Accueil » VIVRE » Spécialités culinaires du Sud de la France

Spécialités culinaires du Sud de la France

Spécialités culinaires du Sud de la France

Nous sommes pratiquement tous et toutes confinés. Une belle occasion de délaisser les surgelés pour nous remettre en cuisine ! En privilégiant des plats légers et savoureux pour éviter le syndrome du jean rétréci ! Et pour faire voyager vos papilles, et honorer mon sud natal,  j’ai envie aujourd’hui de vous proposer un petit tour gastronomique en vous présentant quelques spécialités culinaires méditerranéennes.

Le sud de la France regorge de recettes savoureuses et ensoleillées. 

J’ai sélectionné dans cet article quelques-unes des spécialités les plus goûteuses du Sud. Provence, Côte d’Azur et Occitanie sont représentées dans ce tour cullianire du sud de la France. 

Si la période hivernale amène son lot de kilos, pourquoi ne pas opter pour une cuisine saine, riche en fruits et légumes issue du pourtour méditerranéen ?

En plus d’être savoureux, ce régime est riche en acides gras insaturés, en oméga-3 mais aussi en fibres et vitamines. C’est pourquoi selon les nutritionnistes du site Le Guidedusupplément, il est particulièrement recommandé, pour tous. Selon ces derniers, il permettrait d’améliorer la prolifération des bonnes bactéries du microbiote. 

La tapenade

La reine des apéros d’été, accompagnée d’un petit rosé bien frais dégusté en terrasse. 

Qu’elle soit à base d’olives vertes, d’olives noires ou Kalamata, la tapenade est sur toutes les tables provençales et occitanes bien garnies. À déguster sur un peu de pain ou sur une pâte à pizza avec quelques anchois. Pour ne pas surcharger votre estomac, optez pour des galettes de riz, ou de fines tranches de pain complet plutôt que des tartines de pain blanc. 

La salade niçoise

Cette salade composée a réussi le pari de s’exporter en dehors des frontières de la France. Elle se compose de tomates fraîches, de thon, d’olives noires de Nice, concombre, févettes, œufs durs, oignons frais, basilic, poivrons verts, artichauts, ail et d’anchois. Le tout se savoure avec une vinaigrette faite maison.

Il existe plusieurs versions de cette salade mais les niçois sont très à cheval sur la véritable recette.

Si la recette de la salade niçoise déchaîne toutes les passions, celle de l’ancien maire de Nice Jacques Médecin, dans son livre La cuisine du conté de Nice, met tout le monde d’accord.

Spécialité culinaire de Nice

L’aïoli spécialité culinaire provençale

Attention, en Provence, l’aïoli ne sert pas seulement à désigner la mayonnaise à l’ail. Le terme désigne aussi un plat à base de légumes à la vapeur, de morue pochée ou cabillaud, d’œufs durs et de cette fameuse sauce à l’ail.

Délicieux et sain ! Pour que ce plat soit plus digeste, n’abusez pas de la mayonnaise (mais c’est difficile je le reconnais !)

La ratatouille

Plat méditerranéen emblématique, de nos déjeuners estivaux.

La ratatouille est composée de tomates, oignons, aubergines, courgettes et poivrons.

Grâce au film d’animation des studios Pixar, « Ratatouille », ce plat provençal est devenu l’emblème de la France à l’étranger. Il s’agit à l’origine d’un plat populaire et bon marché, qui fait désormais le bonheur de la cuisine saine et diététique.

Là encore les gastronomes sont partagés sur la “vraie” recette !

Le film

La bouillabaisse

C’est un peu ma madeleine de Proust. Mon Papa était pécheur et le “roi de la Bouillabaisse”. J’ai dégusté ce plat gourmand toute mon enfance et il a le parfum des souvenirs de grandes tablées familiales.

Il s’agit d’un mélange de fruits de mer et de poissons, comprenant au moins trois sortes de poissons différents. Originaire de Marseille, la bouillabaisse se déguste avec de la rouille maison et des croûtons de pain pour encore plus de plaisir. 

Le secret de la bouillabaisse : beaucoup de poissons de roche, un fond de sauce à base de têtes et d’arêtes écrasées.

La soupe au pistou

Cette soupe est typiquement provençale. Contrairement à ce qui se dit la soupe au pistou est avant tout une soupe de haricots et non une variante d’un quelconque minestrone.

Elle est composée de tous les légumes du marché, poireaux, carottes, haricots cocos, haricots verts, haricots plats, pommes de terre, courgettes, tomates, ail, basilic, et de pâtes et enfin de parmesan ou d’emmental râpé. 

La Tielle Sétoise : la spécialité culinaire de la ville de Sète

Autre région, autre spécialité.

La Tielle Sétoise comme son nom l’indique, est originaire de la ville de Sète. C’est une tourte à base de poulpe et de sauce tomate épicée. Cette tourte unique est l’emblème de la ville.

Le meilleur endroit pour la déguster ? Dans la vieille ville de Sète dans une petite échoppe qui ne paye pas de mine.(Cianni 19 Grande Rue Mario Roustan, ou encore, 24 rue Honoré Euzet et également aux halles centrales)

J’espère que ce petit tour d’horizon des spécialités gastronomiques du Sud vous donnera envie de reprendre le chemin des fourneaux en toute légèreté !

Et vous ? Avez-vous un plat fétiche ou une spécialité de votre région à nous partager ?

Spécialités culinaires
Suivre:
Partager:

24 Commentaires

  1. 21 novembre 2020 / 1 h 42 min

    Coucou Corinne
    Moi tout comme Patricia (dans l’un des précédents commentaires), je n’arrive jamais ni à commenter ni à liker directement en cliquant sur le lien de tes articles (mais pas que les tiens, ceux de Sophie, Magali, Valérie …aussi) du coup je suis obligée de passer par l’appli WP .
    Alors très souvent je zappe alors qu’au départ j’avais l’intention de commenter…
    Je vais ré essayer…
    Ton article m’a donné faim !
    D’autant que figure-toi que j’ai goûté la fameuse tielle sétoise pour la première fois … au Sénat il y a environ deux ans lors d’une manifestation organisée par la ville de Sète… J’avais adoré !
    J’espère que toutes ces manifestations et autres conférences de presse reviendront avant que je ne sois… nonagénaire ! Avec tout ce qu’on nous annonce c’est pas gagné !
    En attendant je te fais plein de bises !
    Bea

  2. sabrina
    17 novembre 2020 / 12 h 55 min

    Bonjour Corinne,

    Je cherchais justement une adresse pour goûter une bonne tielle ! Je n’en n’ai jamais manger et j’en vois un peu partout (Marché, hypermarchés…) mais souhaitant en manger une vraie je préférais attendre d’avoir la bonne adresse … Chose faîte, il n’y a plus qu’à attendre la réouverture des restaurants et le déconfinement pour pouvoir s’y rendre.

    Merci !!!!

  3. Patricia B
    12 novembre 2020 / 9 h 19 min

    Cc Corinne, je n’ai pas commenté depuis longtemps mais je n’arrivais pas à ouvrir ton blog ; là ça fonctionne, on verra bien. Je ne suis pas originaire du Sud, ou plutôt pas de sud de notre pays, mais depuis que j’y vis, bien sûr que ces recettes ne me sont pas inconnues. J’ai découvert il y a peu grâce à une amie niçoise, la trouchia. C’est un excellent moyen d’utiliser le vert de blettes et donc la bonne saison pour la découvrir. Je t’embrasse, par clavier interposé, pas de risque.

    • Corinne
      Auteur
      13 novembre 2020 / 7 h 47 min

      Hello Patricia ha bon ? c’est bizarre personne ne m’a dit que le site ne fonctionnait pas ? L’important que tu puisses y accéder ! Je veux bien la recette de la Trouchia je ne connais pas ! Bises

  4. 10 novembre 2020 / 15 h 37 min

    Bonjour Corinne, voilà un article qui aurait été tout à fait adequat pour le rdv EnFranceAussi du mois d’octobre que j’avais proposé sur le thème des gourmandises de nos régions!
    Sinon, j’aime tous ces plats !!! vivement la retraite que je vive dans le Sud pour me régaler de bons produits locaux!

    • Corinne
      Auteur
      13 novembre 2020 / 7 h 49 min

      Hello Sophie oui c’est vrai je n’y pense jamais ! A bientôt dans le sud ! Bises

  5. 9 novembre 2020 / 15 h 37 min

    coucou Corinne, un article bien appétissant ! comme tu l’imagines je suis fan ! ça me rappelle les bons petits plats de ma grand-mère provençale. si je devais partager une spécialité de ma région, ce serait la piperade ! j’adore ! bisous.

    • Corinne
      Auteur
      10 novembre 2020 / 9 h 00 min

      Oui la cuisine fait partie du bien-être ! J’attends ta recette ! Bises

  6. catherinesentimots
    9 novembre 2020 / 10 h 46 min

    Mmmm, on se régale rien qu’à te lire. Bon certaines recettes sont réservées à l’été, avec les bons légumes du sud gorgés de soleil, car pour une bonne ratatouille, il faut de bonne tomates et ça…. difficile à trouver pour celles qui vivent plus au nord, même en saison !

    • Corinne
      Auteur
      10 novembre 2020 / 9 h 01 min

      Coucou Catherine, oui certaines recettes sont pour l’été mis à part la Tielle qui se mange toute l’année ! A déguster lors de ton prochain passage.

  7. isabelkehr
    8 novembre 2020 / 21 h 20 min

    Coucou, très appétissant tout ça … je pourrais écrire le même article avec toutes les spécialités de ma région : la garbure, la poule au pot, le confit de canard, l’axoa, le gâteau russe, le miassou …
    Bises

    • Corinne
      Auteur
      10 novembre 2020 / 9 h 02 min

      Hello Isa effectivement tu as de quoi faire ! Je pense que nous avons la chance d’avoir des spécialités culinaires dans toutes les régions et c’est bien agréable ! bises

  8. 8 novembre 2020 / 20 h 25 min

    coucou corinne très bel article sincèrement, la cuisine bien faite c’est un essentiel de la vie, à très bientôt bien amicalement

    • Corinne
      Auteur
      10 novembre 2020 / 9 h 03 min

      Hello Giulia, la cuisine fait partie des plaisirs de la vie ! Et il faut en profiter ! Belle journée

  9. Martine
    8 novembre 2020 / 19 h 57 min

    Corinne ce petit tour d’horizon culinaire me fais saliver…normal à cette heure ci
    Je n ‘ai malheureusement jamais mangé de bouillabaisse digne de ce nom ni de tielles ..mais je ne désespère pas de revenir dans le sud et de déguster ces bons plats .
    Ici on a le Marmitako à base de thon ,poivron rouge et vert ,tomate ,ail piment d’Espelette,vin blanc .
    Le merlu koskera avec du merlu bien sûr des palourdes,asperges,petits pois , persil ,vin blanc .
    A vos fourneaux et bon appétit . Bonne soirée

    • Corinne
      Auteur
      10 novembre 2020 / 9 h 05 min

      Coucou Martine, je pense qu’à ton retour dans le sud nous aurons beaucoup de choses à faire et notamment quelques petits restaurants ! Belle journée

  10. 8 novembre 2020 / 19 h 47 min

    cc, je pense que tu me connais, même si je ne commente que trop rarement!!! toutes ces recettes sont formidables mais pas du tout de saison!!!! où trouver des tomates et des courgettes bien fraiches et françaises à Lyon, par exemple?? Alors oui, manger sain, au mieux, mais avec des légumes de saison partout en France… Quoiqu ‘il en soit, je suis ton blog de très près car recevant à chaque fois ta lettre..
    ALLEZ!! GROS BISOUS ET je préfère ne pas rebondir sur l’allusion à ton papa, car moi aussi PAPA était fan de pêche mais en rivière…. bref, j’ai dit que je n’en parlais pas, je t’embrasse fort fort. Entre nous, je trouve que tu es la meilleure au niveau blog et je me demande pourquoi tu n’as jamais ouvert une chaine youtube alors que tu as le charisme pour réuissir.. Gros bisous et belle soirée…..FLO

    • Corinne
      Auteur
      10 novembre 2020 / 9 h 07 min

      Bonjour Florence, merci d’avoir pris le temps de commenter et merci de me suivre. Effectivement certaines recettes ne sont pas de saison mais ce sont des recettes typique du Sud, ceci explique cela. Concernant la chaine je m’y suis essayée mais je n’aime pas assez mon image pour continuer. Par contre je me lance dans le Podcast et cette aventure me plait énormément. J’en parlerai bien évidemment sur le blog. Merci pour tes compliments qui me touchent. Belle journée

  11. 8 novembre 2020 / 18 h 57 min

    De bonnes recette Corinne qui donnent envie de cuisiner si on fait un peu de sport après pas de soucis de jean qui retreci !
    Mon plat préféré est la ratatouille en été !
    Bonne soirée

    • Corinne
      Auteur
      10 novembre 2020 / 9 h 08 min

      Hello Solange, oui c’est certain mais en mangeant raisonnablement et simplement les jeans ne retrécissent pas ! Bises

  12. Stephanie
    8 novembre 2020 / 18 h 06 min

    Tes photos m’ont fait saliver et la salade niçoise j’adore sur une tartine grillée un déjeuner complet. Ensuite la soupe au pistou, plat avec des légumes et pour l’hiver c’est un plat chaud bon pour les reins. Enfin, la tapenade comme condiment à la place de la moutarde c’est divin par exemple et avec des pommes de terre vapeur. J’apprécie les saveurs méditerranéennes et j’aurais aimé goûter à la bouillabaisse de ton père, pêcheur et fin cuisinier semble-t-il. Bonne soirée Corinne

    • Corinne
      Auteur
      8 novembre 2020 / 18 h 10 min

      hello Stéphanie, tu as vu l’atelier de ce matin résonne sur cet article ! Mon père me manque beaucoup et il reste les souvenirs dont la cuisine fait partie. J’essaierai de te faire goûter la bouillabaisse car j’ai la recette mais je ne l’ai jamais faite depuis son départ. Bises

  13. Brigitte
    8 novembre 2020 / 17 h 57 min

    Quel plaisir de retrouver ces recettes du sud qui nous rappellent les beaux jours. En ce moment nous aurions bien besoin de partager ces spécialités avec famille ou amis. Merci Corinne

    • Corinne
      Auteur
      8 novembre 2020 / 18 h 11 min

      Bonjour Brigitte, oui j’espère que nous retrouverons vite les plaisirs simples des repas partagés en famille ou entre amis ! Bonne soirée

Envie de commenter ? N'hésitez pas , vos commentaires sont un plaisir et vous aurez une réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :

Vous recherchiez quelque chose?