SAPSAK ma nouvelle addiction !

SAPSAK ma nouvelle addiction !

J’ai tendance comme beaucoup, je crois , à délaisser le centre ville pour me rendre souvent dans les centres commerciaux. Le polygone et Odyseum sont les deux lieux incontournables de Montpellier.

Certes, ces centres sont pratiques et l’on y trouve toutes les grandes enseignes. Mais au final ils sont froids et impersonnels et on retrouve les mêmes magasins partout en France.

Pourtant,  quel plaisir de parcourir les petites rues piétonnes de Montpellier et de découvrir des petites boutiques de charme.

Vendredi j’ai eu envie de me perdre dans ma ville , de baguenauder au gré du vent et je me suis laissée porter par le soleil. J’adore trainer sans but découvrir des coins charmants au détour d ‘une rue. Passer du temps à admirer un parc, sentir le jasmin dans une cour, entrer dans un musée juste pour le plaisir sans but précis. Au fil de ma balade je me suis retrouvée dans les rues piétonnes attirée par un groupe de musiciens. Et j’ai découvert SAPSAK.

Une petite boutique de fringues dans la vieille ville. Je la connaissais de nom via les réseaux sociaux et grâce au Blog les chroniques de Myrtille,  mais je n’avais jamais pris le temps de m’y arrêter.

Et je ne regrette pas ! C’est une petite boutique de charme, où l’on trouve tout ce qu’aiment les filles. Des vêtements de qualité choisis avec goût , de belles matières et des marques peu connues,  qui sortent des sentiers battus et que l’on porte avec plaisir au quotidien. Des bijoux, des sacs, des chaussures.

Le tout orchestré par Anne, charmante maitresse des lieux. Dès l’entrée le ton est donné : Anne est attentive, bienveillante et surtout ne vous saute pas dessus pour vous faire essayer et ne pousse pas à la consommation. Une qualité rare et précieuse pour moi quand j’entre dans une boutique.

J’ai pris le temps de tout admirer et devinez ? J’ai tout aimé ! Bon il ne faut pas trop me pousser pour acheter des fringues mais là vraiment je ne pouvais passer à coté de la petite robe légère et du petit haut à pois qui ont rejoint mon dressing.

Vous verrez bientôt sur le blog un petit look avec la robe qui m’a fait craquer. (Il faut juste que je passe par la case autobronzant sur les gambettes !!!)

L’intérêt de ces petites enseignes souvent délaissées, ce sont les pièces qui ne sont pas fabriquées en quantité industrielle et que l’on ne risque  pas de  retrouver sur toutes les copines !

Le stock s’épuise vite, succès oblige, mais Anne renouvèle fréquemment sa collection et je sens que je vais m’y perdre souvent.

Montpelliéraines et futurs touristes ne manquez pas cette adresse à Montpellier.

Sapsak n’est pas une boutique normale, c’est la boutique d’une fée qui nous lance un sortilège d’addiction dès le premier pas dans ses murs.

 

 

Spasak, la boutique d'une fée - la provinciale. Spasak, la boutique d'une fée - la provinciale. Spasak, la boutique d'une fée - la provinciale. Spasak, la boutique d'une fée - la provinciale. Spasak, la boutique d'une fée - la provinciale.

 

Et vous aimez vous vous perdre dans les petites rues de vos villes ?

 

Sapsak

16 Rue de l’ancien Courrier

34000 Montpellier

04 67 60 23 70

Page Facebook 

 

Suivre:

8 Commentaires

  1. miss.radis
    31 mai 2015 / 0 h 39 min

    Bonsoir Corinne,

    Comme dit, souvent il est facile de se rendre dans les grands centres, les galeries marchandes car tout est sur place. Oui c,est bien pour ceux et celles qui aiment ce concept. Pour ma part, je n’en suis pas fan car il y a trop de trop. C’est froid et impersonnel. Je préfère aller en boutique ou dans un lieu à taille humaine, ces magasins sans marques particulières où l’on peut dénicher quelque chose sortant de l’ordinaire, en bref,,quelque chose de plus personnalisée.
    Redécouvrons nos centres villes….
    Encore un beau sujet Corinne.

    À très bientôt Corinne.

  2. chocolasco
    30 mai 2015 / 8 h 47 min

    Bonjour Corinne! quelle jolie petite boutique, on se sentirait presque chez une amie qui nous ouvre les secrets de son dressing, ne manque que la tasse de thé à partager entre qq blablas… A propos de blablas, je serais preneuse pour tous bons auto-bronzant:) et si l’une d’entre vous cache ses jambes pour cause de varices et qu’elle a une solution, je suis preneuse aussi. Si ça c’est pas de la conversation de filles… Bisous à toutes, Chantal

  3. 29 mai 2015 / 22 h 19 min

    Il faut continuer à aller dans toutes ses boutiques sinon c’est la mort des centres villes et des petits commerces !

  4. Hélène
    29 mai 2015 / 18 h 36 min

    Ce genre de ballade dans des petites rues, piétonnes ou pas, est très sympa aussi à faire à Aix en Provence. À Nice, je n’ai toujours pas réussi à le faire malgré la proximité.
    Mais je crois que je vais finir par m’offrir un long weekend à Montpellier !!!…juste le temps de faire quelques économies !

  5. 29 mai 2015 / 18 h 09 min

    J’ai adoré ton article, mis en avant de nos petites boutiques.
    Parce que franchement ces grands centres commerciaux ont tué nos petits villages et maintenant ce sont les centre-villes qui sont touchés… Alors oui pour les grands centres c’est pratique mais un GRAND OUI pour ces petites boutiques si charmantes découvertes au coin d’une rue et tellement plus près de leur clientèle.

  6. 29 mai 2015 / 13 h 01 min

    Comme vous, nous allons parfois vers la facilité c’est à dire les grands centres commerciaux avec le parking assuré. Mais nous préférons de loin les boutiques multimarques qui ont bien plus de personnalité, malheureusement on en trouve très peu.
    Nous attendons donc la photo avec vos derniers achats…

Envie de commenter ? N'hésitez pas , vos commentaires sont un plaisir et vous aurez une réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.