Comment Perdre Les Kilos De L’hiver !

Même en étant raisonnable c’est très difficile d’adopter une alimentation équilibrée et de ne pas s’arrondir un peu en hiver ! Perdre les kilos de l’hiver qui se sont insidieusement logés un peu partout ! Raclettes, galettes, chocolats chauds et pots au  feu bien régressifs nous tendent les bras et le froid aidant, difficile de ne pas succomber. De plus, en hiver nous sommes moins enclines à faire du sport et nous préférons « buller » au chaud sur nos canapés. Ce qui n’aide pas à éliminer le trop plein de calories accumulées. Le corps peut également nous lâcher et faire des siennes et nous pouvons prendre des kilos sans avoir fait d’excès suite à un dérèglement hormonal.

Perte de poids sans frustration : Comment éliminer les kilos de l’hiver ?

Cet article n’est pas un « marronnier » journalistique ou publicitaire pour rentrer dans son maillot de bain cet été ! 

Il s’adresse à toutes mais particulièrement à celles, comme moi, qui se sont arrondies, , non  pas suite aux raclettes mais également à des soucis de santé. Oui on peut prendre du poids sans pour autant avoir une alimentation trop grasse ou trop sucrée.

Le bien-être des femmes

Cette semaine j’ai eu la chance, sur ma chaîne YouTube de pouvoir interviewer Isabel Kehr, professeure de Yoga et spécialiste du bien-être féminin. Elle nous parle nutrition alimentation et surtout Amour de soi ! Et nous fait une jolie surprise !

Comment faire pour reprendre une alimentation équilibrée ? 

Surtout ne pas se flageller, considérer votre balance comme une copine et ne pas la rouer de coups de pieds. 

Essayer de lâcher prise en ne regardant pas les sylphides qui se pavanent devant vous. 

Je vais vous donner ma méthode du moins celle qui fonctionne pour moi. Je ne suis pas dietéticienne et les conseils qui suivent me conviennent.

Ensuite chacune a son propre métabolisme et rien n’est universel. 

A la fin de cet article je vous donnerai un exemple de menus types pour une semaine.  Ce sont mes propres menus  qui sont à mon goût, mais vous pouvez les adapter à votre mode de vie. Vous pourrez également télécharger les recettes en PDF.

Etablir des menus équilibrés

Tout commence par des listes ou des menus.  Installez vous confortablement et mettez sur papier une liste de repas qui vous font envie pour la semaine. 

C’est le meilleur moyen de vous raisonner et d’équilibrer votre alimentation pour 7 jours. Et en plus cela vous permettra de faire des économies car vous ne serez pas tentées de mettre n’importe quoi dans votre caddie.

Piochez sur internet, sur Pinterest pour trouver des idées de menus. Mais attention ne vous lancez pas dans des préparations compliquées. Surtout si vous n’aimez pas faire la cuisine , pour éviter de de craquer sur une pizza surgelée bourrée de mauvais gras !

Ne vous privez pas

  •  Ne vous jetez pas sur le steak haché ,haricots verts bouillis ! Faites vous plaisir .
  • Si possible préparez vos repas maison et n’achetez rien d’industriel.
  • Les Meal Prep sont à la mode , sur YouTube vous avez pléthore de chaînes qui vous proposent des idées de menus pour la semaine à préparer à l’avance.
  • Ne faites surtout pas une diète sévère style mannequin anorexique en avalant une pomme et une feuille de salade par jour.
  • Autorisez vous une journée « plaisir » par exemple avec une part de gâteau au chocolat !

Pensez à vos défenses immunitaires 

L’hiver est une période particulière où les virus trainent ! Je vous ferai grâce de la rengaine du covid les médias s’en chargent ! Mais il existe d’autres virus qui sournoisement attendent tapis dans l’ombre que vos défenses immunitaires baissent pour se faufiler dans votre corps. Rhinite, pharyngite, sinusite, angine, grippe, otite, bronchite, bronchiolite, gastro-entérite…tous ces charmants virus en “ite” nous guettent ! 

Donc il est important pour les contrer de booster vos défenses immunitaires, mais pas en mangeant n’importe quoi et notamment du sucre et des graisses. 

Les meilleurs aliments à déguster pour rester en forme

Les meilleurs aliments sont des aliments de saison, oui la nature est bien faite et en hiver elle nous offre des mets de choix. 

  • Les agrumes : c’est le moment de faire le plein de vitamines C en buvant un jus d’orange pressé. Attention une vraie orange pas un jus du commerce ! 
  • Abusez également des clémentines et des kiwis.
  • Les bananes : coup de fouet et coupe faim
  • L’avocat : riche en bon gras, (à condition de ne pas ajouter de la vinaigrette) et excellent coupe faim.
  • L’ail, l’oignon et l’échalote : antioxydants et anti-infectieux. 
  • Les légumineuses : pourvues en fer anti-fatigue et coupe-faim. Lentilles, pois chiches, pois cassés.
  •  Le gingembre réputé pour ses propriétés anti  bactériennes. 

En complément : saupoudrez vos plats de ces ingrédients excellents pour la santé

  • Les baies de goji : anti-oxydantes et anti-frilosité.
  • Les graines de lin sont remplies d’oméga 3 et de fibres.

Je vous ferai grâce des aliments à éviter, nous les connaissons toutes ! 

Ma technique pour perdre les kilos de l’hiver 

Si vous me lisez assidûment vous n’êtes pas sans savoir que je prends un kilo en regardant passer une pâtisserie.  Et avec Chéri, féru de pâtisserie et qui fait des gâteaux toutes les semaines pour son blog, c’est dramatique !!!

Donc je goûte à peine ses gâteaux pour lui donner mon avis et ensuite je les donne aux copains ou aux enfants ! 

Mais comme je ne refuse jamais une soirée raclette , une soirée pizza entre copains ou un bon restaurant, j’ai trouvé une technique qui me convient. 

Le jeûne intermittent. 

C’est très simple à faire, excellent pour le métabolisme et cela permet de dégommer quelques kilos. Le but est de permettre à l’organisme de se reposer et d’aller déloger le gras où il se trouve.

3 fois par semaine je me mets à la diète pendant 16 heures. 

C’est-à-dire que je prends un petit déjeuner léger , du café , un sucre, une tartine beurrée avec du miel. 

Ensuite plus rien (sauf de l’eau ou des tisanes) avant le dîner. Diner que je prends assez tôt pour éviter de me sentir trop lourde avant le coucher (en plus j’ai faim à 19 h !) 

Pour ne pas penser à manger je travaille ! Ce sont ces jours là où je prépare mes articles de blog et où je tourne mes vidéos. Mon esprit occupé ne pense pas à manger !

Mon dîner pendant les jours de diète intermittente  consiste en une soupe de légumes assaisonnée d’une cuillère d’huile d’olive, une protéine, jambon,ou  poisson , ou poulet ou bol de riz ou une petite assiette de pâtes, un yaourt ou un fruit. 

Ou de 2 pommes de terre cuites au four sans gras avec un filet d’huile d’olive.

Le lendemain, je reprends une alimentation normale mais légère. 

Je ne prends jamais de compléments alimentaires, par contre je mange beaucoup de fruits secs, je mets du curcuma et du gingembre dans tous mes plats et je prends du miel le matin et le soir dans mes yaourts. Ces ingrédients naturels suffisent à rester en forme. 

Le sport pour perdre les kilos de l’ hiver

Je ne suis pas une grande sportive cela se saurait ! Mais je me force à marcher tous les jours 20 minutes , (sauf s’il fait très froid, j’avoue ! )

Je me suis inscrite au Longe côte  (la marche aquatique) mais je n’y vais pas pendant les mois les plus froids , je n’arrive pas à entrer dans l’eau glacée en hiver ! Je vais reprendre en mars dès que les températures seront plus clémentes.

Mais je ne saurais trop vous conseiller de pratiquer une activité physique quelle qu’elle soit même en hiver. 

Vous pouvez vous tourner vers le Yoga, et les cours en ligne d’Isabel

Recette de ma salade d’hiver spéciale forme 

Même en hiver j’aime beaucoup les salades. Voici ma recette favorite pour deux personnes. Cette salade se suffit à elle même elle est complète et parfaite pour le dîner. 

Une salade mâche (ou autre si vous n’aimez pas)
Une orange
Une branche de céleri
Un fenouil coupé en lamelles
Une pomme
2 oeufs bio mollets 
Une tranche de jambon blanc (de préférence acheté chez le boucher)
6 noix 
Des graines de lin
Du gingembre

Couper tous les ingrédients en lamelles fines, les disposer dans une assiette , saupoudrez de gingembre râpé et de graines de lin. Assaisonner avec deux cuillères d’huile d’olive, une petite cuillère de moutarde, de l’ail râpé , sel et poivre. 

Un régal excellent pour la santé et super rapide à faire ! 

les kilos de l'hiver

Exemple de menus pour une semaine

 Ce menu est établi pour une semaine normale.

La semaine de diète je supprime le repas de midi 3 jours dans la semaine. Exemple lundi menu normal, mardi menu diète , mercredi normal, jeudi diète, vendredi normal, samedi diète et dimanche normal. Les recettes de ces menus sont dans le PDF. Et sur le blog Tentations Gourmandes vous avez une recette de pâte à tarte maison très simple à faire et délicieuse.

Perdre 3 kilos
Perdre 3 kilos

Retrouvez les recettes du menu en téléchargeant le PDF

En résumé, rester en forme en hiver sans prendre un gramme n’est pas très difficile. Comme le reste de l’année, il faut vous écouter et voir comment réagit votre corps. 

Ne pas être une obsédée de la balance mais surveiller son poids (et la taille de son jean) de temps en temps de façon à ne pas se laisser envahir par des kilos sournois de l’hiver. 

Redresser la barre en faisant un jeûne d’une journée suffit à retrouver son poids de forme. 

Et surtout surtout ne pas déprimer si la balance penche du mauvais côté ! Rien n’est plus nocif que de se lamenter pour un ou deux kilos de trop. Les kilos pris pendant l’hiver sont des kilos “doudou” que vous pouvez perdre aisément.  

Et vous ? Comment faites-vous ?

kilos



Vous avez aimé ce billet ? Merci de le partager !

9 commentaires

  1. Bonjour Corinne, toujours un plaisir de vous suivre même si parfois vos blogs partent vers les pubs ( je n’ai toujours pas compris pourquoi, mon ordi est peut être facétieux? ) Je reviens sur votre menu pour la semaine , vous mettez du fromage le soir et je pensais qu’il ne fallait pas manger de fromage (que j’adore ) surtout au diner ??

  2. Bonjour, Corinne, encore une fois j’ai beaucoup aimé ton article !!! J’ai moi aussi adopté 3/semaine, le jeune de 16H, je fais 20h et je déjeune le lendemain à 13H, une habitude , parfois compliqué, mon chéri aussi patisse et cuisine …. mais c’est du Bonheur …. à très vite

  3. Coucou Corinne, des conseils judicieux à suivre, je suis entièrement d’accord avec tout ce que tu préconises ! Bisous

  4. La dichotomie entre poids du corps et obsession et c’en est une car sinon, les articles ne s’épanouiraient pas comme nature au printemps, c’est qu’il est pris comme un problème, tout en disant que ce n’en est pas un, mais un petit peu quand même !

    Tout est question de stratégie, de lutte et de discipline, mais en se réservant des moments de relâchements pendant lesquels bien sûr, l’injonction est de ne pas culpabiliser car la culpabilité pèse elle aussi sur la balance Bien-Être. D’où toutes ces recettes de cuisine qui ressemblent davantage à une ordonnance médicale avec ses composés chimiques qu’à une recette qui enchante vos papilles, esprit et créativité… C’est d’un triste !

    Pour que le poids et la Santé ne rentrent plus en conflit, c’est hyper évident en fait, il faut se reconnecter à la terre nourricière, en mangeant des végétaux crus. A partir de là, fini le comptage déprimant des calories, l’élaboration techniques des menus et l’arbitrage raisonnable fait de statistiques entre le sucre, le gras et le plaisir.
    Avec le cru c’est l’adieu aux banales salades et comble de l’horreur ! A ces légumes dissouts, dénaturés car « entartés, ensaucés, enlardés, embardés, « enfromagées », bref, le légume devenant un prétexte interchangeable.

    A contrario, d’une nourriture simple, brute et pure procède le subtil et le sophistiqué, grâce à une préparation élaborée et dont la dégustation nous rend joyeux et dynamique.

    Cette cuisine est merveilleusement enseignée par la divine Marie Sophie L, la première cheffe française de gastrawnomie. Elle est une véritable alchimiste, drôle et poète de surcroit.
    Pour avoir suivi sa formation, je vous assure que pour le coup vous sortez de votre zone de confort pour vous sentir régénérée. Vous touchez à l’épicurisme, à l’esthétisme par la grâce de plaisirs organiques et spirituels.
    Comme cette truculente séquence de la comédie « Quand Harry rencontre Sally » : « Servez-moi la même chose ! »
    C’est une véritable remise en question sur tous les plans de l’être.

    Comble de la gourmandise, par leurs associations, leurs accords, les fruits, légumes, baies, bourgeons d’arbres, herbes sauvages ou non, épices, racines, fleurs, thés ou tisanes sont d’une saveur, d’une richesse que l’on n’a jamais connues car jamais apprises.

    Bref, vous l’aurez compris, je suis carrément tombée dans la marmite et ma foi à l’approche de mes 56 ans, je ne me suis jamais sentie aussi jeune, légère et gaie qu’aujourd’hui (il est vrai que je pratique aussi 7 à 8 heures d’activité physique par semaine l’hiver et davantage au printemps et été grâce à mon jardin potager). « De la fourche à la fourchette », ce mode de vie est vraiment passionnant et gratifiant, trouve-je !

  5. Bonjour Corinne, un article bien utile à l‘approche des beaux jours ! Chacune a sa petite méthode … mais il y a quelques conseils bien pratiques. C‘est vrai, il ne faut pas se priver, il faut juste être un peu raisonnable et privilégier les repas faits maison, avec de bons produits. Et ne pas négliger le sport, même „light“.
    Bonne fin d’après-midi

  6. J’ai plutôt de la chance, ou pas… un petit microbe qui croise ma route, et il y en a hélas toujours un, et je perds des kilos en un rien de temps. Moi ce serait plutôt l’été que les kilos me menacent. Il m’arrive quand même de sauter un repas mais c’est celui du soir, si celui du midi à été un peu trop riche ou s’est terminé un peu tard. Bref, j’avoue que la chasse aux kilos n’est pas dans mes priorités

  7. Ah, les kilos de l’hiver…. sujet qui (me) fâche !
    Je pratique aussi le jeûne intermittent, mais selon un autre horaire adapté à mon métabolisme… mais cela ne m’empêche pas de stocker les kilos « doudou ».
    Dès que je pourrai retrouver mes baignades, les choses devraient revenir à la normale avec un petit break de quinze jours « light ».

    • Bonjour Corinne. Les kilos qui s’incrustent, surtout avec la ménopause, sont difficiles à déloger, j’en sais quelque chose. Cela fait des années que je ne me pèse plus, car le chiffre n’est pas une obsession pour moi. Mais c’est surtout le fait de se sentir « lourde », gonflée, mal à l’aise dans son corps, qui est gênant. Je n’ai jamais essayé le jeûne. J’ai vraiment besoin de « carburant » et j’essaye de manger sain, mais je ne m’impose pas de restriction. Je vais regarder la composition de tes recettes et les quantités. Cela m’inspirera peut-être pour varier les plats que j’ai l’habitude de prendre. Je te souhaite un bon dimanche. Et merci pour tes conseils. 😘

  8. hello corinne, un sujet brulant !!!! Comment réussir à stabiliser son poids quand ta maman fait des gâteaux et des repas plutôt riches !!! difficile !!! en tout cas, super ton article ! je vais essayer de suivre tes bons conseils. bon dimanche. bisous.

Envie de commenter ? N'hésitez pas , vos commentaires sont un plaisir et vous aurez une réponse.