Quinquas ! Visez la lune !

Quinquas ! Visez la lune !

 

 

« Il faut viser la lune, parce qu’au moins si vous échouez, vous finissez dans les étoiles ! Oscar Wilde. »

Inès de la Fressange, Monica Belluci, Carole Bouquet, Demi Moore, Isabelle Huppert, Karine Viart, Kristin Scott Thomas, Sharon Stone, vous les connaissez mais savez vous qu’elles ont un point commun ? Leur âge ! 50 ans ou plus.

Quincas -la provinciale

Et oui ces icônes dont on ne peut que constater la beauté et l’allure font partie de la génération Quinquas !

Lorsque j’étais (plus) jeune et que je rencontrais une femme de 50 ans, je la cataloguais de « vieille. » Normal ! Aujourd’hui j’ai (largement) atteint cet âge canonique et je me rends compte que mes congénères et moi ne sommes pas tellement si dépassées !

Certes, les rides se creusent, les mains se tachent, les affaissements divers et variés des parties charnues de notre corps nous terrorisent et certains matins, le miroir n’est pas toujours notre ami.

Mais il est urgent de l’accepter et de le vivre le mieux possible.

Car a 50 ans et plus, nous avons des atouts. Nous nous connaissons bien, nous avons appris à dompter et à aimer notre corps avec ses défauts et ses imperfections. Nous avons trouvé notre style, nous savons ce que nous voulons et surtout ce que nous ne voulons plus !

Nous sommes riches de nos expériences, de nos combats, de notre travail. Nous avons élevé nos enfants, nous leur avons donné des valeurs, même si nous les voyons prendre leur envol avec la nostalgie des années biberons !

Plus libres, plus libérées, reprenons le chemin de la vie en regardant l’horizon et en laissant derrière nous les erreurs et les regrets du passé.

La vie commence à 50 ans et il faut nous en persuader plutôt que regarder en arrière en regrettant nos belles années !

La cinquantaine doit nous propulser vers les étoiles. Profiter de la vie en nous consacrant pleinement à nos passions. C’est aussi l’âge idéal pour transmettre notre savoir, nos expériences, et pourquoi pas devenir un modèle pour les plus jeunes.

La femme Quinqua a un pouvoir que les jeunettes ne maitrisent pas toujours, plus sure d’elle, animée de convictions forgées au fil du temps et de ses expériences.

La femme de 50 ans assume tout : parents qui vieillissent et enfants qui grandissent. Toujours présente, toujours souriante, toujours disponible, je vous le dis c’est un must !

Pourtant certaines, n’ont pas toujours conscience de leur pouvoir. Gênées par le jeunisme à outrance elles se sentent larguées. Elles ont une image d’elles même négative et n’osent plus se mettre en valeur et s’imposer.

Ne vous laissez pas faire, ne succombez pas à la déprime de la fesse moins ferme et du sein plus flasque ! Réagissez, habillez vous, maquillez vous et retrouvez le goût de la séduction. Osez montrer votre culture, vos atouts, prenez la parole, défendez vous, assumez-vous, affirmez votre personnalité et votre beauté ! Car vous le valez bien !

Un petit clin d’œil à mes copines sévissant sur le net et dans les médias.  Elles ont 50  ans et plus, elles sont magnifiques, dynamiques et donnent souvent des leçons aux plus jeunes !

Magali The Mouse

Nicole Belle et bien dans votre peau

Muriel Femme Majuscule

Béatrice Zénitude profonde

Valérie 50 ans et alors ?

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Suivre:

28 Commentaires

  1. 27 novembre 2015 / 14 h 45 min

    J’ai dépassé la cinquantaine depuis pas mal de temps déjà , et ça ne m’empêche pas de continuer à m’entretenir, à être coquette, à aimer la mode par dessus tout et à me sentir bien dans mon corps et dans ma tête!
    Mes enfants qui grandissent, pour ne pas dire vieillissent, me rappellent que je n’ai plus 30 ans, mais ce n’est pas grave, tant que l’on sait rester à sa place , et surtout trouver le bon compromis entre l’âge , la modernité et la classe !

    Merci Corinne pour cet article, qui nous remet dans la lumière !
    Bisous
    Jany

  2. miss.radis
    12 novembre 2015 / 11 h 07 min

    Ho…!!!! j’ai frôlé la catastrophe car je n’avais pas lu ce bel hommage aux femmes écrit par une femme active et au grand cœur.
    Je ne peux que te remercier car tout est dit.
    Merci Corinne.

  3. Poulette de Bavière
    7 novembre 2015 / 16 h 53 min

    Très belle ode aux femmes, mères,grand mères, célibataires, épouses ou concubines…que nous sommes . c’est depuis le blog « belle et bien dans sa peau » via le blog de Pimprenelle que je suis tombée sur cette formidable déclaration que je prends pour mienne aussi puisque cinquantenaire l’année prochaine . Merci et reviendrai visiter votre blog, à bientôt.

  4. 6 novembre 2015 / 22 h 28 min

    merci Corinne j’ai mis ton lien sur mon blog du jour bisoushttp://www.bellesetbiendansvotrepeau.fr/un-we-sous-le-signe-du-the-en-beaute/

  5. isabelle
    6 novembre 2015 / 13 h 11 min

    un tres bel article dédiée aux femmes de 50 ANS et plus , je découvre ce blog et vraiment j’aime tout le ,style, le ton, votre humour et votre dynamisme. Enfin un blog different , merci

  6. 6 novembre 2015 / 12 h 20 min

    Que dire de plus!!!! Continuons surtout à vivre la tête dans les étoiles

  7. 6 novembre 2015 / 8 h 20 min

    un article majuscule , viser la lune, je mets le cap . Merci et bises je partage sr le blog de ce soir une belle équipe autour de notre maitre Femme Majuscule

  8. 6 novembre 2015 / 7 h 07 min

    Merci pour ce billet plein d’optimisme. En général, sauf coup dur de santé, problème familial ou de travail, on aborde la vie plus sereinement et on en profite

  9. Valérie
    5 novembre 2015 / 22 h 26 min

    J’ai passé le cap le mois dernier et je n’en suis toujours pas revenue ! de la gamine que j’étais à 20 ans à maintenant quel chemin parcouru ! je n’ai pas vu le temps passé. La silhouette est moins élancée, mais c’est pas grave ! l’expérience acquise et l’assurance compense largement. Je continue de me lever chaque matin en me disant que le plus beau reste à venir.

  10. Cathy
    5 novembre 2015 / 19 h 18 min

    Joli message tout plein de pêche ! Même si le côté « flasque » est bien présent malheureusement, on peut doper notre enthousiasme et vivre encore tout plein de belles choses à 50 ans ! Oui mesdames vous êtes de bien belles personnes et riches de cette vie avec ses plaisirs et ses souffrances. On a fait tomber les masques des apparences et des conventions et on vit pleinement avec l’essentiel : un affectif énorme, le plus joli cadeau de la vie. Prenez bien soin de vous.

  11. Bernieshoot
    5 novembre 2015 / 18 h 37 min

    Je dirais même plus Quincas visons Mars !

  12. 5 novembre 2015 / 18 h 04 min

    Dans 2 jours j’ai 59 ans. Je me suis mariée à 45 ans et pour l’instant mon mari ne m’a pas quittée pour une plus jeune. Bien sûr que le temps a passé, que je ne porte plus des jupes courtes, que mon corps s’est transformé et que j’ai mal aux articulations mais je me sens pleine de dynamisme et d’enthousiasme et plutôt prête à affronter les années qui vont venir avec joie. Nous avons la chance de pouvoir vieillir alors profitons en, seules, accompagnée ou en groupe. L’âge à un atout, Oser et aujourd’hui les rides que nous portons nous embellissent.

  13. nadia
    5 novembre 2015 / 17 h 58 min

    pour moi 52 ans ce n’est pas si facile à vivre, les rides surtout… alors oui pour être positive, s’entretenir mais à l’évidence chacune le vit à sa façon , avec son entourage et les moyens qu’elle a. Renoncer à ce qui n’est plus est un travail quotidien pour moi. Sans être obnubilée par mon âge, il n’en demeure pas moins que plusieurs choses s’entremêlent, même si ma vie affective est merveilleuse, je peine parfois à accepter les signes visibles du temps sur moi. Quant aux actrices ou personnes publiques, la réalité n’est certainement sur papier glacé, elles ont la possibilité de s’entretenir et de corriger leur image aussi. On fait ce qu’on peut , avec ce qu’on est…..

  14. anonyme
    5 novembre 2015 / 17 h 11 min

    Et quand on doit tout recommencer à 50 ans..ou presque?

  15. chocolasco
    5 novembre 2015 / 16 h 49 min

    Je n’arrive pas à être autant positive… si en tant que femme, on continue à se sentir bien, voir mieux dans sa peau au fil des années qui passent, les hommes eux, continuent à se retourner, voir fantasmer, voir nous quittent pour des femmes plus jeunes… c’est ainsi et ceux qui ne partent pas, ont leurs aventures.Reste alors le pardon, car qui d’entre nous a envie à 50 ans et plus de se retrouver seule? Alors oui des femmes plus fortes ensembles mais rarement en couple

  16. Véronique
    5 novembre 2015 / 16 h 34 min

    merci pour ce message qui donne la pêche !

  17. 5 novembre 2015 / 15 h 44 min

    J’atteindrai cet âge canonique en mai,et je dois dire que lorsque j’en ai pris conscience beaucoup de choses se sont décantées , c’était l’objet de mon post d’hier. Vive la cinquantaine,et, autour..vive quand on a compris que l’on était fortes,et,que rien ne nous arrêterait .
    Bises

  18. 5 novembre 2015 / 15 h 01 min

    Bien dit ! Loin de s’arrêter, la vie semble commencer à 50 ans pour beaucoup d’entre nous. A commencer par la blogosphère qui compte un nombre grandissant de quinqua blogueuses. Merci pour votre énergie communicative, Corinne. Beau week-end !

  19. 5 novembre 2015 / 14 h 37 min

    Vous parlez des quinquas mais tout ce que vous dites, est aussi vrai pour les sexas – nous sommes bien placées pour en parler ! Peut-être plus conscientes du temps qui passe donc encore plus conscientes des bons moments, du plaisir de bien s’habiller et de se maquiller, de sortir, et de la chance de vivre à notre époque. Carpe Diem reste notre devise, et nous en profitons pleinement ! Bonne journée

  20. Mylene
    5 novembre 2015 / 14 h 25 min

    Je suis une fidèle lectrice mais je n’avais jamais commenté ! Là je suis obligée de le faire ! Vous avez dépeint notre generation avec tact et optimisme, une belle déclaration aux « vieilles » que nous ne sommes pas ! Merci merci pour cet article. Et à tres vite dans les étoiles !

  21. Solange
    5 novembre 2015 / 14 h 21 min

    Tout à fait d’accord avec votre article, j’ai 52 ans et je me sens très bien dans ma peau, beaucoup mieux qu’il y a 10 ans, les enfants sont grands, j’ai fait la paix avec moi même, je prends soin de moi, je suis heureuse amoureuse, la vie pour moi à commencé à presque 50 ans (48 ans).
    Vive les quinqua.

  22. Paule
    5 novembre 2015 / 14 h 20 min

    Quel bel hommage aux femmes de notre génération ! Merci Corinne c’est avec de tels propos que l’on fera bouger les mentalités ! Tu me donnes la pêche pour le week end !!! BRAVO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *