Le féminisme revisité!

Le féminisme revisité!

 

Osez être imparfaites ! 

Choississez tout

 

 

4° de couverture :

Je me souviens de l’ironie avec laquelle on répétait dans ma famille qu’enfant, je « voulais tout ». Pauvre naïve : naïve d’en avoir envie, naïve de croire que c’était possible et naïve de le dire. Naïve, je le suis restée et le revendique : have it all, vivre pleinement sa vie, ne pas renoncer avant d’avoir essayé, je voudrais que cela soit possible pour toutes les femmes. J’ai beaucoup reçu, beaucoup combattu et beaucoup obtenu. J’ai aussi connu dans de nombreux pays, d’innombrables destins de femmes qui m’ont fait réfléchir. J’ai vu dans leurs vies des reflets de la mienne. Aujourd’hui je voudrais partager ce que j’ai vu et vécu, donner envie à d’autres femmes d’oser, de rêver et de changer le monde ».

Nathalie Loiseau se souvient de la petite fille et de l’adolescente précoce, dont on ne savait pas quoi faire. Elle raconte ce parcours hors norme d’une jeune femme entrée à Sciences-Po presque par hasard et qui s’est pris de passion pour le service public, la diplomatie, y exerçant les plus hautes fonctions dans un monde encore très peu ouvert aux femmes. Un parcours qui l’a conduite à diriger l’ENA aujourd’hui, elle qui n’en est pas issue.

Nathalie Loiseau nous raconte ses combats, ses rencontres, des situations tendres, drôles ou révoltantes. Elle nous livre une leçon de courage et d’optimisme où la « passion », la « curiosité » sont les maîtres-mots. Une histoire qui donne envie de ne renoncer à rien, de vivre pleinement sa vie de femme, de mère, de repenser nos rapports au travail et aux hommes.”

 

Je flânais, comme souvent dans ma librairie préférée lorsque je suis tombée sur ce livre de Nathalie LOISEAU. Je l’ai feuilleté rapidement et j’ai tout de suite eu envie d’en savoir plus.

Ce livre écrit par une femme, directrice de L’ENA, nous réconcilie avec nous même !

Elle se dresse contre les nombreuses prescriptions faites aux femmes : modèle de grâce et de beauté, pros de la maternité, salariées irréprochables…

Une norme véhiculée par les médias, les politiques (laquelle d’entre nous est retournée travailler deux jours après son accouchement ?)

Résultat :“sous le poids des clichés par souci d’excellence elles ne sont pas elles-mêmes elles ne sont pas libres” s’alarme- t- elle 

“Mais elles  risquent quoi au fond ? une bosse, une  remarque ,un mauvais point un échec ?”

Rien de grave assure la diplomate qui souhaite que les femmes de tous âges confondus osent prendre des risques.

Son livre est un appel à un féminisme nouveau, elle nous incite à osez, à ne pas renoncer sans avoir essayé ! A faire ce que bon nous semble quitte à faire des erreurs et à nous tromper !

Elle nous aide à comprendre que  nous avons le droit de ne pas être tout le temps”au taquet”, de ne pas exceller dans tout.

Nous avons le droit d’être failles, , de ne pas partir la dernière du bureau, de laisser brûler un repas ! De traîner dans un vieux jogging infâme un dimanche pluvieux ! D’avoir le droit de ne pas toujours nous occuper de nos enfants, elle le démontre avec humour quand elle explique à ses 4 garçons :  ” Si je ne suis pas toujours avec vous c’est pour vous éviter plus tard des années de thérapie!”

Que cherchons nous à démontrer en voulant toujours être parfaites ?

Certainement des siècles de machisme qui nous poussent à prouver que nous avons le droit d’exister ?

A travers ce livre elle souhaite offrir un modèle plus réaliste et déculpabiliser la gent féminine. Démontrer qu’il n’’est pas toujours facile de concilier vie privée et vie professionnelle. Elle nous réconcilie avec nous même, elle met le doigt sur nos doutes et nos peurs avec humour et bienveillance.

Un livre qui fait du bien car elle nous prouve que certes, l’échec n’est pas agréable mais il est nécessaire car formateur et enrichissant.

Enfin une femme qui parle aux femmes sans leur imposer normes et contraintes.

Un livre qui met du baume sur  nos fêlures,  nos bleus à l’âme , nos moments de doute et de solitude.

A consommer sans modération !

Suivre:

9 Commentaires

  1. 3 novembre 2014 / 23 h 45 min

    J’ai beaucoup aimé ce livre, surtout parce qu’il montre un très beau parcours. Il se trouve que j’ai croisé Nathalie Loiseau quand elle était étudiante, un étrange mélange de jeune fille bien rangée, d’hyper perfectionniste et de grande volonté.

    Son livre prouve qu’on peut toutes évoluer, se débarrasser peu à peu des contraintes que la société nous impose, mais… on peut le lire aussi comme une justification.

    J’ai trouvé aussi une ambiguité avec son titre, car justement on ne peut pas tout choisir. C’est en faisant croire aux femmes qu’elles pouvaient tout avoir qu’on les a poussées dans cette spirale perfectionniste.

    En tout cas, globalement, ça fait du bien à lire, et ça pousse à réfléchir !

  2. valerie.radis
    15 octobre 2014 / 0 h 13 min

    Bonsoir Corinne.
    Je ne connais pas cette auteure mais renseignements pris sur le net, effectivement, c’est impressionnant.
    Aux brefs morceaux du livre que tu nous offres, il y a tellement de vérités, que cela fait peur. Comment as-t-on pu en arriver à ce paradoxe, révoquer sa féminité au nom de la super-women. Et ce qui me fait hurler, cette folle de ministre qui a repris son travail deux jours après son accouchement, preuve du triste constat qu’évoque cette auteure. Pourtant, on ne nous demandes pas d’aller outre de nos compétences mais petit à petit au nom du féminisme, la Femme a perdu sa féminité et celles qui veulent rester comme elles sont, sont vu du mauvais œil. J’ai un exemple personnel, quand je débauchais tous les jours pile à l’heure pour récupérer mon gamin à la garderie scolaire, je me suis faîtes beaucoup d’ennemIES, traiter de tire aux flancs laissant le travail aux autres. …et je passe la suite, ce qui m’as valu beaucoup de déboires avec ma supérieure et oui une femme. Triste constat! Merci Corinne, tu me fais découvrir une auteure et un livre que beaucoup de femmes et d’hommes devraient lire.
    Merci aussi pour ton blog tellement intéressant, une pépite dans la blogsphère.
    (Je suis toujours sans note animal dans ma garde-robe, LOL)
    À très bientôt.

    • 15 octobre 2014 / 0 h 15 min

      Je pense que toutes les femmes devraient lire ce livre ! Pour ce qui concerne ta note “animal” dans ta garde robe j’ai répondu à ton commentaire !

  3. mireille
    14 octobre 2014 / 16 h 24 min

    oui je vais le lire !

  4. 14 octobre 2014 / 14 h 33 min

    Un livre très certainement intéressant – écrit par une super-woman qui a réussi une parcours hors norme ! Peut-être à l’intérieur peut-on trouver une faille ? Alors ce sera un livre à offrir à nos filles et autres jeunes femmes pour leur éviter à se casser la figure en voulant être la femme parfaite !

    • 14 octobre 2014 / 19 h 05 min

      C’est vrai que sa bio est impressionnante mais c’est une femme d’exception !

  5. Sylvie
    14 octobre 2014 / 9 h 29 min

    Quel beau texte ! tu m’as donnée d’une part envie de lire le bouquin et d’autre part de me déculpabiliser pour certaines choses ! Je persiste et je signe ce blog est précieux !

    • 14 octobre 2014 / 19 h 05 min

      Effectivement ce bouquin remet quelques pendules à l’heure et nous montre que l’on a le droit de se tromper !

Envie de commenter ? N'hésitez pas , vos commentaires sont un plaisir et vous aurez une réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.