L’exil des anges : Gilles Legardinier

L’exil des anges : Gilles Legardinier

 

5953_10151634° de couverture :

« Ils ne se connaissent pas, mais un même rêve leur a donné rendez-vous dans une mystérieuse chapelle des Highlands. Valeria, Peter et Stefan ignorent qu’ils sont la preuve vivante d’une découverte révolutionnaire sur les arcanes de la mémoire faite vingt ans plus tôt par deux scientifiques disparus. Une découverte que beaucoup voudraient s’approprier – à n’importe quel prix. Notamment un certain agent de la NSA, qui surveille depuis longtemps sa réapparition. Pour échapper à ceux qui les traquent, les trois jeunes gens n’ont pas d’autre choix que de remonter à l’origine du secret dont ils sont les ultimes gardiens. Leurs souvenirs sont des sanctuaires. À eux d’en trouver les clés… »

Quand j’aime je ne compte pas ! C’est ce que je me suis dit en achetant « l’exil des anges » de Gilles legardiner.

J’ai commencé par lire ses deux romans ‘Demain j’arrête » et « Complètement cramé », et je me suis rendue compte que l’auteur avait commencé en écrivant des polars.

Donc direction la librairie pour vite me procurer celui-ci.

Un livre de poche qui vous plongera dans une intrigue mi- policière, mi- fantastique servi par un scénario vraiment original et qui fait battre en brèche beaucoup de nos certitudes.
Il a choisi l’Ecosse, terre de toutes les légendes pour y faire évoluer ses personnages.
Etre connecté aux esprits au delà de la mort ? Est-ce possible ? Avons-nous tous une mémoire antérieure ? La vie après la mort est-elle possible ? A la lecture de ce roman nous nous posons toutes ces questions car outre le fait que le livre est un bon polar, il nous fait réfléchir et remettre en question nos idées reçues sur l’au delà.

Chacun se fera son opinion sur ce mystère et ses interrogations aussi vieilles que l’univers, mais de façon ludique avec un zeste de suspens et quelques pincées de malice.

Vous l’aurez compris j’aime cet auteur et j’emporte dans mes bagages pour mes vacances son dernier roman « Et soudain tout change ». Je ne manquerai pas de vous en parler prochainement.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Suivre:

4 Commentaires

  1. 30 avril 2014 / 17 h 20 min

    Bonjour Corinne, il faudrait peut-être que je lise ce roman ci pour voir si Legardinier me plairait plus comme auteur de polar que ce qu’il a écrit par ailleurs. Bonne après-midi.

  2. 30 avril 2014 / 12 h 40 min

    Ah l’Ecosse, la simple évocation de ce pays sonne déjà comme une belle promesse !

  3. todoeslavida
    29 avril 2014 / 11 h 19 min

    bonjour Corinne,

    Le frisson de la peur de l’inconnu dans les contrées écossaises, lieu des légendes , être le garant d’un secret et le suspens de ne pas savoir pouvoir le conserver…
    Bonne lecture à toutes et à tous.

    bonne journée Corinne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *