Ma visite à la rédaction de Femme Majuscule.#1

Ma visite à la rédaction de Femme Majuscule.#1

La semaine dernière, J’ai eu la chance d’aller à Paris visiter la rédaction de Femme Majuscule et de m’imprégner des coulisses.

Je vais tout vous raconter en 3 parties.

Mais avant j’ai envie de préciser une chose importante.

Moi qui suis une fervente du magazine, je ne vais pas souvent sur le site puisque la revue est dans ma boite aux lettres. Fatale erreur, car depuis quelques jours, la rédaction a mis en place une rubrique interactive sur son site,  intitulée : PASSONS A L’ACTION.

Passons à l’action est une communauté d’échange et de partage. Il suffit de s’inscrire, (c’est gratuit) et vous pourrez échanger, papoter, donner votre avis, soumettre vos idées à la Team du magazine.

 

Et vous aurez également l’occasion d’échanger avec d’autres femmes ou hommes majuscules, discuter, poster des contenus.

« Ensemble nous serons plus fortes » tel est le crédo du journal, et elles le prouvent avec ce nouvel outil de communication.

Allez faire un tour sur le site, vous verrez c’est très agréable de pouvoir donner son avis, mettre son grain de sel dans une discussion.

Il est temps de changer les mentalités, de nous soutenir entre femmes, et de faire bouger les lignes. Cette rubrique est faite pour vous, donc profitezen et osez vous exprimer.

Pour avoir vu l’envers du décor, je peux vous assurer que Delphine, Murièle, Anne et Nathalie seront ravies de vous répondre et sauront vous écouter.

Je reviens donc à mes 3 parties.

J’ai visité la rédaction, mais j’ai également assisté au shooting de deux rubriques mode.

Pour des raisons évidentes de confidentialité je ne vous parlerai pas tout de suite des shootings mode. Le journal sort le 20 novembre et je ne peux vous montrer les photos en avant première. Ce ne serait pas correct pour tout le travail fourni.

En attendant je vais tout vous dire sur le travail énorme qui se fait en amont d’un magazine. Et pour ne pas vous saouler et être trop longue j’ai divisé mon billet en deux. Un ce matin, l’autre en fin de semaine.

Pendant que vous êtes tranquillement lovés dans votre canapé avec un thé et votre magazine préféré, avez-vous pensé à l’envers du décor ? Pour ma part, je n’avais pas du tout imaginé un tel boulot.

Ce que je ne savais pas c’est que Femme Majuscule,  ce sont en tout 5 personnes. 4 femmes et un homme qui portent le magazine à bout de bras. Ils sont indépendants et n’ont aucune grande société de presse derrière eux.

Ils bossent tous comme des fous, et il arrive que les bureaux soient encore allumés à 22 heures pour boucler un article.

Murièle Roos,directrice de la rédaction,  lutte pour « redonner une visibilité aux femmes qui ne se reconnaissent ni dans les codes du jeunisme, ni dans ceux du troisième âge ». Toute la rédaction se bat pour faire comprendre aux marques l’intérêt de cibler cette tranche d’âge qui constitue une grande partie de la population françaises : Les femmes de 40 ans et plus.

Comment se passe la genèse d’un journal ? Tout commence par une conférence de rédaction afin de décider des sujets à traiter.

C’est durant cette conférence qu’est mis en place le « chemin de fer ». C’est ce que l’on voit en premier quand on pénètre dans les bureaux. Un immense mur de papier qui représente la trame du futur journal. Tous les sujets sont alignés, ce qui permet à la rédaction de voir la progression des futures publications.

Ensuite certains sujets sont commandés à des journalistes en leur précisant l’angle sous lequel l’article doit être traité. Chaque article est ensuite envoyé par les journalistes, relus par Murièle et Anne qui corrigent et donnent leur aval. Anne, coordinatrice éditoriale et rédactrice, est en charge des deux ou trois relectures, indispensables pour chaque sujet, avant de couler l’article dans un fichier de mise en page : le Gabarit.

Puis vient l’étape de préparation confiée au seul homme du clan : David, le directeur artistique. David s’occupe de la mise en page, des couleurs, des illustrations.

Tout ce qui concerne la partie images est confiée à Nathalie , rédactrice adjointe photos, qui est en charge de tous les visuels du journal. Il faut savoir que toutes les images et les illustrations sont produites par le magazine. L’iconographie du magazine est de haute volée, et on le doit à la patte de Nathalie, passionnée de l’image.

Lorsque le chemin de fer est en place et que tous les articles ont été relus et validés par Murièle et Anne, le magazine commence à vivre sous forme de Bon à tirer.

Après une ultime lecture le Bon à Tirer est envoyé à l’imprimeur.

La semaine prochaine,  je vous raconterai l’envers du décor des pages mode du magazine.

Mais ce que je peux vous dire c’est que l’équipe m’a reçue avec une gentillesse incroyable. Ils se sont tous mis à ma disposition, ils ont répondu à toutes mes questions en toute transparence. J’ai assisté à une réunion je me suis promenée dans les bureaux en toute liberté.

 

Ma visite à la rédaction de Femme Majuscule 1.

Delphine qui gère le site internet du magazine. En arrière plan Anne et Nathalie.

(Photo© Jean-Marc Armani ) J’avais omis de photographier Delphine en action !

Ma visite a la rédaction de Femme Majuscule.

Murièle dans son bureau

 

 

Ma visite a la rédaction de Femme Majuscule..3

La salle de réunion.

Ma visite a la rédaction de Femme Majuscule..4

Murièle et Delphine bossent sur le site et la nouvelle rubrique inter-active.

Ma visite a la rédaction de Femme Majuscule..5

La douce Anne, qui corrige les épreuves, lit, relit et scrute les éventuelles coquilles.

Ma visite a la rédaction de Femme Majuscule.6

David qui travaille toujours avec le sourire.

Ma visite a la rédaction de Femme Majuscule.7

Les sacs de vêtements prêtés par les marques pour le shooting.

Mavisite a la rédaction de Femme Majuscule13

Le stock de revues.

Ma visite a la rédaction de Femme Majuscule.13

Le choix des couleurs pour la mise en page

Ma visite à la rédaction de Femme Majuscule

Nathalie au studio photos avec le photographe Stephane Martinelli.

Ma visite a la rédaction de Femme Majuscule10

La seconde partie des bureaux, on aperçoit le chemin de fer que je vous montrerai plus tard.

 

 

J’aimais ce magazine et je le soutenais sans connaître ses instigateurs. Maintenant je le lirai d’une autre façon car chaque page me ramènera à Paris et je pourrai imaginer mes copines les fourmis majuscules en train de bosser. Et une dernière chose, les filles et David, je reviens quand vous voulez !!!

 

 

 

 

Suivre:

26 Commentaires

  1. 3 novembre 2015 / 1 h 10 min

    Je dois avoir dormi ces dernières années…. je ne connaissais pas ce magazine ! Je découvre beaucoup de choses et de personnes grâce à ton blog ce soir ! Je suis ravie !

  2. 22 octobre 2015 / 17 h 24 min

    J’ai connu ce magazine grâce à ton blog !! et puis par Facebook.
    Je me suis empressée de m’inscrire au forum mais pour le moment (enfin je n’ai pas réessayé depuis mon retour de vacances) je n’arrivais pas à acceder au forum pour discuter.
    Tu as bien de la chance d’avoir découvert l’envers du décor, c’est certainement passionnant et très sympa de partager ce moment avec nous.

  3. 22 octobre 2015 / 16 h 03 min

    En tant que fidèle lectrice du magazine tu as du adorer !

  4. minouche
    20 octobre 2015 / 8 h 41 min

    Merci Corinne pour ce beau partage.

  5. ndcookie5
    19 octobre 2015 / 19 h 26 min

    Je suis abonnée au magazine depuis quelques années et je l’adore ! Ton article est très intéressant : on se rend mieux compte du travail fourni…vivement la suite !

  6. Bernieshoot
    19 octobre 2015 / 17 h 28 min

    Découvrir l’envers du décor est toujours passionnant. C’est devenu rare les magazines qui sont indépendants comme celui-ci, la rubrique inter active a du sens après il faut arriver à la modérer et c’est du travail supplémentaire

  7. Isabelle
    19 octobre 2015 / 14 h 52 min

    Un beau reportage ! Je pense que les filles et le garçon ont du t’apprécier aussi et Marianne James ? j’ai vu une photo passée sur ton Instagram ???

    • 19 octobre 2015 / 14 h 53 min

      Ah Marianne James fut une belle surprise et une jolie rencontre ! Patience…. Je vous raconterai un peu plus tard !

    • 19 octobre 2015 / 14 h 34 min

      Je leur ai parlé de vous mesdames !!!Et en bien cela va sans dire !

  8. Nana
    19 octobre 2015 / 14 h 03 min

    Je suis abonnée et je le serai longtemp ,je pense
    Bonne journée.

    • 19 octobre 2015 / 14 h 50 min

      Oui il faut que ce magazine perdure , et les abonnements sont hyper importants !

  9. 19 octobre 2015 / 13 h 42 min

    Très interressant ton article. Ce magazine est fabuleux, j’espère qu’il aura le succès qu’il mérite . Il me tarde de voir le prochain numéro .
    Bisous

    • 19 octobre 2015 / 14 h 49 min

      J’espère avoir rendu compte du mieux possible, l’ambiance et le travail qui règne à la rédaction.

  10. miss.radis
    19 octobre 2015 / 13 h 08 min

    Au fait, je n’ai pas pu résister à rejoindre la communauté. C’est super de pouvoir interagir sur un sujet en particulier .

  11. miss.radis
    19 octobre 2015 / 13 h 03 min

    Oh!!!! Maintenant, tu te faufiles dans les méandres de la presse magazine et pas n’importe quel magazine . Tu es une vraie fouineuse experte avec un regard sans préjugé!
    Tu nous montres tout le travail qu’est la réalisation d’un magazine et pas n’importe lequel, un magazine indépendant qui parlent aux femmes et aux hommes.
    Merci Corinne. Tu es trop géniale.
    Gros bisous.

    • 19 octobre 2015 / 14 h 47 min

      Et tu verras mon reportage sur le shooting des mannequins ! je me suis régalée !

  12. Solange
    19 octobre 2015 / 10 h 58 min

    Merci pour ce reportage, je suis abonnée et j’adore ce magazine et j’espère moi aussi pouvoir rencontrer un jour cette équipe formidable,
    Bon début de semaine,

    Bises

    • 19 octobre 2015 / 14 h 47 min

      Il ne faut pas hésiter à les rencontrer, elles sont formidables.

  13. Marie desjardins
    19 octobre 2015 / 10 h 27 min

    J’ai egalement eu la chance de rencontrer l’équipe du magazine par l’intermédiaire de Nicole Tonnelle je confirme accueil très chaleureux je suis bien évidemment abonnée à la revue femmes majuscule merci Corinne pour ton partage à trés vite ?

    • 19 octobre 2015 / 14 h 48 min

      Je ne connais pas (encore) Nicole mais j’aimerais bien la rencontrer un jour ou l’autre. Merci Marie

Envie de commenter ? N'hésitez pas , vos commentaires sont un plaisir et vous aurez une réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.