L’art de la mode

A chaque saison j’envie les privilégiés qui assistent aux défilés de mode des couturiers. Je rêverais d’assister à ces spectacles et d’admirer la présentation des collections. Mais je reviens sur terre et je me contente de lire des magasines ou de regarder des reportages! J’admire ces collections car au delà  de la mode  et de la tendance ce sont parfois de véritables œuvres d’art. Les créateurs sont des artistes qui nous permettent de rêver devant une robe comme devant un tableau.
La collection Printemps été de cette année ne me démentira pas.

 

Coup de pinceaux appliqués sur cette robe de Céline, imprimés graphiques et colorés chez Chanel, ces tissus n’ont rien à envier à la palette d’un peintre.

La provinciale

Givenchy et Alexander Mac Queen rappellent des toiles graphiques aux inspirations tribales.

La provinciale

Le pastel de la palette se retrouve en rose poudré chez  Wang, Isabel  Marant et Balmain

la provinciale

Rodarthe , Balmain et Ralf Laurens puisent leur inspiration dans le classique noir et blanc travaillé façon damier.

la provincaile

Valentino et Paul Smith jouent sur le graphique coloré qui rappellent les toiles de Mondrian.

la provinciale

Le blanc  joue la transparence éthérée en voile et dentelle chez  Nica Ricci

Mon coup de coeur pour les imprimés à pois de Moshino et Michael Kors qui évoquent la féminité et qui sont à mon sens les plus faciles à porter.

la provinciale

Bien sur ces collections ne concernent qu’une infime partie de femmes mais elles marquent une tendance , nous inspirent , aiguisent notre sens critique et surtout nous font rêver.

Les collections des grands couturiers vous inspirent t-elles ?

 

source photos Le Figaro, Vogue, Express style.

9 commentaires

  1. Bien sûr, nous aimerions être assises en front row…pour admirer les robes, mais aussi regarder tout ce qui est autour !
    Souvent les robes ne font que nous inspirer, trop loin de notre quotidien, par contre le maquillage est souvent très très bizarre !

  2. bonsoir,
    je regarde la mode comme toutes shopeuses qui se respectent, celles des grands couturiers ou celles de la rue.
    Moi, j’aime particulièrement la transparence des tissus du moment où cela reste dans le correctement portable, les dentelles dont je pense qu’il n’y a pas plus féminins et les robes, celle rose poudré, c’est ma préférée.
    De tout ce mélange, je fais ma mode qui me ressemble, je pense que la façon dont on s’habille ou l’importance que l’on donne à sa tenue, façonnent notre allure ou notre bien-être.
    Il est vrai que nous nous n’ habillons pas de la même manière selon notre humeur du jour, ou selon nos activités…le vêtement exquise nos multiples facettes.

    Voilà ma mode.

    à demain, l’heureuse cinquantaine☺☺☺

    PD : j’ai beaucoup apprécié ton article sur la revue « Femme Majuscule » que je ne connaissais pas et j’y ai lu quelques articles très intéressants. Je vais m’acheter la dernière parution .

  3. C est vrai que ce sont des œuvres d art et inaccessibles pour les « shopeuses » qui n’ont pas gagné au loto!!! J aime beaucoup les pois , belle selection

  4. on peut effectivement ne pas tout aimer mais la créativité est indéniable et tous ces couturiers sont des artistes du tissu et de la couleur. J’aime particulièrement Chanel et les imprimés à pois.

  5. Ben j’aime pas le rose (il me semble l’avoir déjà dit), trop petite fille pour moi. Les carreaux, ça grossit, les rayures aussi.
    La transparence, c’est sympa mais risqué, donc en petites touches,
    ma robe préférée est la rouge, mais la coupe est trop longue, il faudrait adapter donc. On verra ce que la rue en fera…
    J’aime beaucoup ton blog, enfin quelqu’un dont l’âge se rapproche du mien (je n’ai rien contre les blogs des jeunettes, hein, je les regarde aussi).
    Bonne journée

Envie de commenter ? N'hésitez pas , vos commentaires sont un plaisir et vous aurez une réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :