Lire pour éviter le pire.

Lire pour éviter le pire.

Je suis toujours étonnée d’entendre des jeunes me dirent qu’ils n’aiment pas lire. C’est vrai qu’ internet, les tablettes, les Smartphones et les nouveaux moyens de communication, permettent plus facilement de s’évader que de prendre un bouquin.

Pourtant quel plaisir de se plonger dans une œuvre, de s’immerger dans la vie des personnages, d’imaginer leurs visages, de s’imprégner de l’ambiance d’un roman.

C’est peut être dû à mon grand âge mais j’ai toujours privilégié un livre à une émission de télévision ou à un « chat » sur instagram !

Bon je ne vais pas vous la jouer ancien combattant et c’était mieux avant ! Mais je pense vraiment que la lecture peut, outre apporter du bonheur, mais surtout une ouverture d’esprit, un sens critique et un regard différent sur la vie.

La littérature de nos années lycée nous a souvent ennuyés pourtant si l’on se réfère à ces classiques merveilleux, force est de constater que ce sont ces livres qui nous ont portés et qui ont façonnés nos personnalités.

Je suis une inconditionnelle de romans policiers, mais je crois que si j’aime cette littérature moderne c’est parce que j’ai été nourrie par Balzac, Zola, Gide, Flaubert, Dumas,Proust, Céline, Voltaire, Molière et Racine.

J’ai toujours consommé des livres et j’ai très tôt proposé des ouvrages à mes filles. Bien sur elles avaient des jouets mais toujours accompagnés d’un livre.

Aimer lire est un privilège, un luxe accessible à tous. Entrer dans une bibliothèque est facile et à la portée de toutes les bourses.

Outre le savoir, lire apporte la sérénité, le calme, la détente, le plaisir. Et surtout permet d’aiguiser notre esprit critique pour éviter de devenir des moutons de panurge. Ce n’est pas pour rien que certains régimes totalitaires organisent encore des autodafés de livres !

A l’heure où la télé réalité, et les réflexions débiles des candidats dominent nos enfants, je crois qu’il est indispensable de remettre les livres à l’honneur.

Au moment où un auteur écrit son livre et quand le lecteur se  l’approprie , ils sont libres de leurs choix. Internet et les nouveaux médias ne sont pas en mesure de nous offrir cette espace de liberté car il y a un danger de manipulation et c’est en fait une pseudo-liberté que ces vecteurs nous vendent.

Alors que le livre nous donne un espace d’autonomie que personne ne peut nous enlever. C’est pourquoi je pense que la valeur d’un livre est encore plus importante aujourd’hui dans une époque de  communication de masse.

Et surtout privilégier nos libraires qui luttent au quotidien pour rester en vie face aux monstres des boutiques en ligne. Il reste environ 450 librairies indépendantes en France ! Certes c’est facile de commander un livre en ligne mais la finalité est différente. Entrer dans une librairie, pour moi, c’est déjà la moitié du plaisir de l’achat du bouquin. Sentir l’odeur des livres, pouvoir les toucher, les feuilleter. Savoir que je peux demander un avis, toujours pertinent à mon libraire fait partie de mes petits plaisirs de shopping. Et je profite de ce billet pour mettre à l’honneur mon lieu de référence à Montpellier, La Librairie SAURAMPS, un espace incroyable pour les amoureux des livres.

Un film, une émission de télévision, une publication sur Facebook sont éphémères. Un livre sera toujours présent et vous pourrez le lire, le relire, et vous en imprégner indéfiniment.

Dans cette époque trouble que nous traversons les livres sont, à mon sens, un bien précieux que nous nous devons de promouvoir.

 

Lire pour éviter le pire, la provinciale LIRE 2

 

Qu’en pensez-vous ? 

(Photo de couverture Gentside découverte )

Suivre:

30 Commentaires

  1. 15 février 2017 / 22 h 38 min

    J’adore la lecture et mes deux enfants aussi, je pense que cela aide beaucoup quand les enfants voient leurs parents lire et surtout quand les parents arrivent intéresser les enfants.

  2. 17 mai 2015 / 0 h 48 min

    un bon livre, un thé, sur le canapé, dans la chambre, dans le jardin…. un vrai bonheur… J’ai petits enfants, les petits adorent les livres.;. pour la plus grande âgée de 10 ans, c est un peu plus difficile, auriez vous des idées de lecture pour les pré-ados. Merci de tes conseils…

  3. Edwige
    28 avril 2015 / 20 h 54 min

    Pour nous, c’est surtout en vacances même à l’étranger. Une journée bien occupée se finit toujours par un bon livre et les valises sont lourdes pour chacun…
    Mes filles de 20 et 22 ans n’aimaient pas lire et elles n’envisagent pas de partir en vacances sans livres et ce sont des cadeaux qu’elles aiment recevoir à Noël et pour leur anniversaire et elles les gardent pour les vacances… Donc il ne faut pas désespérer sinles ados abandonnent la lecture…

  4. ninaio
    28 avril 2015 / 11 h 13 min

    Juste un rêve : un magnifique arbre, une vue à couper le souffle , un transat et un bon livre…

    • 28 avril 2015 / 11 h 32 min

      Pour moi , un jardin, un transat ou la plage et le bruit des vagues et un livre ! Un beau rêve !

  5. le pire pour éviter de lire ....
    27 avril 2015 / 21 h 28 min

    Donc la question célèbre est : quel livre emporteriez-vous sur une île déserte; Un seul….

  6. 27 avril 2015 / 20 h 10 min

    Ca oui, je suis comme toi, j’adore lire depuis toujours, des romans, des autobiographies, les beaux livres sur la déco, mais aussi des revues, des magazines… Par contre j’ai pas trop aimé les classiques…

    • 28 avril 2015 / 11 h 31 min

      Pour ce qui concerne les classiques j’avais laissé tomber après mes études, mais depuis quelque temps je prends beaucoup de plaisir à m’y replonger.

  7. puce
    27 avril 2015 / 17 h 54 min

    la lecture, un grand plaisir tout simplement.

  8. chocolasco
    27 avril 2015 / 9 h 09 min

    Bonjjour Corinne! Merci pour ce bel article que j’ai eu plaisir à lire! Est-ce que la lecture est – davantage féminin que masculin?- Je dirais que oui, avec mes trois garçons et malgré ma passion pour la lecture, je faisais comme vous: le cadeau était toujours accompagné d’un livre et je continue ainsi avec mes petits-fils, hélas, aucun de mes trois fils n’aime lire… la lecture pour eux, est fastidieuse, perte de temps et leur rappelle leurs années d’études, ils ne lisent que les modes d’emploi,(lol) seule façon de faire fonctionner tel ou tel appareil, alors, que moi, les modes d’emploi, je zappe… je déteste, cette façon très technique de voir les choses…d’où mon questionnement: la lecture, davantage pour les filles que pour les garçons?
    Envie d’une idée de lecture? “et puis Paulette”, de Barbara Constantine, un récit que j’ai adoré: et si la colocation intergénérationnelle était le remède à la solitude? Du bonheur de la première à la dernière page… belle journée à toutes. chantal

    • 28 avril 2015 / 11 h 30 min

      Merci pour l’idée du livre. Par contre pour les garçons je ne peux pas répondre ! J’ai deux filles qui ont toujours aimé lire, vos garçons ont certainement d’autres passions mais rien n’est perdu pour les petits enfants !

  9. Cristina
    26 avril 2015 / 21 h 54 min

    Oh oui gardons ce plaisir de nous évader par les livres. Comme toi, j’ai choisi de conserver ma petite librairie près de chez moi plutôt que commander par internet.
    Je viens de lire 2 livres que je conseille : “un tout petit rien” de Camille Anseaume
    Et “pardonnable impardonnable” de Valérie Tong Cuong.
    Amicalement

    • 28 avril 2015 / 11 h 29 min

      Merci pour ces idées de lecture, je les note précieusement.

  10. Cathy
    26 avril 2015 / 13 h 32 min

    Un grand bonheur, un grand moment d’évasion et le plaisir de “toucher” un livre, de le sentir, de le feuilleter … Pas possible de vivre sans cela. tout à fait d’accord avec toi.

  11. Bernieshoot
    26 avril 2015 / 12 h 41 min

    Tu connais ma passion pour les livres alors on article me ravit ! merci Corinne

  12. France
    26 avril 2015 / 12 h 00 min

    Tout à fait d’accord , j’adore lire , je lis beaucoup . Mes enfants ne lisent pas mais je ne désespère pas . Ils y viendront un jour .

    • 28 avril 2015 / 11 h 27 min

      Ils y viendront c’est sur il suffit de leur donner envie de se pencher sur des livres adaptés, des Bd par exemple, pourquoi pas ?

  13. natpiment
    26 avril 2015 / 11 h 29 min

    Nous avons un “vilain” rituel chez nous …..lorsque nous allons au cinéma du centre ville ( nous habitons la campagne, à 15km de la ville , de vraies campagnardes ;-), nous faisons toujours un saut à la librairie d’occasion en face . Un vrai bijou cette petite librairie ! Et mes trois filles repartent avec un ou deux livres qui leur plaisent (je jette un oeil quand même , et j’oriente aussi certains choix, hé oh !!!)….Et puis, on s’organise des rituels lectures quand nous avons des temps morts , par ex quand on attend au resto, quand il fait beau dans le jardin, avant qu’elles ne se couchent …..je leur lis un ou deux chapîtres…..ça donne vraiment envie de lire tout ces petits gestes …..Maintenant, elles “reclament ” le moment lecture et d’aller à la librairie quand nous allons en ville ….

    • 28 avril 2015 / 11 h 26 min

      Je trouve ce “vilain” rituel très beau et vos enfants ont beaucoup de chance , bravo

  14. 26 avril 2015 / 10 h 56 min

    Un beau post, qui remet les livres à leur place d’honneur qu’ils méritent tellement ! Nous pensons, que c’est aussi aux parents de mettre l’accent sur les livres chez eux, de donner l’exemple à leurs enfants, de les inciter à la lecteur dès le plus jeune âge. Il ne faut pas interdire les nouveaux médias (il est interdit d’interdire comme nous avons dit sur notre dernier post…), mais les deux peuvent aller très bien ensemble. Et nous, les grand-parents, nous aussi à notre tour nous pouvons contribuer à cet éveil, un livre permet de parler de tout, aussi de tous les tourments du monde actuel !
    Bon dimanche

    • 28 avril 2015 / 11 h 25 min

      Vous avez raison, il ne faut surtout pas interdire les nouveaux médias, mais il faut les compléter par des livres qui développent notre sens critique. Et puis un livre demande de prendre du temps, ce qui nous manque de plus en plus !

  15. 26 avril 2015 / 10 h 31 min

    Comme je t’approuve ! Je comprends tellement ce dont tu parles: le plaisir de se plonger dans un bon roman d’en retrouver les personnages, de vivre leurs émotions et s’imaginer quelles seraient nos réactions si on était à leur place..les librairies (et même certains salons de lecture de médiathèques) sont des lieux magiques et apaisants…dommage que ce plaisir soit de moins en moins partagé par les jeunes (ados et même adultes)… Bon week end!

    • 28 avril 2015 / 11 h 23 min

      Effectivement que ce soit en bibliothèque ou en librairie, toucher et lire des libres est toujours un plaisir

  16. Paule
    26 avril 2015 / 10 h 08 min

    Quel bel hommage aux livres ! Tu as parfaitement raison la lecture permet d’aiguiser notre sens critique. Très bel article ! Bravo

Envie de commenter ? N'hésitez pas , vos commentaires sont un plaisir et vous aurez une réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.