02 min

    Très intéressant ton article Corinne ! Je suis une passionnée des agendas …et surtout des listes ..des listes sur feuilles volantes …et quel plaisir et satisfaction de barrer ce qui a été fait et refaire encore une nouvelle liste … j’aime les carnets les stylos couleurs …je ne dessine pas …mais je sais coller …lol….. (ce que je réserve à mes petits enfants)
    Comme toi au départ je ne comprends pas encore l’utilisation de ce bullet. ..j’ai pensé un effet de mode en ore …mais ce que je connais de toi et ton authenticité me fait me repêcher et repenser
    Merci ! Belle journée et des baisers affectueux

    • 20 octobre 2017 / 13 h 09 min

      C’est gentil ! Oui je suis devenue addict et je décore et j’écris maintenant tous les jours sur mon bullet ! Une excellente petite thérapie personnelle !

  12. 20 octobre 2017 / 11 h 10 min

    J’en ai déjà entendu parlé mais je me connais, c’est vrai que je note dans un petit carnet ou sur mon tél!!! J’ai peur de ne pas m’y tenir?
    En tout cas ton article donne envie.
    Bon week-end et bonne expo,

    bisous

    • 20 octobre 2017 / 13 h 10 min

      Il suffit de s’y mettre et on se rend compte que l’on ne peut plus s’en passer ! Bon week end

  13. christine dayt
    20 octobre 2017 / 10 h 37 min

    bonjour !
    très bel article, merci, comme toi, je rentre dans ma bulle pour dessiner, écrire et noter les priorités du lendemain ou de la semaine à venir dans mon BUJO que j’ai débuté en janvier de cette année.
    ça libère la tête et ça fait un bien fou.
    bonne continuation et merci de vos articles toujours illustrés magnifiquement
    Christine

    • 20 octobre 2017 / 13 h 10 min

      J’essaie de faire au mieux pour faire passer mes coup de foudre ! Je sais que nous sommes très nombreuses à tenir un bullet et je fais partie maintenant des passionnées ! Belle journée

  14. 20 octobre 2017 / 10 h 17 min

    Tu en parles avec un tel enthousiasme!
    Tu arriveras certainement à me convaincre alors que depuis des mois (je me demande même si on n’en est pas à l’année) je me tâte…
    En plus j’adore carnets de listes et agendas depuis … mes années fac c’est te dire!
    Je crois que le plus dur est de se lancer…
    Je te tiendrai au courant!
    Bon week end!

    • 20 octobre 2017 / 13 h 12 min

      Hello Béa, moi aussi j’adore la papeterie et je me retiens dans mes achats ! Je pense que tu écrirais de magnifiques carnets ! J’attends un article sur ton blog concernant ce sujet ! Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *