Ma vie, mon sac à main !

Ma vie, mon sac à main !

le-sac-un-petit-monde-d-amour-de-jean-claude-kaufmannMes sacs et moi, c’est une grande histoire d’amour ! J’aime les sacs, de toutes sortes, de toutes formes. Du grand fourre-tout à la pochette en passant par le sac porté main, je les aime tous et je les collectionne.

Pour les fêtes ou les anniversaires, si on me demande ce que je souhaite comme cadeau, je réponds systématiquement un sac ce qui amuse mes proches.

Outre le fait que le sac est un accessoire indispensable pour sublimer une tenue, il détermine la personnalité de chaque femme.

Le sociologue Jean-Claude Kaufmann s’est penché très sérieusement sur la question  et il décrypte la relation des femmes avec leurs sacs à main dans son livre : «  Le Sac : Un petit monde d’amour. » « Aujourd’hui, le sac et son contenu en disent bien plus long sur la personne qu’aucun autre accessoire. Il y a un investissement personnel et symbolique très fort. Le sac est à la fois une extension et une expression de soi. D’où l’état de choc en cas de vol. »

J’entends régulièrement mes proches me demander : « mais que transportes-tu dans ton sac ? ». Je transporte ma vie, cela s’appelle le syndrome de la tortue ! Le matin, je quitte mon domicile avec mon sac bien rempli.

  • Au cas où je serai kidnappée ce soir, j’ai une paire de collants de rechange, du déodorant, une pochette brosse à dents dentifrice et une brosse à cheveux.
  • Au cas où mon supermarché préféré serait en grève, j’ai des barres de céréales et une bouteille d’eau.
  • Au cas où je m’effondrerais en larmes au bureau, j’ai une trousse de maquillage complète pour me refaire une beauté.
  • Au cas où toutes les pharmacies décidaient de fermer leurs portes, j’ai une trousse d’urgence.
  • Au cas où je passerais la nuit dans un Tram en panne, j’ai un énorme bouquin à lire…
  • Au cas où ma mémoire flancherait d’un coup, j’ai un agenda XXL où tout est noté.

La liste des «au cas où » peut s’avérer très longue…

Jean-Claude Kaufmann affine : « Les hommes sont d’incorrigibles aventuriers qui n’envisagent jamais les petits incidents que peut réserver l’avenir. En cas de problème, ils peuvent toujours compter sur le sac des dames. Mais celles-ci jouent le jeu, car, porteuses du lien familial, elles renforcent ainsi leur territoire. Le sac est à la fois un instrument de soumission et de domination. »

Donc rassurez-vous si, comme moi, vous êtes accros à vos sacs, ne vous sentez plus seules et assumez ! Votre sac vous ressemble et vous identifie !

Après ces réflexions philosophiques, un peu de futilité avec quelques sacs qui me tentent !

sac de luxeSac plus abordables

 

Et vous, quelle relation entretenez-vous avec votre sac ?

 

 

Cet article est paru en avant première sur le webzine SoBusy Girls

macaron-redactrices-rose-300px

Suivre:

17 Commentaires

  1. 1 juin 2016 / 15 h 44 min

    J’adore ton point de vue, un instrument de soumission et de domination, très bien dit!
    Bravo très jolie article, Bon courage!

  2. Pour aller travailler, j’ai besoin de beaucoup de choses : de mon ordinateur, d’un vêtement chaud, car je rentre tard le soir, d’un petit lunch et de ma trousse de maquillage, car même au travail, il faut savoir rester soignée. C’est pour ça que j’ai besoin d’avoir un gros sac. Pour ma part, j’ai trouvé ma sacoche professionnelle pour femme sur internet. C’est un sac cabas en cuir. J’ai choisi un modèle à teinte noir. En effet, un ton neutre conviendra parfaitement à tous mes styles et à tous mes looks. Mais, je ne vais pas porter le même sac tous les jours. Alors, j’ai préféré avoir deux sacs. L’autre est un sac bandoulière assez large. Même s’il est moins élégant que l’autre, il affiche les mêmes avantages pratiques.

  3. 15 octobre 2014 / 13 h 03 min

    Tellement vraie, et je confirme que les sacs à main ne sont pas que des accessoires de mode.

  4. 19 mai 2014 / 7 h 46 min

    Je n’ai pas de “au cas ou” j’aime les sacs parce que ce sont de beaux objets mais toujours petits et avec l’indispensable (mes clefs par exemple, j’aime rentrer chez moi lol) et mon smartphone évidemment ! Et pas beaucoup plus…

  5. 13 avril 2014 / 21 h 26 min

    J’essaye de ranger mon sac au maximum, séparant les clés du maquillage dans des pochettes, histoire d’avoir moins de chances d’oublier un élément essentiel avant de partir ;-).

    • 14 avril 2014 / 11 h 37 min

      les pochettes sont effectivement tres pratiques pour nos sacs !

  6. todoeslavida
    12 avril 2014 / 0 h 02 min

    bonsoir,

    Mon sac et moi, c’est une petite histoire.
    Alors, qui suis-je?
    C’est le complément de ma tenue et également, je vois en lui le côté pratique dans sa fonction première, amener l’essentiel : papiers identité, portable, chéquier et CB, un rouge à lèvres et un petit bloc note avec son stylo.
    J’adore les sacs que j’achète en fonction de mes tenues et comme j’y mets peu de chose, je ne choisie que des petits sacs.
    J’ai aussi des sacs que je prends uniquement quand nous partons en voyage et à ce moment, mon sac est comme la caverne d’Alibaba aux bonheur des dames.
    Je possède des sacs pour les sorties nocturnes ou diurnes et selon la saison.
    Oui, je l’avoue, je suis une amoureuse des sacs.
    Alors, qui suis-je vraiment?

    Bon week-end Corinne.

  7. 11 avril 2014 / 19 h 17 min

    Je suis une accro totale à cette accessoire…
    Je ne les aime que beaux et souvent chers… ça rime
    D’un autre côté je les garde ……
    Bisous et bon WE

  8. 11 avril 2014 / 18 h 34 min

    sensiblement, le même que toi ^^

  9. 11 avril 2014 / 6 h 38 min

    Ah !!!! les sacs à mains. Ma passion, depuis que je suis toute petite. Les chaussures, les vêtements, je suis “raisonnable”, les sacs à main, impossible de résister:-)

  10. 10 avril 2014 / 23 h 35 min

    Hello Corinne,
    Ton titre résume parfaitement tout ! Je suis comme toi, j’ai toujours un tas de trucs dans mon sac “au cas où”, sait-on jamais ! La réalité c’est que je n’en utilise pratiquement jamais la moitié, mais pile le jour où j’oublie quelque chose (changement de sac), c’est là que j’en aurai besoin !
    J’essaie plus en plus d’alléger mes sacs, surtout quand j’ai mon appareil photo avec moi, mais c’est un défi à chaque fois ! Il faut arbitrer entre le poids et l’utilité de chaque objet, trop dur 😉
    Bisous <3

    • 11 avril 2014 / 7 h 02 min

      Effectivement j’ai omis de parler du changement de sac pour l’assortir avec les tenues ! il m’arrive souvent en faisant un transfert d’oublier l’essentiel! les clés par exemple ou pire mon téléphone portable !

  11. 10 avril 2014 / 22 h 57 min

    Alors parfois, j’avoue, je prend deux sacs quand je vais au boulot : un petit sac en bandoulière et un gros sac pour mettre tout ce qui est vraiment utile dans ma journée, soit 3 kg pour ma survie 😉
    Grosses bises!

  12. 10 avril 2014 / 18 h 50 min

    Nous naviguons entre le pratique et l’irraisonnable total…entre le sac pour le quotidien, avec ce qu’il faut pour la survie, comme vous, et de temps à autre le petit sac pour le soir, mais le reste se trouve dans la voiture, dans un autre sac…

Envie de commenter ? N'hésitez pas , vos commentaires sont un plaisir et vous aurez une réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.