D’après une histoire vraie.

D’après une histoire vraie.

Ce matin je vous parle d’un livre que je n’ai pas aimé.  “D’après une histoire vraie” de Delphine de Vigan.

Je le fais rarement mais là c’est exceptionnel car « tout le monde a aimé ce bouquin » sauf moi !!!

Nous nous sommes amusées avec  Oliviala fille de l’encre , à jouer nos Zemmour et Naulot en comparant nos avis sur nos blogs respectifs au même moment !

Elle a adoré le livre et elle publie son avis ce matin sur son blog.

Lorsque je décide de lire un roman, quelqu’il soit je ne regarde jamais les critiques. J’aime me faire ma propre idée.

Et puis il y a certains auteurs que je lis sans réfléchir car j’aime leur plume. Ce fut le cas du dernier livre de Delphine de Vigan.

Je me suis précipitée pour l’acheter dès sa parution.

J’avais dévoré ces deux précédents romans « No et moi » et « Rien ne s’oppose à la nuit ». Et je me promettais de belles heures de lecture avec son nouvel opus.

J’ai été déçue dès les premières pages. Certes le style de Delphine de Vigan est là. L’écriture est toujours aussi agréable mais je n’ai pas du tout accroché à la trame proposée par l’auteure.

Delphine de Vigan a écrit un thriller psychologique sous la forme d’un récit – faussement ? – autobiographique.

Elle veut nous amener à une réflexion sur l’importance du réalisme en littérature.

Elle met en scène une écrivaine, prénommée Delphine qui lutte devant la page blanche et n’arrive plus à écrire. Cette impuissance, une autre femme, la mystérieuse L, va s’en emparer, remplissant le vide par la séduction, la possession. Au fil du récit L va manipuler Delphine et lui prendre son âme.

Je me suis ennuyée, j’ai trouvé l’intrigue poussive et pesante. Les états d’âme d’un écrivain à succès qui souffre devant la page blanche ne m’ont pas émue. Le huis clos théâtral entre ces deux femmes, l’une dominatrice, l’autre soumise m’ont laissée de glace. Le final qui laisse planer le doute sur la véritable manipulation ne m’a pas convaincue.

Mais ce qui m’a surprise ce sont les critiques dithyrambiques sur ce bouquin.

En effet, après l’avoir lu, je suis allée me documenter sur les avis des journalistes littéraires et partout ce ne sont qu’éloges et applaudissements. Suis je la seule à ne pas avoir aimé ?

Est ce qu’un écrivain à succès doit obligatoirement susciter des critiques positives ?

Suis-je dans une période dépressive qui me fait rejeter ce que j’avais adoré ? je ne pense pas !

Je me pose toutes ces questions à la lecture des avis, des commentaires. Mais vraiment je trouve que Delphine de Vigan a raté son retour littéraire.

Au risque de supporter les foudres des aficionados de Delphine de Vigan, je persiste, je trouve son bouquin fade, inodore et sans saveur. “Misery” et “La part des ténèbres” de Stephen King sont cités en exergue comme références à cette manipulation, d’un personnage sur un autre. Pour avoir lu ces deux thrillers je trouve que cette référence est mal venue.

Mon avis n’aura aucune conséquence sur les ventes du livre qui atteignent des sommets. Mais je suis surprise de n’avoir trouvé aucune critique négative sur ce roman.

Connivences littéraires, petits aménagements entre amis du sérail ? D’aucuns me diront que je n’y connais rien et que je ne suis pas apte à donner mon avis. Je pense être une lectrice assez avisée. Je n’aime pas critiquer par principe. Je n’ai pas aimé ce bouquin, je l’ai trouvé racoleur. Les atermoiements d’une écrivaine à succès en mal d’écriture m’ont laissée de marbre.

Désolée Delphine pour cet avis négatif, qui ne m’empêchera pas de me précipiter sur le prochain !

Lorsque j’ai écris ce billet, Les prix littéraires n’avaient pas encore été décernés et là j’ai appris que Delphine de Vigan avait reçu le prestigieux prix Renaudot. Ce qui me laisse encore plus perplexe !

 

D'après un histoire vraie - la provinciale.

Si vous avez lu ce livre , j’aimerais beaucoup avoir vos avis ! à vos plumes mes lecteurs !

Suivre:

13 Commentaires

  1. 21 décembre 2015 / 16 h 56 min

    Sur les dernières pages…. mais déjà d’accord avec toi. (Mais je suis un homme) … critique à suivre

  2. 21 novembre 2015 / 19 h 17 min

    Eh bien Corinne, tu ne seras plus seule !
    Ma mère a adoré ce livre et me l’a prêté et il m’a laissée de marbre. Je me suis mortellement ennuyée durant les deux tiers de l’ouvrage, à détester aussi bien le style que l’intrigue “psychologique” si longue à se mettre en place. J’ai été prise par l’accélération du dernier tiers du roman, mais ça ne me l’a pas fait aimer pour autant. Franchement, je n’arrive pas à comprendre l’engouement qu’a suscité cet ouvrage que j’ai vraiment trouvé vide et insipide …
    J’essaierai de lire ses autres titres, pour me faire une impression plus sympa à son sujet !
    Elodie

  3. 13 novembre 2015 / 11 h 20 min

    va savoir ma belle… je n’ai pas lu ce livre son presentation ne m’a pas fait craquer. As tu lu ledernier prix concours; un chef d’oeuvre une partition que l’on devine et qui nous porte de la première à la dernière page . Superbe quel ecrivain bisous

  4. Bernieshoot
    13 novembre 2015 / 10 h 00 min

    Bonjour,
    J’oublie très vite les livres que je n’ai ^pas aimé alors je suis incapable de donner un avis sur celui-ci

  5. miss.radis
    13 novembre 2015 / 9 h 43 min

    Bonjour Corinne,
    J’avais beaucoup aimé ‘Rien ne s’oppose à la nuit” et cette auteure, je l’ai connue grâce à toi.
    Dans la lecture ou dans d’autres domaines, nous ne pouvons pas tous aimer la même chose et heureusement,c’est ce que j’appelle la diversité d’opinions. Ton point de vue est intéressant car donnant un avis constructif, tu incites à la lecture par forcément pour ce livre mais pour l’ensemble de la littérature ouvrant à débat. La lecture, c’est aussi cela : ouvrir un débat sur les appréciations négatives ou positives.
    Je ne connais pas le livre et je suis contente d’avoir ton avis.
    À très bientôt.

  6. 13 novembre 2015 / 9 h 16 min

    Ça me rend vraiment très curieuse de lire ce livre ! Rien ne s’oppose à la nuit m’avait dévorée, ou l’inverse, ou les deux…

  7. 13 novembre 2015 / 9 h 16 min

    Comme nous ne l’avons pas encore lu, nous ne pouvons en parler. Mais il est vrai, parfois on se sent isolé dans sa critique d’un livre ou d’un film. On a le droit de ne pas être d’accord et exprimer son avis, c’est ça aussi la richesse d’un échange. Bonne journée

  8. manou34
    13 novembre 2015 / 8 h 42 min

    Je ne l’ai pas encore lu ,donc je ne me permet pas de donner un avis. J’avais aimé “rien ne s’oppose a la nuit” Mais à part quelques auteurs,en général, je trouve que les écrivains français sont un peu ” nombrilistes” Merci pour cet avis qui ose aller à contre courant
    Tout autre chose : merci pour la ballade dans notre bonne ville de Montpellier

  9. 13 novembre 2015 / 8 h 35 min

    Oh je crois qu’il n’y a pas lieu d’intellectualiser tout ça, tu n’as pas aimé, c’est tout.
    Je ne compte plus les classiques pourtant adulés et reconnus comme chef d’oeuvre qui m’ont laissé de marbre.
    La lecture, c’est une question d’émotions et la dessus, nous a vous tous des ressentis différents.

  10. 13 novembre 2015 / 8 h 15 min

    J’ai adoré “rien ne s’oppose à la nuit ” et j’ai l’intention de lire “d’après. ..” il est difficile de ne pas être influencé par les critiques littéraires . Bravo pour ta prise de position : c’est courageux ! La lecture est un ressenti très personnel et on a parfaitement le droit de ne pas aimer un ouvrage, fut -il plébiscité par la majorité ! Belle journée !

  11. 13 novembre 2015 / 8 h 14 min

    Je le lirai et te dirai..
    Ne t’inquiète pas tu ne dois pas être la seule à ne pas aimer, mais il est toujours plus facile d’aller dans le sens du vent..
    Bises

  12. Paule
    13 novembre 2015 / 8 h 00 min

    Je n’ai pas encore lu le livre, mais effectivement j’ai vu qu’il avait beaucoup de succès ! Tu as du courage de nous donner un avis négatif ! J’aime bien cette écrivaine et je crois que je vais le lire pour me faire une idée !

Envie de commenter ? N'hésitez pas , vos commentaires sont un plaisir et vous aurez une réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.