Accueil » VIVRE » Comment gérer son stress au quotidien

Comment gérer son stress au quotidien

Comment gérer son stress au quotidien

Je reçois beaucoup de demandes de personnes qui souhaintent écrire un article invité sur ce blog. Souvent ces  demandes n’ont qu’un but d’échanges de liens et je les refuse. Cependant en lisant le mail de Jonathan, son discours m’a interpellé. Un jeune homme qui avait envie d’écrire sur mon blog et de parler du stress, sujet qui nous concerne toutes, cela a suscité ma curiosité.

J’ai accepté en précisant que je ne publierai que si l’article me plaisait.

Et je n’ai pas été déçue !   J’ai beaucoup aimé la teneur de ses propos dans son mail de présentation : 

« Je suis passionné de nutrition, de santé et de spiritualité. Mais ce que j’aime par-dessus tout, ce sont mes cookies… si je devais les décrire, ce serait : « Bon à faire rougir Cyril Lignac ! » Au-delà de mon éternelle gourmandise, et en dépit de mon jeune âge, j’ai très vite compris que la vie est précieuse. Je profite donc de chaque instant. Peu importe la difficulté du moment, je me dis que je dois passer par là pour apprendre et me relever plus fort. Je sais qu’il y a toujours un cadeau derrière chaque situation. Même si l’on met parfois des années à le trouver ! »

Je vous présente donc Jonathan du blog Nourris ton corps et je vous laisse lire, relire et apprécier ses écrits et ses conseils.

Comment gérer son stress

Vous avez les mains moites, votre cœur tente de s’échapper de votre poitrine, votre respiration devient irrégulière, aucun doute, vous êtes en train d’expérimenter un état de stress. 

Mais pourquoi ?

Votre vie sociale et professionnelle se portent bien, pourquoi diable vous sentez-vous ainsi ?

Vous savez pertinemment que vous n’avez aucune raison d’angoisser, pourtant ça ne suffit pas à vous calmer.

Alors que faire ?

Dans cet article, je ne vais pas vous demander de vous allonger sur un divan pour me raconter votre petite enfance. Je vais simplement aborder, en toute humilité, des pistes qui vous aideront à gérer votre anxiété au quotidien, de manière à vivre plus sereinement.

Méditation

Mon expérience avec l’anxiété et le stress

Laissez-moi vous raconter comment la gestion du stress est devenue une habitude dans ma vie. Car oui, on peut dire que c’est une émotion que je connais sur le bout des doigts ! 

De mes 12 à 23 ans, ma vie était rythmée par les crises d’angoisses et la peur de l’avenir. La simple idée de sortir du cocon familial était source de nervosité. J’étais atteint d’une phobie sociale.

Au fil des années, mon stress prenait de l’ampleur. Au même titre que mon tour de taille, puis j’ingurgitais des quantités monstrueuses de cochonneries… Et en même temps, ça me donnait un sentiment de contrôle. À défaut de pouvoir gérer ma vie, je me vengeais sur la nourriture.

Jusqu’au jour où mon corps en a eu marre de ma situation. Il s’est retourné contre moi. Me faisant perdre des kilos à vu d’œil. En l’espace d’un an, je passe de 90 kilos à 55. Passant de surpoids à sous-poids.

Forcément, quand on regarde son IMC et que le site affiche « famine », ça fait réfléchir.

Témoignage le stress

C’est à ce moment-là que j’ai pris la décision de reprendre ma vie en main. De vivre et de me sortir de cette galère.

Après la rencontre de dizaines de professionnels (et charlatans) durant mon adolescence, une méthode est sortie du lot. Elle m’a apporté une aide spectaculaire pour la gestion de mon anxiété et ma phobie sociale : la Thérapie Comportementale et Cognitive (TCC).

Aujourd’hui, à 26 ans, je ne peux pas dire que tout est parfait, néanmoins, je peux sortir, je peux voir du monde. J’ai même obtenu mon diplôme dans la nutrition, une passion que je me suis découverte à 21 ans lorsque j’essayais de reprendre du poids. 

Et grâce à mes thérapies et au développement personnel, j’ai pu m’inscrire dans un club de théâtre ! Manque de chance, avec un certain virus qui court, je n’ai pas pu me produire sur scène, mais qu’importe, j’étais prêt à jouer devant une salle pleine alors qu’il y a quelques années, je pouvais à peine sortir de chez moi.

Si je vous parle de tout ça, ce n’est pas pour me plaindre, je suis ravi de mon passé, des expériences et leçons que j’ai pu en tirer. Si je vous parle de mon histoire, c’est pour vous faire comprendre que peu importe votre situation actuelle, que ce soit un petit stress passager, ou une anxiété chronique qui vous bouffe la vie, vous pouvez vous en sortir. 

Et à travers mon expérience, j’espère que les techniques que je m’apprête à vous partager vous serviront.

Alimentation anti-stress

Comment gérer son anxiété ?

Pour gérer votre stress, une panoplie de méthodes et astuces s’offrent à vous, certaines demandent un travail quotidien, tandis que d’autres permettent de soulager votre angoisse en un éclair. Toutefois, avant de vous les présenter, j’aimerais qu’on aborde les possibles origines de ce stress.

Car finalement, si vous soignez les conséquences sans vous attaquer à la source, ça revient à prendre des médicaments contre la constipation sans modifier vos habitudes alimentaires. Ça finira toujours par coincer !

Pour le stress, c’est la même chose, si vous ignorez ce qui vous angoisse, vous aurez beau pratiquer toutes les méthodes de relaxation du monde, votre anxiété reviendra continuellement.

Je ne vais pas m’attarder sur cette partie, puisque c’est un travail personnel qui peut demander du temps et un accompagnement. D’ailleurs, n’ayez pas honte de vous faire suivre par un professionnel. Bien au contraire, il peut vous apporter une oreille bienveillante et peut vous ouvrir les yeux sur certains aspects de votre vie.

Sans être psy, voici quelques pistes à prendre en considération. Notez que ces peurs peuvent se cacher dans les tréfonds de votre inconscience .

Analyser vos peur pour pouvoir gérer le stress

– Peur de ne pas bénéficier de suffisamment de temps pour X ?
– Paralysée lorsque vous vous apprêtez à réaliser une action ?
(prendre l’avion, sauter en parachute, dire je t’aime, etc.)
– Redoutez-vous de rencontrer une personne en particulier ?
(ami, membre de la famille, collègue, supérieur, professionnel, etc.)
– Paniquez-vous à la pensée de prendre la parole en public Angoissez-vous à l’idée que vos enfants quittent le nid ?
– Effrayée à l’idée de vous engager avec une personne ?
– Craignez-vous de contracter une maladie ?
– Inquiète pour vos parents qui vieillissent ?
– Terrorisée à la pensée de vieillir seule ?

Je sais que ce ne sont pas des sujets auxquels on aime penser, toutefois c’est un processus nécessaire pour vous libérer de vos angoisses définitivement. Trouvez la source de votre problème et arrachez cette foutue racine !

Prenez conscient que si vous êtes stressée c’est, dans 99 % des cas, pour un événement futur. Donc, quelque chose qui n’existe pas et qui va sûrement bien se passer ! Combien de fois, avez-vous redouté une conversation, un rendez-vous ou une action, et une fois réalisée vous avez pu remarquer que ce n’était pas si dramatique ? Que ça ne servait à rien d’en faire tout un plat ?

Le coupable, c’est votre cerveau ! 

Il s’amuse à créer des scénarios catastrophes dans l’unique but de vous protéger du danger. Un mécanisme de défense qui date de l’époque où l’on se battait à la massue et possédait une peau de bête en guise de slip. Aujourd’hui, c’est obsolète, mais allez lui faire comprendre… il n’en fait qu’à sa tête !

Dans tous les cas, au moment même où vous lisez ces lignes, tout va bien. Aucun risque que vous finissiez dans l’estomac d’un prédateur ou que vous manquiez de nourriture pour l’hiver. Vous êtes en sécurité et mon premier conseil vous aidera à en prendre conscience :

Vivre dans le moment présent

Hier n’existe plus , demain ne viendra peut-être jamais. Il n’y a que le miracle du moment présent, savoure-le. C’est un cadeau ! Marie Stilkind

Oui, c’est plus simple à dire. Seulement, prendre conscience qu’à l’heure actuelle, tout va bien, que vous n’avez aucun souci, change votre état d’esprit. Voici donc mon astuce pour se reconnecter au moment présent :

Réalisez l’exercice suivant en même temps que moi, pour vous prouver à vous-même qu’actuellement, tout va bien.

Le but consiste à se connecter à vos 5 sens, pour vivre l’instant présent et oublier tous vos tracas. Regardez autour de vous, décrivez votre environnement.

Trouvez-moi quelque chose de bleu.
Qu’entendez-vous ?

Le bruissement des feuilles ?

Des oiseaux célébrant la vie ?

Une  conversation animée entre deux amis ?

Votre estomac criant famine ?

Ressentez votre main sur votre smartphone ou votre souris d’ordinateur. Vos vêtements qui effleurent votre peau. Ou, peut-être l’air qui caresse votre visage… voire l’objet sur lequel vos fesses se reposent.


Que sentez-vous ?

Une agréable odeur qui se dégage de la cuisine ?

Un parfum enivrant d’un bouquet de fleurs ?

Une désagréable et nauséabonde odeur de cigarette ?

Et dans votre bouche, quel goût y a-t-il ? Celui de votre café ? De votre dentifrice ? Ou des restes de votre dernier repas ?

Cette simple technique vous reconnecte au seul moment qui existe vraiment : ici et maintenant.

Ne vous accrochez pas

Lâchez prise, relaxez-vous !

Certaines personnes associent la relaxation, à la résignation. Or, renoncer à se battre, c’est se soulager. Se soulager d’un fardeau dont le contrôle vous échappe totalement.

Considérez les exemples suivants :

Vos enfants quittent le nid familial ?


Aussi triste et douloureuse, cette épreuve ne vous autorise pas à les séquestrer à la maison !

Il y a quelques décennies, c’était vous qui vous trouviez à la place de vos enfants. Que ressentiez- vous ? Une certaine excitation à l’idée de prendre votre envol ? Forcément, vous appréhendiez sûrement un peu, mais finalement, vous vous en êtes plutôt bien sortie, n’est-ce pas ? Et vous avez sûrement gardé le contact avec vos parents ? Alors pourquoi ça serait différent avec vos enfants ?

Ne devenez pas triste ou anxieuse, mais reconnaissante d’avoir passé toutes ces années avec eux, de toutes les choses que vous avez partagées, des conseils que vous leur avez prodigués. Que vous en ayez conscience ou non, ils vous ont aidé à devenir la femme qui lit ces lignes.

Seulement, ce n’est pas la fin, mais le début d’une nouvelle étape. Vous devez lâcher prise et vous concentrer sur vous. Vous bénéficiez davantage de temps pour vaquer à vos passions et loisirs. Ou de partir à leurs découvertes.
Laissez-vous porter, faites confiance à vos enfants, faites-vous confiance. Tout se passera merveilleusement bien.

Vous craigniez de contracter une maladie ?

« Rien de ce que la vie a à offrir ne vaut le prix de l’inquiétude. » – Napoleon Hill

Au moment où j’écris ces lignes, une pandémie touche la planète, et malgré la levée du confinement, beaucoup sont terrorisés. En soi, c’est compréhensible, mais stresser à l’idée de contracter une maladie, quelle qu’elle soit, ne vous protégera d’aucune manière.

Au contraire, lorsque l’anxiété devient chronique, nos défenses immunitaires peuvent s’affaiblir, ouvrant la porte aux infections et autres virus.

Vous ne pouvez pas contrôler l’air extérieur ni les gens qui vous entourent. Par conséquent, protégez-vous, mais ne vivez pas dans l’angoisse d’une possible contamination.

Le lâcher-prise représente donc une étape importante dans la gestion de votre stress, bien que je vous l’accorde, c’est plus simple à dire. Pour vous aider, voici quelques exercices de respirations qui font des merveilles !

3 exercices de respiration antistress

La respiration c’est la clé de la porte de la sérénité, une fois déverrouillée elle vous offre l’accès à un monde merveilleux où les oiseaux chantent et où il fait toujours beau. Pour apprécier la détente que cela vous procurera, je vous encourage vivement à les essayer en même temps que moi :

Respiration ventrale

La première que j’aimerais aborder avec vous est la respiration ventrale. Vous pouvez la pratiquer n’importe où et n’importe quand. Rapide, elle permet d’atteindre une paix intérieure en un temps record.

Voici la démarche à suivre :

 Inspirez par le nez en gonflant votre ventre. Puis expirez par la bouche en rentrant le ventre.

Ça peut sembler contre-intuitif, seulement si vous observez les nouveau-nés, vous verrez qu’ils respirent de cette manière. Si cet exercice procure une détente, c’est qu’en « respirant avec votre ventre », vous massez votre diaphragme, c’est en tout cas l’explication que m’a fournie une infirmière.

N’hésitez pas à déposer votre main sur votre ventre pour vérifier s’il s’élève bien au moment où l’air rentre dans vos poumons.

Rien que cette partie de l’exercice peut vous apporter de la détente, mais allons plus loin avec les temps de respiration :

Vous allez inspirer par le nez en gonflant votre ventre pendant 5 secondes.
Puis expirez par la bouche en rentrant votre ventre pendant au moins 10 secondes. Réduisez l’ouverture de votre bouche si vous avez du mal, un peu comme si vous souffliez dans une paille.

Répétez ceci jusqu’à tant que la sérénité vous gagne. (généralement en moins de 5 minutes)

Voici une alternative tout aussi efficace, bien qu’un peu bruyante :

Inspirez toujours par le nez en gonflant le ventre
Puis relâchez votre respiration par la bouche en laissant échapper un bruit fort de détente.
Idéalement, vous devriez ressentir votre gorge vibrer.

La Respiration au carré

Le principe est simple :

Inspirez par le nez pendant 4 secondes.
Bloquez votre respiration (poumons pleins) pendant 4 secondes.
Soufflez par le nez pendant 4 secondes. Bloquez votre respiration (poumons vides) pendant 4 secondes.
Puis recommencez pendant 4 minutes.

Essayez de pratiquer avec cette vidéo.

Ce que j’aime bien dans cette pratique, c’est que nous pouvons utiliser l’environnement pour détourner notre attention de la source de stress.
Vous pouvez, par exemple, respirer en utilisant les coins d’un cadre photo, d’une fenêtre, d’un livre, d’un carrelage ou encore de votre smartphone, bien qu’honnêtement, c’est plus simple sur un objet carré !

La Cohérence cardiaque

Simple, elle offre de nombreux bienfaits :

• Vous inspirez 5 secondes par le nez.
• Vous expirez 5 secondes par la bouche. • À répéter pendant 5 minutes.

Essayez de pratiquer avec cette vidéo :

Personnellement, je la pratique 3 fois par jour.

  • Le matin au réveil
  • A midi juste après avoir mangé (pour la digestion)
  • Le soir avant de m’endormir (pour faciliter l’endormissement).

Passons maintenant à une technique qui fait du bien, mais que vous allez détester !

Imaginez une technique extrêmement efficace pour stopper vos schémas de pensées. Un exercice puissant qui mettra fin immédiatement à vos angoisses.

Cet exercice vous ramène au moment présent à une vitesse qui fait pâlir Speedy Gonzales ! Cerise sur le gâteau, cette technique est à portée de main.

Le problème, c’est que vous risquez de la détester !

Trêve de suspense, cet outil incroyable porte le doux nom de douche glacée.

Oui, ça ne donne pas envie, seulement lorsque cette eau tout droit sortie d’un iceberg viendra percuter votre nuque, je peux vous garantir que vous ne penserez plus à rien ! (Ou peut-être que vous me maudirez pour vous avoir suggéré ce remède !)

Quoi qu’il en soit, une fois sorti, on se sent tellement bien et revigoré ! Promis juré ! Fini la torture, passons à la prochaine astuce, nettement plus accessible.

Remuez votre popotin

Ceux qui arguent qu’ils n’ont pas le temps pour pratiquer une activité physique devront tôt ou tard trouver du temps pour soigner la maladie. –

Edward Stanley

L’activité physique évacue la pression, inutile de pratiquer un sport a proprement parlé, mettez simplement votre corps en mouvement avec :

Ici, je vais vous partager ma pratique noctambule. Libre à vous de l’essayer ou d’inventer votre propre routine.

Trouver une activité plaisante, qui met votre corps en mouvement tout en vous procurant une détente !

Ma pratique pour gérer le stress

Si vous vivez avec un chat ou un chien, vous avez certainement dû remarquer qu’ils s’étiraient régulièrement. Personnellement, je pense que c’est un excellent moyen de libérer toutes les tensions qu’on accumule au cours de la journée. Ainsi, voici ma routine du soir :

Étirement du haut du corps

Entrecroisez vos mains au-dessus de votre tête. Les paumes vers le plafond. Poussez en tendant vos bras, comme si vous souhaitez toucher le ciel. Vous ressentirez un étirement le long des bras et un soulagement dans le haut du dos.

La posture chat/vache

Plutôt que d’écrire mille mots, voici une vidéo qui explique à merveille :

La posture de l’enfant

Ensuite, j’enchaîne avec une autre posture de yoga :

La Posture du cobra

Et pour finir avec le yoga, je pratique la posture du cobra :

Dernier étirement

Puis, je vous invite à vous coucher sur le dos. Imaginez-vous sur un instrument de torture moyenâgeux où l’on essaye de vous écarteler ! Poussez vos orteils le plus loin possible et tirez vos bras à l’opposé. Le tout dans l’allongement de votre corps. Pensez à bien respirer pendant l’exercice.

Passons au conseil suivant qui peut aisément se combiner à celui-ci tout en vous procurant une sensation de paix et de bien-être.

Le stress balade sur la plage

L’union parfaite

Dans le paragraphe précédent, je vous parlais de l’importance de pratiquer une activité physique. Quoi de mieux que de la réaliser en pleine nature, dans une forêt, au bord de la mer voire à la montagne. Même des études prouvent que les bains de forêt peuvent apaiser l’esprit.

C’est logique après tout : les technologies, les immeubles, la circulation ou autres avancées modernes sont bien éloignées de notre environnement naturel. Sans vivre nu dans les bois et faire des câlins aux arbres, essayez de partir en randonnées pour vous reconnecter à cette merveilleuse flore.

Des cailloux contre les angoisses ?!

Une chose qui procure des miracles sur le stress, c’est bien les minéraux. Qu’on possède une druse sur sa table de nuit ou un magnifique bracelet au poignet, votre niveau d’anxiété chute drastiquement. Voici donc quelques pierres qui soulageront vos tourments :

  • Hématite
  • Agate mous
  • Amazonite pour lâcher prise
  • Calcédoine pour parler en public
  • Améthyste pour apaiser le mental
  • Charoïte pour se libérer des émotions négatives, faire face aux situations difficiles
  • Quartz rose (amour de soi) associé à l’Aventurine (self contrôle) pour canaliser les mauvaises pensées et troubles physiques liés au stress

Si vous souhaitez davantage de conseils sur les minéraux, je vous invite à vous rapprocher de Nathalie, ma maman, lithothérapeute : Natur’Harmonie

La méditation pour gérer le stress

Une des techniques les plus impressionnantes que j’ai pu tester et qui m’accompagne quotidiennement, c’est la méditation.

La sagesse de Bouddha

Alors non, inutile de vous raser la tête et d’enfiler une robe de moine pour pratiquer !

Fermez les yeux, et concentrez-vous sur votre respiration. Sur l’air frais qui s’infiltre dans vos narines et l’air chaud qui en sort.

Le but consiste à ramener votre attention sur votre respiration, en dépit de votre flux incessant de pensées. Je ne vais pas vous mentir, ce n’est pas simple et les résultats peuvent mettre des semaines avant d’arriver.

Toutefois, avec une pratique régulière et constante, votre zénitude augmentera au fil du temps.

Le conseil suivant peut sembler futile, et pourtant…

Un retour en enfance

Colorier des Mandalas peut paraître enfantin, seulement une étude a prouvé leurs efficacités dans la gestion du stress. Honnêtement, ce n’est pas quelque chose que je réalise régulièrement, néanmoins, quand je colorie, c’est comme si je laisse mes problèmes à la porte de cette parenthèse enfantine.

Appréciez la douceur des notes

La musique représente un excellent moyen de vous détendre tout en passant un moment agréable.

Alors bien sûr, ce n’est pas en écoutant du heavy métal que vous allez relaxer votre corps ! Mais bien en appréciant des chansons douces et apaisantes.

Voici d’ailleurs quelques sons et musiques qui peuvent amener à la quiétude :

  • Jazz
  • Piano
  • Hang drum
  • Musique classique
  • Musiques celtiques, amérindiennes ou indiennes
  • Sons de la nature, la pluie, le crépitement d’un feu

Vous trouverez même des musiques basées sur des fréquences spéciales qui permettent d’atteindre des états de relaxation. Voici une vidéo pour vous donner une idée : (à écouter avec un casque)

Toutefois, si Mozart vous fait saigner des oreilles et si les musiques « zen » vous tapent sur le système, explorez d’autres options !Quoi qu’il en soit, les études le prouvent, la musique réduit l’anxiété

Les habitudes alimentaires pour gérer le stress

Le magnésium : l’un des minéraux les plus importants dans la gestion du stress

Veillez à apporter suffisamment de magnésium à votre corps, car il joue un rôle capital.

Par contre, sachez que d’un côté, le manque de ce minéral peut constituer une des causes d’un stress, mais de l’autre, ce même stress favorise l’élimination du magnésium dans les urines. Un véritable cercle vicieux.

Alors que faire ?

La première solution consiste à consommer davantage d’aliments qui contiennent du magnésium, comme :

Fruits de mer,

  • Les fruits de mer ( bigornaux, bulots cuits, huîtres, moules cuites ou coquilles Saint-Jacques.
  • Eaux minérales comme Rozanne, Hépar, Contrex, Courmayeurs, Quézac.
  • Légumes verts et secs comme les épinards, haricots mungo et blancs.
  • Céréales complètes comme le sarrasin, l’avoine, le riz complet.
  • Oléagineux comme les amandes, les noix du brésil.
  • Des sardines à l’huile d’olive.
  • Voire même du Tofu.

En conclusion pour gérer son stress


Les moments difficiles m’ont aidé à mieux comprendre qu’avant, combien la vie est infiniment riche et belle à tous points de vue, et que tant de choses dont on s’inquiète n’ont aucune importance.

Isak Dinesen

Vous avez pu voir d’innombrables techniques pour tenir votre stress en laisse. Au-delà des syndromes immédiats de l’angoisse, sachez qu’un excès de stress nuit à votre santé. Et notamment sur votre tour taille.

Lorsque j’accompagne des femmes qui souhaitent maigrir à la ménopause, la gestion de l’anxiété fait partie de ma trousse à outils, car c’est une période particulièrement préoccupante pour elles et le stress à la très mauvaise idée de faciliter le stockage des graisses au niveau du ventre…

Quoi qu’il en soit, vous avez entre vos mains de nombreuses techniques pour vous aider dans cette démarche. Seulement, ne vous inquiétez pas, vous n’êtes pas obligée de tout appliquer pour ressentir une amélioration. Ne stressez pas davantage !

La respiration ventrale

Au bas mot, je dirais qu’une bonne respiration peut représenter au moins 75 % de votre état intérieur. Apprendre à respirer constitue une des clés les plus importantes dans la gestion de votre stress.

Voici le récapitulatif de l’exercice :

• Inspirez par le nez en gonflant le ventre pendant 5 secondes.

• Puis, expirez par la bouche en rentrant le ventre pendant un minimum de 10 secondes.

• À répéter jusqu’à la détente. Généralement, entre 1 et 5 minutes selon le degré d’anxiété.

J’ai beaucoup parlé de moi dans cet article ! Seulement, j’ai pensé que ça pourrait être intéressant de vous partager ce qui a réellement fonctionné pour une personne qui souffrait de crises d’angoisses.

Maintenant, c’est à vous :

Qu’est-ce qui vous angoisse et quelles techniques utilisez-vous pour vous détendre ?

Sophrologie, ronronthérapie, bains chauds, plantes ?

Partagez-nous vos trouvailles et astuces antistress !

Prenez soin de vous, Jonathan, du blog Nourris Ton Corps 

Un immense merci Jonathan pour ce cadeau à mes lectrices ! Je pense que nous allons toutes le garder précieusement et adopter tes conseils judicieux. Et bravo pour ton opiniâtreté et ton courage !

Qu’en pensez-vous ? Trouvez-vous intéressant de faire intervenir des professionnels du bien-être sur ce blog ?

Je vous remercie pour vos avis et vos commentaires.

Vous avez aimé cet article ?

Partagez-le et épinglez-le sur Pinterest !


Suivre:
Partager:

26 Commentaires

  1. 9 juin 2020 / 11 h 51 min

    Article épinglé sur Pinterest. 🙂

    • Jonathan RICHARD
      9 juin 2020 / 20 h 30 min

      Ravi qu’il vous plaise 😉

  2. 7 juin 2020 / 15 h 00 min

    coucou Corinne, je suis une grande stressée de la vie mais je me soigne ! je suis en plus spasmophile et en pleine pré-ménopause donc tout va bien !!! cet article est vraiment très intéressant et je suis entièrement d’accord avec l’analyse de Jonathan. Avec ma kiné nous faisons des exercices de respirations à chaque séance et j’avoue que ça me fait du bien, sinon demain, je vais tester une nouvelle technique avec une thérapeute qui est tout près de chez moi. je t’en dirai plus. je vais appliquer certains conseils comme plus s’étirer ! merci à Jonathan pour ce bel article complet ! bisous.

    • Jonathan RICHARD
      8 juin 2020 / 10 h 14 min

      Merci à vous ! J’espère que cette nouvelle technique vous fera du bien 🙂

  3. Domi Fitamant
    6 juin 2020 / 6 h 59 min

    Excellent article!
    Tellement vrai…
    J’ai 70ans , du yoga depuis mes 35 ans…
    Tout est dit.
    Merciii.

    • Jonathan RICHARD
      6 juin 2020 / 9 h 57 min

      Merci beaucoup 🙂

  4. 5 juin 2020 / 15 h 25 min

    Coucou Corinne, inutile de dire que cet article me parle ! J’enseigne ces techniques de respiration et postures de yoga à mes élèves qui sont très importantes dans la gestion du stress mais aussi pour masser les organes internes d’une manière douce. Merci pour ce partage très intéressant !

    • Corinne
      Auteur
      5 juin 2020 / 18 h 32 min

      Hello, oui j’ai pensé à toi en le mettant en ligne et j’ai retrouvé les postures de Yoga de tes cours ! Contente que cela te plaise. Bonne soirée

    • Jonathan RICHARD
      5 juin 2020 / 18 h 32 min

      Merci 🙂 Je dois avouer que je ne me suis jamais intéressé aux massages des organes internes. Ça procure quels bienfaits ?

  5. caroline ida ours
    5 juin 2020 / 13 h 51 min

    Pas toujours facile mais moi le yoga et la méditation m’aident beaucoup!
    Joli article et très intéressant
    Bisous

    • Jonathan RICHARD
      5 juin 2020 / 18 h 29 min

      Merci Caroline 🙂 La méditation fait des merveilles ! La clé réside dans la régularité 😉

    • Corinne
      Auteur
      5 juin 2020 / 18 h 32 min

      Oui je devrais en faire plus souvent !

  6. 5 juin 2020 / 13 h 38 min

    Merci pour ce dossier que nous allons garder pour ses conseils utiles, pratiques et réalisables.
    A retenir…

    • Jonathan RICHARD
      5 juin 2020 / 18 h 25 min

      Merci pour votre commentaire 🙂

    • Corinne
      Auteur
      5 juin 2020 / 18 h 33 min

      Oui je pense que cela nous sera très utile à toutes ! Bonne soirée les amies

  7. Jonathan RICHARD
    5 juin 2020 / 13 h 03 min

    Merci à vous Corinne 🙏🏻 J’espère de tout cœur qu’il pourra en aider plus d’une !

    • Corinne
      Auteur
      5 juin 2020 / 18 h 33 min

      C’est un plaisir ,je suis contente de l’avoir posté sur le blog.

  8. Catherine senti mots
    5 juin 2020 / 9 h 25 min

    Un invité avec une approche globale et accessible, marquée au coin du bon sens et agréable à lire.

    • Jonathan RICHARD
      5 juin 2020 / 13 h 00 min

      Ça me va droit au cœur, merci Catherine !

    • Corinne
      Auteur
      5 juin 2020 / 18 h 34 min

      Oui c’est vrai que son article est qualitatif, et c’est aussi cela qui m’a plu ! Bises

  9. Martine
    5 juin 2020 / 9 h 20 min

    Bravo à Jonathan pour cet article très complet sur la gestion du stress. Je vais appliquer ses techniques de respiration ! Et pour répondre à ta question les articles invités de ce genre sont une très bonne idée ! Cela change, c’est varié, j’adore !

    • Jonathan RICHARD
      5 juin 2020 / 12 h 59 min

      Merci Martine ! J’espère qu’ils vous aideront 😉

    • Corinne
      Auteur
      5 juin 2020 / 18 h 34 min

      Bonjour Martine, effectivement il a fait le tour de la question ! Bonne soirée

  10. 5 juin 2020 / 8 h 24 min

    Je comprends mieux maintenant pourquoi tu veux manger des crustacés à Bouzigues… le magnésium ! je trouve cet article juste et complet sur l’approche globale corps, esprit et âme. C’est toute un cheminement personnel en effet et le parcours de ton invité Jonathan est très encourageant sur la capacité des êtres humains à magnifier les embûches et à créer notre propre destin. Le surpoids qui au départ était une souffrance est un point de départ à la connaissance et à l’amour de soi.

    • Jonathan RICHARD
      5 juin 2020 / 12 h 58 min

      Merci Stéphanie ! En tout cas, si mon parcours peut apporter une lueur d’espoir, j’en suis ravi 🙂

    • Corinne
      Auteur
      5 juin 2020 / 18 h 36 min

      Hello non pas des crustacés mais un poisson grillé en terrasse face à la mer ! Je pense que l’article de Jonathan trouve une raisonnance avec ton travail. Bises

Envie de commenter ? N'hésitez pas , vos commentaires sont un plaisir et vous aurez une réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :

Vous recherchiez quelque chose?