Le Book Club : la sexualité des seniors en question.

Le Book Club : la sexualité des seniors en question.

Samedi soir, j’ai « traîné » Chéri au cinéma pour aller visionner le film de Bill Holderman “Le Book Club”.

Persuadée que ce film traitant de la sexualité des seniors avec quatre merveilleuses actrices serait un petit bijou. Ma déception fut à la hauteur de mon enthousiasme du départ. J’ai été consternée par ce film, qui se veut comique et qui est pathétique.

Le synopsis

4 sexagénaires, amies de toujours organisent un club de lecture mensuel. Un jour, la plus délurée leur propose de lire 50 nuance de Greys .(les 3 tomes !)  Entre fou rires débiles et sous-entendus graveleux, ces mamies liftées gloussent et décident de revoir leur sexualité en berne.
Une, veuve depuis un an, et surprotégée par ses filles, décide de prendre un amant, l’autre délurée, retrouve un ancien amour, la troisième s’inscrit sur un site de rencontres, et la dernière glisse du viagra dans la bière de son mari pour lui redonner du peps.

Non seulement, je n’ai pas aimé, mais j’ai été consternée et triste de dépeindre la sexualité des seniors sous cet angle ridicule.

Quel que soit notre âge, chacune de nous vit sa sexualité au rythme de ses envies et de ses désirs. Et faire l’amour à 60 ans reste naturel n’en déplaise aux plus jeunes ! Je ne pense pas que les femmes de notre génération aient besoin de lire “5O nuances de Grey” pour être en accord avec leurs corps et leur libido. Et n’oublions pas que les seniors actuels sont issus de cette post génération de 1968, et que ce sont eux, qui ont mis à mal certains tabous sexuels, qui ont libérés la parole des femmes et qui ont permis leur l’émancipation.

 Et pourquoi parler de sexualité des seniors ?

 Je ne pense pas qu’il existe des castes sexuelles ! Faisons fi de ces discriminations et de cette guerre des générations. 

Ce film est une caricature du temps qui passe et une offense à toutes les femmes « mures ». Trois d’entre elles, Jane Fonda, Diane Keaton, et Mary Steenburgen font pitié, tellement liftées et refaites qu’elles ne ressemblent plus aux icônes que nous avons adoré. 

Certes, Jane Fonda est magnifique, mais à 80 ans, elle a un excellent chirurgien esthétique. 
Diane keaton, 72 ans, que j’ai adulé quand elle était l’égérie de Woody Allen, en fait des tonnes pour jouer la minette amoureuse, elle est plus ridicule que crédible.
La seule à mon sens , qui tire son épingle du jeu, est la magnifique Candice Bergen, peut-être parce qu’elle assume ses kilos et ses rides ! C’est en effet, la plus naturelle, même si la scène de la partie de jambes en l’air dans la voiture la dévalorise totalement.

Retrouver ces talentueuses comédiennes à l’écran aurait pu être un bonheur, force est de constater qu’elles se sont fourvoyées dans ce film. 

 Une mise en scène banale, ennuyeuse qui multiplie les clichés et même la lumière ne suffit pas à cacher les liftings outranciers.

critique-film-

Le cinéma propose peu de rôles aux actrices passé la cinquantaine. Il est plus rare encore qu’il aborde la question de la sexualité féminine des quinquagénaires et au-delà. Ce film aurait pu changer la donne, s’il avait été réalisé intelligemment 

C’est une triste réalité, comme à la télévision où Claire Chazal( 61 ans) a été remplacée, car elle n’était plus assez fraîche pour passer à l’écran. La direction de TF1 a préféré faire abstraction de son talent et de son intelligence pour rester dans la norme du jeunisme.

Un film à éviter ou à regarder quand il passera à la télévision un soir d’ennui. 

Le thème, pourtant, est intéressant et la sexualité des seniors aurait pu être évoquée de façon tellement plus intelligente sans tomber dans la niaiserie et la pauvreté des dialogues. Comme l’avait fait Nancy Meyer, avec son film “Tout peut arriver” où Diane Keaton excellait aux coté de  Jack Nicholson.  Un thème identique mais traité avec humour et tendresse par une réalisatrice féminine,  ceci explique peut être la différence !

Si ce sujet vous intéresse, je vous recommande, par contre le livre du Philosophe Serge Guerrin « sylver génération » qui décrypte avec brio, cette période charnière pour les femmes, et les hommes qui voient leurs corps et leur visage changer, qui doutent de leur pouvoir de séduction et qui, si elles (ils) sont célibataires, n’osent plus faire de rencontres. Un bouquin sérieux, étayé et qui évoque ce problème avec justesse et clairvoyance.

Un livre à lire et un film à éviter ! 

 


Avez-vous vu ce film ? Que pensez-vous de la sexualité des seniors ?😉

Suivre:

36 Commentaires

  1. 24 juin 2018 / 20 h 21 min

    Oh mais ce film suscite des avis tellement différents que j’irai très vite le voir!!! Je n’ai pas lu 50 nuances et le film m’a fait l’effet d’un Harlequin avec quelques passages plus osés … rien de terrible par rapport à tout le battage fait autour…
    Par contre je te rejoins sur « Tout peut arriver » …Un must!
    Je te dirai ce que j’aurai pensé de The book…( et figure-toi que ça tombe pile pour avec une enquête que j’ai reçue pour un article sur la sexualité des seniors … Affaire à suivre du coup!)
    Bonne soirée !

  2. marysemanou
    18 juin 2018 / 16 h 39 min

    Bonjour Corinne. Ce film ne me fais pas trop envie car j’ai horreur que l’on nous mette dans des cases Par contre j’avais Adoré ( avec un grand A ) ” Tout peut arriver ” de N. Meyers. C’est un film tout en élégance et les acteurs si justes . Bonne journée Corinne

  3. MUENIER BITUNU Mc
    18 juin 2018 / 12 h 56 min

    Bonjour Corinne, je n’ai pas lu le livre et pas vu le film, ton commentaire me refroidi pour le voir ainsi que ceux de nombreuses de tes lectrices. L’amour à 50,60 et plus est magnifique, je suis émue quand je vois des papys mamies se tenir la main ou s’ embrasser lors de mes balades, c’est tellement mignon que je fond de plaisir et que je dispute mon conjoint car il n’est pas très démonstratif en public, mais bon! 30 ans de mariage. Bonne journée Corinne.

  4. Florence Sommer
    18 juin 2018 / 8 h 09 min

    Du coup j’ai envie d’aller voir pour me faire mon opinion. Je suis d’accord avec vous sur 50 nuances. Aucun intérêt. La société nous met sans arrêt dans des cases, pas que pour la sexualité, loin s’en faut. Par contre oui ces actrices ont fait de la chirurgie esthétique mais franchement pourquoi pas? C’est monnaie courante aux USA et quand j’aurai leur âge et si j’ai les moyens je me poserai sérieusement la question. Et je trouve qu’il vaut mieux tourner dans des films peut-être banals que ne plus tourner du tout.
    Pour Claire Chazal, elle avait fait son temps, place aux jeunes à un moment! Bonne journée

  5. jai50ansetapres
    18 juin 2018 / 2 h 07 min

    La semaine dernière j’ai croisé des femmes qui sortaient de visionner ce film et elles en étaient enchantées et avaient bien ri. J’ai des places et j’y vais cette semaine, je vais me faire ma propre opinion.
    Par contre le livre 50 nuances de gris je n’ai pas du tout aimé, je n’y ai trouvé aucune passion, j’ai trouvé que c’était mal écrit, plus un manuel érotique qu’un roman.

    • Corinne
      Auteur
      18 juin 2018 / 7 h 23 min

      Je serai ravie d’avoir ton avis, pourquoi pas un billet croisé ? Nous sommes d’accord sur le livre sans aucun intérêt pour moi. Belle journée

  6. Patricia B
    17 juin 2018 / 22 h 01 min

    Je ne vois pas trop le rapport entre ce film, que je n’ai pas vu, et 50 nuances de Grey qui ne parle pas du tout de la sexualité des seniors. J’ai lu le livre par curiosité et il ne m’a pas déplu sans que j’y trouve le côté sulfureux qu’on lui prêtait.
    Quant à la sexualité quand on vieillit, et surtout si on est une femme, c’est pas si évident, notre libido en prend un sacré coup. Pas sûr que ce film y apporte des réponses.

    • Corinne
      Auteur
      18 juin 2018 / 7 h 22 min

      Hello, en fait le livre est un prétexte dans le film pour “reveiller” la libido de ces dames sur un ton humoristique et leur permettre de sortir de leur léthargie sexuelle. Et non ce film ne nous apporte aucune réponse ! Belle journée

  7. janachete
    17 juin 2018 / 21 h 06 min

    PS : Tant pis si j’en choque quelques unes mais moi j’ai adoré 50 nuances de Grey de A à Z car stimulant au début et tellement romantique à la fin .
    A l’eau de rose . Mais qui n’aimerait pas rencontrer cet homme parfait qui n’existe que dans un roman ? Et bien moi oui à 100 % !!!

    • Corinne
      Auteur
      18 juin 2018 / 7 h 19 min

      Je ne peux te repondre car je n’ai lu que le quart du livre …Et rien de choquant chacun est libre de ses choix et heureusement que nous ne sommes pas tous fait dans le même moule ! bises

    • lolitaa
      18 juin 2018 / 20 h 05 min

      Oui 50 nuances de Grey est vraiment un livre à l’eau de rose parce que le monde SM est tout à fait différent. C’est juste agréable à lire et un dominateur comme ce Christian est loin d’être parfait, du moins pas dans le sens où on veut bien nous le faire croire.

  8. janachete
    17 juin 2018 / 21 h 02 min

    Je ne serai pas aussi dure avec les actrices que toi mais ce scénario ne m’a pas fait rire ni émue. C’est très caricatural et ne retrace en rien la réalité.
    Je parlerai plutôt des femmes de cet âge en quête d’amour et bien si c’était si facile ca se saurait.
    Quand à la sexualité chacune à tout âge de la vie la ressent et la vit à sa manière. Chaque cas est particulier .
    Bref un film sans grand intérêt pour moi . J’ai traîné JP aussi samedi.
    Il n’a pas aimé du tout il l’a trouvé pitoyable Ah, ah !
    Bon ce n’est pas un bon exemple non plus .
    Belle soirée copine !

    • Corinne
      Auteur
      18 juin 2018 / 7 h 19 min

      Hello, bon je vois que JP est du même avis que moi, quand à Chéri il s’est endormi !!!! Belle journée

  9. 17 juin 2018 / 19 h 06 min

    Et bien moi j’ai adoré ! Et j’ai beaucoup ri ! Certes Jane Fonda et Mary Steenburgeen ont un peu abusé de la chirurgie mais j’ai l’impression que c’est monnaie courante aux USA ! Je ne trouve pas que DK en ait abusée et je l’ai bcp aimée dans ce rôle ! Ce film montre combien nos enfants nous classent chez les vieux et permet de montrer qu’on peut être amoureux à tout âge et même continuer à faire l’amour passe la quarantaine ! Tout cela en présentant tous les types de femmes ( nympho, veuve, célibataire divorcée, en couple ) avec le même constat qu’elles cherchent toutes une jolie relation amoureuse ! Je vais emmener maman et j’ai hâte de connaître son ressenti ! C’est bien qu’on ne voit pas les choses de la même façon, c’est ce qui fait là diversité et permet la discussion ! Bizzz et bonne fin de journée

    • Corinne
      Auteur
      17 juin 2018 / 20 h 49 min

      Hello Pimprenelle, heureusement que nous ne sommes pas tous du même avis, cela serait trop lisse ! Mais j’insiste dans mon raisonnement il y a des façons plus intelligentes de présenter l’amour à n’importe quel âge et j’en ai marre que l’on nous mette dans des cases ! Bonne soirée ma jolie

  10. 17 juin 2018 / 18 h 58 min

    Ben moi j’ai détesté le bouquin 50 nuances… mais le film m’a amusé mais je savais à quoi m’attendre après c’est un peu lourd par moment mais c’est un film américain leur humour est toujours un peu lourd, j’ai remarqué qu’Andy Garcia était toujours aussi charmant, c’était mon acteur chouchou lol
    C’est un film pour se détendre il faut le prendre comme ça!
    Mon prochain film sera le Cercle littéraire de Guernesey j’avais adoré le bouquin!
    Bonne soirée

    • Corinne
      Auteur
      17 juin 2018 / 20 h 52 min

      Comme quoi nous n’avons pas toutes le même ressenti et c’est très bien ! Heureusement il en faut pour tous les goûts ! Bonne fin de dimanche

  11. Chocolasco
    17 juin 2018 / 17 h 28 min

    Les comédies américaines sont rarement drôles mais frisent le ridicule, du coup, je ne sais pas de quel côté le réalisateur a souhaité se positionner 😉
    Pour parler de la sexualité et pas seulement celle des seniors, il faut du respect et même une dose de pudeur pour éviter de tomber dans le côté lubrique
    Donc, c est un sujet de documentaire davantage que celui d un film.
    Après on en prend, on en laisse comme dans tout, l unanimité est rarement au rendez-vous.
    Je n irai de toute façon pas voir ce film et me voilà rassurée: je ne perds pas grand chose 😊
    Merci et belle semaine Chantal

    • Corinne
      Auteur
      17 juin 2018 / 17 h 39 min

      Bonjour Chantal, effectivement il faut du respect, de la tendresse et de la pudeur pour aborder la sexualité à n’importe quel âge. Ce qui me choque c’est le coté “sexualité senior” pour faire du marketing, et tomber dans le mauvais goût. Belle semaine également

  12. sylvie
    17 juin 2018 / 15 h 55 min

    Pourquoi se justifier dans l’amour ? Pourquoi la sexualité devrait s’arrêter à 40 ans voir 50 ans après retraite.
    Curieux ces questions. Notre corps est le seul à savoir de quoi il a besoin et quand il en a besoin. Une femme à 2O, 30 ou 40 ans éprouve différemment le besoin d’aimer et d’être aimer. Et suivant les sentiments on aborde sa sexualité, arrêtons de trop stigmatiser la femme par rapport à son âge !
    dans notre société tout est ainsi, le job après 50 ans dehors…. l’amour après 50 ans plus de coup de foudre pour les femmes, plus de besoin, plus d’envie Non juste le feuilleton télé la marche à pied et hop dodo
    A R R E T O N S on est une personne avec une identité, personne ne se ressemble, donc la généralité est vraiment ennuyeuse. Merci de votre avis sur ce film, et s il résume encore le fait qu après 50 ou 60 ans notre rôle est mamie (ce n’est pas péjoratif attention pas de cri !) laissez nous vivre chacune en harmonie avec notre confiance, notre ressenti et être heureuse n’est pas réservé juste pour un temps.
    L’amour, les relations, l’intimité, le besoin d’aimer de se faire aimer nous appartient et voilà revendiquons notre âge nos expériences. Arrêtons de dire “pas bien” “bien” “oui” ou “mais non” “Oh” “Ah”
    Pourquoi trouver archaïque la sexualité après 50 ou 60 ans pour une femme, alors que pour un homme elle serait plutôt mis en évidence et lui donnerait un charme fou.
    Voilà je suis du même avis que vous Corinne. Un vrai film sur nos envies d’Amour ne doit pas être un divertissement ridicule et plat.

    • Corinne
      Auteur
      17 juin 2018 / 17 h 31 min

      Bonjour Sylvie et merci pour ce commentaire que j’aurai pu écrire ! Oui on peut être mamie (et je rêve tellement de l’être) et avoir envie d’aimer et d’être aimée. Que l’on nous laisse vivre en arrêtant de nous mettre dans des cases – les jeunes- les vieux- les blancs- les noirs- les petits- les gros- nous sommes tous des êtres humains avec tous nos défauts , nos qualités et nos envies ! Belle journée

  13. 17 juin 2018 / 15 h 17 min

    ravie d’avoir ton votre ressenti, j’irai voir ce film car j’aimerais me faire mon propre avis. Je suis sure de sourire mais évidemment cela n’apportera pas un débat sur les sexualités des seniors qui aurait bien besoin d’un vrai sujet tellement il peut être tabou. Par contre tout ce qui fait partie de l’avancée de l’âge m’intéresse car au moins on en parle. Peu importe que nos chères actrices soient botoxées ou liftées elles font ce qu’elles veulent et nous donnent l’envie ou pas de faire comme elles pour moi c’est non mais peu importe chacun fait ce qu’il veut. Je pense que ce film aurait pu être plus crédible mais il fait à mon avis partie des comédies burlesques. Par contre je n’ai pas aime le livre , comme le dit une de tes amies me faire fouetter pour le plaisir n’a jamais ete mon fantasme et aux fantasmes je pprefere la réalité ? C’est si beau l’amour et le plaisir réellement et à tout âge bisous les filles ce n’est que mon avis merci Corinne pour ce bel article

    • Corinne
      Auteur
      17 juin 2018 / 17 h 36 min

      Coucou Nicole, tu iras le voir et nous en parlerons. J’ai trouvé le film pathétique mais les actrices auraient dû refuser d’y participer, maintenant elles ont tellement peu de rôles , malgré leur immense talent qu’elles acceptent n’importe quoi. Jane Fonda, Diane Keaton et Candice Bergen ont joué dans des chefs d’oeuvres, je trouve dommage qu’elles se fourvoient dans ce genre de comédie qui ne fait même pas rire. Bon dimanche

  14. 17 juin 2018 / 13 h 27 min

    Bonjour Corinne. Bon, voilà qui est clair et très bien analysé. Je n’ai pas lu “50 nuances…” J’ai vu d’un œil distrait le film 1 à la tv et je me suis demandée pourquoi ça avait suscité autant de remous… Quant au “Book Club”, j’ai voulu voir la bande annonce, et ça m’a fait augurer d’une petite déception Je suis allée voir le film en sachant que ce serait une comédie un peu lourd-dingue et je ne me suis pas trompée… Film prétexte seulement à réunir des actrices chouchoutes et acteurs agréables ayant mûri comme tout un chacun. C’est couru d’avance, on sait quand on va rire (ou sourire, ou pas…) Le film “Tout peut arriver” était un peu plus sensible… Pour moi: film qui se laisse voir pour ce qu’il est et qu’on peut attendre de voir à la tv. Bon dimanche ! 🙋🏼

    • Corinne
      Auteur
      17 juin 2018 / 14 h 03 min

      Hello Elisabeth, j’ai commencé les 5o nuances sans pouvoir le terminer tellement je l’ai trouvé insipide ! Et puis me faire fouetter n’a jamais été ma tasse de thé !!!! Quand au film inutile de dépenser des sous pour le voir ! Belle journée

  15. Kathy19
    17 juin 2018 / 13 h 02 min

    Pas glorieux en effet ce manque de naturel chez ces actrices botoxées … trop triste et pitoyable. Je l’ai vu ce film et j’avoue que ce n’est pas une jolie image de cette génération. Ou est la tendresse, la douceur et la subtilité de nos belles relations ? Le sexe ramené au sexe uniquement est juste ridicule dans ce film.
    J’ai en effet vu “tout peut arriver” qui était magnifique. Rien voir avec ces situations un peu folledingues, caricaturées et peu crédibles.
    Quant aux “nuances” je vous rejoins toutes… J’ai trouvé cela d’un ennui… Et bien c’est plutôt rassurant. Pas besoin de littérature érotique pour vivre une jolie vie intime avec un homme qui nous aime telles que nous sommes sans avoir dû passer par la case chirurgie ? Elle est pas belle la vie ?

    • Corinne
      Auteur
      17 juin 2018 / 14 h 05 min

      Bonjour Kathy nous sommes sur la même longueur d’ondes concernant ce film. Et j’ai l’espoir que les relations même à 50 ans et plus sont plus belles que cette caricature. Effectivement quand on a la chance d’être aimées, pour ce que nous sommes et pas pour ce que nous avons envie de montrer c’est une belle victoire sur le temps qui passe.Belle journée

  16. Sandrine
    17 juin 2018 / 12 h 44 min

    Coucou Corinne ha mince alors ! Moi qui pensait que c’était sympa surtout que j’adore ces actrices ! Par contre trop de lifting tue le lifting … c’est tout sauf naturel ! C’est bien dommage que ce film soit raté car ce sujet était très intéressant …la sexualité des seniors ne doit pas être synonyme de niaiserie c certain … je le regarderai quand il passera à la télé. Bon dimanche 😁💋💋

    • Corinne
      Auteur
      17 juin 2018 / 14 h 06 min

      Hello, effectivement la sexualité des seniors mérite mieux que cette histoire ! Tu as raison ne dépense pas 9 euros pour le voir au cinéma ! BIses

  17. 17 juin 2018 / 12 h 15 min

    Bon, là les choses sont claires! 🙂

    • Corinne
      Auteur
      17 juin 2018 / 14 h 07 min

      Oui ! je suis assez affirmative dans mes choix ! Et pourtant ces actrices ont fait tellement de belles choses ! C’est dommage . Belle journée

  18. Schmidt Catherine
    17 juin 2018 / 12 h 12 min

    Déjà ce bouquin , les fameuses “nuances”….je ne suis pas parvenue à finir le premier tome, tant je l’ai trouvé ennuyeux ! Alors ce film ne risquait pas de m’attirer, encore moins après vous avoir lue.
    Je ne comprends pas ce que des actrices talentueuses vont faire dans ce genre de clichés certainement même pas drôles, ou alors c’est simplement alimentaire…

    Voir et sentir son corps changer, surfer sur les tempêtes hormonales, passer les caps parfois périlleux des “crises” quarantaine-cinquantaine- soixantaine, etc pour soi-même et son compagnon si on a la chance d’en avoir un, rester féminine même quand les douleurs articulaires vous plient en deux…. Bref, suivre son chemin de vie (sexuelle aussi) c’est toute une aventure pleine de surprises bonnes et mauvaises, alors les poncifs sur ces sujets….

    Merci d’avoir remis “l’église au milieu du village” et excellent dimanche à toutes

  19. 17 juin 2018 / 11 h 58 min

    Gloups ! Surprise de ton ressenti alors que je n entend que du bien. Pas encore vu et du coup suis réticente à y aller.
    Car je te rejoins à 200% qd tu parles de la sexualités des seniors.
    Que je suis ravie de voir que je ne suis pas la seule à ne pas avoir aimé du tout “50 nuances de machin ! ”
    J ai tenté le livre que j’ai vite abandonné et pas vu bien sur le film.
    Bref, j avais prévu de le voir à Toulouse semaine prochaine avec ma belle sœur… À suivre.
    Bises et très bon dimanche Corinne. LN

    • Corinne
      Auteur
      17 juin 2018 / 14 h 14 min

      Coucou Helène, tu me donneras ton ressenti ! Ce sera intéressant de confronter nos points de vue ! Belle journée

  20. Martine L
    17 juin 2018 / 11 h 53 min

    Tu me fais rire un dimanche matin morose !!! Merci Corinne pour cet article qui remet les pendules à l’heure concernant ce film que tout le monde encense partout ! C’est un sujet délicat que tu abordes comme toujours avec beaucoup d’humour. Je n’ose pas te parler de ma sexualité sur ce commentaire, mais j’adorerai en discuter avec toi en privé ! Quand aux liftings de ces dames c’est pathétique !

    • Corinne
      Auteur
      17 juin 2018 / 14 h 15 min

      Ravie de t’avoir fait rire Martine ! et à ta disposition pour une discussion mais je ne suis pas une spécialiste ! Bon dimanche

Envie de commenter ? N'hésitez pas , vos commentaires sont un plaisir et vous aurez une réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.