Une claque

la provincaileJ’ouvre mes mails un matin et surprise on me propose des entretiens pour un poste de conseillère bancaire. Ayant exercée ce métier  pendant 30 ans c’est tout à fait ce que je cherchais.

 

Excitée, énervée je me présente à la convocation et là surprise nous devons être à peu près 200, des hommes, des femmes, tous plus jeunes que moi ! Tout le monde se regarde en espérant écraser l’autre. Oui nous sommes 200 et il y a 11 postes! C’est sûr cela refroidit.

 

Nous assistons à une réunion d’information, ce que la banque attend de nous, comment vont se dérouler les épreuves etc.

 

Puis après une longue attente je passe enfin devant un recruteur, je peaufine mes arguments, je défends mon cv et je demande timidement si mon âge n’est pas un obstacle à une éventuelle embauche. « Pas du tout Madame, vous avez de belles années devant vous et une telle expérience ». Petite lueur d’espoir.

 

Je rentre chez moi assez dépitée et fataliste 200 personnes pour onze postes mes illusions s’envolent.

Deux jours après j’ouvre mes mails et oh surprise j’ai été retenue parmi 20 personnes, je suis convoquée à des tests et à d’autres entretiens à 10h précises deux jours plus tard.

 

Branle bas de combat, des tests cela fait 30 ans que je n’en ai pas passé, vite Internet, des exemples, je passe le week-end à m’entraîner , je ne dors plus , je suis énervée ,une vraie pile électrique.

 

Le mardi fatidique arrive, tailleur strict, coupe impeccable, look sobre et classique j’arrive au rendez-vous avec une heure d’avance! Là je retrouve les personnes aperçues le premier jour et l’ambiance est beaucoup plus détendue. Nous nous sourions, nous nous parlons. C’est sûr nous avons éliminé les autres nous faisons partie de « l’élite des 20 derniers »!

 

Auréolée de cette petite gloire j’entre dans la salle de test. , 30 questions de logique, 30 questions de calcul mental, 30 questions de grammaire en 5mn. Plus une page de tests psychologiquess. J’arrive au bout en sueur. Ensuite tour de table chacun raconte son parcours et je me rends compte que certes, je suis la plus vieille, mais également la plus diplômée.

 

Mon petit ego personnel se met en marche et je me dis c’est plié je vais faire partie des 11 élus, enfin j’ai retrouvé du boulot, oui c’est possible à mon âge, tralala youpi me renvoie  mon cerveau.

 

Le lendemain, l’entretien avec une jeune DRH éminemment sympathique, 3/4 d’heure de discussion à bâtons rompus, elle m’interroge sur mon parcours professionnel, mes attentes, ma mobilité, me félicite pour mes tests qui sont excellents, m’assure que les entreprises ont besoin de collaborateurs correspondant à  mon profil.

Je suis sur un petit nuage et je sors de là totalement euphorique. J’en parle à ma famille, tout le monde est content pour moi, c’est le bonheur et la liesse à la maison.

 

Hier j’ouvre mes mails et je lis :

« A la suite de notre entretien, nous avons le regret de  vous informer que votre candidature n’a pas été retenue. »

 

Je perds ma respiration, le monde s’arrête de tourner, j’ai envie de pleurer. Pourquoi ? Pourquoi m’avoir donné tant d’espoir pour m’envoyer ce mail laconique sans aucune explication ? Pourquoi jouer avec des êtres humains comme avec des quilles ? Je réponds au mail pour demander une explication qui ne viendra pas. Tous mes espoirs sont au panier, je me sens comme une vieille serpillière ayant trop servi, je lis et je relie le mail pour essayer de comprendre mais je me heurte à un écran froid, glacial. Je n’ai plus envie de rire, j’ai pris une immense claque. Retour à la case départ ou devrais je dire dans mon cas à la case fin.

Suivre:
Partager:

13 Commentaires

  1. todoeslavida
    1 mars 2014 / 16 h 12 min

    todoeslavida

    L’anonyme que a écrit ceci : “Si vous n avez pas été prise c est que voue étiez mauvaise point final arrêtez de gémir et retournez à vos chaussures et à vos crèmes!!!”, n’ as pas à laisser ce type de commentaires qui n’aboutissent à rien…

    pauvre idiot ou idiote, chacun(e) laisse son impression tout en respectant l’autre.

    Evidemment , la politesse ne vous étouffe pas…

  2. 25 février 2014 / 10 h 28 min

    Bonjour Corinne, je compatis surtout quand je lis le com “anonyme”, un ou une lâche qui n’a pas le courage de dire son nom. J’avoue que j’ai eu du mal à trouver du boulot, mon physique avec surcharge pondérale ne m’a pas aidée. C’est par l’intérim que j’ai trouvé un CDI il y a maintenant 15 ans. J’ai été dans une entreprise à un moment où elle embauchait les non-cadres (que je suis). Peut-être pourrais-tu essayer de cette façon. En tout cas, tu n’es certainement pas une serpillère, non mais. Bonne journée.

  3. Claudine
    25 février 2014 / 10 h 27 min

    Je viens d’ouvrir ma boîte mail , de lire le blog et de constater que…je me suis fait griller par Minouche….
    Et, je te propose de changer d’ éclairage…… «Et si, ce n’ était pas, justement, une GRRRRRANDE chance que de NE PAS avoir été prise ?

    Avec ton expérience, as-tu encore envie de t’enfermer, de t’endormir (le mot est faible!) dans une banque ?..

    Que feras-tu de ta créativité et de ta personnalité dans pareil endroit?»

    Oui, pour moi c’est un signe qui te dit :
    «Pas bonne direction…»
    ET LÁ : «GRATITUDE !! Ouf, je l’ai echappé belle !»
    Souviens-toi : «IL N’Y A PAS D’ ÉCHEC, IL N’Y A QUE DES EXPÉRIENCES!»

  4. ninaio
    25 février 2014 / 8 h 00 min

    bonjour,
    j’ai 49 ans et j’ai voulu retrouver un travail salarié à plein temps aprés 30 ans de travail sur l’exploitation viticole de mon mari tout en faisant des remplacement dans des agences postales. J’avais un diplôme universitaire mais je savais bien que je ne trouverai pas un travail au niveau de mon diplôme; je me suis tournée vers l’afpa pour passer une nouveau bac pro de secrétaire comptable. on était 12 filles de tout âge et sur les 12 très peu ont trouvé un boulot stable. Quand on te dis que tu es senior tu as du mal à ne pas traiter de petit con le jeune recruteur en face de toi. Mais j’ai un cdi maintenant dans une boite qui me plait et je suis passé devant tout un tas de jeunettes. Et je ne suis pas la seule à avoir réussi alors courage…

  5. quinqua
    24 février 2014 / 10 h 36 min

    Eh oui ! l’âge n’arrange pas les choses
    Créer son entreprise , c’est la meilleure solution , faut arrêter de penser que tu es nulle , considère chaque réponse négative comme une invitation à agir pour changer ta vie .
    C’est comme un enfant qui apprend à marcher , quand il tombe au lieu de le consoler de façon interminable , faut le remettre sur ses jambes et l’encourager , c’est comme ça jusqu’à la fin de la vie , quand on a compris ça , on se remet vite dans la course , ce n’est pas facile mais , on a pas le choix , faut le faire , alors ma chère un seul mot go go go ……..
    bon courage .

    • 24 février 2014 / 12 h 02 min

      Créer son entreprise est très attirant en effet mais ne le faîtes surtout pas par dépit.
      J’ai créé ma boite en 2009. 1 an de galère (lancement), 2 ans de satisfaction et 2 ans de vraie galère. Se retrouver à presque 44 ans sans boulot et sans indemnité d’aucune sorte (même pas le RSA) c’est raide… Donc, créer oui, mais en toute connaissance de cause et avec envie et surtout assurer ses arrières.
      En tout cas, tous mes voeux de réussite.
      Bérengère

  6. Martine
    24 février 2014 / 9 h 47 min

    Bonjour
    Il ne faut pas se laisser abattre allez courage le monde du travail est sans pitié
    Bonne journée

  7. ridée rieuse
    24 février 2014 / 9 h 35 min

    Une ‘vieille serpillère’, tu y vas un peu fort. Sur le lot, il y a aussi des jeunes rejetés et ils ne se qualifient pas de ‘vieille serpillère.
    Chez nous, on a appris à se réjouir seulement quand le contrat est signé. On a eu trop de désillusions.
    La galère pour mes filles. des CDD promis en CDI, attendus 2 ans. Pour ma première fille, un CDI promis à la signature le vendredi et une restructuration dans la semaine avec des postes supprimés et le CDI envolé.
    Il y a 5 ans, j’avais envie de changer de poste en raison de la monotonie et pas de grande visibilité. Je me suis heurtée à des ‘gamines’ bardées de diplômes et parlant 2 langues. J’ai vite abandonné. Mon moral en a pris un coup.
    j’ai fait un peu de vente à domicile pour avoir un autre lien social.
    Il n’y a pas que Tupperware et on peut faire de belles rencontres et monter un réseau.
    Je connais un peu le sujet et je pourrais t’en parler. Des personnes qui ont fait une ‘belle carrière’ dans ce domaine.
    Courage.
    Jo

  8. Anonyme
    24 février 2014 / 9 h 22 min

    Si vous n avez pas été prise c est que voue étiez mauvaise point final arrêtez de gémir et retournez à vos chaussures et à vos crèmes!!!

    • 24 février 2014 / 11 h 58 min

      Bonjour,
      Je suis outrée de ce commentaire ‘anonyme’ qui plus est. J’ai passée ce type d’entretien de masse, je me suis retrouvée dans les 20 derniers sélectionnés sur 100 et j’ai eu le droit au même mail laconique. Comme j’avais eu de très bons contacts avec un des recruteurs, je l’ai appelé en lui disant que j’aimerai avoir des explications afin d’être plus performante pour mes futurs entretiens. Il m’a dit clairement: “A titre confidentiel, il n’y avait qu’un seul poste à pourvoir mais ça leur permet de se monter un vivier de compétences et de faire jouer la concurrence. Vous n’aviez aucune chance à la base, vu vote âge (43), ils ont peur que vous soyez moins malléable”

      Surtout n’allez pas écouter ce commentaire blessant et gratuit. Si vous avez été dans les 20 derniers, c’est que vous aviez les compétences.

      (j’avoue être en colère quand je lis des commentaires aussi ridicules)

    • Eve
      3 mars 2014 / 23 h 15 min

      Cher Anonyme,

      Parce qu’on aime la mode on ne peut pas prétendre pourvoir à un travail? Pourquoi autant de méchanceté, d’idiotie et d’agressivité alors que cette personne a besoin de soutien ? C’est mesquin et petit. Je voudrais vous dire “vous devriez avoir honte” mais vu votre bêtise j’imagine que vous ne comprendriez même pas cette notion. Vous manquez de valeurs et d’intelligence tout simplement. Alors bon vent!

  9. GHISLAINE
    24 février 2014 / 8 h 56 min

    Coucou Corinne c est une honte ce qu’il font ils donnent espoir aux personnes qui veulent vraiment bosser ils font passer tous les tests on se dit ca y est tout espoir est permis et au dernier moment tout s ecroule mon fils a eu le meme souci je trouve que c’est joué avec les gens garde le moral Corinne bisous

  10. minouche
    24 février 2014 / 8 h 24 min

    Il est écrit que tu dois te consacrer à toi donc la banque ne te conviens pas. Peut être est ce un signe u’il te faut penser autrement, à ton mari mais à toi surtout. Revenir vraiment à ce que tu aimes faire. Persuades toi que ta vie est ailleurs et pour le meilleur. En plus je sais de quoi je parle. Cela ne veut pas dire que je ne comprends pas ce qui peut se passer dans ta tête. Tu sais le monde du travail appartient “aux chiens”. Je compatis.

Envie de commenter ? N'hésitez pas , vos commentaires sont un plaisir et vous aurez une réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.