Accueil » Societé » La Couverture, un roman policier haletant

La Couverture, un roman policier haletant

La Couverture, un roman policier haletant

Pour ma 3° chronique littéraire pour les éditions Nombre7, j’ai choisi de vous présenter un roman policier. 

Je suis une boulimique de littérature policière. Aussi quand j’ai reçu le catalogue des titres à choisir, j’ai sans hésiter jeté mon dévolu sur le roman “La  Couverture de CED.”

 Déjà le nom mystérieux de l’auteur présage de quelques surprises.

Chroniquer un polar est toujours délicat. Ne pas trop en dire pour ne pas dévoiler l’intrigue, en dire suffisamment pour vous donner tout de même envie de le lire. Je vais donc m’atteler à cet exercice en espérant vous transmettre mon enthousiasme pour ce bouquin.

La particularité de ce roman : le parti pris  littéraire choisi par l’auteur. Une écriture à la première personne sans dévoiler le prénom du narrateur qui reste tout au long de l’œuvre “le jeune homme”.

Roman La couverture

Le déroulé du roman

Un jeune homme pas vraiment doué pour les études, mais cependant très intelligent, destiné à devenir avocat après la fac. Mais sa nonchalance et son envie de gagner de l’argent rapidement mettent à mal ses velléités d’études. 

Il s’engage dans l’armée où il devient tireur d’élite. 

L’armée ne convient pas finalement à son tempérament rebelle et il  décide de conquérir Paris.

Là, il pénètre un club très privé  et il découvre le Poker, science dans laquelle il excelle rapidement.

Qui dit club privé huppé, dit argent facile, magouilles et mafia russe.

Le jeune homme plonge tête baissée dans ce monde de paillettes, de jeux et de soirées arrosées.

L’argent coule à flot et les mauvaises rencontres également. 

Amour, gloire, argent, tout irait bien jusqu’à une rencontre qui va tout changer…

Je ne vous en dévoilerai pas plus car je pense que, comme moi, vous allez vous délecter à la lecture de ce roman qui n’a rien à envier aux meilleurs polars lus ces dernières années. 

Tous les ingrédients d’une aventure haletante sont présents. On vibre avec le héros, on frémit au fil des pages, on pleure sur certaines situations. 

Un roman qui vous tiendra en haleine du début à la fin. Le tout bercé par des airs de Rock’N Roll sous-jacents au fil de la lecture. 

Un voyage dans une Europe en construction ces dernières décennies, que nous faisons en compagnie du héros et des personnages  du roman qui l’accompagnent.

 Amitié, secrets enfouis, trahison, amour , tout participe à une lecture passionnante.

Un roman policier haletant avec un épilogue glaçant ! Tout ce que recherchent les amateurs de ce genre littéraire.

Un polar émouvant, dérangeant, distrayant et qui ne vous laissera pas indifférent. 

Les chroniques précédentes

Le murmure de l’atlantique de Caro Logan

Maigrir simplement de Danielle Peleau

Suivre:
Partager:

6 Commentaires

  1. Martine (Anglet)
    15 décembre 2020 / 8 h 35 min

    Corinne , voilà encore un livre qui me tente . je dévore les policiers et les thrillers ; j’ai commencé une série de Viveca Sten que j’ai découvert grâce à toi . Merci pour tes bons plans . Bonne semaine .

  2. isabelkehr
    12 décembre 2020 / 6 h 52 min

    Coucou Corinne, merci pour ce partage, comme tu le sais je suis une fan absolue des romans policiers surtout des auteurs scandinaves.
    Bisous

  3. 11 décembre 2020 / 20 h 00 min

    coucou corinne, merci de nous faire découvrir ce thriller. je t’avoue que ce n’est pas le style de lecture que j’affectionne. je suis entrain de lire un roman historique qui raconte l’histoire de Vauban, le célèbre architecte de Louis XIV et j’adore ! bisous.

  4. Hélène R
    11 décembre 2020 / 10 h 27 min

    Coucou ! moi aussi je dévore des romans policier et des thrillers…là je dévore tous les Valentin Musso, le petit frère de Guillaume. excellent auteur de thriller ! Bon week-end.

  5. catherinesentimots
    11 décembre 2020 / 10 h 21 min

    ça m’a l’air palpitant vu la manière dont tu nous en parles…. Ces temps, je suis dans la saga des « Cazalet » d’Elizabeth Jane Howard et je me régale, il y a trois tomes, je suis ravie !

  6. 11 décembre 2020 / 8 h 29 min

    coucou Corinne je vais t’avouer je lis effectivement mais pas de roman policier, pas parce que je n’aime pas, juste parce que je n’ai pas du tout le temps, non mais je te rassures je lis mais des livres techniques liés bien évidemment à la mode, aux techniques, ce qui n’empêche que j’adore les séries policières et énigmatiques, belle journée à toi amicalement ,

Envie de commenter ? N'hésitez pas , vos commentaires sont un plaisir et vous aurez une réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :

Vous recherchiez quelque chose?