Browsing Tag

Brigitte Macron- femme-majuscule- présidentielles 2017

    Humeur du jour L'AIR DU TEMPS

    Première dame et Majuscule

    11 mai 2017
    Première-dame-et-majuscule-la-provinciale

    Ce billet n’a aucune connotation politique. Je n’ai jamais parlé de politique sur le blog et ce n’est pas sa vocation.

    J’ai simplement envie, ce matin de pousser un hurlement !

    Je suis outrée par les propos sexistes que j’entends et que je lis dans la presse et sur les réseaux sociaux sur la différence d’âge entre notre nouveau Président de la République et son épouse !

    Il a 39 ans, elle en a 64 ! La belle affaire ! Et pourtant, c’est un déferlement de haine et de propos honteux que l’on peut lire partout.

    Des mots haineux et d’une violence incroyable.
 Je m’insurge aujourd’hui contre tous ces propos sexistes, malveillants et imbéciles , je cite : « Vieille peau » « on dirait sa grand-mère » « vieille face botoxée » « c’est elle qui porte la culotte, « c’est une insulte à la France » j’en passe et de plus horribles pour ne pas salir mon blog !

    Ce qui est encore plus triste, ce sont les  journalistes  qui se permettent également ces propos diffamants. Eriz zemmour dans une chronique a dit : « sa femme qui a l’âge d’être sa mère » Le journal Charlie Hebdo a publié une carricature dépassant largement les limites de l’élégance. De Laurent Ruquier à Nicolas Cantelou en passant par Laurent Gerra, tous ont osé, sous couvert d’humour, donner leur avis sur l’âge de Madame Macron .

    Au nom de quoi devons nous supporter ces humiliations faites à une femme, mais qui nous concernent toutes ?

    Est-il possible d’imaginer en 2017 qu’un homme jeune et brillant puisse aimer une femme majuscule ? Est-il possible de concevoir que l’amour puisse passer outre le tabou de l’âge ?

    Une femme n’a-t-elle pas droit au bonheur et à l’amour d’un homme simplement parce qu’elle a dépassé la cinquantaine ?

    Ces propos sexistes induisent qu’un homme ne peut aimer une femme que si elle est jeune, belle et a de beaux seins et un beau cul ?

    Sommes nous réduites à n’être aimées que pour notre plastique et nos cellules intactes ?

    Doit-on considérer que la valeur d’une femme ne soit considérée que par sa jeunesse et sa beauté ?

    Une femme n’est-elle qu’un corps et un visage sans ride que l’on doit exhiber pour être un homme ?

    Une femme doit-elle être un objet de consommation, un produit marketing, un bel objet de décoration ?

    Une femme de 64 ans fait-elle tache sur une photo officielle près d’un homme plus jeune ?

    Cette caricature, ce sexisme, cette bêtise me rendent triste et très en colère. D’autant plus que dans le cas contraire, un homme de 64 ans et une jeunette de 30 ans, tout semble normal, au contraire, on félicite en catimini cet homme viril et puissant qui se promène avec à son bras une minette parfaite.

    En 1969 Gabrielle Russier qui avait eu l’outrecuidance d’aimer un de ses élèves n’a pas supporté la pression et s’est suicidée. Je pensais qu’au 21 ° siècle la société avait changé et que l’on pouvait passer outre ces tabous et ces préjugés ridicules. Mais non, le sexisme existe encore et toujours. Je fais partie d’une génération de femmes qui se sont battues bec et ongles pour acquérir leur liberté. Liberté toute relative quand je vois ce qui se passe aujourd’hui ! 

    Pourtant nous voyons fleurir partout de beaux discours sur la condition féminine, sur les femmes qui auraient acquis le droit à l’égalité. Balivernes, en constatant que dès qu’une femme ose assumer sa féminité au travers de son amour pour un homme plus jeune, la bien pensance ambiante la met immédiatement au pilori.

    Donc pour une femme de 64 ans point de salut et point de bonheur ? Aimer un homme plus jeune serait interdit, au nom de quelle morale hypocrite ?

    Un homme ne peut-il donc aimer une femme pour ce qu’elle est ?

    J’imagine que lors de leur rencontre Emmanuel et Brigitte Macron ont dû affronter les moqueries et les incompréhensions de leur entourage. J’imagine qu’ils ont dû se battre pour imposer leur amour et que leur parcours n’a pas toujours été semé de roses. J’imagine que cette femme a dû se battre pour imposer son choix. II leur a fallu certainement une force incroyable pour surmonter tous les obstacles et construire une vie heureuse. Aujourd’hui en pleine lumière Brigitte Macron est la cible de tous les quolibets.

    Certes, cette femme est forte et intelligente, mais elle sait lire et j’ose à peine imaginer sa peine , et celle de ses enfants, en prenant connaissance de ces infamies lues dans la presse.

    Première-dame-et-majuscule-la-provinciale
    J’ai envie de lui dire que je la soutiens à 2000 pour-cent, que son combat de femme est le mien, le nôtre et que je l’admire pour son parcours et son courage, pour sa force et sa détermination.

    Je la remercie d’assumer ses choix et d’être une femme majuscule pugnace, intelligente, chic et magnifique. J’ai envie de lui dire qu’un homme l’aime pour ce qu’elle est et a bravé tous les tabous et les préjugés aux yeux du monde entier pour le lui prouver.

    Et j’ai envie d’étrangler ces hommes et ces femmes à l’esprit étriqué et malsain qui montrent que le sexisme à encore de beaux jours devant lui ! Parce que bizarrement ces propos malveillants sont principalement tenus par des femmes ! Et en les lisant, j’ai honte de mes congénères.

    Qu’en pensez-vous ?

%d blogueurs aiment cette page :