Browsing Tag

Aurore – cinéma- Agnes Jaoui- Blandine Lenoir

    Cinéma-Théâtre-Expositions- L'AIR DU TEMPS

    Aurore de Blandine Lenoir. le film à voir !

    1 mai 2017
    Aurore-le-blog-d-une-provinciale

    Il y a quelques jours j’ai reçu une invitation pour assister à la projection en avant première du film AURORE de Blandine Lenoir, en présence de la metteur en scène et de la comédienne AGNES JAOUI.
    Oui, mais cette projection ayant lieu à Paris, je n’ai pu m’y rendre à mon grand regret. Aussi dès sa sortie en salle mercredi dernier je me suis précipitée pour le visionner . J’ai demandé à mon amie Mireille de m’accompagner car c’est un film, à mon sens, que l’on doit voir la première fois entre filles !

    AURORE est le premier long métrage de Blandine Lenoir et pour un coup d’essai c’est un coup de maitre !

    Je ne vais pas vous narrer le film car il ne se raconte pas, il faut le vivre.

    Aurore-le-blog-d-une-provinciale

    Agnes Jaoui incarne le rôle d’une quinqua dynamique et passionnée, une femme moderne, avec des joies, des peines, des envies, des copines, des enfants, un boulot. Oui mais …. elle a atteint l’âge ingrat de la cinquantaine et là, la société l’attend au tournant.
    Son mec s’est fait la malle, elle apprend qu’elle va être grand-mère, elle subit les affres des bouffées de chaleur et pour couronner le tout, son patron la pousse vers la sortie sans ménagement.

    Dans un monde obsédé par la jeunesse et la rentabilité , Aurore se sent bonne pour la casse !

    La société lui fait sentir qu’elle a atteint la date de péremption !

    Agnes Jaoui campe un personnage doux ,sensible. Une femme écorchée par la vie mais pleine d’énergie. Et il montre cette complicité que peuvent avoir les femmes entre elles,  ces amitiés entre filles , ces moments entre copines qui permettent de passer tous les caps de la vie avec une certaine légèreté.

    Ce long métrage,  tendre, drôle , émouvant mais en même temps plein d’énergie et de vigueur nous donne envie de nous battre contre les stéréotypes et les carcans sexistes auxquels les femmes de 50 ans et plus sont confrontées.

    Nous prenons une leçon d’optimisme quand Aurore combat la déprime en dansant seule, à perdre haleine sur « Ain’t got no, I got life, »  de Nina Simone !

    Aurore-le-blog-d-une-provinciale

     

     

    Vous l’aurez compris, j’ai adoré ce film qui m’a fait sourire et qui m’a beaucoup émue. Agnes Jaoui est époustouflante, naturelle, ni photoshopée, ni liftée. Elle rayonne et elle est magnifique !

    Enfin quelqu’un  qui ose parler de cette période charnière de notre vie de femme. Ce moment délicat où l’on se sent poussée vers la sortie, où l’on doute de notre féminité et de notre pouvoir de séduction. Ce moment de fragilité que nous connaissons toutes, où la moindre émotion nous fait fondre en larmes, ce moment où les enfants quittent le nid, ce moment où nous ne reconnaissons plus ce corps qui nous échappe. Ce moment où nous nous sentons si fragiles et si vulnérables.

    Car Blandine Lenoir nous offre, malgré les difficultés à la vivre, un autre regard sur cette période qui entraine les femmes dans le doute, la déprime, le manque de confiance. Son oeuvre, loin d’être une longue lamentation sur notre condition de quinquagénaire est au contraire une bulle d’optimisme.

    C’est un cri d’amour aux femmes, pour les femmes !

    En visionnant le film j’ai eu une pensée pour mes copines du magazine FEMME MAJUSCULE qui se battent au quotidien pour nous donner cette force de nous confronter à une société du jeunisme et du sexisme.

    Vous sortirez de la projection, un sourire aux lèvres, une petite larme aux coins des yeux, comme après une longue discussion autour d’un thé avec une copine.

     

    Aurore-le-blog-d-une-provinciale

    Deux répliques qui résument parfaitement l’esprit du film :

    « Les mecs ils greffent des mains, coeurs, des poumons et ils ne sont même pas capables d’inventer quelques chose contre les bouées de chaleur ça me rend dingue »

    Aurore-le-blog-d-une-provinciale

    « Parce que vous les blancs vous découvrez la discrimination en vieillissant »

    Si vous envisagez d’aller voir le film, ce que je vous conseille vivement, n’hésitez pas à revenir en discuter sur le blog.

    Ensemble nous sommes plus fortes !

%d blogueurs aiment cette page :