ORGUEIL ET PREJUGES DE JANE AUSTEN

ORGUEIL ET PREJUGES DE JANE AUSTEN

Nous sommes en Angleterre, à la fin du XVIII° siècle ou au tout début du XIX°, dans le village de Longbourn, dans le Hertfordshire, comté de l’Est, où vivent les Bennet. Issue de la bourgeoisie aisée mais ayant connu des revers de fortune, la famille se compose de Mr et Mrs Bennet entourés de leurs cinq filles.
La principale préoccupation dans la vie de Mrs Bennet, hormis de dominer ses nerfs, est de marier ses filles car, pour des jeunes filles de cette classe sociale à cette époque, c’est à peu près le seul moyen d’assurer leur avenir. De plus le domaine familial doit revenir à la mort de Mr.Bennet à un lointain cousin.Ce qui laisserait Madame et Mesdemoiselles Bennet sans toit ni revenu. En effet à cette époque les filles ne pouvaient hériter !!!

Lorsque débute l’histoire, l’installation d’un riche gentleman dans un voisinage proche met donc toute la gente féminine de Longbourn en émoi. Si Mrs Bennet a des vues très pragmatiques sur le nouvel arrivant immensément riche, ses filles ont quand à elles des rêves plus romantiques. Pourtant l’arrivée de ce riche gentleman dans la région promet festivités , réjouissances et bals mondains. 
C’est d’ailleurs à l’occasion de l’un de ces bals, que les demoiselles Bennet vont faire la connaissance de Charles Bingley, accompagné de ses deux sœurs ainsi que de son meilleur ami Mr. Darcy, un gentleman dont on dit qu’il vient du Derbyshire, comté fort riche qui passe pour être l’un des berceaux de la révolution industrielle. Cette richesse ajoutée à la prestance confèrent au jeune homme des qualités qui vont immédiatement subjuguer toutes les jeunes filles présentes.

Vous l’avez compris des histoires d’amour vont se tramer ! Pourtant ce roman qui aurait pu devenir un roman à l’eau de rose est merveilleusement écrit par Jane Austen qui dépeint avec brio la société anglaise de la fin du XVIII°.

Les personnages sont justes, les descriptions des paysages anglais tout simplement fabuleux, l’atmosphère désuète de cette époque est parfaitement rendue. L’auteure dépeint la bonne société anglaise en égratignant le vernis des apparences et des convenances.

Il y a dans Orgueil et Préjugés un véritable portait plein d’humour et d’ironie de la bonne société anglaise. Aucun des petits travers des personnages n’échappe à Jane Austen et certains d’entre eux sont parfaitement ridicules. Miss Austen exerce son sens de l’observation et son brillant esprit à démonter l’hypocrisie de cette société où les femmes sont réduites à des objets d’agrément et où la bonne réputation tient lieu de moralité.

Jane Austen a écrit Orgueil et préjuges à 19 ans. Ce roman est souvent considéré comme faisant partie d’une trilogie avec “Raison et Sentiments” et “Persuasion” car tous trois sont ce que l’on qualifie de “romans d’amour”. Bien plus que cela, ils constituent une avant-garde du féminisme et une étude très perspicace de la bourgeoisie…

Si vous ne connaissez pas encore Jane Austen je vous conseille vivement ce petit bijoux délicieusement désuet !

Suivre:

7 Commentaires

  1. 23 décembre 2012 / 23 h 08 min

    Je découvre ton blog grâce à ce billet et je le trouve très joli! Et bien sûr je suis toujours ravie de lire que Jane Austen n’a pas écrit des romans à l’eau de rose! Si seulement tout le monde pouvait le comprendre!

  2. 17 décembre 2012 / 16 h 29 min

    Un très beau livre que j’ai adoré! Et j’avais également lu “roman à l’eau de rose” mais avais finalement été très agréablement surprise par le ton de l’histoire et sa modernité!

    • 17 décembre 2012 / 17 h 59 min

      Oui ce n’est pas du tout un roman “eau de rose” justement et le film tiré du livre est également très beau .

    • 17 décembre 2012 / 17 h 59 min

      Merci ! c est un très beau roman !

  3. 17 décembre 2012 / 8 h 55 min

    Je n’ai pas lu celui-ci mais persuasion, que j’ai beaucoup aimé !!!! et on peut parfaitement, pour répondre à Mathilde, passer d’harlan coben à Jane austen, je le fais aussi !!!!!!

  4. Mathilde
    17 décembre 2012 / 7 h 12 min

    Je reconnais là ton éclectisme en matière littéraire ! passer d’Harlan Coben à Jane Austen ! treve de plaisanterie j’ai beaucoup aimé son oeuvre
    merci de nous faire partager tes lectures

Envie de commenter ? N'hésitez pas , vos commentaires sont un plaisir et vous aurez une réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.