Composer une garde-robe minimaliste et aboutie

Des achats bien pensés, un shopping effectué en pleine conscience sont le fondement d’une garde-robe minimaliste. Je sais bien que ce genre de sujets fait débat, car certaines ne supportent pas l’idée de se défaire de leurs achats. Bien évidemment chacune est libre de ses choix. Il s’agit simplement de bien faire la différence entre nos besoins et nos envies.

Si l’on suit les préceptes de la célèbre Marie Kondo, nous ne devons garder que les vêtements qui nous procurent de la joie. Je rajouterai les pièces que nous portons vraiment et qui nous mettent en valeur.

La période printanière arrive et avant de vous précipiter, tête baissée sur la première boutique qui vous propose des nouveautés, réfléchissez à ce dont vous avez vraiment besoin. J’évoque régulièrement sur le blog la garde-robe capsule et de l’inutilité d’un grand dressing.

Je ne reviendrai pas sur l’impact de l’industrie de la “Fast fashion” sur la planète mais je vous laisse lire cet article très intéressant, du site « notre-planete-info » sur le sujet.

Là nous allons simplement évoquer le plaisir de redécouvrir son placard et de nous rendre compte que finalement nous n’avons aucun besoin d’aller faire des emplettes.

Trier et ranger son dressing pour une garde-robe parfaite

Vous le savez, si vous me suivez régulièrement que  depuis deux ans je tente vers  une garde-robe moins fournie. Je vous invite à vous référer à cet article :

La garde-robe capsule mode d’emploi.

Je précise que c’est ma décision, elle m’appartient et je vous en fais part. Il n’y a aucun jugement de ma part simplement un constat et une prise de conscience tout à fait personnelle. Ensuite chacune est libre de consommer comme elle l’entend, loin de moi l’idée de vous influencer d’ailleurs je ne supporte plus ce terme « d’influenceuse » ! Personne n’influence personne nous avons encore toutes notre libre arbitre et c’est heureux.

Moi ce mode de consommation me procure de la joie et c’est l’essentiel !

garde-robe minimaliste

Mais pourquoi l’adopter ?

Hormis le fait que plus nous consommons de vêtements, plus nous polluons et faisons travailler des hommes et des femmes dans des conditions déplorables, adopter une garde-robe capsule rend plus heureux ! 

Et oui, je l’ai appris et je l’ai mis en pratique ! 

Nul besoin de consommer à outrance pour trouver le bonheur

Sans devenir une ascète, et vivre avec une robe de bure sur le dos, nous n’avons vraiment pas besoin de tout ce que nous achetons. Compulsivement ou pas.

Notre société de consommation nous pousse à acheter toujours plus de choses et les vêtements en font partie.

Les blogs, les magazines qui vous assènent chaque jour également que sans cette “petite merveille’ vous ne pourrez survivre ne vous aident pas non plus. 

Et vous, (comme moi, il fut un temps) nous nous persuadons que nous avons besoin de cette petite jupe pour être heureuse. 

En plus les professionnels du marketing nous  offrent une réduction factice sur le produit. Et que faisons-nous ? Nous dégainons notre carte bleue pour nous aussi nous donner une illusion de bonheur. 

Le bonheur est ailleurs que dans la consommation à outrance de fringues qui finalement resteront dans votre penderie.

garde-robe-minimaliste

Comment adopter une  garde-robe minimaliste peut vous rendre plus heureuse ?

Longtemps j’ai cru que posséder une tonne de vêtements me procurait du bonheur. Jusqu’au jour où je me suis rendu compte que cela ne me procurait aucun plaisir. Et surtout ne me correspondait plus.

Mes lectures, mes recherches et le visionnage de plusieurs reportages sur le sujet m’ont permis de changer ma façon d’appréhender la mode. 

Et, depuis deux ans, j’ai adopté une garde-robe capsule. Je ne suis pas encore tout à fait dans les règles des 60 pièces à posséder, mais je m’en approche. (et je me soigne !)

Je vous propose encore de temps en temps des tenues sur le blog, mais ce sont des achats (ou des cadeaux) faits en conscience. C’est-à-dire qui me plaisent vraiment, qui me sont utiles. Et,  je ne travaille plus qu’avec des marques ou des créateurs dont j’apprécie les valeurs.

Les avantages d’adopter un style minimaliste

garde-robe minimaliste

1/ Acheter chaque vêtement en conscience

En ne se précipitant pas sur la première petite blouse venue d’Asie à un prix défiant toute concurrence, nous assumons nos choix et nous prenons conscience que nous avons le pouvoir de faire changer les choses. Oui même à notre petit niveau, si nous nous y mettons toutes et tous nous pouvons faire bouger les lignes.

2/ Privilégier les créateurs locaux

Consommer local et se fournir dans des boutiques à taille humaine et avec des pièces fabriquées en France et en Europe c’est faire vivre des familles comme la nôtre et voir renaitre un savoir faire traditionnel.

C’est donner de l’espoir à des personnes qui créent, qui imaginent, qui aiment vraiment leur métier. Et c’est extrêmement valorisant de savoir que l’on contribue à les aider.

3. Libérer votre mental

Limiter nos choix à quelques pièces toutes combinables, c’est faire de la place dans notre cerveau et libérer notre charge mentale. Pour aller plus loin je vous invite à vous documenter sur les bienfaits du Feng-shui. 

De plus, le fait de découvrir une armoire au contenu rationnel, organisé, et agréablement présenté envoie un signal de plaisir à notre cerveau.

4. Développer votre créativité

Trouver moins de choses dans son placard permet de développer sa créativité. Faites le test, nous ne sommes pas créatives devant un dressing qui déborde de vêtements hétéroclites. Alors que si nous n’avons que quelques pièces mais judicieusement choisies pour se marier entre elles, chaque matin est un plaisir. Le plaisir d’apprendre à composer une tenue en mixant plusieurs pièces. 

Le minimalisme n’empêche pas l’originalité au contraire ! 

Si vous avez une multitude de pantalons noirs ou pléthore de jeans, d’une part vous ne les porterez jamais (personne ne porte 3 pantalons le même jour !)  et d’autre part vous ne ferez preuve d’aucune créativité pour les assortir.

De même avoir 5 paires de bottines marrons ne vous fera pas avancer plus vite dans la vie !

Offrez-vous une séance de colorimétrie

Laissez tomber le noir et offrez-vous les services d’une conseillère en image pour connaitre enfin votre colorimétrie. 

Savez-vous qu’un simple foulard coloré peut vous donner une mine éclatante ? À l’inverse un ton qui ne vous va pas va plomber votre mine.

Optez pour une base de tons neutres mais en accord avec votre carnation. 

Le but d’une garde-robe minimaliste est d’avoir des pièces qui peuvent se combiner parfaitement entre elles. Mais rien ne vous empêche de jouer avec les couleurs.

Il est tout à fait possible de se constituer une garde-robe parfaite avec ses couleurs fétiches. Voire une garde-robe minimaliste composée totalement avec des couleurs.

Non le minimalisme n’est pas ringard ! 

Au contraire ! De plus en plus de personnalités s’y mettent et de nombreux blogs en parlent. Le minimalisme est dans l’air du temps car, et heureusement, un grand nombre de personnes prennent conscience de son importance. 

J’en veux pour preuve le succès d’ouvrages comme celui de Leo Babauta L’art d’aller à l’essentiel ou celui de Dominique Loreau L’art de la simplicité.

Kate Midelton a récemment défrayé la chronique et mis le feu aux tabloïds anglais en portant plusieurs fois la même tenue en public. Interrogée sur cette “anomalie” pour une princesse royale, elle a très simplement parlé de son engagement pour la Planète et a expliqué qu’elle voulait montrer aux jeunes femmes de sa génération l’intérêt de cette cause.

Certes, ce n’est pas le meilleur exemple de minimalisme mais son engagement est louable.

L’intérêt d’une garde-robe minimaliste

Le fait d’opter pour une garde-robe minimaliste vous incite à vous délester de tout ce que vous ne portez plus pour justement ne garder que les pièces qui contribuent à un sentiment de bonheur.

On croit que l’achat compulsif nous apporte du bonheur. Vous connaissez la phrase qui tue de la vendeuse ou de la copine : “ Il faut se faire plaisir !”. Certes, mais ce n’est pas en achetant tout et n’importe quoi  ! Vous aurez peut-être un sentiment de plaisir immédiat sur le moment, mais en rentrant et en voyant votre butin qui ne s’associe à rien dans votre dressing votre euphorie va retomber comme un soufflé.

Votre garde-robe minimaliste (ou pas !) doit vous ressembler

Ne succombez pas aux tendances du marketing. Une phrase qui m’énerve prodigieusement : “ « C’est tendance cette saison !” La belle affaire ! Si cette tendance ne vous sied pas ne vous obligez à rien.

Vous ne démériterez pas en refusant de porter une jupe plissée longue si vous ne vous sentez pas à l’aise. Que ce soit “tendance” ou pas. Assumez votre style, ignorez les quolibets éventuels et restez-vous même. 

Vos vêtements doivent vous procurer de la joie, mais vous devez vous y sentir bien. Ne portez pas une jupe crayon si vous vous y sentez entravée. 

Vous aimez les jeans ? Portez-les à toutes les sauces !

Vous n’aimez pas les combinaisons toutes mollasses qui  font des fesses horribles ? Oui, mais pourtant, c’est tendance ?

Et alors ? Que risquez-vous ?

Que l’on vous traite de ringarde ? Peut-être mais soyez en fière. Vous êtes vous avec votre personnalité et votre allure.

Mes astuces pour commencer votre garde-robe minimaliste

  • Faire un énorme tri dans vos placards
  • Trier, ranger et donner ou vendre tout ce que vous avez en double ou en triple (vous participerez à faire des heureuses)
  • Ne garder que ce que vous aimez vraiment porter 
  • Gardez vos pièces basiques
  • Rangez vos vêtements par couleurs
  • Mettez vos accessoires en valeur en les rangeant soigneusement

 Le prochain dossier thématique 

Vous trouverez sur L’espace membre un dossier nommé Le dressing dans lequel vous pourrez découvrir plusieurs thématiques sur la mode. Et notamment plusieurs séquences concernant la la mode, le tri du dressing et les bonnes associations. Bien évidemment ces dossiers seront élaborés au fil des semaines.

Avec Caroline, La maison organisée, nous allons vous proposer une vidéo dans laquelle nous rangerons mon dressing ! Caroline est coach en rangement, vous pouvez la retrouver sur son site ou sur son compte instagram.

Tous les dossiers comportent une partie vidéo, un PDF récapitulatif et des conseils mode donnés par des expertes en la matière. 

Dans le prochain Atelier mode, je vous présenterai en vidéo, avec Karine, une pièce du dressing à composer. L’atelier est complet, mais vous aurez un replay sur le site.

Je vous rappelle le fonctionnement de l ‘espace membre dans cet article. Et pour nous rejoindre il suffit de cliquer sur le bouton ci-dessous.

Le podcast

La semaine dernière, j’ai participé au Podcast de Sophie du blog Tribulations d’une Quinqua. Sophie a créé un Podcast intitulé « 50 ans d’âge et plus« . Elle y invite des personnes de plus de 50 ans qui ont donné un nouveau souffle à leur vie en changeant de dizaine, des personnes qui ont changé de vie ou de métier. Je vous invite à vous abonner à son Podcast qui promet de belles rencontres. Je remercie Sophie pour m’avoir donné l’occasion de m’exprimer et ce fut un échange très fructueux !

Je partage sur Pinterest !

Vous avez aimé ce billet ? Merci de le partager !

36 commentaires

  1. Très bel article qui donne à réfléchir.
    Mon problème, ce n’est pas l’achat, mais plutôt la difficulté de me séparer de mes vêtements ! Mais petit à petit j’arrive à faire des efforts.
    Merci pour tes précieux conseils.

  2. Je suis en plein dedans là mais je ne suis pas aussi méthodique que toi, bravo! Très peu de consommation pour moi, Vinted et slow fashion depuis longtemps en fait et le Covid en a remis une couche!.. Je respire quand mes placards respirent😄! C’est pas bon pour le commerce tout ça…. Bonne soirée Corinne😘!

  3. Bravo pour cet article très bien fait. Je dois dire qu’il est plus simple pour moi de ne PAS acheter que de me séparer de mes affaires car je suis soigneuse et ce qui est dans mon placard…. en général j’aime. Nous arrivons au changement de saison, et donc de garde-robe (et oui je suis vieux jeu et je change entre affaires d’hiver et d’été) et pour moi c’est le moment du tri. Je sais que pour cet été je vais acheter un ou deux t-shirts neufs, car les miens ont bien vécu. Je relirai ton article sur le sujet….

    • Hello Catherine je suis vieux jeu aussi et je change de placard à chaque saison, affaires été et hiver sont bien séparées ! Je te rejoins également j’ai des pièces très vieilles qui sont impeccables et indémodables ! Bises

  4. coucou Corinne, le confinement a tout changé ! même mes habitudes de consommation. il ne sert à rien d’avoir un dressing bondé juste pour dire « j’ai plein de fringues » .. d’autant plus qu’on ne porte que le quart de ce que nous possédons … j’ai fait le choix de n’acheter que ce dont j’ai besoin et de bonne qualité. encore un super article ! bravo ! bisous.

  5. Bonjour Corinne,

    Je suis devenue d’accord avec cette façon de penser depuis les confinements. De ce fait, cette année j’ai très peu acheté en matière de vêtements car je préfère avoir des pièces qui me plaisent vraiment. Par contre, bien que j’encourage le made in France, je ne peux pas me permettre d’acheter à des créateurs à cause de mes moyens financiers restreints.
    Merci pour ton article intéressant.
    Bises.
    Emma

    • Hello Emma, je suis d’accord on ne peut pas tout acheter chez des créateurs français, mais peut-être acheter moins et mieux de temps en temps. La qualité reste toujours une valeur sure. L’important étant d’être bien dans ses vetements quelle qu’en soit leur prix. Belle journée.

  6. Bonjour Corinne, merci pour cet article très intéressant. Pour ma part, je fais régulièrement du tri dans mon dressing, qui ne déborde pas, et cela me fait du bien. Depuis le confinement ma façon de consommer a changé, je suis beaucoup moins tentée de faire du shopping. Je m’amuse à composer de nouvelles tenues avec ce que j’ai déjà; il me manque quelques basiques, je prends mon temps pour les trouver.
    Belle semaine ensoleillée et au plaisir.

    • Bonjour Ines, je pense que nous sommes nombreuses à avoir choisi cette philosophie de vie. Et composer des tenues avec ce que l’on a est un exercice très intéressant ! Belle journée.

  7. Coucou Corinne, je suis partisante du « less is more », en effet je suis d’accord avec toi , la boulimie d’achat très peu pour moi ! Merci pour ce bel article qui remet du bon sens dans notre consommation !
    Belle journée, bisous

  8. Bonsoir Corinne,
    J’aimerais aussi arriver à une garde robe plus minimaliste, je ne me fixe aucun objectif numérique j’ai simplement envie de n’avoir que des vêtements que j’aime vraiment et qui correspondent à ma personnalité , mon budget, mes envies sans pour autant être nocifs pour l’humain et la planète, une garde robe pleine de bon sens en somme.
    Ce n’est pas vraiment facile de tout concilier car si on veut du neuf éthique les prix, bien que justifiés, ne sont pas à la portée de toutes les bourses quant aux vêtements d’occasion (c’est ce que je préférerais en fait, utiliser ce qui a déjà été produit) ils ne sont pas faciles à trouver : sur les grandes plate-formes comme Vinted il faut passer du temps pour trouver des vêtements de bonne qualité et on ne peut pas essayer, et quand on habite un village près d’une toute petite ville il n’y a pas de boutique de 2nde main, pas plus d’ailleurs que de boutiques de créateurs de mode éthique.
    Le problème des achats compulsifs c’est que très souvent, toujours en ce qui me concerne, ils ne répondent pas à une envie ou un besoin réels, en dehors même de l’influence des magazines…ils sont en réalité une réponse au stress, une « compensation » de blessure. C’est pour ça que les bonnes résolutions /intentions sont difficiles à tenir, parce que les raisons de l’achat ne sont pas rationnelles, contrairement à toutes celles d’avoir un vestiaire à la fois raisonnable et joyeux
    Tu es cependant toujours de bon conseil et c’est bien d’avoir de l’aide quand on cherche à mieux faire. Ceci dit, je ne suis pas non plus une fashionista et je ne répugne pas à trier et donner…un peu trop vite parfois, il m’arrive de me rendre compte qu’un vêtement que j’ai donné m’aurait bien arrangé !
    À bientôt 😘

    • Bonjour Isabelle, effectivement les achats compulsifs cachent un manque, souvent un manque de confiance en soi, je peux en parler en connaissance de cause. Depuis que j’ai changé de paradigme je ne fais plus d’achats de ce genre. Et je ne lis plus de magazines ! Je suis d’accord ce n’est pas facile de tout concilier mais on y arrive petits pas par petits pas ! Belle journée.

  9. Coucou Corinne, figure toi que j’ai pensé à toi samedi, je me baladais en ville et je flânais devant des boutiques , j’ai failli acheter une blouse et je me suis demandée si elle allait avec le reste de mes fringues ! Et… je ne l’ai pas acheté tu es une fée pour ma CB !!! Bravo pour cet article en tous cas et merci de nous faire réfléchir.

    • Hello Françoise je suis ravie de préserver ta CB ! tu me fais rire ! Belle journée

    • Bonsoir Corinne . Quel chantier en perspective ! Non pas que mon placard soit gavé de vêtements mais c’est vrai que j’ai tendance à mettre toujours la même chose . Je vais suivre avec attention les prochains dossiers . Merci pour tous ces bons conseils . De belles fêtes à toi et ta famille . Martine

  10. Coucou

    Super article, plein de bienveillance et de bonnes suggestions pour passer à la slow consommation. J’y arrive, doucement, mais j’y arrive…
    Bises
    Lilie

  11. Bonsoir Corinne, je te rejoins dans ton analyse mais je n’en suis pas capable ! j’ai beaucoup aimé ton article sur le style et je vais essayer de suivre tes conseils car je suis hélas une acheteuse compulsive et je n’ai jamais rien à me mettre ! Il faut vraiment que je passe à autre chose car en réfléchissant à ce que tu dis effectivement mon dressing ne me rend pas plus heureuse ! Bon je vais faire un coaching avec toi ! Bonne soirée
    Ps j’ai téléchargé ton guide qui est super intéressant !

  12. Hello Corinne, j’ai bien essayé de faire le tri mais à part un pantalon que j’ai sorti du dressing 😏 , du mal à faire le vide…peut-être la peur de manquer ( mon éducation?)…. Bref pas facile! 😘

  13. Bonjour Corinne, je suis en accord avec cette philosophie et cette idée que « marre de surconsommer » pour x raisons souvent futiles finalement. Pourtant aujourd’hui, je dois l’avouer, mon dressing déborde encore. J’ai beaucoup moins acheté ces derniers mois, par volonté mais aussi grâce au télétravail, il faut bien le dire. Rester à la maison plutôt que de se rendre au bureau, n’incite pas à porter ses petites jupes et ses escarpins (je ne suis ni en pyjama ni en jogging, je vous rassure). Pour autant, j’aime la mode, j’aime les jolies matières, les belles étoffes donc quelquefois, difficile de résister à un nouveau petit haut qui vous appelle. Et puis, surtout, pour ce qui me concerne, je suis conservatrice. J’aime garder longtemps mes belles pièces. Je les aime, je me sens bien dedans et je peux les réaccessoiriser à volonté, ni vu ni connu – il est rigolo d’entendre une collègue vous dire oh tu as un beau pantalon, alors que celui-ci date de l’année dernière ou de l’année d’avant … Bref, comme j’entretiens et que je garde mes vêtements longtemps mais que pour autant je m’offre quelques nouveautés dans l’année, et bien je suis encore loin des 60 pièces et du minimalisme. Allez encore un effort … d’où le grand intérêt d’un article comme le vôtre qui encourage. Merci à vous.
    Belle journée à toutes.

    • Bonjour Catherine, je vous rassure je ne suis pas dans le « no consommation » totale, moi aussi j’ai de jolies pièces qui datent de plusieurs années, je ne me fie plus aux tendances qui nous poussent à acheter à chaque saison voire chaque semaine ! Les marques qui sortent des « capsules » régulièrement ont bien compris le système et c’est cela que je refuse. Merci beaucoup pour vos encouragements ! Belle journée

  14. totalement en accord avec toi… mon dressing va de pair avec le tien, belle journée gros bisous

  15. Cc, j’adhère tout à fait au concept réduire ses achats ne garder que ce que l’on met, adepte du feng shui J’ai fait du vide armoire ! ainsi que dans toute la maison , les bibelots les livres etc… Votre article est top comme d’habitude, j’adapte les idées et conseils en fonction de ma vie tropical. Les basiques sont les plus simples a marié avec les accessoires, je suis d’accord sur le fait d’avoir + 50 où 60+ ans n’est pas signes de tenues triste mais il faut adapté pour il me semble ne pas être ridicule, même si celui-ci ne tu pas !! (rires !!!)
    Bref hâte de lire le prochain article Merci à vous de nous inspirer.

  16. Super article comme d’habitude ! Merci pour ces réflexions, qui me parlent de plus en plus ! Je suis en pleine réflexion également sur ma consommation et les fringues en font parti. Le confinement et les boutiques fermées à Paris me confortent dans l’idée que je n’ai besoin de rien ! Merci Corinne !

    • Coucou Corinne. Voila un sujet qui parle à beaucoup d’entre nous, car le désir de consommer moins, mais mieux, en matière de mode, est bien présent dans les notre conscience. Il faut cependant avouer que ce n’est pas si facile de passer de la réflexion à l’acte, par moments. L’an dernier, avec le confinement, l’envie de shopping avait (presque) disparu. On pouvait très bien vivre sans nouveautés mode. Je voulais changer ma façon de consommer, bien que je ne sois pas une fashion addict qui craque sur tout ce qui se présente dans les vitrines et sur les portants. Privilégier le made in France, la fabrication locale… Pour cocher toutes les cases, avec en plus, que les articles me plaisent, qu’ils correspondent à mon style (mes styles) et à mon budget, je me suis rendue compte que ce n’est pas si facile. Alors, j’essaye de faire au mieux, j’ai effectué plusieurs petits tris, et je me rends compte qu’il me manque encore quelques basiques qui me seraient très utiles pour créer les looks que j’ai envie de porter le plus souvent. De temps en temps, une tenue plus fantaisie (ce sur quoi on a tendance à craquer, mais qui ne se porte pas tous les jours, et que l’on a du mal à assortir avec le reste) que l’on porte exceptionnellement, par plaisir de la variété. Et puis, voilà. J’ai l’impression d’avoir plus de vêtements que je ne pourrais en porter, surtout avec une activité extérieure très limitée. Continuons nos efforts ! Bonne soirée, Corinne!

    • Bonjour Martine, le seul bienfait du confinement nous faire réfléchir à notre consommation ! Belle journée

      • Coucou Elisabeth, c’est tout à fait cela, une pièce que l’on ne porte que rarement n’est pas indispensable, et je me rends compte que je porte très souvent la même chose ! En fait les vêtements dans lesquels je me sens bien ! Bises

  17. Bravo Corinne pour cet article qui va dans le sens d’une mode plus réfléchie même si cela doit rester un plaisir. Quand on s’intéresse un peu à la production des enseignes fast fashion c’est assez écoeurant. Bien sûr on ne sait pas vraiment comment sont fabriqués tous nos vêtements et où… cependant pour ma part après avoir trouvé ma colorimétrie je me concentre sur des associations et finalement on se sent vraiment bien et belle que dans quelques tenues. Bien entretenir les matières de qualité c’est le secret selon moi. Les belles coupes et les belles matières demandent du soin comme notre peau. Bon début de semaine.

    • Hello Stéphanie, faire faire sa colorimétrie aide vraiment à aller dans le bon sens, j’ai vu que tu savais exactement quoi choisir récemment et bravo pour ta nouvelle vie de consommatrice éclairée ! Bises

Envie de commenter ? N'hésitez pas , vos commentaires sont un plaisir et vous aurez une réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :