Lettre ouverte à la mode

Lettre ouverte à la mode

Un initiative originale générée par un collectif de femmes afin de dénoncer dans une lettre ce paradoxe et la différence entre l’image véhiculée par la mode et la réalité.

C’est le nouveau site Balsamik qui m’a informée et je vous transmets l’information que je trouve très intéressante et à laquelle j’adhère totalement.

la Lettre ouverte à la Mode vient d’être dévoilée en ce début de semaine dans de grands magazines français tels que Elle, Marie-Claire, Stylist, Avantages, Marie-France et Femme Majuscule !

Pour une majorité de femmes, être une « Fashion Victim » c’est être réellement victime de la Mode.

Lettre-ouverte-à-la-Mode

Rendez-vous sur Hellocoton !
Suivre:
Partager:

7 Commentaires

  1. minouche
    11 janvier 2014 / 18 h 34 min

    Moi j’adore la mode, et j’aime particulièrement les grand couturiers. Cela ne se voit pas trop car finalement je ne suis pas une acharnée des boutiques. Par ailleurs mon 1.50 m et mes rondeurs ne me facilitent pas la tâche. Cela dit cela n’a jamais été un réel problème, avant, c’était avant, je ne me trouvais pas terrible alors que j’étais plus mince, maintenant j’apprends à m’ accepter comme je suis car je suis une bonne épicurienne. J’ai juste changé ma façon de m’habiller. Malgré ce la mode va avec le jeunisme et ceux qui font la mode ne pense pas forcément à ces femmes qui ont envie de rester modernes, fantaisistes et féminines à des prix abordables.

  2. 10 janvier 2014 / 20 h 59 min

    La taille 40, ça se trouve par contre à partir du 44, c’est franchement galère et je ne parle pas des 52 et plus!

  3. céline
    10 janvier 2014 / 20 h 10 min

    j’adore la question sur le tour de hanches de la divine Marylin!!! ben oui, c’est super dur de faire ces constats; mais est-on victime de la mode ou victime de son corps, j’ai malmené le mien, en ne mangeant pas équilibré, fumant….et là, à 45 ans, j’arrive à m’habiller, bien même, mais souvent avec un pincement au cœur parce que je sais qu’il y a de très beaux articles de mode auxquels maintenant je suis obligée de renoncer.
    heureusement il y a la blogosphère ( après avoir soigneusement sélectionné les blogs qui me correspondent) qui permet de partager, s’exprimer, et se sentir au final, humaine, VIVANTE, et parfois pas trop moche 🙂

    • 10 janvier 2014 / 22 h 37 min

      Toutes les femmes sont belles ! et si on peut s’entraider un peu ce n’est que du positif

  4. 10 janvier 2014 / 19 h 53 min

    todoeslavida

    Eh oui, c’est une triste vérité….
    Pourquoi ne pas s’accepter telles que nous sommes. Je ne dis pas se laisser aller bien au contraire, maintenant il y a ce qu’il faut et même à bas prix pour se faire belle, maquillage, vêtements, soin du corps…

    Nous ne pouvons pas être et avoir été.

    Je suis tout à fait d’accord avec cette lettre, vouloir à tout prix être à la mode, je pense que l’on se donne une fausse image de soi. On peut être à la mode sans tomber dans  » je le veux à tout prix, c’est à la mode ». Addicte oui…mais stupide non..

    Pour moi être à la mode, c’est se sentir bien dans sa peau, se trouver belle telle que nous sommes même si nous faisons appel à quelques artifices ( après tout profitons de ce qui nous ait profitable), savoir se mettre en valeur (sans vouloir à tout prix mettre un pantalon taille basse sous prétexte que c’est à la mode, un exemple parmi tant d’autres)…
    Pour moi être à la mode, c’est bien se connaître, connaître sa morphologie, connaître ses couleurs ou les tons qui nous vont bien, avoir une coupe de cheveux adapter à son visage…afin bref, c’est un ensemble, une allure.
    Pour moi être à la mode, c’est véhiculer une allure resplendissante de bien être, de fraîcheur (on peut avoir 50 ans et être tout à fait fraîche avec nos rides), du charme…

    Voilà ma définition de la mode, et bravo pour cette lettre, si elle pouvait être lue par beaucoup de femmes, ce serait une grande avancée pour celles qui s’imposent une telle dictature et ce carcan au nom de quoi….à savoir.

    Merci Corinne pour cette démarche.

    todoeslavida

    • 10 janvier 2014 / 22 h 41 min

      Souvent ce sont des hommes qui lancent la mode et ils ont un vision des femmes très différente de la réalité… C’est à nous de nous « révolter » et d’assumer nos choix. J’aime la mode mais je suis consciente que je ne peux pas porter certaines choses et je l’accepte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *