Comment choisir un pull en maille de qualité ?

Le temps de se lover dans de jolis pulls et gilets moelleux est arrivé !  Mais comment choisir un pull de qualité pour ne pas se tromper et le garder longtemps ? Suivez le guide ! 

Les différents types de laine 

Difficile de choisir vu le nombre de pulls dit “en laine” que l’on trouve dans  toutes les enseignes. 

Les pulls peuvent être en coton, en lin, en acrylique ou en laine. Et toutes les laines ne se valent pas. 

En hiver le but d’un pull ou d’un gilet est de nous tenir chaud, donc choisissez- le en laine. Mais pas n’importe laquelle.

1/ La laine vierge 

C’est une laine mélangée avec seulement 7 % d’autres fibres. 

2/ La pure laine vierge 

Elle est mélangée avec 0,3 % d’autres fibres

On aurait tendance à privilégier ce type de laine, cependant il faut savoir que comme ces laines ne sont pas du tout traitées ou très peu,  leurs fibres conservent des écailles  qui peuvent vous piquer si vous aimez porter vos pulls à même la peau.

Ces laines vierges sont beaucoup plus chaudes mais ne conviennent pas à tout le monde car elles sont souvent peu confortables. On les trouve par exemple dans les pulls dits « Irlandais » assez épais et il faut l’avouer peu confortables.

3 / Les laines précieuses

On appelle laine précieuses les laines rares de part leurs origines

L’alpaga, le cachemire, , le mohair

  • Le cachemire  (le vrai !) est le duvet produit par des chèvres du Cachemire. Sa particularité : la douceur et la finesse du poil. 
  • Le mohair , fibre issue des chèvres de Turquie, avec une particularité des poils longs et doux.
  • L’alpaga est une laine venue des hauts plateaux péruviens dans la cordillère des Andes. 
  • Elle est prélevée sur les moutons de la famille des camélidés appelés Alpagas. La laine d’alpaga est une fibre haut de gamme, très douce et très chaude. Les alpagas ne sont tondus qu’une fois par an ce qui fait de leur laine un matériau très précieux et luxueux.

4/ La laine mérinos 

La plus utilisée et la plus démocratisée pour des pulls de qualité.

La laine mérinos vient d’Espagne, mais aujourd’hui c’est surtout en Australie que l’on trouve la race de mouton dont est extraite cette laine. Très élastique et résistante, elle est plus fine que la laine traditionnelle de mouton et ne pique pas. Elle est également antibactérienne car la texture de sa fibre retarde l’apparition de mauvaises odeurs. Sa particularité est qu’ elle est plus douce, plus chaude et plus robuste que la laine traditionnelle.

5/ La laine d’agneau 

Elle se divise en deux catégories: le lambswool et la laine vierge. La différence réside dans la longueur des fibres.

 Le lambswool, à des fibres plus courtes, sera très doux et moins épais donc moins résistant que la laine vierge. Sa particularité :  son touché doux et moelleux.

6/ Les matières synthétiques

On ne peut pas vraiment parler de laine mais elles existent et composent un grand nombre de nos pulls.

La viscose, le  modal, le polyester, l’acrylique. Souvent les fabricants ajoutent ce genre de matières synthétiques à leurs laines, cela donne une meilleure tenue aux pièces et permet de réduire les coûts de production. 

Un conseil  : évitez les pulls et les gilets en acrylique.

 Et pour les autres pièces regardez les étiquettes et veillez à ce que les fibres synthétiques ne dépassent pas 2O % de la composition.

Où trouver des pulls et gilets de qualité ?

Depuis quelques années, nous pouvons trouver des pulls de qualité à des prix raisonnables, notamment en laine mérinos, la plus utilisée en matière de mode hivernale.

Mais certaines enseignes proposent des pulls en cachemire d’excellente qualité .

Les enseignes généralistes 

  • Uniqlo : pour ses pulls en laine mérinos et cachemire
  • Monoprix : pour ses pulls en cachemire au rapport qualité prix inégalé.

Les créateurs 

Sezane : 

La papesse de la maille ! Avec un marketing au cordeau, cette créatrice a su rendre ses clientes addictes et fanatiques ! Un pull Sezane revendu sur Vinted ne reste pas plus de 5 minutes en ligne ! 

pull de qualité

Danielle Engel : 

Ma créatrice chouchou à Montpellier lance sa première gamme de mailles. Comme toute sa collection, la maille est magnifique, douce et chaude. Mohair, Mérinos ou pure laine des pulls et gilets dessinés et produits avec soin dans des coloris atypiques et joyeux.

La ferme du mohair 

Je vous avais longuement parlé de cette enseigne qui nous offre une gamme classique et chic de mailles qualitatives et extrêmement douces.

Relire l’article

Entre tradition et modernité : la ferme du mohair

Corinne la ferme du mohair

A retenir pour choisir un pull de qualité 

Je reste fidèle à mon crédo : moins mais mieux ! N’hésitez pas à investir dans un pull en laine avec moins de 20 % de matière synthétique.  D’autant plus qu’aujourd’hui on trouve des pulls de qualité à des prix très raisonnables.

Quel prix pour un pull de qualité ?

Si l’on se réfère au rapport qualité prix un pull de qualité vous coûtera entre 90 et 150 euros en milieu de gamme. 

Certaines enseignes comme Promod ou Mango proposent des pulls un peu moins chers entre 50 et 60 euros mais avec plus de 20 % de matière synthétique.

Un pull de qualité

  • Résiste aux lavages
  • Ne peluche pas
  • Ne pique pas
  • Absorbe l’humidité 
  • Tient chaud
  • A de belles finitions
  • Ne se déforme pas

Comment entretenir vos pulls pour bien les conserver ?

On aime nos pulls et on y a mis le prix. Il est essentiel de bien les entretenir pour les conserver longtemps.

Le lavage 

Je lave tous mes précieux pulls à la main ! Même si l’étiquette préconise un lavage en machine je préfère faire confiance à mes menottes pour mes pulls  et éviter une catastrophe. ( un pull Sezane qui rétrécit !) 

Si vous souhaitez les laver en machine, privilégiez un lavage à froid et une lessive spéciale maille. 

On a tendance à utiliser des assouplissants, pour ma part je ne le fais pas car je trouve qu’ils déforment les fibres.

Le séchage 

Ne jamais étendre un pull sur un fil. Le poser sur une table à plat de façon à ce qu’il reste droit. 

Le stockage

Évitez de prendre vos pulls et gilets sur des cintres. Cette manière de stocker va distendre les fibres du pull et le déformer. Privilégiez un pliage ou un roulage à la manière de Marie Kondo. Je vous montre comment je range mon dressing  et notamment mes pulls dans une vidéo. 

Les bouloches

Pour les éviter faites attentions aux lanières de vos sacs qui frottent les fibres. Aux fermetures éclair de vos blousons qui peuvent altérer la maille. 

Si vous constatez des bouloches utilisez un mini rasoir c’est très efficace et sans danger. 

Le rasoir anti-bouloches

razoir pull

Le repassage 

Je repasse tous mes pulls. Pourquoi ?  

La vapeur redonne souplesse et vigueur aux fibres de laine. Utilisez votre fer à vapeur à chaleur minimum. Et repassez les à l’envers. C’est un petit effort mais  vous verrez la différence.

Pour conclure

J’espère que ce billet vous aidera à trouver le pull de vos rêves, du moins celui qui vous convient.  J’ai longtemps été et je reste addict aux pulls et gilets moelleux, cependant pour en avoir acheté beaucoup et à petits prix, sans regarder les étiquettes j’ai appris à faire la différence. 

Certains gilets sont très déformés, peluchent  et sont devenus immettables. D’autres n’ont pas bougé et ont conservé leur aspect doux et moelleux et leurs couleurs.

Pull

Vous avez aimé cet article ?

Partagez-le sur Pinterest !

Retrouvons-nous également sur…

 

20 commentaires

  1. Coucou Corinne, merci pour toutes tes recommandations. Je ne connaissais pas l’appareil anti-bouloches, une révolution … !
    Bises

  2. Coucou Corinne,
    Ah, je rêve de m’offrir un pull mohair de chez Sezane et à chaque fois que je vois le prix, je ne clique pas sur COMMANDER ^^ Il valent vraiment le coup ?

    Du coup, je m’achète souvent des pulls avec un pourcentage de matière synthétique ! J’essaie d’en prendre soin avec un lavage à la main et un séchage à plat !

    Pas mal le rasoir anti bouloches 😉

    Merci pour tous ces bons conseils !
    Des bisous et belle soirée !

  3. coucou corinne, cette année j’ai envie de m’offrir un peu camel et un autre beige. j’en ai vu des sympas chez Promod à des prix corrects. Je trouve que les gilets me vieillissent donc j’ai renoncé. J’ai pu découvrir le gilet blanc Danielle Engel lorsque je suis allée dans sa boutique et il est magnifique ! merci pour ces conseils précieux. bisous.

  4. Bonjour!

    Alors oui j’adore les pulls en cashemire.. Gloups! c’est grave lol ? Je n’ai jamais acheté ceux de Sezanne.. Valent ils leur réputation?
    Merci pour tous ces bons conseils!
    Bisous!

  5. Hello Corinne, merci pour toutes ces infos… Pour ma part je viens de trouver (eurêka) un pull en mérinos mais made in China of course car ici on ne trouve que cela…. Je ne garantis pas de la qualité , je verrai cela à la fin de l’hiver. En passant il n’est quand même pas donné pour du chinois!!! Sinon la plus part de mes vêtements sont en « ique ». Les canadiens n’ont sûrement pas froid et se contentent du synthétique… Quand au petit appareil pour les bouloches il fonctionne très bien.Bises

  6. J’aime beaucoup les gilets Sézane, mais même eux me piquent un peu….Donc je porte facilement un petit top en coton dessous et ensuite j’ai trop chaud !!!!!!
    Que de tracas…. Sans rire, je crois que je vais craquer pour un nouveau Sézane, j’en ai vu un vert kaki qui me tente beaucoup, merci pour ce bel article.

    • Oh moi il y a un gilet vert qui me fait de l’oeil depuis quelques temps ! Je vais en parler à mon Père Noël s’il passe par ici ! J’ai de la chance je supporte la laine à même la peau. Bises

  7. Bonjour Corinne, très intéressant ton billet. J’aime bien les pulls de chez Uniclo et le Printemps. Je ne connais pas la marque Danielle Engel, à découvrir donc ! Si le petit appareil pour enlever les bouloches fonctionne je l achèterai. Bonne semaine !

  8. Est-ce en rapport avec la laine ou avec la peau , précision, ma peau 🙂 mais rien à faire même avec seulement 30% de laine dans un pull ça me gratte …???
    Du coup, je n’achète que des pulls en acrylique ou autre matière synthétique et bien évidement je rencontre d’autres soucis: piètre qualité, effet statique, une horreur en hiver au niveau des cheveux, ça vous fait une coupe à la desirless en moins de deux…
    Moralité à cette allergie, je me les gèle tout l’hiver
    Belle semaine à vous, Chantal

    • Bonjour Chantal, avez-vous essayé la laine Mérinos, garantie sans grattage ! Et des pulls de très bonne qualité.
      Effectivement l’acrylique provoque de l’électricité statique et c’est horrible pour les cheveux ! Belle journée

    • Bonjour Corinne
      Pour les pulls fins et 1/2 saison , je préfère le coton et viscose , et pour l hiver c est le mérinos et le cachemire , les seules laines que ma peau supporte , et ainsi éviter les demangeaisons interminables au visage , même sans col roulé !
      Je n aime pas l l’acrylique qui se déforme vite et qui fait transpirer, oui même l hiver !🤔
      Merci pour tes bons conseils et bonne semaine
      A bientôt

  9. Merci Corinne pour ce rappel entretien et pour le rasoir à boulouches. Je vais sûrement m’offrir une maille car elles s’abîment avec le temps sauf deux gilets cachemire des Galeries Lafayette leur marque était qualitative. Je repasse également mais j’ai tendance à les mettre sur cintre pour ne pas les froisser 😅belle semaine

    • Coucou Stéphanie, bravo pour le repassage mais je te déconseille de les mettre sur un cintre, cela déforme les manches ! Regarde ma vidéo dressing je les roule et ils restent impeccables ! Bises

Envie de commenter ? N'hésitez pas , vos commentaires sont un plaisir et vous aurez une réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :