Accueil » VIVRE » Que reste-t-il de notre été ? Des livres !

Que reste-t-il de notre été ? Des livres !

Que reste-t-il de notre été ? Des livres !

Les longues journées d’été ne seront bientôt plus qu’un doux souvenir. Les derniers rayons de soleil se mêlent à quelques nuages. Que va t-il rester de cet été si particulier où les masques de protection médicaux ont détrôné nos chers masques et tubas de plongée ? Les livres et les plaisirs qu’ils nous procurent.

Certains sont partis sans crainte à l’étranger, là où ils n’étaient pas bannis, d’autres ont préféré investir les plages du Sud de la France ou de Bretagne.

Mais tous avec cet indicible crainte tapie au fond de leur subconscient et largement relayée par des médias omniprésents et au discours anxiogène.

Nous nous souviendrons de cet été 2020, de cette période de “guerre”, nous qui n’en avons connu aucune, et qui nous réveillons troublés et affolés par un avenir impossible à maîtriser.

Livres

Un été littéraire

Pour ma part ne pas partir en vacances ne m’a pas vraiment dérangé. D’une part parce que je vis dans une région où  je peux assouvir mon désir de plage et de soleil et d’autre part car je n’avais aucune envie de me déplacer. 

Effet du confinement ? Je ne saurai le dire mais je pense que cette période a entraîné un tel bouleversement psychologique qu’elle m’a ôté toute velléité de voyage. 

Mes lectures estivales

J’ai plus que jamais savouré le plaisir de la lecture allongée sur un transat, sous un parasol, un verre de jus de fruit frais à proximité.

Mon été fut prolixe en romans divers et variés  et j’espère vous donner envie de les dévorer comme je l’ai fait cet été.

Je vous en avais  parlé, j’ai l’honneur d’avoir été choisie avec 4 autres blogueuses, pour faire partie des ambassadrices des éditions Nombre 7. Je vous avais présenté un essai intitulé Maigrir sans contrainte.

Les éditions Nombre 7 nous laissant l’entière liberté de choisir nos coups de coeur et j’ai jeté mon dévolu pour ce second opus sur un « polar »! 

carol dogan livre

Le murmure de l’atlantique de Caro Logan

Il est difficile de résumer un roman policier sans  en dévoiler l’essence. 

L’énigme se passe en Charente maritime, et met en scène des personnages atypiques tel que Robert le pêcheur qui découvre dès les premières pages du livre un bras humain dans ses filets. 

Le décor est posé, une bague mystérieuse,  les brumes de ces villages retirés du monde. Des secrets de famille.

Caro Logan dépeint et fait vivre des personnages attachants, qui se mêlent et s’entremêlent dans une enquête que l’on croit comprendre. Mais qui d’une page à l’autre brouille les pistes. Où les évidences peuvent parfois être mises en doute.

Je suis une lectrice avide de romans policiers. J’aime leur ambiance, leur mystère. 

J’ai beaucoup apprécié celui ci qui rappelle les ambiances troublantes, les trames noires chères à Fred Vargas. 

Un polar et une auteure qui méritent le détour. Et ce n’est pas un hasard si l’oeuvre de Carol Logan a été présentée au  Festival du film policier de Beaune.

Dans l’ombre du paradis

Je me suis ensuite replongée avec délice dans les eaux froides de Stockholm et j’ai dévoré les 4 derniers livres de l’auteure Viveca Sten.

  • Les secrets de l’île
  • Au coeur de l’été
  • Retour sur l’île
  • Dans l’ombre du paradis

Comme beaucoup, j’ai découvert la littérature Suédoise après la parution de Millénium. J’avoue avoir un faible pour ces auteurs de romans policiers qui me transportent dans un univers glacial dans tous les sens du terme.

J’aime beaucoup retrouver le mythe des héros que l’on retrouve comme une saga, au prétexte d’une nouvelle enquête.

Viveca Sten ne faillit pas à la règle, dans la lignée de Camilla Lackberg, et ses personnages attachants où malgré les meurtres et les  drames nous nous retrouvons dans leurs difficultés , leur joie de vivre….

Soumission de Houellebecq

Dans un tout autre registre je me suis penchée sur cet auteur sulfureux et souvent décrié ou adulé qu’est Michel Houellebecq. 

Je n’avais pas particulièrement apprécié “La carte et le territoire” pourtant prix Goncourt et c’est avec curiosité que j’ai attaqué Soumission.

Dire que ce livre m’a mise mal à l’aise serait un euphémisme ! 

J’ai apprécié les talents littéraires incontestables de cet auteur. Michel Houellebecq est un grand écrivain. Dans la veine des plus grands auteurs contemporains.  Et sa prose offre un vrai plaisir littéraire qui force d’autant plus l’admiration qu’il a l’humilité de ne pas se laisser voir.

Mais, j’ai eu du mal, même si j’ai dévoré le bouquin en deux jours, avec le thème. 

Le narrateur nous livre un roman terriblement pessimiste, mais teinté d’un humour grinçant. 

 Son héros, un professeur d’université dépressif, marqué à vie par sa thèse sur Huysmans dont il n’arrive pas à se dissocier, erre entre ses cours à la fac et ses conquêtes éphémères. (Il nous offre quelques passages érotiques surprenants de sa part ! )

Jusqu’au soir d’une élection présidentielle où la victoire d’un Musulman modéré entraîne l’islamisation de la France.

Je ne polémiquerai pas sur ce roman qui est une fiction à l’instar de l’oeuvre 1984 de Orwell.

Par contre, si vous aimez la vraie littérature, et si vous avez envie de lire un roman extrêmement bien écrit, je vous incite vivement à vous le procurer.

L’énigme de la chambre 622

Je voue une véritable passion à l’oeuvre de Joel Dicker depuis la découverte de son premier roman “La vérité sur l’affaire Harry Quebert”. 

Depuis j’ai lu tous ses livres, et je me précipite en librairie dès la parution d’un nouvel opus. Sans même me préoccuper du pitch du bouquin ! Fan absolue ! 

Je n’ai pas failli à mon habitude et j’avais en ligne de mire L’énigme de la chambre 622.

Je n’ai pas été déçue, comme toujours,  ce livre est une petit bijou. Dans le style inimitable de l’auteur qui nous tient en haleine du début à la fin et à son imagination hors normes.

J’avais pourtant lu de mauvaises critiques de certains puristes, mais j’aime me faire ma propre opinion. Surtout pour un de mes auteurs favoris de polars.

L’enigme

Le décor :  sa Suisse natale entre Genève, et  le Palace de Verbier, dans les Alpes suisses. L’intrigue est démente, montée comme un scénario d’une série Netflix avec pour point d’orgue les secrets des banques Suisses.

L’auteur se retrouve dans  une chambre attenante à  la chambre 622 où un meurtre fut commis quelques années auparavant. Jusque là que du classique. 

Mais, c’est sans compter sur le talent de Joel Dickers qui n’hésite pas à mêler sa propre histoire à celle des protagonistes du drame.

Et notamment avec un vibrant hommage à son éditeur, son mentor,  le seul éditeur qui avait accepté de produire « La vérité sur l’affaire Harry Quebert« , Bernard de Fallois décédé récemment.

Le roman est truffé de rebondissements, l’histoire est incroyable, affolante et les derniers chapitres nous laissent sans voix. 

Si vous avez aimé

La disparition de Stéphanie Maller,

le livre des baltimores

vous ne resterez pas indifférents à l’énigme de la chambre 622. C’est du grand Dicker n’en déplaise aux critiques littéraires parisiens grincheux qui le fustigent.

Mon été fut riche de mes découvertes littéraires. Et j’ai hâte d’attaquer l’automne avec une liste conséquente de bouquins à dévorer.

Et notamment « Nos résiliences de Agnes Martin-Lugand, » un livre cher à mon coeur car offert et dédicacé par une amie.

Pour les Montpelliérains qui me suivent, n’hésitez-pas à vous rendre à la librairie Sauramps, le temple de la culture dans notre ville. Faire vivre les librairies locales est essentiel surtout en ce moment. 

Un grand merci aux Editions Nombre7 qui nous font découvrir des auteurs différents, atypiques et qui méritent une mise en lumière.

Livres

Je ne manquerai pas de venir vous en reparler régulièrement sur le blog.

Suivre:

17 Commentaires

  1. Martine
    10 septembre 2020 / 8 h 50 min

    Corinne , moi aussi je passe beaucoup de temps à lire . Je l’ai toujours fait depuis que ma grand mère m’a offert mon 1er livre .C ‘était il y a fort longtemps .
    Je suis une fan absolue de polars et j ‘adore les univers des auteurs nordiques . C ‘est toujours un bonheur d’en découvrir d’autres et je vais me » jeter »
    sur ta sélection .
    Mon désir pour cette année est de faire partie d’un club de lecture et jusqu’à présent cette fichue crise a ralenti le projet .
    Merci pour cet article .

    • Corinne
      Auteur
      15 septembre 2020 / 8 h 35 min

      Merci Martine tu me diras si ma selection te plait ! Bonne lecture

  2. 8 septembre 2020 / 10 h 33 min

    Bonjour Corinne, à défaut de faire de grands voyages, nous avons lu, nous aussi ! Notre pile est bien grande, les soirées d’automne seront encore consacrées à la lecture, quel beau programme. C’est une chance d’avoir une bonne librairie, nous en avons une aussi dans notre ville et nous aimons bien la faire travailler, au lieu d’acheter sur internet…parce qu’il faut soutenir les commerces de qualité !
    Bonne journée

    • Corinne
      Auteur
      15 septembre 2020 / 8 h 36 min

      Hello, oui il faut absolument faire travailler les librairies de nos villes et conserver ce plaisir rare de la lecture. Bises

  3. Catherine sentimots
    7 septembre 2020 / 18 h 04 min

    Merci pour cette jolie sélection, j’en ai lu plusieurs et je vais commencer le dernier Dicker… j’ai apprécié les autres, Houellebecq, je renonce … trop déprimant !

    • Corinne
      Auteur
      15 septembre 2020 / 8 h 39 min

      Hello Catherine, Houellebecq est très instructif notamment celui-ci. Pour le reste je te conseille de commencer par Dicker et pourquoi pas tenter de gagner celui que je mets en concours sur mon compte ? Belle journée

  4. Francine
    7 septembre 2020 / 11 h 10 min

    Bonjour Corinne
    Merci pour ces idées de lecture, c est toujours utile d avoir un avis , j ai souvent été déçue en prenant au hasard !! En médiathèque ou parfois en librairie ,
    Oui , quelle année …perturbée et perturbante….à la .merci de cette saleté de virus , quelle galère pour tout le monde je ne vais pas faire la liste qui serait trop longue , je constate simplement, essayons de rester positifs , le soleil est encore présent , c’est déjà ça ! Bizarrement deux chansons d Alain Souchon surgissent dans ma petite tête «  »Rame, rameurs, ramez «  »et « On avance , on avance »
    A bientôt Corinne , je suis vraiment contente de te retrouver sur le blog

    • Corinne
      Auteur
      15 septembre 2020 / 8 h 40 min

      Bonjour Francine, merci beaucoup, je vais me faire plus rare sur le blog et je vais l’expliquer dans un prochain article. Oui nous vivons une époque difficile et me plonger dans un livre me permet de l’oublier ! Belle journée

  5. marysemanou
    7 septembre 2020 / 8 h 52 min

    Bonjour Corinne et merci pour ton blog sur tes lectures de cet été si particulier. J’ai beaucoup aimé ton choix car tous ces auteurs je les apprécie aussi, nous avons les mêmes goûts. Par contre je ne connais pas cette édition Nombre 7. Pour moi aussi Sauramps est mon temple et quand j’y rentre , je ne sais jamais quand j’en sortirai, j’aime tout : leur immense choix , l’odeur des livres et leur disponibilité. a mon grand dam j’en ressort toujours avec DES livres et ma PAL augmente mais je suis contente car je me suis faite plaisir. Bonne journée Corinne et bonnes lectures. Maryse

    • Patricia B
      7 septembre 2020 / 19 h 59 min

      Je ne connais pas du tout Viveca Sten. J’irais donc voir à la médiathèque si je trouve ses livres. Je lis tous les Camilia Lackberg alors je devrais aimer. Joël Dicker, je suis fan, ja’cheterai donc le livre pour ma petite bibliothèque car il est apprécié aussi par un grand nombre de mes lecteurs. Quant à Houellebecq, je n’est pas trouvé encore l’envie d’ouvrir son livre.
      Si tu ne connais pas Adler Olsen, auteur danois de romans policiers, je te le recommande en commençant par le 1er. J’ai aussi beaucoup aimé « changer l’eau des fleurs » de Valérie Pérrin. Je lis beaucoup et de préférence dehors quand il fait beau alors je ne m’en suis pas privée.
      Là lecture, oui, un grand plaisir.

      • Corinne
        Auteur
        15 septembre 2020 / 8 h 37 min

        Hello Patricia oui je connais Alder Olsen j’ai lu tous ses livres. Il faudrait que je consacre plusieurs articles de blogs pour parler de tous mes auteurs favoris ! Tu vas te régager avec Dicker ! Bises

    • Corinne
      Auteur
      15 septembre 2020 / 8 h 42 min

      Bonjour Maryse, je vois que Sauramps nous attire comme un aimant ! Tu devrais te pencher sur les éditions Nombre7 une maison d’édition nimoise qui présente des auteurs atypiques.Je vais essayer de faire une chronique régulière de littérature sur le blog. Belle journée

  6. Sandrine
    7 septembre 2020 / 6 h 54 min

    Coucou corinne, Ton été a effectivement été riche de découvertes littéraires ! Et ton article si bien écrit nous donne vraiment envie de nous plonger dans certains des livres que tu cites. Je ne vis pas à Montpellier mais je connais la librairie Sauramps. Elle est super ! Bonne semaine et bravo 😁💋💋

    • Corinne
      Auteur
      15 septembre 2020 / 8 h 43 min

      Hello Sandrine, oui la lecture est un bon dérivatif à la morosité ambiante ! Bises

  7. 6 septembre 2020 / 21 h 50 min

    Très beau choix. la lecture nous fait voyager et je trouve qu’il est toujours agréable le moment où l’on choisit notre prochaine lecture.

  8. Marie-Jeanne
    6 septembre 2020 / 21 h 16 min

    Bonsoir Corinne,
    Merci pour cet article et cette sélection de livres. Moi aussi je suis fan de Joël Dicker, je les ai tous lu sauf le dernier que je vais lire dès que j’aurai terminé mon livre actuel.
    C’est agréable aussi de rester chez quand on habite une belle région et avec la mer. Moi je suis allée en Bretagne et c’était super car j’étais en famille. Mais malgré tout ce n’est plus comme avant avec ce fichu Covid et on se sent moins libre.
    Nous espérons que l’automne ne soit pas trop compliqué.
    Bonne soirée
    Bises

  9. 6 septembre 2020 / 20 h 01 min

    Bonjour Corinne,

    Merci pour cette sélection de livres qui m’attirent beaucoup. Je fais tous mes achats chez Sauramps car Je trouve vraiment tout ce que je recherche et je me régale d’arpenter les rayonnages de livres.

Envie de commenter ? N'hésitez pas , vos commentaires sont un plaisir et vous aurez une réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :

Vous recherchiez quelque chose?