LE CERCLE LITTERAIRE DES AMATEURS D’EPLUCHURES DE PATATES

LE CERCLE LITTERAIRE DES AMATEURS D’EPLUCHURES DE PATATES

Le blog d'une provinciale4° de couverture :

Janvier 1946. Londres se relève douloureusement des drames de la Seconde Guerre mondiale et Juliet, jeune écrivaine anglaise, est à la recherche du sujet de son prochain roman. Comment pourrait-elle imaginer que la lettre d’un inconnu, un natif de l’île de Guernesey, va le lui fournir ? Au fil de ses échanges avec son nouveau correspondant, Juliet pénètre son monde et celui de ses amis – un monde insoupçonné, délicieusement excentrique. Celui d’un club de lecture créé pendant la guerre pour échapper aux foudres d’une patrouille allemande un soir où, bravant le couvre-feu, ses membres venaient de déguster un cochon grillé (et une tourte aux épluchures de patates…) délices bien évidemment strictement prohibés par l’occupant. Jamais à court d’imagination, le Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates déborde de charme, de drôlerie, de tendresse, d’humanité Juliet est conquise. Peu à peu, elle élargit sa correspondance avec plusieurs membres du Cercle et même d’autres habitants de Guernesey , découvrant l’histoire de l’île, les goûts (littéraires et autres) de chacun, l’impact de l’Occupation allemande sur leurs vies… Jusqu’au jour où elle comprend qu’elle tient avec le Cercle le sujet de son prochain roman. Alors elle répond à l’invitation chaleureuse de ses nouveaux amis et se rend à Guernesey. Ce qu’elle va trouver là-bas changera sa vie à jamais.

Ce livre est un petit bijou de tendresse et d’humour. Un peu difficile d’accès au début mais dès le second chapitre on ne peut plus s’en défaire.

Si vous appréciez l’humour anglais et l’extravagance vous aimerez ce roman, qui tire son originalité de la relation épistolaire entre les protagonistes.

C’est le titre pour le moins original qui m’a interpellé,  puis le  livre m’a été conseillé (comme souvent) par mon libraire préféré, et je l’ai littéralement dévoré d’une traite. Je vous le conseille donc vivement, vous ne le regretterez pas.

Le roman va être adapté au cinéma avec Kate Winslet dans le rôle titre. J’espère retrouver la magie de l’écrit, car je suis souvent déçue par les adaptations cinématographiques des livres.

Suivre:

5 Commentaires

  1. 12 février 2013 / 14 h 17 min

    je viens de lire ton article tu as tres bien résumé l’ambiance du livre. Je n’avais pas pensé à Victor Hugo en le lisant mais tu as raison.

  2. 12 février 2013 / 8 h 55 min

    Bonjour Corinne, j’avais écrit tout le bien que je pensais de ce roman le 01/07/09 https://dasola.canalblog.com/archives/2009/07/01/14111609.html Cela m’avait donné envie d’aller visiter Guernesey (je ne l’ai pas encore fait). En revanche, il faut noter que les deux dames écrivains n’ont pas évoqué une seule fois la maison où vécu Victor Hugo et sa famille: Hauteville House. Bonne journée.

  3. Laurence (Lolotte)
    11 février 2013 / 14 h 57 min

    Lu quand il est sorti, j’ai adoré !!!

  4. Laurence (Lolotte)
    11 février 2013 / 9 h 18 min

    J’ai lu ce livre à sa sortie, j’ai beaucoup aimé, un peu comme un bonbon que l’on laisse fondre doucement !

Envie de commenter ? N'hésitez pas , vos commentaires sont un plaisir et vous aurez une réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.