Il est temps de montrer vos seins !

 

Je suis heureuse aujourd’hui de vous parler d’un sujet qui nous concerne toutes : nos seins !

Ils sont en poire, en pomme, en triangle, petits, dodus ou carrément opulents et nous les aimons. Mais nous devons également penser à les protéger, et, un seul moyen : le dépistage du cancer du sein tous les deux ans.

Le cancer du sein est à la fois le plus fréquent et le plus mortel chez la femme. Mais nous avons la possibilité de le déjouer en nous faisant dépister régulièrement.

Le dépistage s’adresse aux femmes de 50 à 74 ans et il est important de ne pas le négliger.
Nous recevons toutes, un courrier au moment voulu, nous invitant à nous présenter dans un centre de radiologie pour pratiquer cet examen.
Examen intégralement pris en charge par la Sécurité Sociale.

Je sais ce n’est pas spécialement agréable de se faire « triturer » les seins pendant une mammographie et cela peut être un peu douloureux.

Mais il faut se faire violence et le faire régulièrement, notre santé n’a pas de prix !

Dépistage du cancer du sein

Car le dépistage permet de prévenir la maladie, ne l’oublions pas ! Le dépistage ne prévient pas la maladie mais permet de repérer un cancer à un stade précoce.

Lorsque l’institut national du cancer du sein m’a demandé de participer à la campagne de prévention je n’ai pas hésité une seconde à offrir mon blog pour vous en parler.

Sachant qu’une femme sur deux ne se fait pas dépister, je pense qu’il est important de préciser les enjeux de cet examen.

Aujourd’hui, je ne parle pas de crème miracle, de fringue magnifique, d’un bon restaurant ou d’un hôtel confortable. Mais si ce billet pouvait vous convaincre de prendre un rendez-vous, ce blog aurait un sens.

Je vais vous faire une confidence, je me fais dépister régulièrement, mais à chaque fois je procrastine et « j’oublie » mon ordonnance pendant quelques jours. Mais je sais que c’est pour ma santé et je décroche mon téléphone pour prendre un rendez-vous, car ce coup de fil peut me sauver la vie.

 Alors vous hésitez encore ?

Certaines n’osent pas se faire dépister pour de multiples raisons. Pourtant, c’est indispensable et quel soulagement en sortant de l’examen.
Au moment où j’écrivais ce billet, je suis tombée sur un post Facebook d’une amie qui sortait d’une mammographie , elle était tellement contente de son résultat qu’elle a posté une photo de son sourire en sortant du centre de radiologie avec cette phrase :

« Tous les sourires n’ont pas la même signification. Il y a les sourires de circonstance et les sourires moqueurs. La plupart du temps, on sourit quand on est content et le sourire que vous apercevez, c’est celui d’une femme qui est heureuse aujourd’hui. J’ai de la chance me direz-vous ! Oui, vous avez raison, c’est ce que je me suis dit en sortant de la mammographie. »
Elle m’a gentiment autorisé à vous en parler, ce sera sa participation à cette cause.

Dépistage du cancer du sein

En cliquant sur la photo ci-dessous vous pourrez télécharger une plaquette qui vous aidera à mieux comprendre l’intérêt du dépistage.

Dépistage du cancer du sein tous les deux ans

J’ai essayé de vous partager le plus d’informations utiles sur le sujet. Si vous vous posez encore des questions, l’Institut national du cancer met à votre disposition un site où vous trouverez des réponses : il suffit de cliquer ici.

“Savoir, c’est pouvoir agir.” . On a toutes le choix d’aller ou pas se faire dépister.

Moi, j’ai pris rendez-vous la semaine prochaine. Et vous ? 

 

En partenariat avec l’Institut National du Cancer

N’hésitez pas à partager cet article à vos copines !

28 commentaires

  1. Tu as eu raison d’écrire ce billet, clé tu as beaucoup d’abonnées il aura j’imagine de l’impact et j’espère que les indécises se décideront.
    Mercredi prochain 8h40 pour moi.
    Une mammo tous les deux ans entre les deux une écho.
    Trop d’amis malades autour de moi pour négliger cet examen😉, même si j’appréhende les résultats à chaque fois!!
    Bonne journée

  2. Comme tu le sais, j’ai subi en 2016 l’ablation d’un sein. Et c’est une mammographie qui a révélé ce cancer in situ. J’avais trop attendu entre 2 mammo et je ne saurai jamais si le fait d’avoir scrupuleusement respecté le délai de 2 ans aurait changé quelque chose au diagnostique. Mon conseil est donc, ne laissons pas passer le temps pour ne pas avoir à se dire « si j’avais su »
    Et je remercie les progrès de la chirurgie (et mon chirurgien) qui font de belles reconstructions.

  3. Merci Corinne pour ce partage et cette sensibilisation. Je suis l’exemple type de la personne qui a peur et qui reporte. Je sais que ce n’est pas bien car pris à temps on guérit mieux. Je suis tellement soulagée quand je sors que j’ai envie d’embrasser le médecin et la secrétaire. Grâce à un exercice de détente j’arrive mieux à contrôler mes émotions car j’ai une échographie chaque fois en plus ce qui me plonge dans la peur. Heureusement on reçoit la convocation maintenant pour le dépistage.

  4. Coucou Corinne,
    Je me fais dépister tout les ans car ma Maman et ma soeur ont été touchées donc pour moi c’est primordial et tout va bien même si à chaque fois c’est un peu l’angoisse !! Alors oui il faut le faire .
    Merci pour cet article et bonne journée.

    • Effectivement c’est l’angoisse pour moi à chaque fois, mais quel soulagement ensuite. J’y vais début octobre en espérant que tout ira bien.Belle journée

  5. Merci Corinne, un rappel n’est JAMAIS de trop sur ces sujets de santé. Je le fais chaque année car j’ai eu un nodule inquiétant il y a quelques années et je devais alors me faire contrôler plus fréquemment, tous les 6 mois environ. Heureusement, pour le moment tout va bien, mais plusieurs amies ont été touchées et je mesure ma « chance » !

  6. Si important en effet de ne pas remettre à de lointains lendemains ces examens qui peuvent nous sauver la vie ! Pour moi ce rendez-vous est demain et merci de croiser les doigts pour moi. En effet je suis porteuse du gène BRCA1, celui qui transmet cancers de l’ovaire et du sein. Et comme j’ai déjà donné pour une carcinose ovarienne il y a deux ans…
    Allez-y les filles, cet examen n’est certes pas agréable mais ce n’est rien en comparaison du parcours qui nous attend lorsque le cancer s’est installé. ❤️🔆😘

  7. Coucou Corinne ! Je l’ai fait il y a deux mois ! Je ne manque jamais mon rdv car je sais à quel point c important … merci de le rappeler car ça peut sauver des vies 😁bises 💋💋

  8. Je me fais dépister depuis l’âge de 26 ans chaque année.
    J’ai des antécédents familiaux côté de mes tantes maternelles et on sait que ça peut être héréditaire.
    Pour linstant tout va bien .
    Mais merci de le rappeler car c’est très important !
    Merci aussi de nous offrir le sourire commmunicatif de Stéphanie.
    Belle journée. Bisous mon amie !

    • Hello, effectivement depuis tes 26 ans c’est tôt ! L’important c’est que tout aille bien. Et il faut décider les copines qui ne le font pas à y aller ! Belle journée ma belle

Envie de commenter ? N'hésitez pas , vos commentaires sont un plaisir et vous aurez une réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :