Comment rester en forme après 50 ans ?

Vous commencez à lire cet article en vous disant : “ elle va encore nous parler d’un régime miracle, d’un sport  ou d’un complément alimentaire pour nos rides !” (si si je vous entends derrière votre écran !) Que nenni ! Pour rester en forme en mode senior je vais vous parler de vos neurones ! Et oui rester en forme intellectuellement et à mon sens plus important que de se ruiner en crèmes anti-tout, en salle de sport, ou encore en injections de botox !

Conserver sa forme après 50 ans ?

C’est bien connu, à partir de 50 ans nous sommes relégués dans la case senior et proches de la maison de retraite et des couches anti-fuites ! J’exagère à peine le trait !

Pourtant au vu de vos commentaires, de nos échanges , des vidéos que je peux voir sur YouTube , des posts sur les réseaux sociaux, les femmes senior restent actives, investies dans des projets, curieuses et surtout intéressantes, n’en déplaise aux grincheux. 

Mais, si pour rester en forme, sport et alimentation saine sont indispensables, la gymnastique de l’esprit me semble également cruciale. 

Mon processus anti-ride

Être curieuse et enjouée fait également partie du processus anti-vieillissement et quoi de mieux que pratiquer une activité passionnante pour améliorer et entretenir  nos neurones ? 

Outre la lecture qui enrichit notre mémoire cognitive , toute activité intellectuelle est constructive.

Jouer aux cartes, tricoter, crocheter, (bon ça on peut le faire en maison de retraite je vous l’accorde) 

Mais de nombreuses seniors s’adonnent à des sports extrêmes, voyagent, cuisinent , font du Paddle, alimentent une chaîne YouTube ,un Podcast, tiennent un blog, participent à des groupes de paroles, deviennent mannequin sur le tard, draguent sur le net, etc… La liste n’est pas exhaustive

Relire l’article

Lire pour éviter le pire

Rester en forme

Réaliser ses rêves 

Et puis il y a celles qui décident de réaliser leurs rêves de jeunesse. Qui n’a pas eu envie de s’adonner à une passion sans pouvoir le faire à 20 ans ? 

A 50, 60 ou 70 ans, il est peut-être temps d’y penser ! Car il n’est jamais trop tard pour assouvir un désir.

Apprendre le piano après 50 ans

Une lectrice m’a contacté récemment pour me parler de son livre “Apprendre le piano après 60 ans.” 

Au début, je vous avoue que j’étais dubitative, mais je l’ai lu d’une traite et j’ai adoré.

Je m’attendais à une méthode, mais si la méthode existe, le livre lui,  évoque le témoignage d’Agnès Forestel qui nous relate son parcours de petite fille malmenée et complexée face à un frère virtuose. 

Elle finira par réaliser son rêve de devenir elle aussi une pianiste chevronnée.

Le livre est passionnant, vraiment, que vous ayez envie d’apprendre le piano ou pas sa lecture vous enchantera et vous mettra du baume au cœur et le sourire aux lèvres.

Rester en forme

Le but de cet ouvrage

En écrivant ce roman,  Agnes a voulu démontrer aux femmes de 50 ans et plus que tout est possible. Et notamment apprendre le piano, une excellente activité pour faire fonctionner nos neurones en développant de nouvelles connexions, en accroissant nos compétences cognitives tout en nous faisant plaisir en tutoyant cet art qu’est la musique.

Se procurer le livre

Rester en forme
Rester en forme

Aujourd’hui Agnès enseigne le piano. Et, pour vous convaincre des bienfaits de cet art, elle a conçu une méthode dynamique et facile . Vous pouvez vous procurer le livre et la méthode sur son site.

Je réussis au piano

Ma rencontre avec Agnes Forestel auteur du livre « Apprendre le piano après 60 ans »

Depuis que je tiens ce blog j’ai fait de très belles rencontres. Et Agnès en fait partie. Nous avons longuement conversé au téléphone après la lecture du livre. 

Nous nous sommes trouvé de nombreux points communs tant sur le plan émotionnel que professionnel. Et un simple appel téléphonique qui devait durer 5 minutes nous a entraînés à nous raconter nos vies pendant plus d’une heure ! 

J’aime la simplicité, la bienveillance, la joie de vivre de cette femme qui met toute son énergie au service de ses élèves et notamment  de ses élèves senior. Un seul regret, ne pas habiter près de chez elle car je me serais immédiatement inscrite à ses cours de piano. 

Pianiste médiocre ses conseils me seraient précieux ! 

Je ne peux que vous inciter à lire le livre d’Agnès qui, par son  talent d’écriture, nous entraîne dans les méandres de sa vie. Vous allez dévorer ce roman touchant quelquefois drôle de part ses anecdotes mais qui ne pourra vous laisser indifférente.

Que vous ayez envie de faire fonctionner vos neurones en apprenant le piano ou pas, peu importe le livre va au-delà de cela. 

C’est un véritable roman autobiographique qui vous fera entrer dans l’univers d’une femme qui n’a plus 20 ans depuis longtemps, qui comme vous, comme moi a connu des joies et des peines,  mais qui aime et apprécie la vie et ses bonheurs.

Et, si vous avez envie de vous initier au piano, la méthode est parfaite.

Vous pouvez suivre Agnès en vous procurant son livre, mais également sur son site internet. Nul doute que ses articles de blog seront aussi passionnants que son roman.

Tout est possible à n’importe quel âge ! Il suffit d’avoir envie et de foncer !

Je suis certaine que vous avez vous aussi une passion, une envie, peut-être la mettez-vous en oeuvre ? Dites moi tout en commentaires !

23 commentaires

  1. Corinne, cet article me file un coup de pieds … j’ai dépassé allègrement la 60aine et si mon physique est excellent ,j’ai tendance à me laisser aller coté intellectuel … alors le lis (beaucoup) , je jardine , » je couture », mais quand quelque chose me parais un peu trop ardu je laisse vite tomber … Alors cette jolie histoire m’a filé un coup de booster . Merci à toi et vive les apprentissages tardifs . Bonne journée .Amicalement .Martine .

  2. Coucou Corinne, je suis entièrement d’accord avec toi. Il est essentiel de garder un esprit ouvert et curieux et bien souvent nous mettons nos propres limites. Hélas ! Et le piano pourquoi pas, le plus important est de se faire plaisir !
    Bon week-end, bisous

  3. coucou corinne, j’adhère complètement à ton article. il n’y a pas d’âge pour se faire plaisir et réaliser ses rêves ! Bien vieillir, c’est rester active et curieuse de tout. Quel ennui de rester toute la journée devant la télévision ! il y a tellement de choses à explorer et à vivre. Bravo à Agnès pour son livre ! son expérience prouve que tout est possible. bises.

  4. Coucou Corinne, tu as parfaitement raison, il n’y a pas d’âge pour apprendre le piano…. Un rêve que j’ai pu réaliser quand j’étais du côté de Montréal! J’avais un bon professeur mais lors de notre déménagement à Québec et mes ennuis de santé mon rêve s’est arrêté là…Le piano fait actuellement partie de la déco et je ne suis guère motivée manque de prof intéressant ici! J’ai essayé des méthodes, acheté un tas de livres qui encombrent l’étagère, mais il me manque un petit coup de pouce… je vais donc aller jeter un œil sur ce blog dont tu nous parles… bises

    • Oh c’est dommage, j’espère que tu pourras t’y remettre et que ton piano te donnera des joies immenses. Je regrette de ne pas avoir continué ! Belle journée

  5. Tu as mille fois raison, la curiosité et les apprentissages permettent de garder nos petites cellules grises en forme, toutes les études le démontrent. Alors les arts, les lettres, les nouveautés en tout genre ou la redécouverte de nos classiques ingurgités de force pendant notre jeunesse… Ne rien se refuser et découvrir tous nos possibles, joli programme, j’adhère !

  6. Bonjour Corinne!
    On dit bien que l’on apprend à tout âge! Et en effet, il n’est jamais trop tard pour réaliser ses rêves, surtout ceux que l’on a au fond de son coeur depuis tant d’années!
    Des bises!

  7. coucou Corinne, ton article est bien mais par contre le piano c’est pas mon truc, je préfère la guitare ou la batterie rire mais vrai, je suis rock dans ma tête bien amicalement

  8. Bonjour Corinne, tu lis dans mes pensées 😂, en effet, j’ai tout de suite pensé « allez ! Encore un programme de remise en forme », heureusement que j’aime tes articles et que je l’ai lu jusqu’au bout.
    C’est vrai qu’il est au moins aussi important de faire travailler son cerveau pour bien vieillir, ma mère c’est inscrite dans une chorale à presque 80 ans, avec le Covid ça fait deux ans que c’est arrêté, il lui tarde de reprendre ! À son cours de gym ils apprennent des petites chorégraphies et ces deux activités font travailler sa mémoire. Elle lit beaucoup aussi et fait des mots croisés tous les jours.
    En ce qui me concerne, vu qu’à mon boulot on change régulièrement d’automates, de logiciel et là, bientôt, carrément de système informatique, on peut dire que mon cerveau est bien obligé de travailler ! C’est moins ludique mais ça marche aussi 😂
    À bientôt !

    • Coucou Isabelle oui je lis dans les pensée de mes lectrices !!! 😂 Toute activité quelqu’elle soit est géniale et on peut apprendre à tout âge. L’informatique j’en sais quelque chose je me suis remise sur les bancs de l’école à plus de 55 ans et cela me passionne ! Courage pour le boulot ! Bises

  9. cc, si tu me suis encore de temps en temps sur ma chaîne, tu sais combien la lecture est omniprésente dans ma vie, mais je dois me réapproprier les grands classiques lus par obligation pendant mes études. Mais ma préférence livresque est je pense LE THRILLER….
    Et d’ailleurs, j’aime tellement les livres que chaque cadeau pour mes petits enfants s’accompagne d’un livre ou n’ai d’ailleurs composé que de livres….

    je t’embrasse et je te souhaite de belles lectures et d’exercices neuronaux!!!!

    • Hello Florence, oui j’ai visité ta chaine et je me suis abonnée ! J’adore les polars et je les dévore littéralement ! Je sens que je vais avoir quelques envies en t’écoutant ! Belle journée

  10. Bonjour, c’est amusant je suis en train d’écrire un article sur « les choses à savoir quand on a 50 ans et plus ». En attendant ton billet est tres intéressant. L’apprentissage du piano ou autre activité est tres importante pour faire marcher ses neurones ! Bonne journée Corinne

    • Hello Hélène nous sommes sur la même longueur d’ondes ! Oui c’est très important de ne pas simplement se regarder le nombril et de pratiquer des activités. Bises

  11. Bonjour, j’ai 72 ans et j’adore votre blog, bon des fois je ne me retrouve pas mais dans la l’ensemble, vos conseils me parlent bien.
    Continuez, j’attends notre rendez vous avec impatience chaque semaine

    • Bonjour Colette, tout d’abord merci d’avoir commenté je suis toujours contente de découvrir mes lectrices ! Je vous remercie pour ces mots qui me touchent. A très vite

  12. Bonjour Corinne, même si nous ne voulons pas nous lancer dans l’apprentissage du piano, ce livre semble très instructif. Et pour élargir le sujet, nous avons tant de possibilités pour apprendre des nouveautés et de les pratiquer. Et ceci même après 60 ans… 😉
    Apprendre c’est avancer !
    Bonne journée

Envie de commenter ? N'hésitez pas , vos commentaires sont un plaisir et vous aurez une réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :