Au secours Simone !

Au secours Simone !

 

En préambule à ce billet je vous invite à lire ou relire les oeuvres de Simone de Beauvoir qui ont bercé mon adolescence.

En 1954, elle obtient le  prix Goncourt pour  Les Mandarins et devient l’une des auteures les plus lues dans le monde. Souvent considérée comme une théoricienne importante du  féminisme, notamment grâce à son livre Le Deuxième Sexe publié en 1949, Simone de Beauvoir a participé au mouvement de libération des femmes dans les années 1970.

 

« Je vous dis la vérité. À 50 ans, je suis incapable d’aimer une femme de 50 ans. (…) Je trouve ça trop vieux. Quand j’en aurais 60, j’en serai capable. 50 ans me paraîtra alors jeune ». «Non ça ne me dégoûte pas, ça ne me viendrait pas à l’idée. Elles sont invisibles. Je préfère le corps des femmes jeunes, c’est tout. Point. Un corps de femme de 25 ans, c’est extraordinaire. Le corps d’une femme de 50 ans n’est pas extraordinaire du tout.» Yann Moix dans Marie-Claire

Les propos délicats de ce monsieur ont choqué de nombreuses personnes et ont fait couler beaucoup d’encre. Les réponses ont fusé dans les média, sur les réseaux sociaux et sur les blogs.

J’ai moi-même été sollicitée par RTL, et je suis intervenue à l’antenne, mardi dernier. (je vous mets le lien du postcast en fin de billet si vous avez envie d’entendre ma courte intervention, et celle de Nicole Tonnelle  )

Qu’un homme de plus de 50 ans n’aime pas les femmes de son âge, ce n’est pas une nouveauté, beaucoup le pensent et ne le disent pas, et voir un monsieur à la prostate défaillante courtiser une jeunette ne choque personne.

Moi, ce qui m’a choqué dans les propos de ce monsieur, c’est sa façon de parler de la femme : « je préfère le corps des femmes jeunes »  donc une femme est un corps, un morceau de chair consommable à l’envi ! 

Et je trouve dommage que la seule réponse soit la mise  en avant de femmes de plus de 50 ans superbes. 

Oui, Sophie Marceau et Monica Bellucci ont plus de 5O ans, mais reflètent t’elles la réalité ?

Représentent-elles toutes les femmes ? Quel est le message que l’on veut faire passer ?

Pourquoi devons, nous montrer une plastique parfaite pour nous défendre ?

 Certaines se sont exposées en maillot de bain, d’autres ont montré leurs postérieurs pour prouver à ce monsieur que nous étions encore désirables. 

Est ce vraiment prendre la défense des femmes que de lui rétorquer  qu’il s’est trompé en lui montrant des exemples de femmes sublimes et rares ? Des femmes liftées, amincies, « photoshopées » ? 

Pourquoi doit-on toujours prouver que nous devons être belles sexy et appétissantes pour exister ? 

Je trouve que l’on se trompe de combat, invisibles nous pouvons l’être à tout âge justement mises au banc de cette société qui prône la beauté, la jeunesse, la minceur, comme la normalité.

Par ces magazines, qui, à grand renfort de filtres  nous montrent des modèles féminins idylliques et nous donnent des complexes en nous insuflant cette idée que pour  exister nous devons être belles jeunes, minces et sexy !!!

Si l’on pousse l’analyse plus avant, cela voudrait dire que les moches, les rondes,  les grosses, les bigleuses, les handicapés, les petites, les trop grandes, les « trop tout » n’ont aucunement le droit d’exister et qu’elles doivent rester dans leur sphère privée ? 

C’est notre société qui nous rend invisibles quelque soit notre âge ! 

il suffit de regarder autour de nous. Au cinéma, point de rôle pour les quinquas ou très peu, dans les médias, connaissez vous beaucoup de mannequins de plus de trente ans ?

Pourquoi Claire Chazal a t-elle été virée de Tf1 ? Parce que son image ne passait plus à l’antenne,(dixit les patrons de la chaine tous bedonnants et d’un certain âge !))  on l’a remplacée par une journaliste plus jeune, sans tenir compte de son talent et de son expérience. La chaîne a préféré lui verser une énorme somme d’argent et donner une image de jeunesse au journal de 20 heures. 

Que l’on ait 20, 30 40, 50 ou 70 ans nous sommes des femmes, nous ne sommes pas des poupées  à mettre sur un étal pour permettre à la gente masculine de fantasmer et de faire son marché !

Je trouve particulièrement violent qu’un magazine féminin comme Marie Claire ait donné un blanc seing à ce monsieur sans aucune contradiction.  Magazine que pour ma part je ne lis plus depuis des années.

Il faut rappeler que ce sont les mêmes qui nous vendent des crèmes anti rides présentées par des filles de 20 ans, ou des produits miracles pour perdre 20 kg, par une anorexique.

Quand allons-nous comprendre que ces journaux nous manipulent et nous prennent pour des connes ? 

Quand allons nous les boycotter ?

  • Tant que nous continuerons à cautionner le  sempiternel défilé des Miss France, qui fait défiler à poil ou pratiquement des jeunes filles à la limite de l’évanouissement, pour nous prouver que c’est la norme de la beauté,
  • tant que nous ferons le jeu des médias qui nous mènent par le bout du nez en promouvant telle ou telle crème rajeunissante,
  • tant que nous admirerons béatement la plastique de telle ou telle personne,
  •  tant que nous accepterons les diktats de la mode ,
  • tant que nous nous affamerons pour ressembler à l’image que la société veut nous imposer   nous resterons invisibles ! 

C’est à nous de nous prendre en main et de refuser ce que l’on nous impose depuis notre plus jeune âge. Et c’est surtout à nous, femmes de nous unir, de cesser de nous comparer, de nous jalouser pour essayer d’avancer ensemble dans un monde d’hommes fait par les hommes pour les hommes. 

C’est à nous de prouver que nous ne sommes pas simplement un corps, mais que nous avons aussi un cerveau et que nous pouvons nous en servir.

Ne nous abaissons pas à montrer que nous sommes « encore sur le marché » en exposant nos corps, qui de toutes façons, qu’on le veuille ou non, subiront un jour ou l’autre  la loi de l’attraction et s’affaisseront comme ceux de ces messieurs d’ailleurs ! 

Pour ma génération, c’est une vœu pieux et je sais que c’est peine perdue. Mais j’espère que pour nos filles, ce ne sera pas trop tard et qu’elles se soulèveront contre cette société de patriarcat archaïque qui amène des hommes à oser nous dire que nous ne sommes pas baisables. 

Le débat est ouvert !

Pour écouter l’émission sur Rtl  c’est ici

Suivre:

51 Commentaires

  1. isabelle
    25 janvier 2019 / 17 h 01 min

    Bonjour,

    Quel intérêt à relever les propos de M. Moix ? Sur le plan juridique, je ne vois rien de répréhensible. Il s’agit de femmes adultes et consentantes. Il s’agit de sa vie privée, qui devrait rester privée, même si, avec un goût ma foi exquis, il la livre en pâture dans un journal féminin, qui plus est.
    J’ai trouvé consternantes les photos d’un goût tout aussi exquis envoyées par certaines dames ainsi que les justifications à ne plus en finir. Peu me chaut la vie de M. Moix, je suis moi (x) and I’m free !!!

    • Visiteuse
      25 janvier 2019 / 18 h 31 min

      Cool Isabelle !
      Merci de nous faire écouter votre Voi X
      🙂

  2. Sandrine
    14 janvier 2019 / 13 h 56 min

    Coucou Corinne, ton article est formidable. Vraiment bravo. Par contre, ce monsieur ne mérite même pas qu’on le cite. Ce qu’il dit est tellement choquant. J’ai plus de 50 ans et je suis donc concernée. Mais ses mots ne m’atteignent pas. Je me sens visible et belle. C ce qui compte. Bisous. 💋💋

    • Corinne
      Auteur
      14 janvier 2019 / 15 h 54 min

      Bonjour Sandrine merci pour tes compliments ! Pour le reste nous sommes d’accord, il faut juste que ce genre de personne prennent conscience du manque de respect qu’ils ont pour toutes les femmes quelque soit leur âge car nous ne devons pas être réduites à un corps ! Bonnes vacances

  3. jai50ansetapres
    14 janvier 2019 / 10 h 41 min

    Je crois qu’on oublie de dire que les femmes se font belles, s’entretiennent, se maquillent pour elles-même et non pour susciter le regard envieux de l’homme. L’homme nous fait croire que la vie tourne autour de lui, tout est rapport à lui,. La chanson de de Souchon me revient régulièrement en tête en ce moment « on nous fait croire ». C’est le problème. Les infos nous conditionnent, orientent notre pensée, la lutte est difficile mais la femme est plus intelligente que ça, n’est-ce pas ?

    • Corinne
      Auteur
      14 janvier 2019 / 15 h 55 min

      Bonjour Nadine, oui il y a encore un long travail pour que ce sujet ne devienne plus récurrent. Nous sommes au 21° siècle et nous devons encore nous justifier ! c’est navrant. Belle journée

  4. marie
    14 janvier 2019 / 8 h 59 min

    J’ai lu les messages des femmes qui lui répondaient et bien moi ce type il ne m’a fait ni chaud, ni froid avec sa réflexion. Je ne me sens pas concerné malgré mes plus de 50 ans. Je n’ai pas à chercher à lui plaire, je ne suis jamais rentré dans ce jeu de la séduction. S’il préfère des 20 ans au corps d’asiatique, tant mieux pour lui et au fait cela ne m’intéresse même pas. Je pense qu’il faut arrêtez avec tout cela. Il y a certainement de nombreuses femmes qui se sentent concernées par ce qu’il a dit. Moi j’aime aussi les corps fermes et jeunes aux corps ridés mais là on ne parle pas de sentiment. Chacun à le droit d’aimer ce qu’il veut et puis aussi de le dire. Je me suis toujours sentie autre chose qu’un juste un corps, peut être est ce une question d’éducation et j’ai éduqué mes enfants de la même façon.

    • marie
      14 janvier 2019 / 9 h 12 min

      Je voulais rajouter quelque chose mais j’ai envoyé trop vite. C’est une réflexion que je me suis faite. Croyez vous que si une femme de 50 ans avait dit qu’elle préférait le corps des hommes jeunes aux corps ridés, il y aurait eu un tel olé. Je ne crois pas que les hommes de plus de 50 ans seraient rentrés dans ce jeu parce que pour eux ils n’ont rien à prouver. Alors il faut peut être arrêtez de vouloir « prouver » qu’on est encore bien, ou mieux, ou jeune ou je ne sais quoi. Pour moi je n’ai pas besoin de le crier sur tous les toits ou le prouver.

      • Corinne
        Auteur
        14 janvier 2019 / 9 h 51 min

        Et vous avez raison, nous n’avons rien à prouver, malheureusement beaucoup trop de femmes se laissent maltraiter et font passer leur aspect physique avant tout. Merci beaucoup pour avoir donné votre sentiment.

    • Corinne
      Auteur
      14 janvier 2019 / 9 h 49 min

      Bonjour Marie, merci pour votre témoignage, effectivement nous n’avons rien à prouver. Ce ne sont pas tant les propos de ce monsieur qui me choquent mais la façon dont certains hommes (pas tous heureusement !) traitent les femmes. Le sujet est vaste et il faudrait plusieurs billets de blog pour le traiter. Je suis bien d’accord avec vous que l’amour est un sentiment et justement pourquoi réduire la femme à un corps ? Belle journée

  5. Patricia B
    13 janvier 2019 / 18 h 16 min

    Je ne connais pas vraiment cet homme mais j’ avoue que ses propos ne me choquent pas plus que ça. Combien d’hommes pensent exactement la même chose, mais eux ne le disent pas publiquement pour faire le buzz et vendre un livre. Combien d’hommes quittent leur femme pour une jeunette. Normal, ça les flattent. Car c’est eux quil faudrait plaindre, ils voient fuir leur jeunesse, ils doutent de leur virilité, et dieu sait que ce mot résume bien l’homme dans sa globalité, alors se dire qu’une femme de 25 ans s’intéresse à eux, quelle fierté pour ces petits coqs. Ils se font manipuler c’est tout. Je pense que l’homme est doté de la force physique alors la femme a du trouver d’autres armes pour se faire une place. Certaines en profitent, je ne trouve rien à redire. En plus je pense qu’ un corps de femme se dégrade hélas bien plus vite qu’ un corps d’homme. C’est insupportable de vieillir, ce n’est pas mentir que de le dire. Mais je suis d’accord, quelle goujaterie. Ceci dit, je crois que ces constatations n’ont rien à voir à avec les droits fondamentaux des femmes et les luttes qu’ on n’a pas fini de mener pour un semblant d’égalité.

    • Corinne
      Auteur
      14 janvier 2019 / 6 h 54 min

      C’est un écrivain que j’aime bien en plus en tant qu’auteur ! Il a eu le prix Renaudot pour son roman Naissance il y a quelques années. Effectivement nous n’avons pas le même corps qu’à 20 ans c’est une evidence. J’avais juste envie de relever l’irrespect pour les femmes en général. Belle journée

  6. nadia
    13 janvier 2019 / 17 h 56 min

    bravo pour ce post très bien écrit, avec des idées pour débattre; accordons nous sur le fait que ce monsieur parle pour lui et c’est son droit, sa liberté. Le message qu’il véhicule est d’une étroitesse d’esprit absolue, pour un écrivain c’est un comble et comme il n’apporte rien laissons le là où il est. Femmes de 50 et + nous avons tellement de richesses et de projets que chaque jour nous avons le choix d’exister pour nous, le défi d’aller là où on n’a jamais oser aller. et tu montres combien cela peut être riche même si la vie a aussi ces moments plus difficiles. Certains brillent par leur jeunesse d’esprit et d’autres , on cherche encore…
    bise

    • Corinne
      Auteur
      14 janvier 2019 / 6 h 56 min

      Bonjour Nadia, merci pour ce commentaire, j’ai essayé d’aller un peu plus loin que la phrase de cet auteur. Je suis révoltée par la façon dont sont traitées les femmes , il me semble que les mentalités auraient dû changer , mais je trouve qu’au lieu aller de l’avant nous régressons. C’est important d’en débattre merci de le faire ici. Belle journée

  7. Véronique VIDAL
    13 janvier 2019 / 11 h 26 min

    Bonjour Corinne
    Je constate que ton billet d humeur provoque de nombreuses reactions, et c est bien. Pour ma part, les propos de cet homme ne m atteignent pas. Ca me fait même sourire de voir jusqu à quel point on peut dire n importe quoi, pourvu qu on fasse le buzz. Si ce Monsieur en est réduit a ça pour avoir l impression d exister, je trouve ça pathétique.
    Pour autant, a 54 ans,je prends toujours autant de plaisir a m habiller, me maquiller et autres futilités ….et j assume.
    Pour moi, comme dit dans certains commentaires, le point d extreme viligence, c est de continuer à avancer et ne pas perdre nos acquis durement gagnés par nos grandes soeurs.
    Bon dimanche les filles

    • Corinne
      Auteur
      13 janvier 2019 / 12 h 17 min

      Bonjour Véronique, oui cela fait débat et c’est très bien ! Nous n’avons pas toutes le même avis et il est bon d’en discuter. Bien sur moi aussi j’aime m’habiller et je me complais dans certaines futilités mais il est important de savoir ce que l’on veut et surtout de nous faire respecter en tant que femme, quelque soient nos choix de vie. Merci pour ta visite. Belle journée

  8. Ninaio
    13 janvier 2019 / 10 h 07 min

    bonjour,

    Article trés intéressant. Cela montre aussi toutes nos contradictions. Si notre apparence était si peu importante on se raserait la tête comme une nonne bouddhiste et on mettrait des uniformes confortables au lieu de marcher sur des talons hauts et mettre du rouge à lèvre. Etre social, que représente le regard de l’autre ?. Comment être soi même , libre et égale à  » l’ Homme », en se détachant des conventions ? Ma fille (un master en poche) commence dans le monde du travail et a un premier poste dans le marketing, on lui dit : « habille toi mieux, pas de chaussures ouvertes, maquille-toi…. » On est en 2019

    • Corinne
      Auteur
      13 janvier 2019 / 12 h 20 min

      Bonjour, je suis d’accord, nous sommes imparfaites et nous aimons plaire, mais est-ce pour autant que nous pouvons autoriser le manque de respect ? Les femmes sont encore considérées comme des objets de consommation et ne sont pas respectées encore de nos jours. Comme je l’ai dit plus bas dans un commentaire, une femme meurt tous les jours sous les coups d’un homme simplement parce qu’elle est une femme ! Allons nous encore accepter cela ? Pour ma part je continuerai à me battre pour des droits normaux, le droit de vivre tout simplement et le droit d’être heureuses ! Belle journée

  9. Visiteuse
    12 janvier 2019 / 19 h 59 min

    Oh zut alors ! Yann MOIX est grillé, il ne pourra jamais être « l’égérie » de « Disons demain ».

    A part ça Mesdames, je trouve assez étonnante votre vexation qui vous pousse à sortir pèle- mêle les cartes du féminisme, les inégalités entre les sexes, le jeunisme, le fétichisme de la marchandise, l’exhibitionnisme à l’envers, le patriarcat, l’analyse psychologique du scélérat…

    S’il a le mauvais goût de préférer la chair fraîche, exotique et de le dire c’est un goujat, mais pas un hypocrite.
    Le pire dont on pourrait l’accuser c’est de mal écrire, ce qui serait un comble pour un professionnel aussi médiatisé et la honte de ses lecteurs dont un tel fait leur aurait échappé.

    D’ailleurs, il y a fort à parier que si la firme Méphistophélès & Co lançait sur le marché un produit permettant de retrouver jeunesse et beauté (tant qu’à faire) et par ricochet de repousser la mort, on serait tous acheteurs.

    Je me trompe ?

    • 13 janvier 2019 / 4 h 27 min

      Bonjour Visiteuse, si une telle machine existait je ferai plutôt revenir près de moi des êtres chers disparus, le reste a tellement peu d’importance. Je vous souhaite une belle journée lumineuse.

      • Visiteuse
        13 janvier 2019 / 16 h 59 min

        Non, non, je ne parlais pas d’une machine à ressusciter les morts, mais bien d’un élixir de jouvence.

        Enfin bref, encore une fois, je ne relève aucune manque de respect dans les préférences du bonhomme. Ne rajoutons pas au ridicule l’exagération, car nous sommes à deux doigts de « balance ton puma.com »
        Enfin, c’est juste mon humble avis.

        Je vous souhaite aussi une belle soirée Lumineuse. 🙂

  10. Lucie F
    12 janvier 2019 / 16 h 55 min

    Bonjour Corinne,
    Je trouve votre article extrêmement intéressant car il pointe aussi notre responsabilité dans ce que la société renvoie aux femmes quinquagénaires. Ce qui nous encourage à être peut-être plus vigilantes dans l’éducation de nos enfants, à évaluer l’importance que nous mêmes accordons à l’intelligence ou à la créativité féminines, à nous montrer plus solidaires et bienveillantes En veillant aussi, à travers nos achats, à ne pas succomber au jeunisme dont P. Muray disait qu’il était un naufrage, ainsi qu’à d’autres chimères…
    J’aime beaucoup vous lire.

    • 13 janvier 2019 / 4 h 29 min

      Bonjour lucie, merci pour ce message positif, oui soyons bienveillantes et surtout ne succombons pas aux sirènes des médias .Très belle journée

  11. caroline ida ours
    12 janvier 2019 / 15 h 55 min

    Hello Corinne, là je te sens prendre réellement du plaisir à écrire et bravo tu as dit tout ce qu’il fallait dire ou presque! et vive les quinquas and co et surtout VIVE LA FEMME!
    bisous

    • 13 janvier 2019 / 4 h 30 min

      Coucou Caroline, j’essaie de donner mon sentiment sur un sujet qui me touche. Belle journée

  12. amelie
    12 janvier 2019 / 13 h 15 min

    bonjour Corine, j’aime tes coups de gueules, cela fait du bien. je pourrais répondre à ce monsieur que s’il ne pourrait pas baiser les femmes de 50 ans et bien ,moi ,malgré mon âge plus avancé, je ne voudrai pas de lui non plus.
    je crois que le mieux est de l’ignorer est ne pas acheter son livre. bonne journée

    • Corinne
      Auteur
      12 janvier 2019 / 13 h 41 min

      Bonjour Amélie, effectivement il ne faudrait acheter ni son livre, ni les magasines féminins qui nous prennent pour des idiotes ! Belle journée

  13. 12 janvier 2019 / 12 h 53 min

    En effet, ne parlons plus de lui car rien de neuf sous le soleil. De tout temps, de nombreux quinquagénaires ont préféré les femmes qui avaient la moitié de leur âge et ont souvent laissé tomber pour elles leur épouse légitime et mère de leurs enfants. C’est même tellement courant qu’on appelle ça la « midlife crisis ». La littérature est pleine de pages décrivant la peau douce des femmes jeunes et celle, plus rebutante, des femmes âgées. Pourquoi tant de bruit et de fureur en ce moment ? Est-ce le terme « invisible » qui est nouveau, plus direct, plus cru ? Il est en tout cas exploité à outrance et chacune saisit l’opportunité de faire son buzz personnel. Montrer son derrière de 50 ans ou de prendre comme exemple des actrices quinqua, forcément bien « conservées » à coup de séances chez les dermatologues ou chirurgiens esthétiques sont-ils des arguments pertinents pour faire changer les mentalités ? Nous sommes d’accord avec Jany, on tourne en rond. Il n’y a pas d’égalité devant la beauté, pas plus qu’il n’y en a devant l’intelligence ou la force physique. Entre #metoo l’an dernier contre les hommes qui sautaient sur tout ce qui bougeait et Yann Moix, cette année, qui fait le difficile, l’indignation donne du grain à moudre aux journaux, radios, réseaux et… blogs 🙂

    • Corinne
      Auteur
      12 janvier 2019 / 13 h 19 min

      Bonjour les filles, justement entre Metoo et cette polémique ce sont toujours les femmes qui sont mises à mal. Et comme je l’ai dit dans un autre commentaire je ne trouve pas que les mentalités changent beaucoup. Et c’est dommage car nous pourrions profiter de la vie sans toujours être obligées de nous battre pour des droits ou des insultes. Nous sommes au 21e siècle et les femmes à compétences égales ont un salaire inférieur de 30 % par rapport à ceux des hommes. Certaines femmes sont battues et humiliées tous les jours, alors si avec mon blog, à mon petit niveau je peux faire réfléchir je continuerai à le faire. Pour ce qui concerne Yann Moix, c’est trop d’honneur de lui faire de la publicité je vous l’accorde. Belle journée sous le soleil !

  14. Marie Christine
    12 janvier 2019 / 12 h 14 min

    Bjr Corinne,
    J’aime la Corinne 2019 naissante👏👏, celle qui m’avait donné envie de m’abonner à « Femme Majuscule » car les quinqua et plus, nous sommes les oubliées, mais nous l’avons cherché, engluées dans notre vie de « couches » et d’education en se laissant mettre au placard à 45 ans dans notre boulot. Sans broncher !! Nous avons tout accepté en courbant le dos. Alors ne soyons pas étonnés que des Yann MOIX et autre nous crachent dessus. Il faut montrer à nos filles qu’à tout âge la Femme est belle et respectueuse. Que sa valeur intrinsèque reste la même malgré quelques rides et kilos en trop. Merci Corinne j’aime tes coups de « gueule », fais nous d’autres billets comme ça 👏

    • Corinne
      Auteur
      12 janvier 2019 / 13 h 23 min

      Bonjour Marie Christine, j’ai fait ce billet suite à mon passage sur l’antenne de RTL , je n’ai eu que quelques minutes pour m’exprimer et j’avais des choses à dire ! Oui j’espère que nos filles relayeront nos idées, j’ai essayé de donner aux miennes des valeurs autres que le physique à tout prix et j’en suis fière. Il faudrait également éduquer les garçons dans ce sens ! Belle journée

  15. marysemanou
    12 janvier 2019 / 11 h 39 min

    Bravo!!!! Mais d’ailleurs s’est il regardé dans une glace ce bonhomme ? Moi non plus je n’en voudrai pas

    • Corinne
      Auteur
      12 janvier 2019 / 13 h 24 min

      Je pense qu’il a provoqué l’opinion pour faire vendre son livre, et malheureusement ça marche ! belle journée

  16. Stéphanie
    12 janvier 2019 / 11 h 28 min

    J’aime quand tu es en colère, cela nous donne l’occasion de lire des propos réfléchis et argumentés. Ces mêmes femmes qui espèrent avoir l’air plus jeune et qui croient que le corps est la seule valeur sûre pour plaire. Or beaucoup d’hommes admirent les jeunes filles et fantasment sur leur fraîcheur. Et pourquoi pas puisque tout est fait pour présenter la femme comme un objet au salon de l’auto. En revanche le respect de la diversité et de la différence est un vrai sujet de société. Quand on manque de tolérance, on ne peut pas aimer l’autre pour ce qu’il est. C’est bien plus profond que les propos d’un homme provocateur et qui n’a pas réglé son complexe d’Œdipe. Et non on ne fait pas l’amour avec sa mère quand on est un petit garçon qu’il est resté. Bon week-end ma belle

    • Corinne
      Auteur
      12 janvier 2019 / 13 h 28 min

      Hello Merci Stéphanie , je ne suis pas vraiment en colère mais plutôt outrée par ce que je lis un peu partout. Sans être une passionaria, j’ai toujours défendu la cause des femmes, quelque soit leur âge. Ce que je trouve dommage c’est qu’elles ne voient pas qu’elles sont manipulées par une société mercantile. Des femmes meurent encore aujourd’hui sous les coups de leurs compagnons et pour moi c’est inacceptable et je continuerai à me battre pour leurs droits . Quand à ce monsieur je suis d’accord il doit se faire soigner ! Belle journée

  17. 12 janvier 2019 / 11 h 13 min

    Simone de Beauvoir a dit aussi « il suffira d’une crise économique, politique ou religieuse pour que les droits des femmes soient remis en question, vous devrez rester vigilantes toute votre vie »…. Et c’est bien ce qui se passe actuellement ! N’imaginons pas non plus que notre relative « égalité » à l’occidentale soit arrivée sans luttes, sans union des femmes, y compris avec certains hommes progressistes, ni sans efforts constants.
    La liberté, la dignité ne sont pas des acquis mais des valeurs à promouvoir et défendre constamment et pour chaque personne, quels que soient son sexe, son âge, sa race, ses croyances, et son statut social.
    Alors oui, restons unis et solidaires, ouverts et vigilants, … belles et rebelles !!!!
    Sans confondre coup de pub (réussi) et propos maladroits autour d’un comportement masculin fréquent et assez pathétique.

    • Corinne
      Auteur
      12 janvier 2019 / 13 h 33 min

      Bonjour Catherine, que je suis contente de lire tes mots ! oui les femmes ne se rendent pas compte qu’en se divisant , en se comparant et en se laissant porter par les sirenes du physique parfait, elles se tirent une balle dans le pied. Nous ne nous penchons pas assez souvent dans nos livres d’histoire et rappelons nous que nos grand mères ont obtenu le droit de vote en 1944 le droit d’avoir un compte en banque personnel seulement en 1965 ! Il y a encore beaucoup de travail pour changer les mentalités ! Bon week end

  18. 12 janvier 2019 / 11 h 10 min

    Hello Corinne! c’est un bel article, on sent que tu t’amuses plus qu’à présenter un peignoir ou un blush, je trouve ça super!!! La Corinne 2019 est au taquet!! Je pense que YM est plus à plaindre qu’à huer, il a aussi le droit de penser ce qu’il veut, cela ne me dérange pas de trop car j’ai autour de moi un mari et des amis plus sains qui me renvoient de bonnes ondes. Mais il est bon de réagir ne serait-ce que pour ouvrir les yeux d’hommes mais aussi de femmes qui ne voient pas l’effet incidieux pour la société de se laisser juger comme un bout de chair. Et comme toi, je ne suis pas pour de monter au créneau pour prouver que nous somme encore bonnes, ce n’est vraiment pas le sujet! Bisou bon we! j’ai pas encore écouté l’emission, une semaine bousculée, je vais le faire!

    • Corinne
      Auteur
      12 janvier 2019 / 13 h 38 min

      Hello Isa, j’assume tous mes billets ! mais c’est vrai que mes coups de gueule se sont fait plus rares ces derniers mois. J’ai écris ce billet très calmement , j’ai une facheuse tendant à monter au créneau quand une cause me tient à coeur, je sais que certaines ne vont pas dans mon sens, mais c’est le jeu du débat et j’y suis très ouverte. A très vite pour nos discussions autour d’un thé ! Bises

  19. Catherine M
    12 janvier 2019 / 10 h 45 min

    Bonjour. Mon discours va être un peu différent de ce que j’ai pu entendre et lire…. Je ne cautionne pas du tout les propos de ce monsieur, mais il vient de sortir un livre, il avait besoin de publicité et qu’on parle de lui, c’est fait ….En un sens il a gagné ! Moi, il ne m’intéresse pas du tout et j’aurais envie de dire que l’on soit quinqua comme moi ou jeunes, on mérite toutes mieux ! Et s’il n’aime pas notre corps, moi c’est sa tête qui ne me revient pas ! Bonne journée !

    • Corinne
      Auteur
      12 janvier 2019 / 13 h 39 min

      Bonjour Catherine, effectivement il s’est fait un bon coup de pub et son livre se vend très bien !!! Je ne comprends pas mais la nature humaine est ainsi faite. Merci pour votre commentaire, j’ai répondu ce matin à votre mail. Belle journée

  20. 12 janvier 2019 / 10 h 07 min

    Bravo pour cet article ! Je suis entièrement d’accord avec vous Corinne, sur tous les points ! J’ai particulièrement apprécié votre paragraphe sur Marie-Claire !!! J’ajouterais une chose : non mais, il s’est regardé ? Pense t-il vraiment que les femmes de 25 ans qu’il prétend mettre dans son lit (plus que dans sa vie manifestement puisque ses « histoires » ne durent jamais…), pense t-il que ces jeunes femmes viennent vers lui pour son physique et pour son corps ? Ne parvient-il pas à les séduire grâce à sa notoriété ? Et tiendrait-il le même raisonnement s’il était, comme nous, un anonyme ? En tout cas, si c’était un coup de buzz pour son livre, il a réussi 😉

    • Corinne
      Auteur
      12 janvier 2019 / 10 h 35 min

      Bonjour Pascale, justement il ne faut pas acheter son livre ni Marie Claire ! c’est la meilleure réponse à lui donner ! Belle journée

  21. janachete
    12 janvier 2019 / 9 h 33 min

    Un bel.article. Mais je trouve que l’on tourne en rond à force d’en parler .
    Moi je ne lis pas ces magazines depuis longtemps.
    Et ce genre d’homme je préfère l’ignorer plutôt de braquer un projecteur dessus . La société est injuste envers toutes les différences et pas que les femmes de plus de 50 ans comme tu l’as fait remarquer d’ailleurs.
    La beauté il est vrai y tient une grande place mais heureusement l’esprit est souvent reconnu aussi .
    Je suis donc à moitié d’accord.
    Je crois qu’il faut apprendre à s’aimer tel qu’on est et on trouvera sa place .Il y a des mannequins Trisomiques maintenant . Des mannequins grandes tailles . On prend donc conscience de certaines choses grâce à des associations. Donc j’ai espoir d’une évolution des mentalités.
    Mais il y a encore à faire c’est certain .
    Merci pour ton intervention sur la radio et ce billet .
    Bon week-end.
    Bises !

    • Corinne
      Auteur
      12 janvier 2019 / 10 h 39 min

      Hello justement je ne parle pas de lui mais de l’image que nous les femmes nous montrons ! à vouloir toujours être plus jeunes, plus minces, plus tout on oublie d’être plus intelligentes ! Je ne trouve pas que les mentalités changent même si certains magazines nous donnent un os à ronger en mettant un mannequin plus ägé à la une! Bises

  22. 12 janvier 2019 / 9 h 09 min

    Super ! Voilà qui est dynamique ! Personnellement il y a des moments où j’adorerais être invisible, quand je passe à la caisse de Tara Jarmon par exemple ! C’est notre société toute entière qui prône aujourd’hui l’exhib, car qu’est-ce d’autre que d’affirmer ses goûts sexuels ou ses dégoûts? Et j’en ai fait le sujet de mon dernier article sur Chichi-pompon.com  » le règne de l’exhib  » …Merci pour cet article et pour ton intervention sur RTL que j’ai, évidemment, écoutée ! un beau week-end !

    • Corinne
      Auteur
      12 janvier 2019 / 10 h 40 min

      Hello Dominique ce sont toujours les femmes qui doivent prouver qu’elles existent il est temps que cela change ! Et si nous étions un peu plus solidaires entre nous ce serait déjà bien ! Belle journée

  23. 12 janvier 2019 / 9 h 08 min

    très bel articleCorinne, ce qui m’a peiné aussi est d’entendre même si elle était charmante la jeune femme aux cheveux longs de 37 ans était elle vraiment représentative de nos 50 ans et plus. Quant à la journaliste, très bien aussi maisons le savons que dans la presse féminine il a fallu 2015 pourvue l’on commence à voir des mannequins silver. On nous nomme les actrices sont elles les femmes comme vous et moi de la vie de tous les jours et de toutes les façons il est faux de croire qu’après 50 ans les actrices ont des rôles je ne parleaps des stars comme Belluci ou deneuve, elles sont des exceptions. Il y a encore beaucoup à faire bisous Corinne

    • Corinne
      Auteur
      12 janvier 2019 / 10 h 41 min

      J’ai trouvé l’émission intéressante, un seul regret on ne nous a pas assez donné la parole car j’avais (et toi aussi) tellement de choses à dire !!! Bon week end, bises

  24. Martine
    12 janvier 2019 / 9 h 03 min

    Bonjour Corinne, et un immense merci pour cet article ! Moi qui suis ronde je ne me sens pas du tout représentée par la société . Ton billet est très vrai et ton humour me rend joyeuse pour le week end ! merci merci merci pour ces mots !

    • Corinne
      Auteur
      12 janvier 2019 / 10 h 42 min

      Coucou Martine, et oui tu fais partie des invisibles qui ne rentrent pas dans un 34 ! Unissons nous et faisons changer les mentalités dans la mesure du possible. Belle journée

Envie de commenter ? N'hésitez pas , vos commentaires sont un plaisir et vous aurez une réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :

Vous recherchiez quelque chose?