La collection automne hiver chez Danielle Engel

Je vous parle régulièrement sur le blog de Danielle Engel, créatrice et styliste montpelliéraine de talent qui ne ménage pas sa peine pour faire rayonner le Made in France au travers de ses collections. Ses nouvelles créations nous prouvent une fois de plus son talent et la rigueur avec laquelle elle présente ses  collections. J’en veux pour preuve son dernier défilé qui fut un succès et un plébiscite.

Les difficultés de Danielle Engel

Je me permets d’en parler sur ce blog en accord avec elle.

Vous n’êtes pas sans savoir que ces dernières années furent compliquées pour de nombreuses personnes. Entre la crise, les manifestations dans les rues commerçantes qui ont fait fuir le public, le Covid et son confinement et maintenant l’inflation, les temps sont durs, non pas pour les rêveurs mais pour les entrepreneurs ! 

Danielle Engel,  en tant que créatrice qui met un point d’honneur à acheter des tissus de qualité et à faire fabriquer ses collections en France a été très affectée par ses multiples crises. 

Et aujourd’hui elle a besoin de nous. 

Comment ? 

Simplement en adhérant à son projet participatif. 

Vous trouverez tous les détails sur ce lien. 

Il suffirait que chacun contribue un tout petit peu pour que Danielle puisse acquérir un outil qui lui permettrait de donner un second souffle à son travail.

On se targue d’aimer le Made in France, nous avons envie de faire perdurer ce savoir-faire extraordinaire. Pourquoi ne pas le prouver en participant ? Je m’adresse également aux blogueuses, instagrameuses qui prônent le made in France.

Aujourd’hui le made in France a besoin de vous. Mettez votre notoriété d’influenceuses au service de  cette cause.

Danielle Engel une femme au grand coeur.

Ce n’est pas un mystère Danielle qui fut au départ une connaissance professionnelle est devenue une amie. Et je suis fière de pouvoir lui donner un coup de pouce de temps en temps via mes billets de blog. 

Et je suis bien placée, la côtoyant de près, pour vous parler du travail acharné, des efforts qu’elle déploie pour nous proposer ses collections au fil des saisons toujours aussi jolies et qualitatives. Je l’ai vu travailler jour et nuit pour nous proposer un défilé féérique récemment. 

Petite anecdote 

Je me suis proposée pour aider Danielle dans l’organisation du défilé. Porter les cafés, les boissons, aider les mannequins à se maquiller et à s’habiller , aller chercher de l’eau , bref faire la “petite main” à mon petit niveau. 

Dans l’euphorie de la préparation du défilé un ourlet de pantalon s’était défait et j’ai eu pour mission de le réparer.

Mais comment vous dire ? Je ne sais pas coudre !

Et bien je me suis débrouillée et j’ai fait cet ourlet. Certes, il n’était pas académique mais personne n’a rien remarqué ! Je crois que Danielle Engel est la seule personne à m’avoir fait coudre ! Même ma grand-mère n’avait pas réussi à me faire tenir une aiguille ! 

La collection automne hiver 

Magnifique, sublime, incroyable, inégalable j’ose accumuler les superlatifs. 

Que ce soient les pantalons hyper bien coupés, les chemisiers dans des tissus doux et chatoyants ou les manteaux , pièces signatures de la créatrice, tout est beau. 

Inutile de m’étendre je vous laisse admirer les pièces dans la galerie photos. 

Découvrir la boutique en ligne

Les prix chez Danielle Engel

Parlons de choses qui fâchent : les prix. On me rétorque souvent que oui on voudrait acheter du Made in France, mais que c’est trop cher. 

Comment placer le cursus du prix ? 

Sur un manteau conçu et fabriqué en France vendu 350 euros la créatrice ne gagne pas un centime. Oui vous avez bien lu. 

Pourquoi ? 

Tout simplement parce que le prix des tissus et de la fabrication grignotent la marge de la boutique. 

Les tissus viennent tous de grandes maisons et Danielle ne veut pas tergiverser sur la qualité. Et elle ne veut pas non plus augmenter ses prix afin de permettre à chacune de pouvoir porter ses créations. 

Comparaison n’est pas raison 

La créatrice Montpelliéraine, même si son talent est immense, n’a pas un budget marketing énorme.

 Or, ses chemises par exemple, n’ont rien à envier à une certaine marque très plébiscitée sur les réseaux sociaux (qui a un nom de peintre) qui fait fabriquer en Chine et qui vend ses blouses plus chères ! Tout est question de notoriété voire de snobisme !

La qualité versus la quantité 

Je vous le répète à longueur de billets, je préfère une belle pièce de qualité dans laquelle je vais investir plutôt que d’acheter 3 ou 4 pièces made in China. 

J’ai plusieurs tenues Danielle Engel qui n’ont pas pris une ride depuis 5 ans. Mes manteaux ont toujours un tombé magnifique, aucune bouloche, aucune déformation. 

Les pantalons sont hyper bien coupés et subliment toutes les fesses ! 

Je possède un pantalon bleu marine que j’avais acheté il y a 5 ans et que je porte avec bonheur régulièrement. 

Mes achats chez Danielle Engel cette saison

Comme tout le monde la facture d’électricité m’a rattrapée et comme tout le monde cette saison je fais un peu plus attention à mes dépenses vestimentaires. 

J’ai acheté moins de choses, mais j’ai succombé au caban marine et rouge dont j’avais vu le prototype et que j’attendais depuis longtemps. 

C’est un caban en laine, de forme droite, avec un magnifique col rouge. Une pièce que je vais porter des années. Et surtout en toutes circonstances. 

C’est le type de pièce qui défie la mode et les tendances et l’achat que l’on ne regrette pas. 

Le défilé de la collection Danielle Engel automne hiver

Je vous laisse découvrir quelques moments du défilé en vidéo. Cette année la presse fut dithyrambique sur la collection. A la fin du défilé Danielle Engel vous parle de l’avenir.

Travail et rigueur sont toujours récompensés.

Excusez la qualité de la vidéo c’est moi qui filme et j’étais très émue à la fin mon bras tremble un peu !

Danielle Engel et l’avenir 

Au terme du défilé, Danielle a pris la parole pour nous expliquer en toute franchise ses difficultés. Ce fut un moment très émouvant et la salle était debout et applaudissait. 

Si cet événement s’appelait “Dernière danse”, espérons que ce ne soit pas le cas et que Danielle Engel trouve les fonds et le courage de se battre comme elle l’a toujours fait pour nous offrir des collections magnifiques, qualitatives et originales. 

La création française est en danger, aidons là en consommant moins mais mieux et en apportant notre soutien à une femme remarquable, courageuse et admirable. 

La boutique en ligne

La boutique à Montpellier

Rue de la croix d’or 34000 Montpellier

Vous avez aimé ce billet ? Merci de le partager !

11 commentaires

  1. coucou Corinne, la collection est effectivement très belle. Tu as la bonne idée de filmer le défilé et cela permet de mieux la découvrir. j’espère que le financement participatif a fonctionné. bon dimanche. bises.

  2. Bonsoir Corinne, je n’ai pas eu le temps de regarder la vidéo mais je le ferais plus tard. Cet article déjà est un beau plaidoyer, c’est vrai que c’est triste de voir des créateurs qui doivent tout arrêter faute de moyens. Ce caban bleu marine est de toute beauté ! Et je suis allée sur la boutique en ligne (ou je n’ai regardé que les hauts !) et j’ai flashé sur trois chemises sublimes ! Et tu as tout à fait raison, c’est aussi beau que cette fameuse marque qui buzze, j’espère pouvoir m’offrir un de mes coups de cœur, et je vais jeter un œil sur l’aide participative voir si je peux aider
    Bises et à bientôt

  3. La qualité a réellement besoin d’etre mise en avant comme vous le faites.
    Survivre et vivre de sa passion face aux géants d’un soi-disant prêt à porter est une gageure de nos jours. J’espere que Danielle pourra faire face.

  4. Quelle vidéo émouvante bravo à Danielle pour sa créativité et son courage. Les temps sont durs pour les petites entreprises. J’espère que le financement participatif l’aidera à continuer.

Envie de commenter ? N'hésitez pas , vos commentaires sont un plaisir et vous aurez une réponse.

%d blogueurs aiment cette page :