POUR L’AMOUR DES LIVRES

POUR L’AMOUR DES LIVRES

 

le blog d une provinciale

Depuis ma plus tendre enfance j’ai toujours aimé lire. Timide, renfermée, souvent seule je me suis toujours réfugiée dans un livre. Ma grand mère me lisait des histoires et j’en redemandais sans cesse, je connaissais les histoires par cœur et je ne m’en lassais pas.

Plus grande j’ai plongé avec délectation dans tous les contes de fées qui passaient à ma portée, puis il y a eu mes premiers polars «les clubs des cinq» (vous allez découvrir mon âge !!!) , les Martines, la comtesse de Ségur, les Astérix. Je dévorais tout de la Bd aux premiers petits romans de la bibliothèque rose !

A l’adolescence j’ai découvert les auteurs classiques avec beaucoup de plaisir.  j’ai adoré Albert Cohen, Zola, sans faire l’impasse sur Molière ou Racine. Proust, Céline, Hugo, Alexandre Dumas sont devenus mes amis.

Sagan, Simone de Beauvoir, Benoite Groult, Virginia Woolf ont forgé mon âme féministe.

Sartre, Camus Voltaire m’ont initiée à la politique et à la réflexion philosophique.

Depuis je lis, sans arrêt, dès que l’occasion se présente. Ma carte de fidélité chez Sauramps, ma librairie préférée explose avec ma carte bleue.

Je découvre régulièrement de nouveaux auteurs, en ce moment je traverse une période «polars suédois» et je suis comme un chat devant un bol de lait !

Je n’ai pas le snobisme de la «grande littérature à tout prix». Je lis ce que j’aime, les auteurs qui me tentent. Cela peut aller de Baudelaire à Harry Potter !

J’ai essayé de m’inscrire à une bibliothèque pour contenir ma folie dépensière de livres mais je n’y arrive pas. J’ai besoin de «posséder» un livre, j’aime qu’il soit neuf, j’aime la sensation qu’il me procure lorsque je l’ouvre pour la première fois, j’aime imaginer les sensations que la lecture va me procurer. J’aime posséder mes livres car souvent je les relis, j’en parle à mes amies, je les prête (j’en ai perdu beaucoup d’ailleurs !) je les touche. Voir des livres partout chez moi me donne un sentiment de plénitude, de confort. Les livres me sécurisent car ils sont là pour moi toujours. Je sais que si je vais mal, je peux toujours tout oublier en me plongeant dans un roman. Je ne m’ennuie jamais car j’ai toujours quelque chose à lire.

A une époque difficile de ma vie, terrassée par la maladie je peux dire que les livres m’ont sauvée et j’ai une pensée pour l’œuvre de Katherine Pancolqui m’a permis de tenir sur un lit d’hôpital.

Depuis que j’ai ouvert mon blog, naturellement, je me suis intéressée à ceux et celles qui parlaient de livres. Et je ne le regrette pas car chaque jour je découvre un auteur, un titre que je ne connaissais pas. Les blogs sont une mine d’or pour moi car depuis que je lis les avis de mes copines virtuelles je n’ai jamais été déçue.

Ce qui me ravit aujourd’hui c’est que j’ai transmis cette passion des livres à mes filles. Dès leurs berceaux elles ont eu des livres en tissus et je leur offrais des livres à chaque occasion. Aujourd’hui elles sont grandes et malgré les nouvelles technologies elles aiment les livres, elles sont passionnées, cultivées et je pense que la lecture a beaucoup contribué à leur évolution.

Vous l’aurez compris je vous parlerai souvent de livres sur ce blog !

Suivre:

8 Commentaires

  1. 7 février 2013 / 19 h 06 min

    Je suis toujours en quête de nouveaux auteurs et une vie ne suffira pas à lire tout ce qui me tente ! bises

  2. 7 février 2013 / 18 h 42 min

    C’est sympa,; tu vas me faire découvrir de nouveaux bouquins.
    Je suis comme toi, j’adore lire
    Gros bisous

    • 12 février 2013 / 18 h 01 min

      Super, donc j’ai une fidèle lectrice de ce blog qui viendra decouvrir des bouquins ! je suis ravie, merci Sylvie

Envie de commenter ? N'hésitez pas , vos commentaires sont un plaisir et vous aurez une réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Vous recherchiez quelque chose?