Narcisse

Narcisse

« Il y a une certaine volupté à s’accuser soi-même. Dès que nous nous blâmons, il nous semble que personne d’autre n’a plus le droit de le faire. »

Oscar Wilde.

Vous le savez je suis une boulimique de romans policiers et de livres en général. Mais j’ai une grande curiosité pour la mythologie et il m’arrive de me replonger dans certains textes de mes années lycée.

 L’esprit a parfois des ramifications étranges.  En relisant quelques passages des Métamorphoses d’Ovide mon esprit (tordu ?) a aussitôt fait une corrélation entre ce récit et mon blog. Pourquoi ? à cause du mythe de Narcisse bien sûr.

 Narcisse est l’enfant que Liriope a eu avec le fleuve Céphise. Il est doté d’une beauté rare, digne d’être aimé des nymphes. A sa naissance, Liriope va consulter le devin Tirésias qui lui prédit que Narcisse vivra vieux s’il ne voit jamais sa beauté.

La beauté exceptionnelle de Narcisse fait naître le désir. Nombreux jeunes gens en sont épris. Mais derrière cette beauté tendre se cache une indifférence si dure que ni jeunes hommes ni jeunes filles ne peuvent s’approcher.

La nymphe Echo, démunie de parole, répète la fin des phrases qu’elle entend ; elle éprouve une muette adoration pour Narcisse, le suit partout espérant un signe d’amour, d’affection, mais il la rejette avec mépris. Triste, pleine de honte, elle se cache au fond d’un bois et se laisse dépérir : son corps devient pierre, ne laissant d’elle que sa voix intacte. Pleine d’amour et de ressentiment, Echo continue inlassablement à renvoyer la fin des phrases de Narcisse jusqu’à la mort de ce dernier.

Une des victimes du dédain et de l’indifférence de Narcisse se plaint à la déesse de la vengeance. Le verdict est prononcé. Au cours d’une chasse, la déesse pousse le jeune homme à se désaltérer au bord d’un étang situé dans un magnifique endroit. Narcisse s’éprend alors d’amour pour le reflet de son visage que lui renvoie l’eau, pour cette image qu’il ne peut atteindre et dont il est incapable de se détacher. Plus il se regarde, plus folle est sa passion, il soupire, il pleure, il se frappe devant son reflet. Narcisse oublie de boire et de manger. Prenant racine au bord de l’étang, il se transforme peu à peu en la fleur qui porte son nom et qui, depuis, se reflète dans l’eau à la belle saison, pour dépérir à l’été.

Après la relecture de ce mythe je me suis posée la question fatale :  je tiens un blog, je prends des poses, je minaude devant l’objectif, je suis comblée par vos commentaires chaleureux.  Suis-je devenue narcissique ?

Je me livre sur mon blog, je montre mes photos n’est ce pas pour être vue et être aimée ?” Miroir mon beau miroir dis moi que je suis la plus belledisait l’autre….

 

 

 

Narcisse  la provinciale

Il ne faut pas se voiler la face, les blogueuses qui se dévoilent sur leurs blogs ont envie d’être aimées et reconnues.  Je n’ai pas encore trouvé un blog où la personne se présenterait le matin au réveil, chiffonnée, pas maquillée et en jogging informe ! Et aucune copine blogueuse ne m’a avouée être enchantée des commentaires négatifs sur un billet !

Mais réflexion encore plus philosophique suis-je vraiment une blogueuse mode ? Que nenni ! Puisque je suis provinciale et que je flirte avec le 3° âge !

En général, La blogueuse mode vit à Paris, Londres, Milan, Barcelone  mais jamais en province, car pour être une blogueuse influente il ne faut surtout pas vivre à la campagne ou dans un département. “C’est quoi un département” demande la parisienne ? (pardon mes copines parisiennes mais je n’ai pas pu résister !)

Pour être une blogueuse mode il faut appartenir à la caste, toucher le Saint graal :

Se rendre aux fashion week, aux cocktails organisés par les marques, savoir marcher sous la pluie en talon aiguille “Louboutin sinon rien”, fréquenter les derniers endroits à la mode et côtoyer Karl ou William !

La blogueuse mode est jeune ! Elle a « trop de style » «  trop la classe » et elle est « trop tendance ». Elle met en avant sur son blog une page presse dans laquelle elle affiche tous les articles qui la portent aux nues.

La blogueuse mode serait-t-elle  la nouvelle Narcisse, passant du névrotique au narcissique afin d’éviter le divan du psychanalyste ?

Espérons qu’elle n’en mourra pas comme ce pauvre Narcisse.

Allez je me moque et je suis  jalouse de leur succès, diront les esprits chagrins ! Mais en ces périodes moroses,  il faut bien rire un peu, car comme disait Pierre Desproges :

« Il faut rire de tout. C’est extrêmement important. C’est la seule humaine façon de friser la lucidité sans tomber dedans. »

Et pour moi la mode comme mon blog sont un immense terrain de jeu !

   

Alors les blogueuses et blogueurs Narcissiques ou pas ?

 

Tableau  : Narcisse de Caravage Musée du Louvre

 

 

Suivre:

15 Commentaires

  1. miss.radis
    11 avril 2015 / 1 h 00 min

    En préambule, je dirai que tu es géniale et que tu sais le rester sans prétention depuis la création de ton blog.

    Tu sais dire les mots justes, ton blog est varié et heureusement, qu’il n’y a pas que de la mode, quel ennuie ce serait. D’ailleurs, je ne serai pas ici en train d’écrire.
    Ton blog parle, éveille la curiosité par sa diversité de sujets et donne confiance aux femmes qui ne se reconnaissent pas dans tous ces blogs.

    À partir de la cinquantaine, nous sommes bonnes pour les oubliettes et bien non, nous sommes là et bien réelles. Ton blog est ici pour faire comprendre à beaucoup de femmes que la vie ne s’est pas arrêtée et qu’il y a beaucoup à faire encore.
    Tu sais prouver que la femme est belle passée cinquante ans et qu’elle peut le rester.

    Parlons mode, le sujet qui fâche si nous ne sommes pas les fashionistas parisiennes. Il faut savoir qu’en France, il n’y a qu’une seule ville. À quoi bon la géographie?
    Si vous ne rentrez pas dans le dictat de la mode , jean destroy, les Stan Smith ( si vous savez, les fameuses tennis blanches), les Louboutin la fameuse semelle rouge, les styletos de plus de 12cm au péril de vous casser le col du fémur et les derniers trucs à la mode du “je ne sais quoi”…. Je suis curieuse de les voir dans dix, quinze, 20 ans, auront-elles le même aplomb? Bref, nous sommes des ringardes.

    Oui, je peux dire que je suis narcissique quand je montre mes looks à deux balles.

    Narcissique, nous le sommes tous à des degrés différents et sur des sujets différents. Nous aimons montré notre dernier achat littéraire, le dernier achat déco, le dernier achat voyage, le dernier achat vestimentaire…

    Nous sommes narcissique.

    Merci pour me lire car j’ai tendance à ne plus m’arrêter.

    À très bientôt Corinne.

  2. Voyeuse joyeuse...
    10 avril 2015 / 22 h 22 min

    Bah faut pas se poser tant de questions! Le mobile du miroir c’est le ou la narcissique. De la même manière que la raison du voyeur c’est l’exhibitionniste. Tout concorde.
    En plus, Paris n’est pas le centre du monde c’est Perpignan et c’est Dali qui l’a dit.
    Montpellier peut bien être alors au centre de l’Univers … 🙂
    Ces auto clichés de parisiennes Hype sont justement des clichés, des stéréotypes, et des images en 2 dimensions dans le monde moche des cocosos snobs et pétris (es) de postures.

    Donc, comme dirait nos nullissimes et méprisants sachants, à savoir ce gouvernement anormalement normal: “Circulez ya rien à voir”…

    A part ça, et bien puisque vous aimez la mythologie, je vous recommande vivement “les mémoires de Zeus” de Maurice Druon: Un chef d’oeuvre. Enfin c’est juste mon avis….

  3. 10 avril 2015 / 21 h 57 min

    Alors là, je dis non tu n’es pas narcisse, ton blog est varié, j’adore
    Bisous

  4. chocolasco
    10 avril 2015 / 9 h 58 min

    “La réussite n’est pas toujours une preuve d’épanouissement, elle est souvent même le bénéfice secondaire d’une souffrance cachée”. Boris Cyrulnik

    Corinne, j’aime votre blog, il est généreux et naturel, à votre image, maintenant êtes vous narcissique?- Non!!! le narcissique ne pense qu’à lui et je vous imagine penser à nous, pour chacun de vos billets! Maintenant, la phrase de Boris Cyrulnik, ( il parle très bien de la résilience, cette force que certains possèdent pour rebondir malgré des actes vécus traumatisants) résume bien me semble t’il, ce qui peut se cacher derrière la réussite ou l’envie d’être reconnu comme tel.
    Merci pour ce moment de refléxion qui m’amènera à cette conclusion: Ne changez rien!!!
    Beau week-end à toutes. Chantal

  5. 10 avril 2015 / 9 h 33 min

    Bien sûr que nous sommes un peu narcissique mais après tout, pourquoi pas 😉

  6. 10 avril 2015 / 8 h 15 min

    Peut-être sommes-nous toutes un peu narcissiques ? Mais dans la mesure, où nous assumons ce petit peu, dans la mesure où nous ne rentrons pas dans le cliché de la blogueuse parisienne, jeune et branchée, alors nous avons notre mot à dire, parce que justement, les quinqua et séxas ( on parle pour nous…) sont contentes de s’exprimer aussi

    • 10 avril 2015 / 8 h 20 min

      Je me rapproche de vous bientôt sexa ! mais je persiste je continuerai à m’exprimer !

  7. 9 avril 2015 / 22 h 19 min

    Sympa ce post et magnifique cette toile de Caravage…

    Moi aussi j’essaie de mener de front blog et critiques littéraires (et boulot car il faut bien manger ma p’tite dame !!!) et les enfants et les parents qui ont de plus en plus besoin de nous) …etc

    Bref la cinquantenaire (chut un an de plus aujourd’hui !) classique quoi …

    Allez on tient le coup face aux “petites jeunes ” de toutes façons on ne joue pas dans la même catégorie qu’elles alors pourquoi se concurrencer ???

    Bonne soirée !

    • 10 avril 2015 / 8 h 19 min

      Bon anniversaire avec un jour de retard ! Oui on tient le coup !

  8. 9 avril 2015 / 20 h 58 min

    J’adore ton blog qui n’est pas sophistiqué, et c’est un compliment. On verra bien ce que deviendront les blogueuses aux dents longues, dans 10 ans …

    • 10 avril 2015 / 8 h 18 min

      J’essaie de proposer des tenues que tout le monde peut porter, merci pour ta fidélité à mon blog.

  9. minouche34
    9 avril 2015 / 19 h 39 min

    Pour te connaître, tu es loin de te regarder pour admirer ton reflet. La reconnaissance, oui je crois que le blog te permet de toucher une majorité de personnes et de ce fait d’être connue , et toi de te Reconnaître, ce que d’autres n’ont pas su faire quand tu en avais tant besoin. Tu aimes aider, surprendre et simplement apporter de la fantaisie dans la vie des gens. Ce blog t’a permis de prendre de l’assurance et de te montrer ce que tu n’osais faire auparavant sans y mettre une note de défaitisme. Nous sommes tous des névrosés, des narcissiques résultat de notre enfance et de notre civilisation de dualité en quête d’amour et de reconnaissance.
    Ne change rien à ce que tu es. Nous nous ressemblons tous.

    • 10 avril 2015 / 8 h 17 min

      Tout à fait minouche bonne analyse je te reconnais bien là !

  10. Sylvie
    9 avril 2015 / 19 h 04 min

    Je confirme et je signe ! j’adore ce blog ! Tu passes de sujets beauté et mode à des billets qui nous font découvrir une littérature oubliée. J’ai éclaté de rire à la lecture de cet article et j’ai appris le mythe de Narcisse ! Je suis parisienne je connais les départements et je ne t’en veux pas !!! Et même si tu n’es pas une “modeuse” j’aime ton blog et les tenues que tu proposes variées et pour tous les budgets.

Envie de commenter ? N'hésitez pas , vos commentaires sont un plaisir et vous aurez une réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.